Aller au contenu

Le film qui fait trembler les féministes


Savonarol

Messages recommandés

Membre, Esprit de contradiction, 44ans Posté(e)
Savonarol Membre 10 345 messages
44ans‚ Esprit de contradiction,
Posté(e)

Le 21 janvier à Montréal, au Théâtre Rialto, on pourra voir un documentaire hyper controversé, qui sème la polémique depuis des semaines.

 

Imaginez : The Red Pill (la pilule rouge) est un documentaire, réalisé par une femme,  qui donne la parole à des groupes de défense des droits des hommes !

 

On y parle (entre autres) du taux de suicide, du décrochage scolaire et de la violence conjugale qui touche les mâles occidentaux.

 

 

 

Or, à Ottawa en décembre, une représentation du film a été annulée. Quand le film a finalement été présenté dans une autre salle que celle prévue initialement, des manifestantes(s)s traitaient les spectateurs qui allaient voir le film de "nazis".

En Australie une pétition a circulé pour empêcher la diffusion du film et même pour empêcher la réalisatrice d’entrer au pays... Une projection à Melbourne a été annulée !

En Angleterre, des groupes de pression ont tenté en vain d'empêcher les projections du film.

Des féministes, qui n’ont même pas vu le film, seulement des extraits, sont même allées jusqu’à qualifier le documentaire de misogyne.

La réalisatrice, l'Américaine Cassie Jaye, a eu toutes les difficultés du monde à financer son film. Des compagnies avaient peur d’être associées à ce sujet aussi controversé ! Elle a dû se tourner vers une campagne de sociofinancement pour boucler son budget.

 

Aaaaaaah, la gauche progressiste, qui défend la liberté d’expression mais seulement à sens unique, seulement quand ce sont ses idées, son point de vue qui est mis de l’avant... !

Dans ce documentaire, Cassie Jay donne la parole à des militants pour les droits des hommes et à des féministes. Elle se livre aussi à la caméra en documentant son parcours, l’évolution de sa réflexion. Elle a commencé ce documentaire avec des préjugés sur les groupes « masculinistes », pensant que c’était des  extrémistes qui détestaient les femmes. Pour se rendre compte au fil des interviews que ces groupes d’hommes demandaient seulement que leur voix soit entendues, que leurs droits soient reconnus.

 

http://www.journaldemontreal.com/2017/01/11/le-film-qui-fait-trembler-les-feministes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 40
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, 57ans Posté(e)
italove Membre 6 866 messages
Forumeur vétéran‚ 57ans‚
Posté(e)

La censure ne permet plus de s'exprimer, mais lorsque j'écoute certains clips de rap, je me demande que la censure passe des fois à coté.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
zebusoif Membre 10 337 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 56 minutes, italove a dit :

La censure ne permet plus de s'exprimer, mais lorsque j'écoute certains clips de rap, je me demande que la censure passe des fois à coté.

oui, c'est bizarre, y a des clips de rap qui posent problème, et on entend pas toujours les féministes 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
italove Membre 6 866 messages
Forumeur vétéran‚ 57ans‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, zebusoif a dit :

oui, c'est bizarre, y a des clips de rap qui posent problème, et on entend pas toujours les féministes 

Lorsqu'on prend le temps d'écouter certaines paroles, qui rabaissent les femmes, je pense que les féministes ont elles aussi la parole.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
frunobulax Membre 9 826 messages
Mentor‚
Posté(e)

Il est clair que les réactions de certaines organisations féministes "radicales" sont totalement hors de proportion et même clairement anti-démocratiques.

Ceci dit, il est aussi clair que le message de fond porté par ce documentaire est pour le moins étrange ...

En gros, il tente de démontrer que les pauvres "mâles" que nous sommes ne seraient que les malheureuses victimes de la gynocratie planétaire ?
Et qu'il serait enfin temps que l'on "reconnaisse autant les droits des hommes que les droits des femmes" (sic!) ??

Les arguments sont pour le moins étonnants ...
Par exemple, le fait que la mortalité au travail et dans l'armée touche plus les hommes que les femmes ??
Ou que l'espérance de vie des hommes soit inférieure à celle des femmes ???

On comprend donc aisément que ce docu enchante particulièrement les militants de la droite zémouro-radicale, ardents adeptes des thèses de la supposée "majorité (l'homme blanc) opprimée" (racisme anti-blanc, féminisation de la société, etc.).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)

Qu'il est beau et puissant ce grand mouvement de reconquête de l'homme blanc.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Marxiste tendance Groucho, 60ans Posté(e)
Alain75 Membre 25 595 messages
60ans‚ Marxiste tendance Groucho,
Posté(e)
Il y a 2 heures, frunobulax a dit :

Il est clair que les réactions de certaines organisations féministes "radicales" sont totalement hors de proportion et même clairement anti-démocratiques.

Ceci dit, il est aussi clair que le message de fond porté par ce documentaire est pour le moins étrange ...

En gros, il tente de démontrer que les pauvres "mâles" que nous sommes ne seraient que les malheureuses victimes de la gynocratie planétaire ?
Et qu'il serait enfin temps que l'on "reconnaisse autant les droits des hommes que les droits des femmes" (sic!) ??

Les arguments sont pour le moins étonnants ...
Par exemple, le fait que la mortalité au travail et dans l'armée touche plus les hommes que les femmes ??
Ou que l'espérance de vie des hommes soit inférieure à celle des femmes ???

On comprend donc aisément que ce docu enchante particulièrement les militants de la droite zémouro-radicale, ardents adeptes des thèses de la supposée "majorité (l'homme blanc) opprimée" (racisme anti-blanc, féminisation de la société, etc.).

Tu m'étonnes ! :smile2: On en voit l'exemple ici...bref, il nous manquait l'opinion claire des fascistes de droite, de la nébuleuse réactionnaire nationalo-zemmourienne. On peut remercier Savonarol d'avoir à présent comblé cette redoutable lacune.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Le Dieu Lapin, 33ans Posté(e)
Lapinkiller Membre 10 149 messages
33ans‚ Le Dieu Lapin,
Posté(e)

ca montre bien que certains féministes ne veulent pas  l'égalité des sexes, mais uniquement défendre les droits des femmes même si cela créé d'autres inégalités... c'est fort regrettable, on devrait combattre toutes les inégalités, sans distinction de celui qui les fait et de celui qui les subit

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)
Citation

Aaaaaaah, la gauche progressiste, qui défend la liberté d’expression mais seulement à sens unique, seulement quand ce sont ses idées, son point de vue qui est mis de l’avant... !

Mais tellement... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 70 599 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, Savonarol a dit :

Le 21 janvier à Montréal, au Théâtre Rialto, on pourra voir un documentaire hyper controversé, qui sème la polémique depuis des semaines.

 

Imaginez : The Red Pill (la pilule rouge) est un documentaire, réalisé par une femme,  qui donne la parole à des groupes de défense des droits des hommes !

 

On y parle (entre autres) du taux de suicide, du décrochage scolaire et de la violence conjugale qui touche les mâles occidentaux.

 

 

 

Or, à Ottawa en décembre, une représentation du film a été annulée. Quand le film a finalement été présenté dans une autre salle que celle prévue initialement, des manifestantes(s)s traitaient les spectateurs qui allaient voir le film de "nazis".

En Australie une pétition a circulé pour empêcher la diffusion du film et même pour empêcher la réalisatrice d’entrer au pays... Une projection à Melbourne a été annulée !

En Angleterre, des groupes de pression ont tenté en vain d'empêcher les projections du film.

Des féministes, qui n’ont même pas vu le film, seulement des extraits, sont même allées jusqu’à qualifier le documentaire de misogyne.

La réalisatrice, l'Américaine Cassie Jaye, a eu toutes les difficultés du monde à financer son film. Des compagnies avaient peur d’être associées à ce sujet aussi controversé ! Elle a dû se tourner vers une campagne de sociofinancement pour boucler son budget.

 

Aaaaaaah, la gauche progressiste, qui défend la liberté d’expression mais seulement à sens unique, seulement quand ce sont ses idées, son point de vue qui est mis de l’avant... !

Dans ce documentaire, Cassie Jay donne la parole à des militants pour les droits des hommes et à des féministes. Elle se livre aussi à la caméra en documentant son parcours, l’évolution de sa réflexion. Elle a commencé ce documentaire avec des préjugés sur les groupes « masculinistes », pensant que c’était des  extrémistes qui détestaient les femmes. Pour se rendre compte au fil des interviews que ces groupes d’hommes demandaient seulement que leur voix soit entendues, que leurs droits soient reconnus.

 

http://www.journaldemontreal.com/2017/01/11/le-film-qui-fait-trembler-les-feministes

 Ce qui prouve que certains mouvement féministes sont très puissants et très réacs, voir fachos.... :)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Seyar Membre 3 468 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 41 minutes, Lapinkiller a dit :

ca montre bien que certains féministes ne veulent pas  l'égalité des sexes, mais uniquement défendre les droits des femmes même si cela créé d'autres inégalités... c'est fort regrettable, on devrait combattre toutes les inégalités, sans distinction de celui qui les fait et de celui qui les subit

Pfieeeeew, mais tu veux pas te présenter comme président par hasard?? Nan mais sérieusement, dans une société où le seul but est d'être "anti", de faire l'autruche, de dénigrer l'autre (genre haaan les fachos, les gauchos, les machins les bidules, bouuuuuh... :mouai:), ça fait trop bizarre de voir un message comme ça, que personne ne note, et qui pourtant, est empli de bon sens! Le seul truc : pourquoi Lapinkiller comme pseudo? T'aimes pas les lapins, t'es chasseur ou t'aimes pas Chantal Goya? :)

En tout cas, merci pour ce post apaisant, réconfortant, comme quoi y'a encore peut-être, une toute petite étincelle d'espoir ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, Seyar a dit :

Pfieeeeew, mais tu veux pas te présenter comme président par hasard?? Nan mais sérieusement, dans une société où le seul but est d'être "anti", de faire l'autruche, de dénigrer l'autre (genre haaan les fachos, les gauchos, les machins les bidules, bouuuuuh... :mouai:), ça fait trop bizarre de voir un message comme ça, que personne ne note, et qui pourtant, est empli de bon sens! Le seul truc : pourquoi Lapinkiller comme pseudo? T'aimes pas les lapins, t'es chasseur ou t'aimes pas Chantal Goya? :)

En tout cas, merci pour ce post apaisant, réconfortant, comme quoi y'a encore peut-être, une toute petite étincelle d'espoir ;)

Oui dommage dans une société qui a des millénaires d'antécédents patriarcaux ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Seyar Membre 3 468 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, fx. a dit :

Oui dommage dans une société qui a des millénaires d'antécédents patriarcaux ...

Ben si tu étudies bien l'histoire, pas tant que ça en fait... Rien que le Moyen-Age, si tu l'étudies bien, la place de la femme était bien plus importante que de nos jours. Genre utiliser une femme à moitié nue pour vendre des cuisines ou un parfum, ça aurait été vu comme un véritable scandale à cette époque. Les Reines avaient en plus un impact hyper important dans les décisions du Roi, très loin du pauvre rôle de potiche de first lady actuelle, quelque soit le pays.

Ensuite tu peux étudier pas mal de civilisations ancestrales, c'est surtout celle actuelle où la femme n'est véritablement qu'un objet sexuel, fait avéré et appuyé par les pseudos assos féministes qui ne sont que le jouet des politiques. Un peu comme les syndicats avec les "ouvriers" ou les assos soi-disant anti-racisme: de la poudre de perlimpimpin...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, Seyar a dit :

Ben si tu étudies bien l'histoire, pas tant que ça en fait... Rien que le Moyen-Age, si tu l'étudies bien, la place de la femme était bien plus importante que de nos jours. Genre utiliser une femme à moitié nue pour vendre des cuisines ou un parfum, ça aurait été vu comme un véritable scandale à cette époque. Les Reines avaient en plus un impact hyper important dans les décisions du Roi, très loin du pauvre rôle de potiche de first lady actuelle, quelque soit le pays.

Ensuite tu peux étudier pas mal de civilisations ancestrales, c'est surtout celle actuelle où la femme n'est véritablement qu'un objet sexuel, fait avéré et appuyé par les pseudos assos féministes qui ne sont que le jouet des politiques. Un peu comme les syndicats avec les "ouvriers" ou les assos soi-disant anti-racisme: de la poudre de perlimpimpin...

Oui, ça m'aurait étonné que la réalité ne soit pas interprétée ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Seyar Membre 3 468 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, fx. a dit :

Oui, ça m'aurait étonné que la réalité ne soit pas interprétée ...

C'est à dire? :) Décris alors ce que tu estimes comme interprétation, je suis tout ouï... euuuh vouï ! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, Seyar a dit :

C'est à dire? :) Décris alors ce que tu estimes comme interprétation, je suis tout ouï... euuuh vouï ! :D

Ca se résume par ce vieil adage qui dit "fais ce que je dis, pas ce que je fais" que je justifierai par la suite par les tous entortillements intellectuels possibles. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Seyar Membre 3 468 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, fx. a dit :

Ca se résume par ce vieil adage qui dit "fais ce que je dis, pas ce que je fais" que je justifierai par la suite par les tous entortillements intellectuels possibles. :)

Mmmh mais là, tu fais un peu l'autruche quand même. ;) Ca serait mieux que tu sois explicite, car avec un tel adage et une telle justification, on peut dire tout et son contraire. Donc on en revient à la même question : que veux-tu dire avec " Oui, ça m'aurait étonné que la réalité ne soit pas interprétée ... " Mais je rajoute cette fois : que veux-tu dire PRECISEMENT, EXPLICITEMENT? Car les allusions, tu sais très bien que c'est sujet à interprétation, autant être factuel, c'est plus concret . :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 7 minutes, Seyar a dit :

Mmmh mais là, tu fais un peu l'autruche quand même. ;) Ca serait mieux que tu sois explicite, car avec un tel adage et une telle justification, on peut dire tout et son contraire. Donc on en revient à la même question : que veux-tu dire avec " Oui, ça m'aurait étonné que la réalité ne soit pas interprétée ... " Mais je rajoute cette fois : que veux-tu dire PRECISEMENT, EXPLICITEMENT? Car les allusions, tu sais très bien que c'est sujet à interprétation, autant être factuel, c'est plus concret . :D

Tu es tout ouïe ? je crois que la démarche intellectuelle et son déni de réalité a déjà été résumée avant dans le topic, tu n'auras aucun mal à la retrouver.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Seyar Membre 3 468 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, fx. a dit :

Tu es tout ouïe ? je crois que la démarche intellectuelle a déjà été résumée avant dans le topic, tu n'auras aucun mal à la retrouver.

Quel post alors, tu peux me faire un quote stp? :) Tu parles du tien avec la "reconquête de l'homme blanc"? Sur ce point, je suis en partie d'accord avec toi : comme je le disais dans un autre topic (je sais plus lequel) l'histoire de l'humanité n'est que recommencement, sans aucun apprentissage : toujours les mêmes erreurs, quelque soit le domaine.

DOnc effectivement, là actuellement, la femme veut prendre le pouvoir, comme l'homme l'avait pris avant. Et donc de plus en plus elle l'obtient, donc de plus en plus l'homme veut le reprendre. Et ainsi de suite, zéro évolution quoi, que du pareil au même : homme, femme, comme l'a si bien dit LapinKiller, c'est du pareil au même : le but ultime serait de lutter contre les véritables inégalités, mais non, on préfère se battre sur des détails comme le "genre" et donc continuellement, commettre les mêmes erreurs : un coup ça sera la femme l'objet, un coup ça sera l'homme. Pareil avec les religions, pareil avec tout en fait.

Le jour où l'humanité entière luttera contre la véritable inégalité (c'est à dire celle qui luttera contre une société qui accepte les morts de froid, de faim, à cause des différences, etc etc) alors là oui, on parlera d'évolution. Mais pour le moment, on en est loin et j'étais juste curieux de savoir le fond de ta pensée, vu que tu semblais dire que la mienne était une interprétation. Je souhaitais donc connaître le fond de ta pensée précisément, pour comprendre pourquoi tu parles d'interprétation et évidemment, voir si toi aussi, tu interprètes pas ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, Seyar a dit :

Quel post alors, tu peux me faire un quote stp? :) Tu parles du tien avec la "reconquête de l'homme blanc"? Sur ce point, je suis en partie d'accord avec toi : comme je le disais dans un autre topic (je sais plus lequel) l'histoire de l'humanité n'est que recommencement, sans aucun apprentissage : toujours les mêmes erreurs, quelque soit le domaine.

DOnc effectivement, là actuellement, la femme veut prendre le pouvoir, comme l'homme l'avait pris avant. Et donc de plus en plus elle l'obtient, donc de plus en plus l'homme veut le reprendre. Et ainsi de suite, zéro évolution quoi, que du pareil au même : homme, femme, comme l'a si bien dit LapinKiller, c'est du pareil au même : le but ultime serait de lutter contre les véritables inégalités, mais non, on préfère se battre sur des détails comme le "genre" et donc continuellement, commettre les mêmes erreurs : un coup ça sera la femme l'objet, un coup ça sera l'homme. Pareil avec les religions, pareil avec tout en fait.

Le jour où l'humanité entière luttera contre la véritable inégalité (c'est à dire celle qui luttera contre une société qui accepte les morts de froid, de faim, à cause des différences, etc etc) alors là oui, on parlera d'évolution. Mais pour le moment, on en est loin et j'étais juste curieux de savoir le fond de ta pensée, vu que tu semblais dire que la mienne était une interprétation. Je souhaitais donc connaître le fond de ta pensée précisément, pour comprendre pourquoi tu parles d'interprétation et évidemment, voir si toi aussi, tu interprètes pas ;)

Le moyen âge est d'ailleurs un exemple assez éloquent de lutte contre les inégalités ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×