Aller au contenu

Messages recommandés

le merle Membre 14563 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Cela me fait penser un peu à un drap élastique cloué ici et là, et sur lequel on tire, par endroits le drap s'élève et à d'autres il reste implacablement immobile, cette métaphore est similaire à l'évolution humaine, nous progressons dans certains domaines, à n'en pas douter, mais également nous accumulons une stagnation dans d'autres, et c'est précisément dans ceux-là que réside nos plus gros déboires, antinomiques des progrès accomplis parallèlement. C'est ce contraste qui donne l'impression d'un recul, puisque globalement notre référence évolue/progresse, mais qu'il reste encore des domaines en net retrait par ailleurs. Donc oui, un être qui s'auto-qualifie d'intelligent, tout en étant en flagrante inconsistance, ne peut décemment pas l'être réellement, j'appelle cela de l'orgueil narcissique.

A quel point nous sommes aveugles, c'est de rechercher une intelligence extraterrestre, alors qu'elles existent sous nos yeux, il suffit de regarder et non juger/évaluer les autres animaux!

Merci pour l'exemple, mais c'est loin d'être un cas isolé, non seulement comme nous ils innovent/inventent, mais également ils sont capables de le transmettre. D'où la question dérangeante, mais que reste t-il de propre à l'Homme, si ce n'est pas qualitatif, serait ce uniquement quantitatif? Hormis quelques exceptions très ponctuelles.

bonjour

on peut avouer que l'homme est le seul mammifère qui suit une instruction parfois , trés poussé , dans des domaines abstraits, hors du processus naturel de l'évolution et ou l'instinct ne joue plus aucun role en principe .

si l'on observe le monde animal ,l'intelligence de l'ètre humain peut paraitre anormal .

que reste t-il à l'homme ? peut-ètre l'ambition accompagnée de la curiositée et , peut-ètre aussi pour certains , la cupidité ou la prétention ?

mais , cela n'est pas aussi simple .

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
SN3 The last. Membre 6166 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

que reste t-il à l'homme ?

L'art, même si ce n'est pas caractéristique de l'intelligence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 5959 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Des intelligences il y en a partout. L'intelligence c'est savoir faire le lien et pas le sophisme qu'est l'association d'idées à réflexe cognitif négatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

La faculté à résoudre un problème avec créativité et sans apprentissage préalable.

J'aime bien! Est ce que tu considères que c'est spécifique à l'espèce humaine, ou trouve t-on son prolongement dans tout le règne animal?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

peut-ètre l'ambition accompagnée de la curiositée et , peut-ètre aussi pour certains , la cupidité ou la prétention ?

mais , cela n'est pas aussi simple .

C'est très proche de l'état auquel je suis actuellement arrivé de mon coté, à savoir ce qui distingue l'espèce humaine, une soif insatiable de curiosité et de domination, le tout accompagné d'une certaine insolence ( comme d'autres primates par ailleurs ).

De petites causes produisant de grands effets, cela me parait aussi simple justement.:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mórrígan Membre 12196 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
1362118109[/url]' post='7979877']

J'aime bien! Est ce que tu considères que c'est spécifique à l'espèce humaine, ou trouve t-on son prolongement dans tout le règne animal?

Oui, je l'applique par extension à tout le règne animal.

On le voit chez un grand nombre d'espèces (même chez les pigeons plutôt doués avec les chiffres, contrairement à ce que l'on pourrait croire) et notamment chez les grands dauphins qui développent toujours plus de techniques de chasse nouvelles, ingénieuses, tout en jonglant bien avec les paramètres environnementaux. Fascinants et impitoyables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vla Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

A mon sens existe une intelligence multiple que nous ne pouvons les comparer

les unes des autres, dont déjà chez l'Hommes et son parcours, à savoir

enfance, adolescence et l'âge adulte.

A chaque étape de sa vie existe, une intelligence propre, qui se forme

par plusieurs facteurs, éducation, fréquentation, environnement etc...

Maintenant, on sait aussi que parmi les animaux existent une intelligence

qui peut se rapprocher de celle des humains entre autre, le singe et peut être même

le dauphin.

Aujourd'hui, on parle aussi de l'intelligence des végétaux qui peuvent communiquer

entre eux par des signaux chimiques.

L'intelligence, ne peut avoir un synonyme unique, elle peut être perçue par les uns

comme capacité d'adaptation et de communication, comme peut être, la force de persuasion

ou la grande mémorisation des choses, faits etc... ou l'assimilation.

Même la ruse peut être une forme d'intelligence si celle ci est utilisée à bon escient

Donc, pour moi, l'intelligence varie à chaque temps, à chaque fait, à chaque domaine

bien précis. D'où, une multitude de perceptions et de sensations, que nous ne pouvons

la qualifier d'une unique "chose"

vla .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
omnibus Membre 207 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

L'intelligence tout le monde en parle, mais est ce que l'on sait vraiment ce que c'est?

T

Merci pour votre participation, il n'y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, c'est un débat ouvert.

je n'ai pas la prétention de pouvoir philosopher sans complexe. et ta phrase en gras m'a un peu encourager à mettre les pieds ici.:D

c'est vrai qu'il n'est pas aisé de définir l'intelligence. il faudrait avoir l'intelligence " d'en trouver une satisfaisante.

Bon ceci dit je crois que l'intelligence est susceptible de degré d'abord. ceci pour dire que chacun de nous doit en avoir.

mais si l'on doit dire ce que c'est qu'être intelligent je dirai en profane de la philo. que c'est cette capacité à établir des liens entre des points de connaissances pour en déduire une nouvelle connaissance. ou établir des liens entre différents faits pour les comprendre .

ce peut être aussi cette capacité de s'adapter à des situations inédites rapidement. de façon autonome et efficace (rationnelle).

enfin l’intelligence c'est aussi (et peut être surtout) cette capacité de prévoir et d'anticiper.

maintenant est-ce que les animaux sont doués d'une forme d'intelligence. ben oui si on accepte l'idée que l'intelligence c'est une capacité de prévoir et d'anticiper et bien ma foi certains animaux (ou insectes) sont des écoles parfois même pour les humains . regardez ce que fait la fourmi en matière de prévision (rappelez-vous la cigale et la fourmi :D) je ne pense pas que son coté planificateur (prévision) soit totalement instinctif , mécanique.

programmé.

voilà. pardon messieurs les philosophes !:D c'était plus fort que moi!:p

Modifié par omnibus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Je pense que c'est la jonction entre Vla et Léna-Postrof : intelligences multiples avec pour facteur commun la résolution de problèmes de façon spontanée.

Modifié par La Suggestion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Merci pour la réponse.

Est ce à dire qu'une colonie de bactéries qui sécrètent un sorte de gel protéinique pour survivre, quitte à perdre quelques membres en périphérie, font preuve d'intelligence, puisque de la sorte elles s'adaptent rapidement à une situation dangereuse?

Il n' a pas été précisé que cela concernait le monde vivant, donc avec un peu d'ironie, un cour d'eau qui fait des boucles de plus en plus prononcées, à cause de l'érosion des sols, finira par créer un lit en ligne presque droite, donc une sorte d'adaptation aussi afin de faciliter l'écoulement, spontanée sans aide extérieure!? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

En effet smile.gif,

Pour ce qui est de la colonie je le crois. Pour la raison suivante: d'aucuns répondraient dans le cas de la bactérie que c'est un réflexe de survie tout ce qu'il y a de plus primitif. Ma conception de l'intelligence humaine est très matérialiste et par conséquent, pour moi, l'intelligence (humaine par exemple) est un réflexe de survie qui en est juste à un stade de complexité plus avancé mais qui sert le même but.

Les incohérences comportementales ne s'expliquant que par des déficiences de certains mécanismes et les différences comportementales s'expliquant par des différences structurelles liées à ce que nous appellerons grossièrement le "hasard"(même si ce terme désigne un objet de polémique).

Pour compléter ma définition de l'intelligence il faut bien sûr la restreindre à un organisme vivant .Bien qu'en réalité vous n'ayez pas tout à fait tort en parlant de la rivière: avec la conception matérialiste , la pensée est issue de la complexité des réseaux neuronaux , des échanges d'influx électriques et de précurseurs chimiques tous répondants à des lois d'interactions et de cause à effets (en théorie).

Invoquer ici, pour distinguer "l'intelligence de la rivière" de celle des humains le fait que l'érosion n'est pas du fait d'une volonté de la rivière mais seulement de cause/effets naturels régis par les lois physiques, semble moins pertinent de fait. Car avec la conception matérialiste la "volonté" est aussi une résultante d'un enchevêtrement de causes/effets et de lois physiques, simplement à une échelle plus complexe.

