Aller au contenu

Vers un baril à 20 dollars ?

Messages recommandés

bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:bad:

petrol_2611394_465x348.jpg

Les cours du pétrole s’enfonçaient dans le rouge, hier, évoluant désormais sous le seuil des 30 dollars le baril. Le retour imminent du pétrole iranien sur le marché ravive les inquiétudes quant à une offre déjà surabondante.

Les excédents de l’offre pourraient grimper davantage à l’arrivée des barils iraniens, ce qui contribuerait à une rechute des prix qui s’affaissaient hier dangereusement sous les 30 dollars le baril.

Les producteurs au bord de l’asphyxie

Le pétrole de référence européenne et son homologue new-yorkais ont connu la pire semaine de repli depuis juin 2011... Autrement dit, les prix retrouvent leurs niveaux d’avant-l’ascension qui a marqué la précédente décennie.

:hu:

http://www.elwatan.com/economie/vers-un-baril-a-20-dollars-16-01-2016-312174_111.php

Modifié par bena11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Laurent13 Membre 2 608 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

C'est très grave ce qui arrive, le cours du pétrole qui s'effondre, j'ai le sentiment qu'un nouveau conflit pétrolier pointe son bout du nez à l'horizon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:hu:

Conséquence de la chute des prix

La Russie envisage de vendre 20% de Rosneft

Le monde du pétrole continue d’être chamboulé par la poursuite de la dégringolade des cours de pétrole.

Après l’annonce d’une possible introduction en Bourse de la société pétrolière saoudienne, Saudi Aramco, c’est au tour du géant pétrolier russe Rosneft dont la vente d’une partie de ses participations est désormais envisagée par le gouvernement russe. Ce dernier, qui cherche à compenser la baisse des recettes budgétaires en raison de la crise économique, envisage de vendre 19,5% de ses parts dans Rosneft, première compagnie du pays, a annoncé hier le ministre russe des Finances, Anton Silouanov. «Nous devons prendre une décision maintenant pour trouver de l’argent.

http://www.elwatan.com/actualite/la-russie-envisage-de-vendre-20-de-rosneft-17-01-2016-312253_109.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

C'est très grave ce qui arrive, le cours du pétrole qui s'effondre,

Tu préfères qu'il s'envole ?

La baisse du cours souligne principalement la contraction drastique qui frappe tous les moteurs économiques mondiaux, qui se voit par exemple dans l'affaiblissement continu de la demande chinoise, dont la progression avait pourtant été exponentielle depuis l'époque de Deng Xiao Ping.

Le problème n'est pas dans l'assèchement des ressources d'une bande d'oligarques (bon débarras si la Maison Seoud en crève !). Il est dans l'inexistence même de perspectives économiques et donc d'emploi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Vous avez une offre largement supérieure à la demande. C’est un premier facteur. Mais cela dure depuis un certain temps déjà. Il y a aussi les économies qui commencent à rétrécir. On a vu l’exemple de la Chine. Et cela a un impact sur la demande qui ne fait que diminuer. Il y a aussi la décision de certains membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de maintenir les niveaux de production, malgré la situation actuelle. Situation qui n’est pas favorable aux vendeurs, mais plutôt aux acheteurs, à savoir une offre bien supérieure à la demande.

Cela est d’autant plus inquiétant qu’il y a la possibilité de voir l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché. Il semble aussi que le dossier du nucléaire iranien soit réglé et que les sanctions soient levées par l’Union européenne et les autres pays.

Probablement, l’Iran sera amené à augmenter sa production et rattraper le manque à gagner du fait des sanctions depuis maintenant dix ans. Il semblerait qu’il soit prêt à mettre très rapidement 500 000 barils par jour (b/j) sur le marché. N’oublions pas aussi qu’aujourd’hui, beaucoup de pays producteurs sont limités par rapport à leurs capacités de production. On peut citer l’exemple de la Libye ou encore celui de l’Irak.

