Aller au contenu

SN3 The last.

Membre
  • Contenus

    6166
  • Inscription

  • Dernière visite

5 abonnés

À propos de SN3 The last.

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 08/28/1979

Informations Personnelles

  • Pays
  1. SN3 The last.

    Qui sera Président ?

    Salut, Je m’interroge sur le bien-fondé du principe de sacrifice. En soi ça ne reflète en rien le bien-fondé des textes ; quand bien même des gens se sacrifient pour Dieu, cela devrait-il nous pousser à croire en Lui ? Et puis bien souvent il est question de ceux qui se sacrifient, mais qu'en est-il de ceux qu'ils sacrifient au passage ? Si on s'y intéresse un tantinet aujourd'hui on les appelle des victimes d'attentats.
  2. Comme la notion "besoin de manger" pour ceux qui ont faim.
  3. Aujourd'hui j'ai montré à quelqu'un par la pratique comment fabriquer un bloc de béton. Réponse de l'intéressé : "Ce n'est pas vrai on ne fait pas comme ça !". Je vous laisse imaginer les moult théories à la noix aux quelles j'ai eu le droit... Dès lors j'ai pensé : "Si les gens sont incapable de constater l'évidence même par les faits, comment espérer changer quoi que ce soit ?" Mais là il n'est question que d'un bloc de béton. Il s'avère qu'il en va de même pour tout, tous les jours, dans n'importe quel domaine. À un moment donné, je me dis qu'il serait peut-être temps d'arrêter de cultiver la connerie.
  4. Ne croire en rien c'est déjà croire. En rien, comme c'est écrit.
  5. En quelque sorte oui, l'idée de fond reste la même. La forme change pourtant la donne : l'une confère quand l'autre harmonise.
  6. Je n'ai pas ce regard vide sur le monde.
  7. Et pourquoi mettre sa vie au service du Christ plutôt qu'au monde qui nous entoure ?
  8. Je ne vais pas rentrer dans le débat du "sauver la planète" étant donné que bons nombres se sont déjà employés à fustiger cette erreur de langage. Par contre pour ce qui est de la solution c'est très simple : détruire cette civilisation de merde basée sur l'argent, le profit, l'arnaque, le mensonge, le virtuel, la politique, la réussite, la religion, etc... le déni total de la vie dans son essence même. Mais ne cherchez pas une façon soft d'y parvenir vu qu'il faut détruire ! Si vous n'êtes pas prêts à sacrifier cette mascarade qu'est le monde moderne, vôtre monde, vous ne parviendrez à rien d'autre. Mais étant donné l'incapacité majoritaire de vivre sans autorité supérieure, je n'y crois pas une seule seconde...
  9. Imagines un peu que ceux qui se sont battus pour le droit de vote aient eut le même discours que toi. Ben tu pourrais toujours attendre ta carte d'électeur... Et puis eux, contrairement à toi (et pas seulement), ont désobéit au système afin de le faire évoluer.
  10. Je pars du principe inverse : je décide pour moi sans déléguer cette responsabilité a autrui.
  11. Voter tout cours c'est pérenniser ce système crasseux.
  12. Ce n'est que du blabla. Je ne sais plus qui l'a dit mais ce n'est pas bien grave... Coluche peut-être... : " Si voter permettait de changer les choses ça ferait longtemps que ça serait interdit ! " La démocratie et le pouvoir imaginaire du vote qu'elle nous prête, je n'y crois mais alors pas du tout et depuis toujours. D'ailleurs force est de constater que le passé, le présent et sans l'ombre d'un doute le futur me donnent raison. Tu veux changer les choses ? Mais alors pourquoi tu les pérennises ?
  13. Le bon sens est de se taire quand on accepte les règles du jeu. Or comme le disait si bien Brassens les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux. Exprimant de fait que le bon sens est une denrée rare. En bref tous ceux qui adhèrent à cet adage font l'amalgame entre droit de vote et droit de se plaindre. Ce sont pourtant deux choses bien différentes.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité