Aller au contenu

Messages recommandés

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 793 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Depuis quelques temps un nombre croissant d'intellectuels de grande valeur mettent au jour et dénoncent ce que nous étions nombreux à remarquer sans le nommer : le gauchisme culturel.

Ainsi en va-t-il par exemple de Jean-Pierre Le Goff, philosophe, écrivain et sociologue, gauchiste de la première heure et très actif au moment de mai 68, qui déplore la tournure et les choix déraisonnables pris par une certaine partie de la gauche qu'il appelle la gauche moraliste.

Depuis plus de trente ans, les résultats de l'extrême droite suscitent incompréhension et stupeur au sein d'une partie de la gauche, avec des relents de la lutte antifasciste d'antan dont des journalistes militants se veulent les nouveaux héros. Il ne suffit pas de dire et de répéter que Nicolas Sarkozy a repris les thèmes du Front national et veut récupérer ses voix, en mettant hors champ les thèmes et les électeurs en question, pour comprendre les conditions qui ont rendu possible la montée du FN.

[...]

Malgré leurs critiques du libre-échange mondialisé, la gauche et l'extrême gauche n'ont pas réussi à reconquérir une partie de l'électorat populaire parce que leur conversion au modernisme est largement apparue comme un rejet ou l'abandon de la nation, de son héritage culturel et politique qui demeurent des éléments essentiels de l'existence collective d'un peuple et de la démocratie.

[...]

Nombre d'élus et de militants de gauche n'ont pas partagé ces dérives, mais la peur d'être qualifiés de "réactionnaires" par un milieu parisien, restreint mais influent, en a fait taire beaucoup. François Hollande opérera-t-il dans ce domaine une difficile "synthèse" ou saura-t-il rompre clairement avec les impasses d'un petit milieu pour, comme il le dit, parler aux électeurs du Front national et rassembler le pays ?

Quand le Front national prospère sur l'aveuglement d'une gauche bien-pensante

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité sharky01_
Invités, Posté(e)
Invité sharky01_
Invité sharky01_ Invités 0 message
Posté(e)

Les points faibles de la gauche sont connus des critiques politiques.

Je serais intelligent, je voterais pas du tout.

Oups, c'est ce que je fais. Mais au moins avec la Gauche, on a quelque chose qu'on n'avait avec la Droite, la plus dispensatrice d'une morale de Front national.

A force de s'opposer a une chose, on finit par y ressembler.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 793 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)



PS : Je vous fais grâce de la conclusion de la vidéo qui interprète abusivement les propos de Michel Onfray, et n'exprime pas mon propos non plus. Néanmoins la portion d'interview qui est ici présentée parle tout à fait du problème en question.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 524 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

On a donné des outils culturels au peuple qui finalement préfère danser sur du Sébastien Patoche... C'est un échec de la culture (pas spécialement de gauche) et de l'intellect face à l'imbécilité, plus facile d'accès et plus reposante. De là un fossé s'est creusé entre ceux qui ont pris le train de la culture et ceux qui sont resté sur place. Le constat est triste mais il faut que la culture retourne chasser au coeur de la populasse pour leur faire découvrir autre chose. Mission difficile puisque même la culture est gangrénée par l'obsession de l'argent, une musique ou un film sera produit pour rapporter de l'argent...

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité sharky01_
Invités, Posté(e)
Invité sharky01_
Invité sharky01_ Invités 0 message
Posté(e)

Bon j'ai bien aimé Patricia, Patrick, et sa réaction sur le banana.

Oui je m'oppose au type qui a écrit que la gauche était un échec culturel.

(sauf s'agissant des clopes, là je trouve, compte tenu des rémissions spontanées du sida on devrait se concentrer davantage sur autre chose)

a la fin, même Sigmund était détesté de ses canidés, il faudrait pas que cela arrive a l'autre, sauf s'il se refait une virginité après le sacrilège.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

bah.. c'est une "idée" qui se répand aussi vite que la peste ce gôchisme bobo. Écoutez la Mélenchon allemande (aussi la meuf d'Oscar Lafontaine):

Préparez-vous au Goulag mes amis !

Modifié par Maxence22
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 793 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

On a donné des outils culturels au peuple qui finalement préfère danser sur du Sébastien Patoche... C'est un échec de la culture (pas spécialement de gauche) et de l'intellect face à l'imbécilité, plus facile d'accès et plus reposante. De là un fossé s'est creusé entre ceux qui ont pris le train de la culture et ceux qui sont resté sur place. Le constat est triste mais il faut que la culture retourne chasser au coeur de la populasse pour leur faire découvrir autre chose. Mission difficile puisque même la culture est gangrénée par l'obsession de l'argent, une musique ou un film sera produit pour rapporter de l'argent...

C'est vrai, et je pense très fort aux quartiers populaires où la culture est souvent délaissée par la possibilité de l'argent facile, des trafics, etc... D'où aussi l'intérêt absolu d'aller voter quel que soit notre situation ou nos façons de penser. Nous voyons bien comme le prolétariat traditionnel a été totalement évincé par les élites gauchistes, et la situation est devenue complètement dramatique. Comme l'article en question, datant pourtant de 2012, prend soin de le préciser, la droite appuie volontairement là où ça fait mal en tapant sur le problème musulman (qui est en même temps bien réel mais que nous pourrions considérer comme secondaire prioritairement), ce qui divise les travailleurs entre eux pour le plus grand bonheur des oligarques.

Les musulmans modérés sont vraiment pris en otage de toutes part, entre les intégristes qui veulent les gagner à leur cause à grand coup de propagande prétendument anti-néocoloniale, anti-USA et antisioniste, la gauche qui instrumentalise leur vote en jouant sur leurs plus bas instincts (en dénonçant l'islamophobie, qui sera assimilée à toute critique construite de l'islam), la droite qui joue à fond la carte des communautarismes. C'est vraiment terrible ce qui se passe : sans avoir de sympathie particulière pour l'islam, je ne vois pas comment un musulman français peut se positionner sereinement dans le monde actuel.

Le mot d'ordre ce serait : allez voter bordel de merde! Même si c'est pour MLP tant pis, au moins vous aurez démontré aux politiciens qu'il faut compter sur le vote des prolétaires traditionnels. Sinon ce serait une bonne proposition de rendre le vote obligatoire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 59ans Posté(e)
BadKarma Membre 12 110 messages
59ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

On a donné des outils culturels au peuple qui finalement préfère danser sur du Sébastien Patoche... C'est un échec de la culture (pas spécialement de gauche) et de l'intellect face à l'imbécilité, plus facile d'accès et plus reposante. De là un fossé s'est creusé entre ceux qui ont pris le train de la culture et ceux qui sont resté sur place. Le constat est triste mais il faut que la culture retourne chasser au coeur de la populasse pour leur faire découvrir autre chose. Mission difficile puisque même la culture est gangrénée par l'obsession de l'argent, une musique ou un film sera produit pour rapporter de l'argent...

Exactement, l' un des syndromes étant l' effondrement de la noble éducation populaire, étant à reconstruire...: "Non, j’ai arrêté de croire, pour être très précis, en cette chose qu’on appelle chez nous « la démocratisation culturelle... C’est l’idée qu’en balançant du fumier culturel sur la tête des pauvres, ça va les faire pousser et qu’ils vont rattraper les riches ! Qu’on va les « cultiver » en somme. Voilà, c’est à ça que j’ai arrêté de croire."

http://www.scoplepav...ls-n-en-ont-pas

Modifié par BadKarma
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 111ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 111ans‚
Posté(e)

Il n'y a pas une gauche mais des gauches ...il y a autant de différences entre la gauche libérale et celle de Mélanchon qu'entre le FN et le le MODEM de Bayerou ....

le gauchisme culturel n'est pas lié à une fraction de la gauche politique ...

si j'ai des convictions de gauche libérale ,peu importe comment évolue le gouvernement ,je garderai mes convictions ....au début du quinquennat Hollande ,j'étais catastrophé par son attitude de gauchiste réactionnaire ..heureusement il s'est bien vite rangé dans le chemin du bon sens ,qui ne correspond pas à d'autres gauchistes ...

Contrairement à ce que veut nous faire croire l'initiateur du sujet ,le gauchisme culturel n'existe pas ,il n'y a que des façons différentes d'être de gauche ...

maintenant que la gauche des extrêmes perde des électeurs de base ce n'est un secret pour personne ,ils ont cru que leur seul nom et le nom de leur parti provoquerait l'adoration ...

Modifié par stvi
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité The Black Cat
Invités, Posté(e)
Invité The Black Cat
Invité The Black Cat Invités 0 message
Posté(e)

Gauchisme culturel : nouveau terme fourre-tout pour y intégrer de façon globale une critique contre "la gauche" (plus exactement tout ce qui est à gauche de soi, ce qui est un chouïa différent) à propos des questions relevant de la culture sans exactement savoir ce que cela implique.

Ou, pour faire court, une attaque ad hominem en créant un nouveau terme qui n'a pas vraiment de sens ni de pertinence... :| C'est juste un terme de politique politicienne, ce qui est non seulement ennuyeux mais stérile. Je reste épaté par la faculté de trouver une quelconque pertinence à une telle expression.

Modifié par The Black Cat
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Tar Baby
Invités, Posté(e)
Invité Tar Baby
Invité Tar Baby Invités 0 message
Posté(e)

C'est vrai, et je pense très fort aux quartiers populaires où la culture est souvent délaissée par la possibilité de l'argent facile, des trafics, etc... D'où aussi l'intérêt absolu d'aller voter quel que soit notre situation ou nos façons de penser. Nous voyons bien comme le prolétariat traditionnel a été totalement évincé par les élites gauchistes, et la situation est devenue complètement dramatique. Comme l'article en question, datant pourtant de 2012, prend soin de le préciser, la droite appuie volontairement là où ça fait mal en tapant sur le problème musulman (qui est en même temps bien réel mais que nous pourrions considérer comme secondaire prioritairement), ce qui divise les travailleurs entre eux pour le plus grand bonheur des oligarques.

Les musulmans modérés sont vraiment pris en otage de toutes part, entre les intégristes qui veulent les gagner à leur cause à grand coup de propagande prétendument anti-néocoloniale, anti-USA et antisioniste, la gauche qui instrumentalise leur vote en jouant sur leurs plus bas instincts (en dénonçant l'islamophobie, qui sera assimilée à toute critique construite de l'islam), la droite qui joue à fond la carte des communautarismes. C'est vraiment terrible ce qui se passe : sans avoir de sympathie particulière pour l'islam, je ne vois pas comment un musulman français peut se positionner sereinement dans le monde actuel.

Le mot d'ordre ce serait : allez voter bordel de merde! Même si c'est pour MLP tant pis, au moins vous aurez démontré aux politiciens qu'il faut compter sur le vote des prolétaires traditionnels. Sinon ce serait une bonne proposition de rendre le vote obligatoire.

Bien joué, mais raté. Voter, oui, mais surtout pas pour MLP.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 793 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Gauchisme culturel : nouveau terme fourre-tout pour y intégrer de façon globale une critique contre "la gauche" (plus exactement tout ce qui est à gauche de soi, ce qui est un chouïa différent) à propos des questions relevant de la culture sans exactement savoir ce que cela implique.

Ou, pour faire court, une attaque ad hominem en créant un nouveau terme qui n'a pas vraiment de sens ni de pertinence... :| C'est juste un terme de politique politicienne, ce qui est non seulement ennuyeux mais stérile. Je reste épaté par la faculté de trouver une quelconque pertinence à une telle expression.

Tu te trompes. Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas de quoi on parle que c'est une approche sans cohérence.

Jean-Pierre Le Goff donne dans ses ouvrages une description assez nette des contours de ce qui se présentait sous le terme de la "nouvelle gauche". C'est cette fameuse gauche antifasciste, antiraciste, pour laquelle le mot "nation" est un gros mot, pour laquelle il faudrait abolir les frontières, le mépris de l'adversaire politique de façon à priori, l'insulte comme un argument, l'usage de la sophistique et de la rhétorique comme d'un argument (politiquement correct).

Et il n'y a pas besoin d'être d'extrême-gauche pour penser de cette façon. C'est même le cas de certaines personnes de droite.

Nous pourrions définir cette gauche comme celle qui conjure à priori du débat démocratique toute possibilité d'entente avec l'adversaire politique. Nous n'avons plus une opposition de raison, mais une opposition de principe, et une opposition à priori.

J'ajouterai qu'il y a des gens d'extrême-gauche qui ne sont pas dans ce crédo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Tu te trompes. Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas de quoi on parle que c'est une approche sans cohérence.

Jean-Pierre Le Goff donne dans ses ouvrages une description assez nette des contours de ce qui se présentait sous le terme de la "nouvelle gauche". C'est cette fameuse gauche antifasciste, antiraciste, pour laquelle le mot "nation" est un gros mot, pour laquelle il faudrait abolir les frontières, le mépris de l'adversaire politique de façon à priori, l'insulte comme un argument, l'usage de la sophistique et de la rhétorique comme d'un argument (politiquement correct).

Et il n'y a pas besoin d'être d'extrême-gauche pour penser de cette façon. C'est même le cas de certaines personnes de droite.