Mes discussions sur ce genre de sujets n'aboutissent souvent pas parce que l'approche matérialiste semble toujours plus "réductrice" que les autres.

Modifié par La Suggestion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Genesiis Membre 3185 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Il n'est pas facile de comparer les différents niveaux d'intelligence, il faut un niveau d'intelligence supérieur pour remarquer de l'intelligence là où il y en a peu. Paradoxalement les différentes intelligences au sein d'un niveau sont également une subtilité. Ainsi des différences comportementales au sein d'une espèce peuvent être du à une subtilité de compréhension et non à une différence de nette de niveau.

Par exemple, 2 petits garçons peuvent savoir également nouer leurs lacets mais l'un et l'autre pourront avoir une empathie différente face à un camarade éploré, l'un se moquer, l'autre compatir.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Suggestion Membre 438 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

L'exemple est un peu mal choisit mais je comprend l'idée (je suis convaincu que l'empathie est une preuve d'intelligence mais ce n'est pas acquis pour tout le monde).

+1 pour le reste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 5959 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L'intelligence est la perception, prenant en compte que la conséquence de l'acte est causée par ce qui perçu. Quelqu'un d'intelligent c'est quelqu'un qui a pour conséquence d'acte une estimation positive.

Et puisque qu'il a une conséquence d'acte positive on peut en conclure que sa perception est positive car la conséquence de l'acte est causée par ce qui est perçu. D'où l'appréciatif intelligence.

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7075 messages
Chronophage boulimique‚ 49ans
Posté(e)

L'intelligence c'est de tirer parti de ses acquis, par exemple se cramer la main sur la semelle du fer à repasser et de comprendre ensuite que c'est pas bien :sleep: Faut pas recommencer!:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

En effet smile.gif,

Pour ce qui est de la colonie je le crois. Pour la raison suivante: d'aucuns répondraient dans le cas de la bactérie que c'est un réflexe de survie tout ce qu'il y a de plus primitif. Ma conception de l'intelligence humaine est très matérialiste et par conséquent, pour moi, l'intelligence (humaine par exemple) est un réflexe de survie qui en est juste à un stade de complexité plus avancé mais qui sert le même but.

Les incohérences comportementales ne s'expliquant que par des déficiences de certains mécanismes et les différences comportementales s'expliquant par des différences structurelles liées à ce que nous appellerons grossièrement le "hasard"(même si ce terme désigne un objet de polémique).

Pour compléter ma définition de l'intelligence il faut bien sûr la restreindre à un organisme vivant .Bien qu'en réalité vous n'ayez pas tout à fait tort en parlant de la rivière: avec la conception matérialiste , la pensée est issue de la complexité des réseaux neuronaux , des échanges d'influx électriques et de précurseurs chimiques tous répondants à des lois d'interactions et de cause à effets (en théorie).

Invoquer ici, pour distinguer "l'intelligence de la rivière" de celle des humains le fait que l'érosion n'est pas du fait d'une volonté de la rivière mais seulement de cause/effets naturels régis par les lois physiques, semble moins pertinent de fait. Car avec la conception matérialiste la "volonté" est aussi une résultante d'un enchevêtrement de causes/effets et de lois physiques, simplement à une échelle plus complexe.

Mes discussions sur ce genre de sujets n'aboutissent souvent pas parce que l'approche matérialiste semble toujours plus "réductrice" que les autres.

Non, non, moi j'aime bien au contraire, le coté réducteur de l'intelligence à une approche matérialiste et comportementale.

Car de mon coté, je me plais à penser que la conscience n'est qu'un phénomène émergent de notre fonctionnement cognitif, et pourtant sacralisée et placée en haut de la pyramide, et celle-ci étant le siège incontesté de notre intelligence pour beaucoup de personnes. Je ferais remarqué que plus de 90% de notre activité cérébrale concerne des processus inconscients, à l'instar de la partie immergée de l'iceberg, et que de ce fait une part importante de notre intelligence s'y trouve aussi, d'ailleurs pour les intuitionnistes, dont je fais parti, cela ne fait aucun doute, et en cela je vous rejoins sur la partie purement mécanique de notre intelligence, au même titre que celle d'un autre animal.

Si cette intelligence concerne une complexification/un détournement de tâches destinées initialement à notre survie, alors elle est parfaitement identique qualitativement à celle des autres organismes qui luttent également pour survivre par tout moyen.

D'un autre coté, une vision en réseau avec stimuli/réponse conduit à y introduire finalement les plantes aussi, le pouvons nous, ou sommes nous plus proches du monde minéral avec cette notion? Le simple fait de s'adapter à son milieu est-il synonyme d'intelligence ou y trouve t-on une composante supplémentaire, comme la volonté que vous avez abordé?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Il n'est pas facile de comparer les différents niveaux d'intelligence, il faut un niveau d'intelligence supérieur pour remarquer de l'intelligence là où il y en a peu. Paradoxalement les différentes intelligences au sein d'un niveau sont également une subtilité. Ainsi des différences comportementales au sein d'une espèce peuvent être du à une subtilité de compréhension et non à une différence de nette de niveau.

Par exemple, 2 petits garçons peuvent savoir également nouer leurs lacets mais l'un et l'autre pourront avoir une empathie différente face à un camarade éploré, l'un se moquer, l'autre compatir.

Si un organisme possède une intelligence qui lui est propre, celle-ci ne doit elle pas se retrouver dans toutes ces activités ou comportements? Comme dans votre exemple d'empathie, qui bien que cela soit une émotion que l'on ressent ou pas, il n'en demeure pas moins que la façon de l'exprimer démontrera cette part d'intelligence. Je distinguerai donc les sensations sensorielles et émotionnelles de ce que l'on en fait, un simple stimuli/réponse me faisant penser à une entrée/sortie d'une machine informatique par exemple, pourtant dépourvue de toute intelligence, bien que celle-ci soit le fruit "détaché" de plusieurs intelligences.

Ne peut on pas reconnaître d'autres formes d'intelligences qui s'exprimeraient donc différemment de la notre, puisque les activités ou comportement/desseins sont différents? Nous reconnaissons d'autant plus facilement une intelligence animale que l'animal en question est proche dans "l'arbre du vivant" des embranchements, n'y a t-il pas là justement une limitation psychologique dépendante de l'espèce qui étudie et de celle qui est étudiée!

Pourquoi j'arrive à sentir ce qu'un chien ou un chat ressentent alors que je n'y arrive pas avec un rat ou une perruche, peut-être que c'est purement mimétique et cela concerne justement la différence que j'opérais au-dessus, les émotions/sensations qui sont différentes de l'intelligence, car on reconnait assez facilement une intelligence au rat et à la perruche par ailleurs, il me parait donc important de bien dissocier ces notions, qui bien que parfois corrélées n'ont pas de lien de cause à effet.

Je rejoins donc la réserve que vous faite aussi quant à la subtilité que peut revêtir les différentes intelligences, et j'ajouterai qu'elles peuvent parfois nous échapper à cause d'une vision trop anthropocentrique, ce qui a été très longtemps le cas avec les animaux, mais pas uniquement, jusqu'à récemment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

L'intelligence c'est de tirer parti de ses acquis, par exemple se cramer la main sur la semelle du fer à repasser et de comprendre ensuite que c'est pas bien :sleep: Faut pas recommencer!:D

Est ce vraiment de l'intelligence? Ou est ce plutôt une réponse adaptée à un stimuli désagréable, donc un conditionnement basé sur notre système végétatif, en parfaite opposition avec ce que certains forumeurs ont laissé entendre par ce terme, à savoir une capacité à s'adapter rapidement à une situation nouvelle. :hu:

Ou alors c'est tout simplement une des facettes de l'intelligence protéiforme dont l'idée est en train de se dégager. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mic1 Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

je pense que l'intelligence dans l'etre humain, c'est d'avoir conscience de soi et ça a permis de voir les autres, d'ou l'indivualité, et s'apercevoir qu'on pars de l'animal dans nos génes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

mais aussi et surtout que l autre part est faite d imaginaire et de rêve ... l intelligence c est ce qui nous permet de réaliser qu on ne peut apporter aucune réponse a la question qu est ce qu être un Homme , pour le loup cette question a été résolu dès la création ... c est par notre intelligence que nous distinguons des animaux et c est pas notre raison que nous nous en approchons , rien de plus éloigné d un animal qu un être doué de religiosité ... et si on osait ! invoquer l archange du savoir qui détient la clef de nos songes les plus secret

Modifié par nietzsche.junior

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×