Aller au contenu

Staline aussi voulait sa "solution finale"


Invité Cruel Summer

Messages recommandés

Invité Cruel Summer
Invités, Posté(e)
Invité Cruel Summer
Invité Cruel Summer Invités 0 message
Posté(e)

Staline aussi voulait sa "solution finale"

Si le dictateur soviétique n'était pas mort le 5 mars 1953, des millions de Russes auraient été déportés en Sibérie, simplement parce qu'ils étaient juifs.

Svetlana Alliluyeva, la fille de Staline, raconte qu'au moment de mourir celui qu'une propagande enamourée avait baptisé le petit père des peuples a ouvert une dernière fois les yeux. Son regard « à la fois fou et méchant », dit-elle, a balayé l'un après l'autre tous les dirigeants qui se trouvaient au pied de son lit et il a levé le doigt en un geste de menace qui a glacé d'effroi tous ceux qui étaient venus assister à ses derniers instants. Puis – au grand soulagement de tous – il a rendu l'âme.

C'est l'un des passages surprenants du livre que l'historien américain Joshua Rubenstein vient de publier aux États-Unis, Les Derniers Jours de Joseph Staline. Jusqu'au bout de son dernier souffle, celui qui restera comme l'un des dictateurs les plus sanglants de l'histoire aura fait régner la terreur, non seulement dans son peuple, mais surtout dans son entourage immédiat.

Des trains prévus pour les convois de déportés

Ce que rappelle ce livre, c'est aussi comment la mort a empêché le numéro un soviétique de rivaliser une fois de plus dans l'horreur avec Hitler. Tout était prêt, en effet, pour déporter en Sibérie et au Kazakhstan deux millions et demi de juifs russes. Des camps, proches du cercle polaire, avaient été construits et d'autres, agrandis. Des gardes-chiourmes avaient été engagés. Des trains prévus pour les convois de déportés. Dans les dernières semaines de sa vie, Staline, qui avait déjà envoyé au goulag deux millions et demi de personnes, dont 35 000 enfants, s'apprêtait à doubler, avec les rafles de juifs, le chiffre de ces hommes et de ces femmes promis à une mort plus ou moins lente.

En fait, comme souvent dans sa conduite impitoyable du peuple immense de l'empire soviétique, Staline avait besoin, pour ranimer l'esprit combatif de ses fidèles, d'un nouvel ennemi de l'intérieur.

Le 15 janvier 1953, la Pravda révèle qu'un complot visant à assassiner plusieurs dirigeants vient d'être découvert. Les assassins, dit le journal du pouvoir, sont les médecins qui les soignaient et, en réalité, les empoisonnaient à petit feu. Des médecins qui tous se trouvent être juifs. Dès lors, les arrestations vont se multiplier, les interrogatoires musclés se succéder et les aveux être abondamment publiés dans la Pravda. C'est ce qu'on a appelé « le complot des blouses blanches ». Même le médecin privé de Staline, le docteur Vinogradov, n'y échappera pas.

...

3597411lpw-3597454-article-20th-century-jpg_3489669_660x281.jpg

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/staline-aussi-voulait-sa-solution-finale-13-04-2016-2031862_55.php#

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 24 452 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Staline aussi voulait sa "solution finale"

Ce que rappelle ce livre, c'est aussi comment la mort a empêché le numéro un soviétique de rivaliser une fois de plus dans l'horreur avec Hitler.

...

Il A rivalisé dans l'horreur avec Hitler. S'il y a des gens qui trouvent que Staline n'a pas tué assez de monde, qu'Est-ce qu'il leur faut!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 823 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

"Dans les dernières semaines de sa vie, Staline, qui avait déjà envoyé au goulag deux millions et demi de personnes, dont 35 000 enfants, s'apprêtait à doubler, avec les rafles de juifs, le chiffre de ces hommes et de ces femmes promis à une mort plus ou moins lente".

blink.gif

Euh... Non mais machin c'est pas 2,5 millions de personnes qu'il a déportées hein ? C'est près de 20 millions qui sont passés par les goulags..Faut être précis quoi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Zelig Membre 5 446 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

On attend ferme que tous les rouges-bruns du forum viennent nous expliquer à quel point le petit père des peuples était un homme bon et pacifique...

Les sites néostaliniens qu'ils fréquentent, tels que Le Grand Soir, continuent toujours d'être furieusement antisémites. Comme quoi il y a toujours eu cette tradition bizarre dans certaines extrême gauche...

Bundesarchiv_Bild_183-H27337%2C_Moskau%2C_Stalin_und_Ribbentrop_im_Kreml.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Zelig Membre 5 446 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Une des choses qui m'a le plus choqué lorsque je suis arrivé en France adolescent, c'est la complaisance et la compromission parfois totale de nombre d'intellectuels et d'artistes français avec le stalinisme.

Des artistes qui sont toujours vénérés et portés aux nues alors que leurs homologues fascistes (genre Céline, Drieu La Rochelle ou Maurras), eux, ne le sont pas et pour d'excellentes raisons.

Pourtant, des lycées Paul Eluard ou Louis Aragon, on en a des dizaines en France...

"Merci à Staline pour ces hommes qui se sont forgés à son exemple, selon sa pensée, la théorie et la pratique stalinienne ! Merci à Staline qui a rendu possible la formation de ces hommes, garants de l’indépendance française, de la volonté de paix de notre peuple, de l’avenir d’une classe ouvrière, la première dans le monde montée à l’assaut du ciel et que l’on ne détournera pas de sa destinée en lui faisant voir trente-six étoiles étrangères, quand elle a de tels hommes à sa tête !"

(Louis Aragon -1953)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 24 452 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

"Dans les dernières semaines de sa vie, Staline, qui avait déjà envoyé au goulag deux millions et demi de personnes, dont 35 000 enfants, s'apprêtait à doubler, avec les rafles de juifs, le chiffre de ces hommes et de ces femmes promis à une mort plus ou moins lente".

blink.gif

Euh... Non mais machin c'est pas 2,5 millions de personnes qu'il a déportées hein ? C'est près de 20 millions qui sont passés par les goulags..Faut être précis quoi...

Oui, les chiffres cités par cet article du "Point" semblent très étonnants... Et il n'y a pas eu que le Goulag, il y a eu la famine en Ukraine, les répressions diverses et variées, etc. On estime que les pertes humaines dues à la tyrannie stalinienne sont (en gros) équivalentes à celles de la "Grande Guerre patriotique", soit environ 20 millions de personnes. Il n'y a jamais eu de "procès de Nuremberg" du stalinisme, et c'est pas avec Poutine que ça va arriver - même si un certain nombre d'archives ont été ouvertes. Voilà pourquoi on est forcé de se contenter de fourchettes assez imprécises en ce qui concerne les morts soviétiques de cette période.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Staline et Hitler étaient des dérangés mentaux. Leur entourage respectif n'a pas eu le courage de leur foutre une balle dans le tympan.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
christine974 Membre 1 577 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Staline aussi voulait sa "solution finale"

Si le dictateur soviétique n'était pas mort le 5 mars 1953, des millions de Russes auraient été déportés en Sibérie, simplement parce qu'ils étaient juifs.

Svetlana Alliluyeva, la fille de Staline, raconte qu'au moment de mourir celui qu'une propagande enamourée avait baptisé le petit père des peuples a ouvert une dernière fois les yeux. Son regard « à la fois fou et méchant », dit-elle, a balayé l'un après l'autre tous les dirigeants qui se trouvaient au pied de son lit et il a levé le doigt en un geste de menace qui a glacé d'effroi tous ceux qui étaient venus assister à ses derniers instants. Puis – au grand soulagement de tous – il a rendu l'âme.

C'est l'un des passages surprenants du livre que l'historien américain Joshua Rubenstein vient de publier aux États-Unis, Les Derniers Jours de Joseph Staline. Jusqu'au bout de son dernier souffle, celui qui restera comme l'un des dictateurs les plus sanglants de l'histoire aura fait régner la terreur, non seulement dans son peuple, mais surtout dans son entourage immédiat.

Des trains prévus pour les convois de déportés

Ce que rappelle ce livre, c'est aussi comment la mort a empêché le numéro un soviétique de rivaliser une fois de plus dans l'horreur avec Hitler. Tout était prêt, en effet, pour déporter en Sibérie et au Kazakhstan deux millions et demi de juifs russes. Des camps, proches du cercle polaire, avaient été construits et d'autres, agrandis. Des gardes-chiourmes avaient été engagés. Des trains prévus pour les convois de déportés. Dans les dernières semaines de sa vie, Staline, qui avait déjà envoyé au goulag deux millions et demi de personnes, dont 35 000 enfants, s'apprêtait à doubler, avec les rafles de juifs, le chiffre de ces hommes et de ces femmes promis à une mort plus ou moins lente.

En fait, comme souvent dans sa conduite impitoyable du peuple immense de l'empire soviétique, Staline avait besoin, pour ranimer l'esprit combatif de ses fidèles, d'un nouvel ennemi de l'intérieur.

Le 15 janvier 1953, la Pravda révèle qu'un complot visant à assassiner plusieurs dirigeants vient d'être découvert. Les assassins, dit le journal du pouvoir, sont les médecins qui les soignaient et, en réalité, les empoisonnaient à petit feu. Des médecins qui tous se trouvent être juifs. Dès lors, les arrestations vont se multiplier, les interrogatoires musclés se succéder et les aveux être abondamment publiés dans la Pravda. C'est ce qu'on a appelé « le complot des blouses blanches ». Même le médecin privé de Staline, le docteur Vinogradov, n'y échappera pas.

...

3597411lpw-3597454-article-20th-century-jpg_3489669_660x281.jpg

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/staline-aussi-voulait-sa-solution-finale-13-04-2016-2031862_55.php#

Pour en savoir plus il faut lire le roman de Marek Halter : "l'inconnue du Birobidjan "

Birobidjan le petit état au fin fond de la Sibérie où il avait prévu de regrouper les juifs 'innocents ' les autres étant jetés dans des goulags où ils crevaient comme les autres zeks

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
J-Moriarty Membre 3 640 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

"Dans les dernières semaines de sa vie, Staline, qui avait déjà envoyé au goulag deux millions et demi de personnes, dont 35 000 enfants, s'apprêtait à doubler, avec les rafles de juifs, le chiffre de ces hommes et de ces femmes promis à une mort plus ou moins lente".

blink.gif

Euh... Non mais machin c'est pas 2,5 millions de personnes qu'il a déportées hein ? C'est près de 20 millions qui sont passés par les goulags..Faut être précis quoi...

Oups...! les sources SVP? quel historien? Robert Conquest? Stéphane Courtois?

Oui, les chiffres cités par cet article du "Point" semblent très étonnants... Et il n'y a pas eu que le Goulag, il y a eu la famine en Ukraine, les répressions diverses et variées, etc. On estime que les pertes humaines dues à la tyrannie stalinienne sont (en gros) équivalentes à celles de la "Grande Guerre patriotique", soit environ 20 millions de personnes. Il n'y a jamais eu de "procès de Nuremberg" du stalinisme, et c'est pas avec Poutine que ça va arriver - même si un certain nombre d'archives ont été ouvertes. Voilà pourquoi on est forcé de se contenter de fourchettes assez imprécises en ce qui concerne les morts soviétiques de cette période.

Pareil pour vous, c'est bien de balancer des chiffres comme ça, mais ça sort d'où? quelles sont vos sources, quels travaux de quels historiens et en quelle année?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 823 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Anne Applebaum ça va ?

Son œuvre la plus connue est sa synthèse sur l'histoire du Goulag, saluée par la critique, et qui comble un vide non négligeable dans l'historiographie. Publié en 2003 au terme de plusieurs années de recherches et d'enquête sur les lieux, le livre dédié « à ceux qui ont raconté ce qui est arrivé » a été traduit en de nombreuses langues et lui a valu le prix Pulitzer, la plus haute distinction journalistique américaine.

Voilà...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche, 53ans Posté(e)
lepequenot Membre 3 728 messages
53ans‚ Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche,
Posté(e)

Les sites néostaliniens qu'ils fréquentent, tels que Le Grand Soir, continuent toujours d'être furieusement antisémites. Comme quoi il y a toujours eu cette tradition bizarre dans certaines extrême gauche...

Ça ne manque pas de piquant quand on sait que le mentor de certains n'était autre qu'un juif répondant au nom de Léon Trotsky. :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
J-Moriarty Membre 3 640 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Anne Applebaum ça va ?

Son œuvre la plus connue est sa synthèse sur l'histoire du Goulag, saluée par la critique, et qui comble un vide non négligeable dans l'historiographie. Publié en 2003 au terme de plusieurs années de recherches et d'enquête sur les lieux, le livre dédié « à ceux qui ont raconté ce qui est arrivé » a été traduit en de nombreuses langues et lui a valu le prix Pulitzer, la plus haute distinction journalistique américaine.

Voilà...

Je ne connaissais pas ...mais je viens de lire que c'est une journaliste et écrivain....pas une historienne! elle a pris ses sources où?

Car je ne vous cache que ces 20 millions de passés dans les goulags de que vous annoncez sont contestés par la majorités des historiens qui ont travaillé récemment sur les archives(accessibles) de l'ex URSS.

Comme les 20 millions de morts...

Je vous ai cité deux historiens qui annonçaient moins et qui sont aussi contestés par les travaux plus récents d'autres historiens, à partir de documents accessibles en Russie depuis la fin de l'URSSS.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 823 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

huh7re.gif Euh... J'ai dit : 20 Millions de personnes passées par les goulags. Pas mortes hein ?

1 sur 5 a connu le goulag, oui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Une des choses qui m'a le plus choqué lorsque je suis arrivé en France adolescent, c'est la complaisance et la compromission parfois totale de nombre d'intellectuels et d'artistes français avec le stalinisme.

Avec le staliisme ou le communisme?

Et je me demande aussi de quoi était-on vraiment au courant à l'époque...

nb: je ne suis ni stalinien, ni communiste. Inutile de m'attaquer la dessus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, Posté(e)
Mr_Fox Membre 15 223 messages
Animal sauvage,
Posté(e)

Ouais, il était question d'expédier les juifs à l'est suite à l'opération "complot des blouses blanches".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Complot_des_blouses_blanches

Mais pas dans des camps, dans l'oblast autonome juif de Birobidjian.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oblast_autonome_juif

Compte tenu de la personnalité de Staline c'est assez logique, il ne voulait pas d'autre pouvoir que le sien et par voie de conséquence il ne pouvait qu'éliminer toute concurrence. C'était sa technique tout au long de sa vie, la plupart du temps par l'homicide pur et simple.

Un grand classique des psychopathes.

Napoléon aussi avait cherché une solution au problème de la concurrence des pouvoirs, convoqué le sanhédrin qui lui a fait des promesses qu'il n'a pas tenu. D'ou les solutions moins fondées sur la confiance qu'ont pu adopter d'autres personness plus radicales après lui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 198 messages
Mentor‚
Posté(e)

huh7re.gif Euh... J'ai dit : 20 Millions de personnes passées par les goulags. Pas mortes hein ?

1 sur 5 a connu le goulag, oui.

Le pseudo petit père des peuples avec son bras droit Béria est le responsable de plus de 20 millions de morts....C'est un pays de la taille du continent sud américain et l'ensemble des morts est sensiblement identique...On peut polémiquer , c'est du vent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
J-Moriarty Membre 3 640 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

huh7re.gif Euh... J'ai dit : 20 Millions de personnes passées par les goulags. Pas mortes hein ?

1 sur 5 a connu le goulag, oui.

Pas facile de voir clair dans tout ça ....les historiens donc; Robert Conquest(GB/USA); 8 millions dans les camps, entre 35 et 41.

Medvedev (russe mais dissident) parle de 12 millions...En fait on a assisté à la publication de chiffres plus ou moins fantaisistes à une période où il était de bon ton de comparer Staline avec Hitler....

Les archives sont consultables depuis la fin de l'URSS donc;

Moshe Lewin a publié un tableau par années depuis 1921 jusqu'à 1953;

Il arrive à un total de 4 millions dans les camps sur cette période, avec 800 000 morts....

Nicolas Werth, coauteur en 1997 du Livre noir du communisme, avait publié une estimation encore inférieure : 500 000 morts pendant cette période ....

c'est énorme, Staline était une crapule immonde on est bien d'accord.

Il suffit de reprendre son parcours depuis sa Géorgie natale pour s'en convaincre ....les attaques de banques lorsqu'il se faisait appeler Koba...

Les purges, les terreurs par la suite....c'était un dictateur sanguinaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 24 452 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Je ne connaissais pas ...mais je viens de lire que c'est une journaliste et écrivain....pas une historienne! elle a pris ses sources où?

Car je ne vous cache que ces 20 millions de passés dans les goulags de que vous annoncez sont contestés par la majorités des historiens qui ont travaillé récemment sur les archives(accessibles) de l'ex URSS.

Comme les 20 millions de morts...

Je vous ai cité deux historiens qui annonçaient moins et qui sont aussi contestés par les travaux plus récents d'autres historiens, à partir de documents accessibles en Russie depuis la fin de l'URSSS.

Les derniers chiffres que j'ai entendus à propos des pertes soviétiques de la Seconde Guerre mondiale tournaient plutôt autour de 27 millions de morts. Mais le chiffre le plus communément admis par les historiens est d'environ 20 millions de morts, dont les 2/3 de civils. En ce qui concerne les victimes de Staline là c'est plus vague; suivant les auteurs ça va de 7 à 8 millions jusqu'à 40 millions. Après tout, on attribue bien 100 millions de morts à Mao Zedong!

Dans ce domaine règne le flou artistique le plus total. Et comment vérifier, alors que toutes les archives russes sont loin d'être disponibles? Le même problème se pose pour bien d'autres guerres, y compris pour la guerre 14-18, où le nombre des morts "officiels" français est plutôt sous-évalué. Et pour parler d'un conflit plus contemporain, qui sait combien de morts irakiens a fait l'intervention américaine en Irak en 2003? Ou le blocus de ce même pays, de 1991 à 2003?

Passé un certain nombre, le chiffre des victimes n'est plus significatif de grand-chose. Qu'Hitler ait tué 6 millions de Juifs ou seulement 5 n'empêche pas que tout le monde - sauf quelques malades - le considère comme un dictateur fou et sanglant. Pareil pour Staline.

D'ailleurs pour les dirigeants soviétiques, le chiffre des morts n'avait pas beaucoup d'importance. On pense qu'entre 1 million et 1 million et demi de Soviétiques (dont beaucoup sortaient directement du Goulag) sont morts durant la bataille de Stalingrad, mais pourtant il ne viendrait à l'idée de personne de prétendre que ce fut une victoire allemande...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 87ans Posté(e)
Rasibus Membre 4 080 messages
Baby Forumeur‚ 87ans‚
Posté(e)

Ce qu'il faut retenir, ce n'est pas tant la folie de Staline que l'aveuglement des masses qui l'idôlatraient

Je n'ai pas oublié les larmes des 25 % de communistes que comptait la France le jour de sa mort (ou plus exactement le jour de l'annonce de sa mort, car il semble que pendant quelques heures l'information a connu un certain flottement )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×