Autant de facteurs qui laissent penser que l’avenir n’est pas très rose pour le marché pétrolier.

http://www.elwatan.com/actualite/les-cours-du-petrole-continueront-a-chuter-17-01-2016-312254_109.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bondgers Membre 1 368 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)

C'est ma faute. J'utilise beaucoup moins ma voiture et donc les demandes en pétrole ont fortement chuté :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 11 449 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

L'important, c'est que les agriculteurs ne se mettent pas en grève. Sinon, pour le pétrole, vous avez des jambes pour marcher et pédaler. Et des couvertures pour vous réchauffer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 391 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

C'est la misère. Certains pays producteurs ne pourront plus financer les djihadistes. L'enrichissement de ces pays est à la source de nombreux problèmes mondiaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J-Moriarty Membre 3 640 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Vous avez une offre largement supérieure à la demande. C’est un premier facteur. Mais cela dure depuis un certain temps déjà. Il y a aussi les économies qui commencent à rétrécir. On a vu l’exemple de la Chine. Et cela a un impact sur la demande qui ne fait que diminuer. Il y a aussi la décision de certains membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de maintenir les niveaux de production, malgré la situation actuelle. Situation qui n’est pas favorable aux vendeurs, mais plutôt aux acheteurs, à savoir une offre bien supérieure à la demande.

Cela est d’autant plus inquiétant qu’il y a la possibilité de voir l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché. Il semble aussi que le dossier du nucléaire iranien soit réglé et que les sanctions soient levées par l’Union européenne et les autres pays.

Probablement, l’Iran sera amené à augmenter sa production et rattraper le manque à gagner du fait des sanctions depuis maintenant dix ans. Il semblerait qu’il soit prêt à mettre très rapidement 500 000 barils par jour (b/j) sur le marché. N’oublions pas aussi qu’aujourd’hui, beaucoup de pays producteurs sont limités par rapport à leurs capacités de production. On peut citer l’exemple de la Libye ou encore celui de l’Irak.

Autant de facteurs qui laissent penser que l’avenir n’est pas très rose pour le marché pétrolier.

http://www.elwatan.com/actualite/les-cours-du-petrole-continueront-a-chuter-17-01-2016-312254_109.php

Ce n'est pas le moindre des paradoxes de ce monde mondialisé du capitalisme; les ressources s'épuisent; le pic est bien passé et dépassé, et l'opep produit toujours plus, ils foncent tête baissée droit dans le mur....ou alors, les dynasties en place se dépêchent de tout encaisser .....les cours s'effondrent, les pétroles de schistes des states ne sont plus rentables, on n'est pas loin de la nouvelle crise .....tous les 8 ans, c'est une bonne moyenne.

Modifié par J-Moriarty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

C'est la misère. Certains pays producteurs ne pourront plus financer les djihadistes. L'enrichissement de ces pays est à la source de nombreux problèmes mondiaux.

:hu:

Les banques non plus !

Les banques US s’alarment

Les banques américaines Citigroup et Wells Fargo ravivent les craintes des marchés financiers sur les dégâts causés par le plongeon du pétrole sur le secteur financier en annonçant d’importantes provisions.

Citigroup, qui réduit la voilure pour être moins dépendante des soubresauts des Bourses, a dû puiser 250 millions de dollars dans ses réserves pour couvrir les impayés des entreprises énergétiques. Les pertes pourraient doubler si le pétrole descendait à 25 dollars le baril et y restait pendant un an, a averti John Gerspach, le directeur financier. Wells Fargo, premier fournisseur de prêts aux Etats-Unis, a pour sa part enregistré une perte de 90 millions de dollars liée à l’énergie.

http://www.elwatan.com/actualite/les-banques-us-s-alarment-17-01-2016-312252_109.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 8 715 messages
scientifique‚
Posté(e)

Tu préfères qu'il s'envole ?

La baisse du cours souligne principalement la contraction drastique qui frappe tous les moteurs économiques mondiaux, qui se voit par exemple dans l'affaiblissement continu de la demande chinoise, dont la progression avait pourtant été exponentielle depuis l'époque de Deng Xiao Ping.

Le problème n'est pas dans l'assèchement des ressources d'une bande d'oligarques (bon débarras si la Maison Seoud en crève !). Il est dans l'inexistence même de perspectives économiques et donc d'emploi.

------------------------

le pétrole qui fait le yoyo ce n'est bon pour personne.

les producteurs vont ponctionner les marchés financiers pour payer leur manque de revenu et donc les taux d'intérêt vont monter ce qui n'arrangera pas le marasme français !

