Aller au contenu

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
jitibert Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour, il y a longtemps que je me pose des questions sur l'implantation des religions. J'ai donc fouillé quelque peu pour en savoir un peu plus. Certes, je ne vais pas ici reprendre, ni synthétiser ce que j'ai pu en apprendre.

Mon interrogation est celle-ci : depuis quand existe l'humanité ?

et : depuis quand existe les religions ?

Serait-ce donc que pendant des millénaires l'humanité entière et occidentale en particulier, aurait mal vécue sans ces trois religions qui, depuis qu'elles existent on fait tant de mal aux hommes (l'inquisition, les guerres de religions, pour ex) ?

Puis voilà qu'un jour, comme un big-bang, le judaïsme arrive..un peu plus tard : le christianisme.. encore un peu plus tard : l'islam..je m'étonne que personne, qu'aucun chercheur sérieux, ne se soit posé ces questions fondamentales pour mettre à jour ce problème originel des "révélations divines" dont finalement il n'y a jamais eu beaucoup de témoins aux époques de ceux qui les ont "révélées" pour en témoigner. On sait aujourd'hui, heureusement, que tous les livres que l'on prétend sacrés, ont été écrit sur des décennies voir des siècles même. Mais, personne ne s'interroge sur ces façons de mettre en pages des "révélations" datant la plupart du temps des siècles antérieurs.

Alors, à qui faire confiance ? Ce bricolage de textes successifs, sortis le l'imaginaire de ceux qui se sont attelés à les écrire et les réécrire peut-il être pris au sérieux, lors même que dans ces trois religions apparaissent des noms communs à tous et de nouveaux pour singulariser chacune selon l'époque de son émergence?

Voilà, il se trouve qu'à mon âge, je m'interroge toujours sur les réalités de ce que j'appelle ces "idéologies religieuses" qui continuent à produire des extrémistes extrêmement dangereux, en plus de sextes nées d'une fantasmagorie à caractère pathologique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 71
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 839 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

L'histoire des religions est sans doute aussi ancienne que celle de l'humanité, j'imagine. Pire : on a découvert chez certains animaux (les éléphants) l'esquisse de rites funéraires, ce qui est considéré comme la première étape sur la voie de la religion.

On a écrit énormément de livres sur ce sujet. Et les trois religions monothéistes ne résument absolument pas le paysage religieux du monde, bien loin de là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
steph issy Membre 73 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Il semble bien qu'il y ait globalement progression:

D'abord polytheisme, dieux particuliers et partisans, sacrifices humains.

Puis Le Dieu unique entrevu par Abraham, révélant la Loi de Vie à Moïse,

Et enfin La religion d'amour instituée par Jesus ( bien sûr qu'elle a été dévoyée, mais ca ne retire rien à sa valeur)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
aPOTRE Membre 7 920 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

Bonjour, il y a longtemps que je me pose des questions sur l'implantation des religions. J'ai donc fouillé quelque peu pour en savoir un peu plus. Certes, je ne vais pas ici reprendre, ni synthétiser ce que j'ai pu en apprendre.

Mon interrogation est celle-ci : depuis quand existe l'humanité ?

et : depuis quand existe les religions ?

Serait-ce donc que pendant des millénaires l'humanité entière et occidentale en particulier, aurait mal vécue sans ces trois religions qui, depuis qu'elles existent on fait tant de mal aux hommes (l'inquisition, les guerres de religions, pour ex) ?

Puis voilà qu'un jour, comme un big-bang, le judaïsme arrive..un peu plus tard : le christianisme.. encore un peu plus tard : l'islam..je m'étonne que personne, qu'aucun chercheur sérieux, ne se soit posé ces questions fondamentales pour mettre à jour ce problème originel des "révélations divines" dont finalement il n'y a jamais eu beaucoup de témoins aux époques de ceux qui les ont "révélées" pour en témoigner. On sait aujourd'hui, heureusement, que tous les livres que l'on prétend sacrés, ont été écrit sur des décennies voir des siècles même. Mais, personne ne s'interroge sur ces façons de mettre en pages des "révélations" datant la plupart du temps des siècles antérieurs.

Alors, à qui faire confiance ? Ce bricolage de textes successifs, sortis le l'imaginaire de ceux qui se sont attelés à les écrire et les réécrire peut-il être pris au sérieux, lors même que dans ces trois religions apparaissent des noms communs à tous et de nouveaux pour singulariser chacune selon l'époque de son émergence?

Voilà, il se trouve qu'à mon âge, je m'interroge toujours sur les réalités de ce que j'appelle ces "idéologies religieuses" qui continuent à produire des extrémistes extrêmement dangereux, en plus de sextes nées d'une fantasmagorie à caractère pathologique.

DEPUIS quand l'ère humaine existe (celui de notre apparence actuel) , ???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anruadebobdny Membre 567 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Noé était le premier homme qui écoutait Dieu

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 839 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Il semble bien qu'il y ait globalement progression:

D'abord polytheisme, dieux particuliers et partisans, sacrifices humains.

Puis Le Dieu unique entrevu par Abraham, révélant la Loi de Vie à Moïse,

Et enfin La religion d'amour instituée par Jesus ( bien sûr qu'elle a été dévoyée, mais ca ne retire rien à sa valeur)

J'ai jamais compris en quoi le monothéisme était en quoi que ce soit un progrès par rapport au polythéisme...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 014 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Cela remonte à l'ére de La Pensée Magique. Nos ancêtres ayant acquis "la conscience de soi", ont compris que c'est eux-mêmes qui agissaient. Tous les phénomènes qu'ils ne s'expliquaient étaient attribués à des génies. Il y avait des génies pour à peu près tout : montagne, ciel, fleuve, forêt, etc... Certains se sont bombardés intercesseurs, car ils avaient des visions provoquées par l'ingestion d'hallucinogènes. Ainsi, pour construire un pont sur le fleuve, il intercédait auprès du génie du fleuve pour demander sa bienveillance. Il prit le nom de pontife. Donc le départ de la pensée religieuse est le principe de causalité. Et l'ignorance : sans cause connue, on invente un génie. C'est là que le parallèle avec la science diverge.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
jitibert Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ca, je le savais déjà. Ma question c'est : "pourquoi continue-t-on dans la pensée magique ?" pour devenir terroriste entr'autre. Pourquoi l'état s'est-il appuyé sur toutes ces "pensées magiques" pour se structurer. Il ne faut pas oublier que pendant longtemps le clergé était le maître à penser des états européens et autres. Soit, je veux surtout souligner "la soumission" des peuples à ces modes de pensées sous-tendus par nos religions, comme s'ils manquaient totalement d'auto critique, qu'ils étaient incapables de se sentir responsables pour influencer et décider pour eux-mêmes en toute indépendance des "choix orientés" par ce que l'on s'égare encore à prétendre "nos élites".

Merci d'avoir donné votre avis sur le sujet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
SABINE41 Membre 1 125 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

J'ai jamais compris en quoi le monothéisme était en quoi que ce soit un progrès par rapport au polythéisme...

les trois religions monothéistes ont toutes emprunté aux mythes; c'est pour cela que nous partageons les mëmes histoires de l'humanité; pour se rassurer, expliquer , ordonner rever, convaincre ou encore effrayer, l'être humain a raconté des histoires; les religions ensuite ont piqué ce qui leur convenait,et dans un but proselite, ont adapté ces histoires, ces mythes fondateurs; le deluge avec noé,les immortels avec la cosmogonie greco romaine,l'odyssée avec Ulysse, Gilgamesh en mesopotamie, la tour de babel, les mayas et leur cohorte de dieux; bref pour resumer;l'homme prefere plutôt croire a n'importe quoi plutôt qu'a rien; notre inconscient collectif est nourri de ces mythes fondateurs, et les orientations tacticiennes , au nom d'un pouvoir politique ont puisé en cette manne, afin d'asseoir des religions monothéistes;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
steph issy Membre 73 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

J'ai jamais compris en quoi le monothéisme était en quoi que ce soit un progrès par rapport au polythéisme...

Mais ,comme je l'ai déjà dit, le polytheisme comporte des dieux particuliers à chacun, partisans, entrant en conflit les uns avec les autres. Les adeptes ne savent souvent plus à quel dieu se vouer. Ils ont donc généralement instauré un "roi des dieux" pour rétablir l'ordre. Mais dans le polytheisme, l'impression de chaos prévaut.

Cela préparait le terrain au monotheisme, une même loi divine pour tous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Petitpepin Membre 783 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

As tu croisé dans tes recherches Mr René Girard, ce grand homme récemment disparu ?

Il y a beaucoup, beaucoup de choses à prendre chez lui.

51M%2BYcxCIOL._SX297_BO1,204,203,200_.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 10 011 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)

les trois religions monothéistes ont toutes emprunté aux mythes; c'est pour cela que nous partageons les mëmes histoires de l'humanité; pour se rassurer, expliquer , ordonner rever, convaincre ou encore effrayer, l'être humain a raconté des histoires; les religions ensuite ont piqué ce qui leur convenait,et dans un but proselite, ont adapté ces histoires, ces mythes fondateurs; le deluge avec noé,les immortels avec la cosmogonie greco romaine,l'odyssée avec Ulysse, Gilgamesh en mesopotamie, la tour de babel, les mayas et leur cohorte de dieux; bref pour resumer;l'homme prefere plutôt croire a n'importe quoi plutôt qu'a rien; notre inconscient collectif est nourri de ces mythes fondateurs, et les orientations tacticiennes , au nom d'un pouvoir politique ont puisé en cette manne, afin d'asseoir des religions monothéistes;

Tu écris : "l'homme préfère plutôt croire à n'importe quoi plutôt qu'a rien;"

Ce n'est pas tout a fait ça ...

Homo sapiens (nous) qui a grosso-modo , a la louche , 200 000 ans (on commence à penser qu'il est finalement plus vieux que ça) est devenu subitement (si j'ose dire) intelligent .

En tant qu'intelligent , il s'est mis à se poser plein de questions sur sa vie et tout son environnement . Et comme les questions c'est fait pour qu'on y réponde et que ce pauvre sapiens était ignare de chez ignare les réponses il n'en avait pas. C'est ainsi qu' il est allé les chercher chez le grand Bouzou-bouzou que lui il savait tout . Et voilà , je vous le dis , c'est comme ça que ça à commencé .

Cela dit , contrairement aux bouffeurs de curés patentés , je crois que les religions ont fait beaucoup plus de bien à l'humanité qu'elles n'ont fait de mal .

Elles ont surtout été utilisés par des politiques (et aussi quelques religieux) assoiffés de pouvoir et de puissance .... mais sans les religions (surtout juives et chrétienne en occident) notre civilisation aurait plusieurs siècles de retard par rapport a ce que nous sommes aujourd'hui ...

Bouffeurs de curés ----> à vous la parole !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
art-chibald Membre 3 636 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Tu écris : "l'homme préfère plutôt croire à n'importe quoi plutôt qu'a rien;"

Ce n'est pas tout a fait ça ...

Homo sapiens (nous) qui a grosso-modo , a la louche , 200 000 ans (on commence à penser qu'il est finalement plus vieux que ça) est devenu subitement (si j'ose dire) intelligent .

En tant qu'intelligent , il s'est mis à se poser plein de questions sur sa vie et tout son environnement . Et comme les questions c'est fait pour qu'on y réponde et que ce pauvre sapiens était ignare de chez ignare les réponses il n'en avait pas. C'est ainsi qu' il est allé les chercher chez le grand Bouzou-bouzou que lui il savait tout . Et voilà , je vous le dis , c'est comme ça que ça à commencé .

Cela dit , contrairement aux bouffeurs de curés patentés , je crois que les religions ont fait beaucoup plus de bien à l'humanité qu'elles n'ont fait de mal .

Elles ont surtout été utilisés par des politiques (et aussi quelques religieux) assoiffés de pouvoir et de puissance .... mais sans les religions (surtout juives et chrétienne en occident) notre civilisation aurait plusieurs siècles de retard par rapport a ce que nous sommes aujourd'hui ...

Bouffeurs de curés ----> à vous la parole !

Tout à fait d'accord :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Pales Membre 22 296 messages
Maitre des forums‚ 73ans‚
Posté(e)

Noé était le premier homme qui écoutait Dieu

et Moïse et le seul qui parlais directement a Dieu (au mont Sinaï)

hehe3.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
jitibert Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour, qu'il ait eu des emprunts aux mythes, on le sait. Ce qu'il faut tenter : ouvrir la réflexion sur ce que j'appelle encore : "ces histoires à dormir debout"..judaïsme, christianisme, islamisme..revoir toute l'écriture de leurs "livres sacrés".. refaire l'histoire, la vraie, n'ont pas toutes celles ressortant de véritables délires psychotiques.

Ceci dit, je ne prétend pas qu'il n'existerait rien de spirituel dans notre humanité, j'ai seulement de profonds doutes sur toutes ces fantasmagories à prétention religieuses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
aPOTRE Membre 7 920 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

et Moïse et le seul qui parlais directement a Dieu (au mont Sinaï)

hehe3.gif

et l'islam ce prend pour le centre , le point le plus haut de la montagne , @ propos moise n'est jamais entré dans la Terre promise à Israël ,Dieu l'a condamné au mont Sinaï , qui est le centre que Dieu le lui à donné en héritage !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
steph issy Membre 73 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour, qu'il ait eu des emprunts aux mythes, on le sait. Ce qu'il faut tenter : ouvrir la réflexion sur ce que j'appelle encore : "ces histoires à dormir debout"..judaïsme, christianisme, islamisme..revoir toute l'écriture de leurs "livres sacrés".. refaire l'histoire, la vraie, n'ont pas toutes celles ressortant de véritables délires psychotiques.

Ceci dit, je ne prétend pas qu'il n'existerait rien de spirituel dans notre humanité, j'ai seulement de profonds doutes sur toutes ces fantasmagories à prétention religieuses.

l'Histoire es l'affaire des historiens, pas des religieux. Les écritures saintes racontent des histoires pleines de mythes et de symboles, ce qui leur donnent une grande valeur bien qu'éloignées parfois de le vérité historique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 839 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Mais ,comme je l'ai déjà dit, le polytheisme comporte des dieux particuliers à chacun, partisans, entrant en conflit les uns avec les autres. Les adeptes ne savent souvent plus à quel dieu se vouer. Ils ont donc généralement instauré un "roi des dieux" pour rétablir l'ordre. Mais dans le polytheisme, l'impression de chaos prévaut.

Ce chaos n'est que le reflet du chaos du monde. Les monothéismes nous présentent un univers organisé et bien ordonné... qui n'existe pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
CAL22 Membre 891 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Tu écris : "l'homme préfère plutôt croire à n'importe quoi plutôt qu'a rien;"

Ce n'est pas tout a fait ça ...

Homo sapiens (nous) qui a grosso-modo , a la louche , 200 000 ans (on commence à penser qu'il est finalement plus vieux que ça) est devenu subitement (si j'ose dire) intelligent .

En tant qu'intelligent , il s'est mis à se poser plein de questions sur sa vie et tout son environnement . Et comme les questions c'est fait pour qu'on y réponde et que ce pauvre sapiens était ignare de chez ignare les réponses il n'en avait pas. C'est ainsi qu' il est allé les chercher chez le grand Bouzou-bouzou que lui il savait tout . Et voilà , je vous le dis , c'est comme ça que ça à commencé .

Cela dit , contrairement aux bouffeurs de curés patentés , je crois que les religions ont fait beaucoup plus de bien à l'humanité qu'elles n'ont fait de mal .

Elles ont surtout été utilisés par des politiques (et aussi quelques religieux) assoiffés de pouvoir et de puissance .... mais sans les religions (surtout juives et chrétienne en occident) notre civilisation aurait plusieurs siècles de retard par rapport a ce que nous sommes aujourd'hui ...

Bouffeurs de curés ----> à vous la parole !

Oui le religieux est au moins aussi vieux qu'homo sapiens. Et même homo erectus enterrait ses morts avec des cérémonies dépassant la simple hygiène : ils envisageaient déjà un au-delà.

Donc le religieux a depuis longtemps été le fruit de suppositions humaines sur ce qui ne ce perçoit pas. Pour essayer d'expliquer ce que les sens et la raison ne permettaient pas d'expliquer. Cette tendance a précédé les sociétés sédentaires alors que les humains étaient constitués de petits groupes mobiles confrontés pour leur survie à la nature. Par le religieux ils donnaient des explications animistes aux lois naturelles et adaptaient leurs comportements à ces lois.

Puis les groupes se sont agrandis et en plus de la compréhension des phénomènes naturels il a été nécessaire d'établir des règles morales communes pour que les sociétés soit unies. Le développement des civilisations a amené le religieux aux monothéismes qui permettaient plus de stabilité en centralisant les règles morales dans un Dieu produisant un texte par l'intermédiaire d'un prophète.

On peut alors voir les textes sacrés des trois monothéismes comme des codes civils. Mais ils sont inspirés dans leurs principes des mythologies, notamment de l'odyssée d'homère, avec parcours initiatiques, règles morales en découlant, transposés dans des récits. Mais avec Dieu unique pour des monothéismes censés être plus stabilisateurs.

Nos sociétés actuelles disposent d'autres outils, notamment la science, qui devraient leur permettre de s'affranchir du mythos. Ou au moins de le relativiser. C'est pourquoi l'éducation reste la meilleure arme pour lutter contre les fondamentalismes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
jitibert Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

toutes ces constructions intellectuelles restent des constructions intellectuelles dont la correspondance avec les cheminements de nos histoires humaines nous semblent logiques parce que dans notre monde occidental nous nous sommes coupés des fondements de ce que l'on a nommé "la spiritualité". De fait, nous restons dans "le mystère" de tout ce qui concerne "les sources" de la vie. Ce qui naturellement n'a jamais cessé d'angoisser les êtres qui ont construit les fondations de notre civilisation "judéo-chrétienne" on imposant un Dieu vengeur pour les croyants susceptibles de ne pas suivre les règles qu'ils avaient inventées on invoquant une "révélation divine".

toutes ces constructions intellectuelles restent des constructions intellectuelles dont la correspondance avec les cheminements de nos histoires humaines nous semblent logiques parce que dans notre monde occidental nous nous sommes coupés des fondements de ce que l'on a nommé "la spiritualité". De fait, nous restons dans "le mystère" de tout ce qui concerne "les sources" de la vie. Ce qui naturellement n'a jamais cessé d'angoisser les êtres qui ont construit les fondations de notre civilisation "judéo-chrétienne" on imposant un Dieu vengeur pour les croyants susceptibles de ne pas suivre les règles qu'ils avaient inventées on invoquant une "révélation divine".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×