Aller au contenu

Boutetractyxreqs

Banni
  • Contenus

    5959
  • Inscription

  • Dernière visite

7 abonnés

À propos de Boutetractyxreqs

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Le loup répond à la lune comme les maximas et les minimas solaires du soleil en fréquence minimas tous les cinq ans ans et maximas aussi tous les cinq ans. Et la lune refllechit le soleil, soit le loup comme l'homme à la période des maximas parait hors de contrôle comme mise à part s'il se brûle les ailes comme l'oiseau significatif de son cri soit d'alarme ou alors comme tout humain caresser sa peau terrienne par le soleil comme les oiseaux chantent ainsi que les rossignols, les moineaux ... Mise à part la douleur. Maxima et minima ne sont que l'assemblage et le désassemblage de tout assemblage qui aussi de désassemblage sans douleur. En simple c'est l'interaction sans douleur avec tout sans douleur donc assemblage y compris et avec l'indolore. Qui alors non création si ce n'est de soi indolore et les autres indolores aussi se créent eux même et ont et sont leur assemblage, qu'est leur corps indolore qu'ils ont sans douleur. Et Jupiter à part le père c'est Dieu, l'éclat, la lumière.
  2. Le père comme la mère sont l'indolore, comme l'indolore zone qu'est la peau et l'indolore fort intérieur. Le mot indolore sans douleur sert à définir sans douleur ce qui est sans douleur soit indolore comme le mot douleur en tant que formulation, mot, équation sans douleur qui sert à définir sans douleur ce qui est douloureux soit la douleur douloureuse même lorsque n'est plus ou n'est pas mais tout de même ainsi nommée. La douleur en tant que formulation sans douleur est l'indolore comme en tant que zone de la peau sans douleur ou l'indolore extérieur indolore de surface de la peau indolore.
  3. Autant dire l'animal n'est pas aussi simple surtout social car rien que l'espace vidé de la douleur soit l'espace indolore plein d'indolore même s'il est le plein d'indolore soit vide en douleur il n'est aussi que l'espace vide indolore vidé de la douleur plein d'indolore. La transition vide et plein soit vide est le père, l'homme, la matière, la femme, la mère, son plein qu'est l'espace avec vie ou tout simplement objet comme table et autres. De là entre autres toutes activités aussi d'interactions, de mouvements, soit animées, alors aussi "animal" en plus du vent qui fait bouger les feuilles d'un arbre vivant non animal (comme la pierre qu'alors non mouvement par le vent alors non animal) mais qu'alors animé est vivant. Ame, animée soit aussi l'acte en tant que mouvement des existences indolores indépendantes, l'interaction sans douleur, la dépendance toute aussi indolore que l'interdépendance qui sont alors sans douleur entre tous êtres indolores, mis à part l'être de la douleur.
  4. L'âme c'est l'acte une des composantes de la causalité. Je suis ainsi pensant car je suis ... Alors j'ai, je t'ai eu.
  5. L'âme c'est l'acte une des composantes de la causalité.
  6. Boutetractyxreqs

    "Dieu" ?

    Et aussi toutes existences étant indolores sauf la douleur avec elles dont l'homme alors interprété comme obligation de prier seul ce dieu créateur de tout malgré du bien, le mal aussi qu'il avec fierté éprouve par la douleur ces créatures car pour en plus de cela leur risquer l'enfer soit la douleur, pour preuve qu'elles sont indolores (tendance sado-maso). Alors que l'acte sans douleur est aussi tout simplement les êtres indolores tous entre eux mis à part de la douleur. Aussi dieu que l'on ne peut voir, comme la douleur, car l'exemple la pire des blessures n'en est pas car avec un anti douleur il n'est pas dit que cela est la douleur et cela vaut pour toute autre existence sauf celle de la douleur. Ensuite pas la peine de raisonner la douleur, c'est comme ci essayer de se raisonner par la douleur, ce n'est que soi perverti. Soit elle n'a pas de perception ni d'acte par essence c'est quand perçue alors possession et acquisition des actes soit actes douloureux d'autres qu'elle. Essayer de parler avec dieu plus d'un se sentira seul sans aucune réponse de là alors dieu créateur de tout autant et malgré le bien comme le mal n'est ni plus ni moins que la douleur. Alors aussi enfin que l'indolore il est vrai que dans sa totalité en tant qu'existence totale de toutes les existence sans celle de la douleur est indolore et même si l'on ne le voit pas dans sa totalité, il y a plus de minéraux, de végétaux, d'animaux .... qui sont eux visibles et indolores avec qui on peut plus que parler et raisonner, ça eux bien entendu ne sont pas la douleur.
  7. Boutetractyxreqs

    "Dieu" ?

    Pour les juifs, les chrétiens ainsi que les musulmans, Dieu est la lumière, El c'est la causalité absolument indolore il se décline en Elohim, Eloah, Allah, aussi c'est la grandeur, le pouvoir. Donc le pouvoir (El, Elohim, Eloah, Allah) de l'indolore par sa grandeur (El, Elohim, Eloah, Allah) de la lumière indolore (Dieu) qu'il est et qui brille ( Dieu) sans douleur car éclat sans douleur (Dieu) et alors donc causalité ( El, Elohim, Eloah, Allah) absolument indolore.
×