Nous pourrions définir cette gauche comme celle qui conjure à priori du débat démocratique toute possibilité d'entente avec l'adversaire politique. Nous n'avons plus une opposition de raison, mais une opposition de principe, et une opposition à priori.

Les mots ont un sens !

Ceux qui font dériver le sens des mots

fabriquent du chaos, de la confusion, de la déraison !

Qui a intérêt à créer de la confusion dans les esprits ?

Qui veut cacher la vérité ?

85 multimillionnaires capitalisent une richesse

équivalente à la somme partagée par la moitié

de la population de la planète

ça commence à se savoir !

La finance possède la presse

la presse fabrique l'opinion

La finance n'a pas intérêt à ce que

l'opinion réfléchisse, comprenne et s'unisse

pour transformer le monde !

La FINANCE/PRESSE l'opinion de se diviser,

et dans ce chaos de misères et de guerres

l'opinion trompée se met à adorer

son oppresseur et à matraquer

les opprimés !

Retour à l'histoire:

85 multimillionnaires capitalisent une richesse

équivalente à la somme partagée par la moitié

de la population de la planète

On appelle droite, centre, extrême droite

ceux qui soutiennent le capitalisme!

On appelle gauche ceux qui combattent le

capitalisme !

Soit on soutient l'oppresseur,(Droite)

soit on combat l'oppresseur ! (Gauche)

:hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

On appelle gauche ceux qui combattent le

capitalisme !

Soit on soutient l'oppresseur,(Droite)

soit on combat l'oppresseur ! (Gauche)

C'est quoi ces conneries ?

D'où tu sors ces affirmations ?

Que l'on soit de gauche ou de droite, le soit-disant combat contre le capitalisme n'entre pas en compte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C'est quoi ces conneries ?

D'où tu sors ces affirmations ?

Que l'on soit de gauche ou de droite, le soit-disant combat contre le capitalisme n'entre pas en compte.

A la barricade, il n'y a que deux côtés !

C'est simple à comprendre, pourtant !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

A la barricade, il n'y a que deux côtés !

C'est simple à comprendre, pourtant !

Et donc ?

Pourquoi penses-tu que la gauche combat le capitalisme quand il est soutenu à droite.

Tu n'as pas répondu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Et donc ?

Pourquoi penses-tu que la gauche combat le capitalisme quand il est soutenu à droite.

Tu n'as pas répondu.

Il faut juste étudier l'histoire !

Un exemple :

Le peuple élit la République en Espagne

et veut mener une politique de gauche

avec réforme agraire ...

Franco, l'extrême droite, commet son coup d'état !

La Droite soutient Franco, le Roi, l'église...

Guerre civile:

D'un Côté la République

de l'autre la dictature !

Il n'y a pas de centre !

Mais il y a des morts !

A la Barricade, il n'y a que deux côtés !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

Il faut juste étudier l'histoire !

Un exemple :

Le peuple élit la République en Espagne

et veut mener une politique de gauche

avec réforme agraire ...

Franco, l'extrême droite, commet son coup d'état !

La Droite soutient Franco, le Roi, l'église...

Guerre civile:

D'un Côté la République

de l'autre la dictature !

Pétain soutenu par la SFIO: gouvernement de Vichy.

La dictature de la première république.

Staline, membre du parti communiste: dictature.

Mao, membre du parti communiste: dictature.

Ceaucescu, dictateur communiste.

Castro, communiste: dictature.

Mais le plus gros exemple du capitaliste qui se cache derrière le communisme, c'est la Chine actuel mais aussi l'ancien président vénézuelien, Hugo Chavez.

Le manichéisme politique, ça n'existe pas. Il n'y a pas la gauche c'est ceci, la droite c'est cela. Sans capitalisme, ton pays s'appauvrit: le communisme l'a largement démontré.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Il n'y a qu'une révolution : celle de 1789; sabotée par l'ennemi de l'Intérieur et combattue par l'ennemi de l'Extérieure.

La Révolution de 1789 était universelle et idéale.

Hitler, Staline, Mao n'étaient pas des nationalistes, socialistes. C'était des malades mentaux graves.

Cuba n'a vécu que sous la menace des USA. Résultat : un état permanent de guerre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

Il n'y a qu'une révolution : celle de 1789; sabotée par l'ennemi de l'Intérieur et combattue par l'ennemi de l'Extérieure.

La Révolution de 1789 était universelle et idéale.

loool.... procès arbitraire, massacre, dictature, Terreur, génocide de Vendée, emprisonnement des opposants...

D'ailleurs il y a trois révolutions françaises, pas une.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×