Donc un pétrole trop bas n'est pas forcément une excellent affaire d'autant plus que dans le prix des carburants le prix du pétrole ne compte que pour 22 %, le reste étant essentiellement des taxes qui ne diminuent jamais !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Henry Martin Membre 4 459 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Moi qui croyais à une sombre manœuvre concertée entre les saoudiens et les américains. Les idées motrices étant les suivantes :

- C'est pour agresser la Russie - malgré la fin de la guerre froide, les Usa n'ont jamais cessé de frapper l'ours à terre.

- L'Arabie Saoudite et la Russie sont ennemies.

- C'est pour réduire le redressement Iranien (encore un ennemi commun)

- Cela permet de saccager un certain nombre de petites et moyennes compagnies américaines (et canadiennes) basées sur les hydrocarbures non conventionnelles.

- Vu du coté saoudien c'est évidement intéressant à moyen terme, de faire un effort de court terme, puis de bénéficier d'une hausse à nouveau durable.

- On pourrait penser la mesure anti américaine, mais les loups se mangeant entre eux, on peut dire que les plus gros pétroliers us et donc ceux qui ont une influence sur le pouvoir ne voient pas d'un mauvais œil ces soubresauts. Les gros vont racheter les petits et feront du pognon après...

Je me croyais très malin. :blush:

J'avais tout faux et c'est plus simple que ça. :smile2:

Un courant d'opinion à pris le dessus chez les économistes saoudiens proches de la famille royale. Soudain une très grande inquiétude sur le fait que finalement, l'immense stock sur lequel ils sont assis ne seras pas extrait, ne sera pas vendu, à cause des alternatives énergétiques, sur fond de récession mondiale durable.

Je trouve cela très con. C'est pourtant ce qui semble prévaloir, les saoudiens étant les principaux responsables à flinguer les possibilités de régulation par l'Opep.

Concernant l'introduction en bourses ce n'est que 5% je crois. Les controverses vont bon train pour avoir si ça vaut 3 ou 8 fois Exon Mobile. Ce n'est pas idiot, car des stocks intègrent les cours potentiels des prochaines décennies et non le cours du brut du moment. C'est pourquoi il vaut mieux vendre des parts que du pétrole en ce moment. Il faut donc prendre des parts de marché, pérenniser ces parts, puis attendre la prochaine hausse qui ne manquera d'arriver. C'est comme un environnement concurrentiel, ou au poker, ce qui compte ce n'est pas le return, mais simplement d'être mieux que les autres.

Les conséquences ? elles sont très graves (c'est pourquoi ce n'est pas qu'une bonne nouvelle pour les économies) :

- Au Venezuela, on ne pourra plus acheter les votes avec l'argent du pétrole

- La Russie risque de restreindre ses budgets militaires grandissants

- Les pétro monarchies pourraient arrêter de construire des tours de 500 mètres de haut ou d'équiper les salles de bain des princes de robinets en or

- Le pouvoir Algérien risque de ne plus pouvoir masquer à quel point, sous sa direction, l'économie est à la ramasse

- Etc. :snif:

Que de mauvaises nouvelles pour l'humanité. :cool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Henry Martin merci,

Bien Vu !

L'Arabie Maudite avec le clan Bush...aprés avoir éliminé Ben LaDinde...

:plus:

Modifié par bena11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tourangeaux Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚ 25ans
Posté(e)

on peut deja dire que economie algerienne va prendre un sacrer coup sur longue periode a venir avec peut etre de grave trouble sociaux ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abu nuwas Membre 2 701 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bsr bena11, un retour imminent de l'iran, ou une anticipation des states??

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Télémaque Membre 742 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Et alors on ne va pleurer parce que le prix du pétrole baisse smile.gif Le pétrole dans les pays producteurs ne coûtent pratiquement rien aux usagers locaux, et sous prétexte que l'on habite l'Europe on devait se faire saigner comme des porcs whistling1.gif Pourquoi ne pas dire que le baril à 100 dollars était le bon prix laugh.gif

Que tous les pays ayant profité du boum des prix pendant des années piochent dans leur bas de laine, pour rééquilibré une soi disante crise de liquidité cray.gif

La poule aux oeufs d'or est morte hi.gif

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abu nuwas Membre 2 701 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Moi qui croyais à une sombre manœuvre concertée entre les saoudiens et les américains. Les idées motrices étant les suivantes :

- C'est pour agresser la Russie - malgré la fin de la guerre froide, les Usa n'ont jamais cessé de frapper l'ours à terre.

- L'Arabie Saoudite et la Russie sont ennemies.

- C'est pour réduire le redressement Iranien (encore un ennemi commun)

- Cela permet de saccager un certain nombre de petites et moyennes compagnies américaines (et canadiennes) basées sur les hydrocarbures non conventionnelles.

- Vu du coté saoudien c'est évidement intéressant à moyen terme, de faire un effort de court terme, puis de bénéficier d'une hausse à nouveau durable.

- On pourrait penser la mesure anti américaine, mais les loups se mangeant entre eux, on peut dire que les plus gros pétroliers us et donc ceux qui ont une influence sur le pouvoir ne voient pas d'un mauvais œil ces soubresauts. Les gros vont racheter les petits et feront du pognon après...

Je me croyais très malin. :blush:

J'avais tout faux et c'est plus simple que ça. :smile2:

Un courant d'opinion à pris le dessus chez les économistes saoudiens proches de la famille royale. Soudain une très grande inquiétude sur le fait que finalement, l'immense stock sur lequel ils sont assis ne seras pas extrait, ne sera pas vendu, à cause des alternatives énergétiques, sur fond de récession mondiale durable.

Je trouve cela très con. C'est pourtant ce qui semble prévaloir, les saoudiens étant les principaux responsables à flinguer les possibilités de régulation par l'Opep.

Concernant l'introduction en bourses ce n'est que 5% je crois. Les controverses vont bon train pour avoir si ça vaut 3 ou 8 fois Exon Mobile. Ce n'est pas idiot, car des stocks intègrent les cours potentiels des prochaines décennies et non le cours du brut du moment. C'est pourquoi il vaut mieux vendre des parts que du pétrole en ce moment. Il faut donc prendre des parts de marché, pérenniser ces parts, puis attendre la prochaine hausse qui ne manquera d'arriver. C'est comme un environnement concurrentiel, ou au poker, ce qui compte ce n'est pas le return, mais simplement d'être mieux que les autres.

Les conséquences ? elles sont très graves (c'est pourquoi ce n'est pas qu'une bonne nouvelle pour les économies) :

- Au Venezuela, on ne pourra plus acheter les votes avec l'argent du pétrole

- La Russie risque de restreindre ses budgets militaires grandissants

- Les pétro monarchies pourraient arrêter de construire des tours de 500 mètres de haut ou d'équiper les salles de bain des princes de robinets en or

- Le pouvoir Algérien risque de ne plus pouvoir masquer à quel point, sous sa direction, l'économie est à la ramasse

- Etc. :snif:

Que de mauvaises nouvelles pour l'humanité. :cool:

bsr Henry Martin,

les temps ont changés, les loups ne se mange plus entre eux, le verbe manger se conjugue maintenant aux deux premières personnes du singulier, je mange, tu manges

mais j’admets que le loup peu aussi pleurer avec le berger

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:hu:

Un baril de pétrole à seulement 20 dollars sera une réalité dans

les prochains jours, en l'absence d'un consensus sur la baisse de la production, a-t-on appris du ministre de l'Energie algérien...

:hu:

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5223786

Modifié par bena11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stank Membre 1 450 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Et alors on ne va pleurer parce que le prix du pétrole baisse smile.gif Le pétrole dans les pays producteurs ne coûtent pratiquement rien aux usagers locaux, et sous prétexte que l'on habite l'Europe on devait se faire saigner comme des porcs whistling1.gif Pourquoi ne pas dire que le baril à 100 dollars était le bon prix laugh.gif

Que tous les pays ayant profité du boum des prix pendant des années piochent dans leur bas de laine, pour rééquilibré une soi disante crise de liquidité cray.gif

La poule aux oeufs d'or est morte hi.gif

Ce n'est peut-être pas si simple. Les pays producteurs comme l'Algérie ne vivent que du pétrole. L'économie ne ramène quasiment aucune devise hors mis le pétrole. Si la situation du pétrole très bas devait se prolonger, le cashflow va se tarir, et la les ennuis vont commencer très vite. Et la la production risque de s'effondrer, je pense à l'Algérie bien sur, mais aussi le Vénézuela, le Nigeria, ( déja en anarchie), l'Angola etc. Et on pourrait passer d'une surproduction a une pénurie. Et je ne sais pas si l'Iran peut compenser. Donc des prix bas oui, trop bas, c'est pas si bon que ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité