Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Toulouse : jugée pour avoir dénoncé des maltraitances sur enfants handicapés

Messages recommandés

Doïna Membre+ 11411 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Céline Boussié, présidente de l'association Handi'Gnez-vous et ancienne salariée de l'Institut médico-éducatif (IME) de Moussaron dans le Gers, a comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Cette femme, qualifiée désormais de lanceuse d'alerte, comparaît pour diffamation, alors qu'elle avait voulu alerter des conditions d'accueil des enfants handicapés ainsi que des maltraitances.

 La présentatrice d'Europe-1 (la radio sur laquelle madame Boussié s'est exprimée), Wendy Bouchard, est également visée dans la procédure.

Auparavant, un autre lanceur d'alerte, Didier Borgeaud, condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir dénoncé, dès 1997, des dysfonctionnements dans cet établissement, a comparu lui aux côtés d'une journaliste du quotidien « Le Monde ».

Enfermements et coups portés, enfants attachés, lits trop petits...

« Trait pour trait, c'est ce que je voyais », a commenté Mme Boussié, avant d'affirmer qu'elle avait aussi vécu pire : « l'enfermement d'une jeune fille pendant 10 jours », « des coups portés aux enfants », « une clef au bras » à un « petit pour qu'il ouvre la bouche ».

Article entier

Ou quand la violence n'a besoin que du silence pour se maintenir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Aldegonde
Invité Aldegonde Invités 0 message
Posté(e)
il y a 3 minutes, Loargan a dit :

Bonjour,

Céline Boussié, présidente de l'association Handi'Gnez-vous et ancienne salariée de l'Institut médico-éducatif (IME) de Moussaron dans le Gers, a comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Cette femme, qualifiée désormais de lanceuse d'alerte, comparaît pour diffamation, alors qu'elle avait voulu alerter des conditions d'accueil des enfants handicapés ainsi que des maltraitances.

 La présentatrice d'Europe-1 (la radio sur laquelle madame Boussié s'est exprimée), Wendy Bouchard, est également visée dans la procédure.

Auparavant, un autre lanceur d'alerte, Didier Borgeaud, condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir dénoncé, dès 1997, des dysfonctionnements dans cet établissement, a comparu lui aux côtés d'une journaliste du quotidien « Le Monde ».

Enfermements et coups portés, enfants attachés, lits trop petits...

« Trait pour trait, c'est ce que je voyais », a commenté Mme Boussié, avant d'affirmer qu'elle avait aussi vécu pire : « l'enfermement d'une jeune fille pendant 10 jours », « des coups portés aux enfants », « une clef au bras » à un « petit pour qu'il ouvre la bouche ».

Article entier

Ou quand la violence n'a besoin que du silence pour se maintenir...

Je suis atterrée quand je lis cela...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 21116 messages
Grégairophobe...‚ 152ans
Posté(e)

Quelles seraient les raisons qu'aurait cette femme, de mentir ?

De tous temps, les handicapés ont été les pauvres victimes martyrisées d'une société qui ne les considèrent pas comme des humains à part entière. Et qui accessoirement, servent de défouloirs à des bourreaux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aldegonde
Invité Aldegonde Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Quelles seraient les raisons qu'auraient cette femme, de mentir ?

De tous temps, les handicapés ont été les pauvres victimes martyrisées d'une société qui ne les considèrent pas comme des humains à part entière. Et qui accessoirement, servent de défouloirs à des bourreaux...

D'autant plus qu'un rapport de l'ARS et un reportage réalisé en caméra cachée cautionnent ses dires. Ce centre est vraiment gonflé d'avoir porté plainte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 18586 messages
Forumeur alchimiste‚ 109ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Quelles seraient les raisons qu'auraient cette femme, de mentir ?

De tous temps, les handicapés ont été les pauvres victimes martyrisées d'une société qui ne les considèrent pas comme des humains à part entière. Et qui accessoirement, servent de défouloirs à des bourreaux...

s'il y a plainte,c'est qu'il y a matière à diffamation ....on n'a que la version d'une personne qui n'est pas plus crédible que ceux qui se défendent de violences ...

combien de parents d'enfants handicapés sont obligés de faire preuve de force physique pour éviter qu'ils ne mettent leur vie ou celle des autres  en danger  ....

il y a des mots qu'on ne doit pas associer handicapés/violence par exemple en pensant immédiatement que la violence viendrait de bourreaux alors qu'elle vient le plus souvent des handicapés eux même qui n'ont que ce moyen pour s'exprimer ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 21116 messages
Grégairophobe...‚ 152ans
Posté(e)
il y a une heure, stvi a dit :

s'il y a plainte,c'est qu'il y a matière à diffamation ....on n'a que la version d'une personne qui n'est pas plus crédible que ceux qui se défendent de violences ...

Je réitère : dans quel but cette femme mentirait-elle ?

il y a une heure, stvi a dit :

il y a des mots qu'on ne doit pas associer handicapés/violence par exemple en pensant immédiatement que la violence viendrait de bourreaux alors qu'elle vient le plus souvent des handicapés eux même qui n'ont que ce moyen pour s'exprimer ...

Et ? La seule réponse qu'aurait des professionnels, serait de maltraiter et violenter des malades ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aldegonde
Invité Aldegonde Invités 0 message
Posté(e)
il y a 5 minutes, stvi a dit :

s'il y a plainte,c'est qu'il y a matière à diffamation ....on n'a que la version d'une personne qui n'est pas plus crédible que ceux qui se défendent de violences ...

Dans ce cas précis, non. Mais il est vrai que cela peut arriver.

 

il y a 5 minutes, stvi a dit :

combien de parents d'enfants handicapés sont obligés de faire preuve de force physique pour éviter qu'ils ne mettent leur vie ou celle des autres  en danger  ....

Tout à fait juste.

 

il y a 6 minutes, stvi a dit :

il y a des mots qu'on ne doit pas associer handicapés/violence par exemple en pensant immédiatement que la violence viendrait de bourreaux alors qu'elle vient le plus souvent des handicapés eux même qui n'ont que ce moyen pour s'exprimer ...

Il y a tout de même une sacrée différence entre utilisation de la force pour canaliser/contenir la violence et maltraitance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11411 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Rien ne justifie une quelconque violence envers un handicapé, même en crise, d'autant plus quand c'est un enfant. Sans compter que dans un centre où il ne se sent pas bien, un enfant handicapé ne saura pas forcément exprimer son mal-être autrement que par une grosse colère. Utiliserait-il la parole pour le dire qu'il ne serait pas davantage écouté en raison du manque de personnel, de personnel correctement formé même, sans oublier le manque de moyens, qui sont les affres des centres d'accueil pour ces enfants en France.

Quant à cette dame, elle n'est pas la première à dénoncer ces violences, donc cela commence à faire beaucoup de "diffamateurs".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aldegonde
Invité Aldegonde Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Je réitère : dans quel but cette femme mentirait-elle ?

C'est une ancienne employée du centre. Elle aurait très bien pu mentir pour discréditer son ancien employeur. Ce n'aurait pas été la première employée à essayer de se venger ainsi de son employeur. Si aucun élément concret n'était établi pour accréditer ses dires au moment du dépôt de plainte pour diffamation, il paraît normal que celle-ci ait été jugée recevable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12886 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, stvi a dit :

s'il y a plainte,c'est qu'il y a matière à diffamation .... on n'a que la version d'une personne qui n'est pas plus crédible que ceux qui se défendent de violences ...

 

plus le reportage

Le 19 janvier 2014, un reportage signé Nicolas Bourgouin, pour Zone Interdite sur M6 - dont 9 minutes tournées en caméra cachée, ont été diffusées à l'audience - avait montré les enfants attachés, les lits trop petits, les enfants enfermés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 21116 messages
Grégairophobe...‚ 152ans
Posté(e)
il y a 58 minutes, Aldegonde a dit :

C'est une ancienne employée du centre. Elle aurait très bien pu mentir pour discréditer son ancien employeur. Ce n'aurait pas été la première employée à essayer de se venger ainsi de son employeur. Si aucun élément concret n'était établi pour accréditer ses dires au moment du dépôt de plainte pour diffamation, il paraît normal que celle-ci ait été jugée recevable.

Ok. Effectivement là, il pourrait y avoir une raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11411 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Madame Boussié parle d'une clé au bras à un petit pour qu'il ouvre la bouche. Pourquoi on voulait qu'il ouvre la bouche ? Pour qu'il avale ses drogues peut-être ? Ce n'est qu'une supposition mais, n'empêche, dans les ime, des enfants autistes, par exemple, sont drogués, c'est le mot, pour la tranquillité du personnel. Imaginez un peu l'enfer que vivent ces enfants !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aldegonde
Invité Aldegonde Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, nerelucia a dit :

plus le reportage

Le 19 janvier 2014, un reportage signé Nicolas Bourgouin, pour Zone Interdite sur M6 - dont 9 minutes tournées en caméra cachée, ont été diffusées à l'audience - avait montré les enfants attachés, les lits trop petits, les enfants enfermés.

Oui mais ça c'était APRES le dépôt de plainte, de même que le rapport de l'ARS;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 18586 messages
Forumeur alchimiste‚ 109ans
Posté(e)
à l’instant, Mite_Railleuse a dit :

Et ? La seule réponse qu'aurait des professionnels, serait de maltraiter et violenter des malades ?

non, il y a aussi celle de les bourrer de tranquillisants on parle alors de camisole chimique  ...je me demande si ce n'est pas une violence supérieure,on prive de conscience une personne mais je ne suis pas spécialiste des maladies mentales .

cependant il existe un semblant de  législation qui fixe les mesures de contention physique ,

Pour autant, les auteurs du rapport ne demandent pas l'interdiction de ces méthodes. En revanche, ils recommandent qu'elles soient plus encadrées. Ce rapport préconise que la contrainte physique ne soit employée qu’en dernier recours, lorsque le patient présente un danger pour lui-même ou pour autrui. Par ailleurs, le rapport stipule que "la durée d’une mesure de contrainte physique doit être la plus courte possible et ne saurait dépasser la situation de crise ; en toute hypothèse il ne saurait être possible de prolonger, sans une nouvelle décision également motivée, l’isolement au-delà de vingt-quatre heures et la contention au-delà de douze heures."

il y a 14 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Je réitère : dans quel but cette femme mentirait-elle ?

 elle ne dénonce pas une situation générale ,mais l'ancien établissement dans lequel elle travaillait ...porter plainte pour diffamation est également une procédure lourde qui nécessite d'avoir des arguments opposables aux allégations de cette femme ,pourquoi devrait on croire plus précisément cette personne plutôt que la direction de l'établissement dans lequel elle travaillait et dont on n'a pas la version ....

lorsqu'on n'a qu'un son de cloche ,il vaut mieux se méfier ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aldegonde
Invité Aldegonde Invités 0 message
Posté(e)
il y a 15 minutes, stvi a dit :

Pour autant, les auteurs du rapport ne demandent pas l'interdiction de ces méthodes. En revanche, ils recommandent qu'elles soient plus encadrées. Ce rapport préconise que la contrainte physique ne soit employée qu’en dernier recours, lorsque le patient présente un danger pour lui-même ou pour autrui. Par ailleurs, le rapport stipule que "la durée d’une mesure de contrainte physique doit être la plus courte possible et ne saurait dépasser la situation de crise ; en toute hypothèse il ne saurait être possible de prolonger, sans une nouvelle décision également motivée, l’isolement au-delà de vingt-quatre heures et la contention au-delà de douze heures."

Sauf que ce rapport concerne les établissements psychiatriques pour adultes et pointe particulièrement du doigts les chambres d'isolement ;)

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/hopitaux-psychiatriques-un-rapport-denonce-des-pratiques-indignes_1469239.html

Le dossier de presse de ce rapport:

http://www.cglpl.fr/wp-content/uploads/2016/05/Rapport-isolement-et-contention_Dossier-de-presse.pdf

Le rapport lui-même:

http://www.cglpl.fr/wp-content/uploads/2016/07/CGLPL_Rapport-isolement-et-contention_Dalloz.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 18586 messages
Forumeur alchimiste‚ 109ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Loargan a dit :

Rien ne justifie une quelconque violence envers un handicapé, même en crise, d'autant plus quand c'est un enfant. Sans compter que dans un centre où il ne se sent pas bien, un enfant handicapé ne saura pas forcément exprimer son mal-être autrement que par une grosse colère. Utiliserait-il la parole pour le dire qu'il ne serait pas davantage écouté en raison du manque de personnel, de personnel correctement formé même, sans oublier le manque de moyens, qui sont les affres des centres d'accueil pour ces enfants en France.

Quant à cette dame, elle n'est pas la première à dénoncer ces violences, donc cela commence à faire beaucoup de "diffamateurs".

c'est pour cela qu'on retrouve tant de malades mentaux en prison ,ou dans la nature sans soins ,chez les parents qui n'en peuvent plus ....

la solution serait de donner des crédit au secteur psychiatrique ,mais il faudrait alors en soustraire aux autres spécialités hospitalières 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 46115 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Dans un rapport fin 2013, l'Agence régionale de santé (ARS) avait constaté de « graves dysfonctionnements dans les conditions d'installation et de fonctionnement » de cet IME pour enfants atteints de lourds handicaps et dénoncé des « violences institutionnelles ».

Pourquoi on juge cette dame ? Il y a vraiment des trucs qui me dépasseront toujours...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
boeingue Membre 3937 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)

c'est horrible !! pauvres gamins !!!!handicapés et maltraités !!!

à la place des parents j'attendrais les responsables à l'extérieur ,loin de l'établissement ,avec une matraque !!!

 

je suis sidéré des réponses de certaines personnes !!!! si un jour elles ont un enfant handicapé dans leur famille ,elles vont l'emmener dans un centre comme celui-ci !!!!!!!!!!!!!!........................

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice Clampin Membre 6987 messages
Pépé fada , râleur , et clairvoyant .‚ 74ans
Posté(e)
il y a une heure, Mite_Railleuse a dit :

Je réitère : dans quel but cette femme mentirait-elle ?

Et ? La seule réponse qu'aurait des professionnels, serait de maltraiter et violenter des malades ?

:pap:  Sans connaître les tenants et les aboutissants dans un dossier il est impossible d' avoir un avis impartial . Pour ma part j' ai tendance à croire que si la justice prend cette position , elle qui connaît parfaitement le dossier , c' est qu'elle à de bonnes raisons pour le faire .

Une femme qui veut faire du mal pour une raison ou pour une autre est souvent très agressive (bien plus qu'un homme) et n' hésite pas à utiliser le mensonge et la calomnie . Les magistrats commencent à s' en plaindre et surtout à s' en méfier dans des cas de divorces conflictuels . 

Je crois qu' en effet il peut y avoir obligation de (légères) maltraitances dans l' intérêt du malade et des autres malades . Je connais très bien un infirmier en hôpital psychiatrique (un voisin et un très gentil garçon) qui reconnais que c' est parfois indispensable .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CM07591 Membre 1372 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Je ne cautionne pas la violence mais en ce monde ou règne injustice et acte de cruauté envers les plus faibles et les plus démunis et ou une personne dénonçant des comportements inacceptable se retrouve jugé, j'en viens à penser quelle devient nécessaire.

J'en viens à souhaiter voir naître une brigade composée d'individus qui se déchaîneraient sur tous ceux qui s'en prennent au plus faibles et se croyant à l'abris de toute condamnation.

Des interventions rapides et efficaces qui aurait pour but de tuer ou laisser lourdement handicapé tous ces déchets de l'humanité qui chaque jour pourrisse notre société par des actes immondes et intolérables.

 

De la petite crapule du quartier au plus grand politique, nul ne serait épargné...

 

Cette solution n'est nullement démocratique et n'a pas ça place dans un état dit de droit ou prétendument évolué mais parfois il faut accepter d'en arrivé là devant des individus ou institutions protéger par le système qui se permettent de pareils abus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×