Aller au contenu

CM07591

Membre
  • Contenus

    1313
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de CM07591

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 11/14/1985

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Paris
  • Intérêts
    Je m'intéresse à tous mais j'ai une préférence pour les jeux-vidéos, les mangas et la musique.

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. CM07591

    Jeux vidéo

    Oui, entre 5 et 8 heures par jours. Uniquement la nuit, comme je travaille en horaire décalé et que lorsque je suis en compagnie de ma femme et de mon fils je les préfère à la console je ne commence à jouer que lors ce qu'ils sont couchés. Concrètement je vais commencé à jouer à 22H00 environs et arrêter entre 04H00 et 06H00 quand je me décide enfin à aller me coucher. Je travaille en semaine et ainsi que les weekends avec un ou deux jours de repos assez aléatoires, comme je commence dans l'après-midi et que je termine en début de soirée je m'y retrouve même si du coup en semaine je ne vois pas énormément ma chérie et mon trésors. Si j'étais en horaire administratif, avec la naissance du petit je n'aurais pas pu continuer à jouer, c'est vraiment parce que j'ai toute la nuit devant moi que je peux m'accorder ce moment. Je suis conscient de mon addiction aux jeux-vidéos mais d'un autre coté, ça ne semble pas déranger ma femme outre mesure et ça ne perturbe pas ma vie pro.
  2. J'ai déjà eu affaire à ce genre de personne, la meilleur réaction reste de se montrer impassible ne rien laissé paraître de nos émotions et surtout de ne pas entré dans un rapport de force et rester calme quoi qu'il arrive. Comme je suis d'un tempérament calme par nature ça aide, mais pour une personne qui à le sang chaud ce doit être plus compliqué. J'applique face à mes congénères la même attitude que font les personne qui sont constamment au contact des animaux, quand tu en observes certains leur comportement n'est pas bien différent des ours, des gorilles, ou autres colosses dont le fonctionnement ne se résume qu'à des rapports de force. C'est là que la psychologie fait tout le travail, si tu arrives à semer le doutes sur le fait que leur force ne leur sera d'aucune utilité tu l'emportes sur eux. Ça demande une bonne confiance en soit, une attitude calme mais une posture qui va joué sur beaucoup dans l'aspect psychologique il est nécessaire qu'ils comprennent dès le premier instant qu'il font face à un Alpha et pas un Omega. Si on se tient droit, qu'on a un regard plein d'assurance et non pas fuyant et qu'on leur montre qu'on a pas peur d'eux, on à déjà le dessus avant même qu'ils en aient encore conscience. C'est une méthode couramment appliqué dans les forces de l'ordres, la plupart du temps ils n'ont pas besoin d'avoir recourt à la forces pour intimider les gens.
  3. Tout dépend la situation. Si c'est une personne que je n'apprécie pas (allant jusqu'à la détester) mais qui reste correct et respectueuse envers moi alors je me me comporte avec cette personne comme je le ferais avec n'importe quel inconnu. À savoir : poli et respectueux, si c'est une personne avec laquelle je suis emmené à travailler, le travail primera sur mes sentiments personnel et je pourrais partager avec lui ou elle toute information constructive lié à notre environnement professionnel mais en aucun cas j’entrerais dans une conversation personnelle. Si c'est quelqu'un qui se montre vulgaire et irrespectueux envers moi, la réaction est très simple, je lui fait face ne le lâchant pas du regard (montrant ainsi que je ne fuis pas) mais je reste silencieux et pas un mot ne sort de ma bouche prêt à me défendre physiquement si il se montrait agressif. Je n'ai jamais eu à me battre pour le moment, d'un autre coté, c'est encore la moindre des choses pour une personne civilisé.
  4. C'est juste à l'opposé de tout ce en quoi je crois... Il avait tout réussi parce qu'il était à la rue et que ces compétences lui on permis d'arriver à un niveau de vie nettement supérieur à la très grande majorité des français. Ce n'est pas tant le fait qu'il gagne de l'argent mais le fait qu'il renverse complètement la situation et que de miséreux il deviennent riche. De la même manière que du pitoyable petit célibataire que j'étais, à se plaindre sur son sort et à ne pas croire en moi je suis devenu père de famille avec une femme qui m'aime et un garçon qui est ce que j'ai de plus précieux au monde juste parce qu'un jour j'ai décidé de me prendre en main. On ne réussi pas sa vie juste parce qu'on devient riche mais parce qu'on va se relever d'une difficulté et en sortir plus fort. C'était le sens de ma phrase. Concernant la détention d'image pédopornographique même si il n'est pas passé à l'acte ça reste absolument abjecte et je pense qu'il faut avoir un sérieux problème pour prendre du plaisir à voir des gamin(e) se faire violer.
  5. Je te trouve un peu dur, parmi les chanteuses encore en vie très peu sont en mesure de rivaliser avec elle, Mariah Carey éventuellement...
  6. Le prix des billets et en raccord au niveau de vie monégasque. J'ai été voir Céline à Bercy une année, j'étais en hauteur et assez éloigné de la scène (même si je n'étais pas trop mal placé pour la voir) le prix du billet était de plus de 200€ que je n'ai pas eu à débourser étant un cadeau. Je ne pourrais trop vous dire si c'est excessif ou non, le fait est qu'elle nous a offert un véritable show en se donnant à fond sur scène. Et quoi qu'on pense de ses chansons, Céline est une des plus grande diva existante à ce jour et son talent en matière de chant est indiscutable. L'entendre chanter All by my self et tenir cette fameuse note que peu d'artiste serait capable de faire... Je dois l'avouer, je n'ai pas regretté d'aller la voir en concert elle était exceptionnelle.
  7. J'espère que la Police retrouvera la personne qui a abandonné cet animal et qu'elle sera condamné.
  8. Soit, merci de cette précision, cependant je pointais plutôt l'idéologie gauchiste qui se cache derrière le fait de dire que nous soyons tous des africains. Il y a derrière tous ça une volonté de mettre les africains sur sur un piédestal et de continuer de dévaloriser la civilisation blanche européenne voir même de déconstruire tous ce qu'elle a laissé derrière elle comme aiment si bien le faire une certaine partie de cette même population qui a de toute évidence un problème existentiel. Alors non, nous ne sommes pas des africains, nos ancêtre sont peut-être originaire du territoire ou ils vivent actuellement mais nous n'avons définitivement rien en commun avec la population africaine si ce n'est d'appartenir à la même espèce.
  9. Il apprendra tôt ou tard que la vrai vie ce n'est pas un film, on peut mourir même quand on joue le héro. À trop s'approcher du feu il finira par se brûler et même si ce jour là il ne regrette rien ces proches eux en paieront le prix. Ces abrutis sont complètement déconnecté de la réalité, le simple fait qu'il utilise des termes comme "gentil" ou "méchant" le prouve. Le réveil va lui être douloureux... Enfin, bref, c'est leur problème après tout.
  10. Rassure toi, ici t'es pas sur le 18 25 de JVC on ne devrait pas trop se foutre de ta gueule Célestin. Je vais te raconté un peu de ma vie, lis ça pourrait être utile et intéressant pour les années à venir... Moi aussi j'ai un peu galéré ces dernières années, en fait depuis l’adolescence. À l'école je n'étais pas harcelé mais je faisais plutôt parti de ceux qui emmerdaient les autres et cherchaient à se rendre intéressant. Je n'avais pas vraiment à me plaindre, je vivais dans une famille aimante et de classe moyenne je ne manquais de rien si ce n'est peut-être d'un peu d'attention ce qui explique de je cherchais à me faire remarquer. À l'école j'avais de très mauvaise note, pas que je sois con mais le refus de l'autorité et mon aversion pour l'éducation national faisait que je ne m'intéressais pas aux cours. Des amis j'en ai eu mais de la dire que c'étaient de vrais amis. Après l'école, je l'ai ai tous abandonnés et me suis enfermé dans une solitude parce que je n'étais pas très bien dans ma peau et que je ne m’aimais pas. Ce n'était pas physique, en fait je n'aimais pas qui j'étais, je me trouvais insupportable et toutes les personnes que je côtoyais me renvoyais malgré elles cette image. Le problème c'est que quand tu t’engouffre dans la solitude, que tu détruis tous tes cercles sociaux et en particulier après l'école, tu entres dans une spirale qui peux durer des années. Et ça a duré des années ! De l'age de 17 ans à mes 27 ans, j'ai gâché les plus belles années de ma vie à me plaindre et me lamenter sur mon triste sort. Ne t'imagines pas qu'on te viendra en aide, ça va être à toi de te bouger le cul. Moi j'ai fais un petit effort, un gros travail sur moi également mais au final ça a payé. Aujourd'hui je vie en couple avec une femme dont je suis éperdument amoureux et avec qui j'ai eu un enfant. Il n'y a pas deux ans de cela je n'imaginais même pas possible tomber amoureux et encore moins être aimé. Parce que j'ai fais un effort, parce que je me suis bougé le cul et que j'ai mis toutes les cartes de mon coté la vie m'a récompensé. Ça peut paraître bateau comme phrase mais c'est un fait, le monde n'attends pas après nous. Pour se reprendre en mains ce n'est pas compliqué : Se respecter, s'habiller correctement et prendre soins de sois. J'ai arrêté de fumer et deux mois plus tard je rencontrais ma femme qui ne supporte pas les fumeurs, elles ne m'aurait même pas calculé deux mois auparavant. C'est tout con, mais de tous petits détails peuvent faire de grandes différences. Courage, maintenant, va de l'avant et ne regarde plus derrière.
  11. Le diable de Tasmanie est pas mal dans son genre aussi.
  12. Merci beaucoup, en ce moment mon petit de quatre mois y est sujet et ma femme l'emmène chez le kiné du coup je vais lui en parler.
  13. Moi, tranquille. Je travaille dans un endroit qui me plait, avec des collègues sympathique et aux contact de gens civilisés (dans l'ensemble...). À la maison je mène ma petite vie de famille, j'ai une femme et un gosse qui m'aiment et que j'aime bien évidement. Je roule pas sur l'or mais j'arrive à m'en sortir financièrement sans me privé et c'est tout ce qui compte en soit. Pourtant à ton âge c'était moins évident. Les années qui ont suivi non plus d'ailleurs... Tu vois, c'est une période à passer.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité