Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Arrivez-vous à comprendre les gens méchants?

Messages recommandés

femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

salut a tout le monde!

:bo:

voici un sujet qui nous parlera surment a tous et a toutes.

comme le titre l'indique il s'agit de parler de comprehension et de compassion envers les personnes qui font ou nous font du mal sans raison (apparente ou valable).

est ce que vous etes capable de vous mettre a leur place?

parvenez vous a justifier finallement leur acte?

accordez vous ensuite votre pardon ou demeurez vous dans la rancune?

question bonus:

est ce vous avez vous meme deja fait preuve de mechancete gratuite, de jalousie ou de sadisme primaire?

qu'est ce que ca vous a fait?

merci d'avance pour vos reponses!

:coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité DarkWolF13
Invité DarkWolF13 Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir,

Non les gens dits méchants je ne les comprends pas, par contre ce que je comprends encore moins c'est que j'attire ce genre de personnes surtout sentimentalement parlant (et là je parle notamment de "prédateur").

Pardonner je l'ai fait , mais à y réfléchir je me demande à quoi ca sert , vu que les personnes concernées réitèrent leurs actes .

Sinon la jalousie , je ne la mettrais pas dans la catégorie "méchanceté" , généralement elle est issue du sentiment d'amour pour une personne, après ca dépend du degré de jalousie.

En tout cas en étant simpliste dans mes propos j'ai pu constater d'être "méchant" dans ses actes , apporte ou rapporte toujours et mieux qu'en respectant une ligne de conduite que l'on s'est fixée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ellana15 Membre 465 messages
Forumeur survitaminé‚ 26ans
Posté(e)

J'ai beau essayer de comprendre, j'y arrive pas. Vivre tranquillement sa petite vie sans rien demander à personne et se faire agresser sans raison par des gens... Désolée, je peux pas. Quand je suis avec des amis et qu'on ne sait pas trop quoi faire, il me viendrait jamais à l'esprit de dire "venez, on va emmerder ceux qui sont là bas !".

Après on va aller chercher des causes extérieures (familiales, sociales, d'identification au groupe, jalousie...) qui peuvent expliquer ses comportements mais à mes yeux ce n'est pas suffisant pour se permettre de distribuer une méchanceté gratuite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Puchu
Invité Puchu Invités 0 message
Posté(e)

Les personnes qui font subir des sévices moraux ou physiques à autrui sont souvent des personnes qui ont vecu ou reçu des violences.

Je ne l'excuse pas néanmoins...

J'ai déjà vécu la violence physique, verbale ainsi que les mensonges grâves. Jamais je ne pardonnerai ce que ces personnes ont fait.

J'ai déjà fait preuve de méchanceté envers une personne mais il s'agissait plus de violences verbales. Rarement physiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

Je me comprend oui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Non, je ne comprends pas les gens méchants, parce que ceux que j'ai observé, ou vu, ou connu, étaient méchants gratuitement, que cela me semblait du pur sadisme, quelque chose qui leur donnait une immense satisfaction, comme de la jouissance puisque cela leur faisait apparemment du bien viscéralement.

Parfois comme DarkWolf, moi aussi j'ai l'impression de les attirer. Des fois c'est comme si ma personne provoquait l'animosité partout où elle passait, sans même que j'ai eu le temps d'ouvrir le bec, d'autant plus que je ne suis pas une intrigante, ni une vipère, ni une envieuse... Alors, pourquoi ?

Certaines personnes m'ont fait du mal gratuitement au cours de ma vie, je ne sais pourquoi, et parfois encore j'y pense. Cela m'a rendue très méfiante vis-à-vis de l'être humain, je trouve ça dommage mais c'est plus fort que moi, le temps passe et le trauma demeure.

A part ça, non, moi je ne suis pas jalouse des autres, je suis contente pour eux quand il leur arrive un truc bien, je ne fais pas de mal gratuitement, je déteste voir des humains ou même des animaux souffrir, car cela me rend malade et j'y pense longtemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rejanou Membre 3925 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

je ne sais pas si je comprends la méchanceté gratuite, mais je comprends encore moins les méchants et ne leur pardonne pas, je les rayes de mon existence et ne les connaîs plus - je suis dure à me décider mais dès que je l'ai fait je n'y reviens jamais !

l'autre paradoxe c'est que ces gens là durent, faut croire que la méchanceté est un élixir de longue vie :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chasing Membre 2229 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

A ce sujet il y a un aphorisme de Nietzsche que j'aime bien :

- "Voir souffrir fait du bien, faire souffrir plus de bien encore - voilà une vérité, mais une vieille et puissante vérité capitale, humaine, trop humaine, à quoi du reste les singes déjà souscriraient peut-être : on raconte en effet que par l'invention de bizarres cruautés ils annoncent déjà pleinement l'homme, ils "préludent" pour ainsi dire à sa venue. Sans cruauté point de réjouissance, voilà ce que nous apprend la plus ancienne et la plus longue histoire de l'homme - et le Châtiment aussi a de telles allures de fête!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chauxneuve25 Membre 2387 messages
Forumeur alchimiste‚ 76ans
Posté(e)

Les gens méchants , Oh! mais ce sont les mieux vus. les Français vont voter pour deux fervents et

cruels aficionados ; Or c'est bien là de la méchanceté gratuite que torturer un animal et pourtant on les aime tant ces deux-là que certains s'entre-tueraient pour eux...:gurp:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Puchu dit :

Les personnes qui font subir des sévices moraux ou physiques à autrui sont souvent des personnes qui ont vecu ou reçu des violences.

Je ne pense pas, Puchu, ou alors peut-être dans certains cas, mais toutes les personnes que j'ai croisées et qui aimaient faire du mal, n'avaient jamais vécu dans la violence, n'en avaient jamais subi. Au contraire c'était souvent des gens mesquins, minables, qui avaient toujours eu la part belle : des pourris gâtés par leur famille, par exemple. Souvent, il y avait de la jalousie : en gros, elles se vengeaient de ceux qui s'étaient battus pour réaliser leurs rêves, alors qu'elles y avaient toujours renoncé par pure médiocrité, à moins que ce ne soit de la lâcheté.

Personnellement, j'ai grandi dans un milieu violent, tant sur un plan verbal que physique, mais pourtant cela n'a pas fait de moi quelqu'un aimant faire du mal aux autres. Au contraire je suis très sensible, suis facilement émue, et je hais la souffrance même quand elle arrive aux autres.

Je suis tout à fait d'accord avec rejanou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FANDENEGI3 Membre 1518 messages
Procrastinateur‚ 27ans
Posté(e)

Je ne comprends pas non plus pourquoi certaines personnes sont méchantes gratuitement, et comme la plupart d'entre vous, j'ai aussi l'impression de les attirer

Maintenant, j'ai tendance à envoyer chier les gens, je suis froid et distant avec les autres, il n'y a qu'un petit cercle restreint, famille et quelques amis, avec qui je ne me comporte pas comme ça

En fait, j'ai comme une sorte de carapace, mais une fois qu'elle est traversée, je peux me montrer gentil et généreux

C'est cool, je ne pensais pas qu'il y avait autant de personnes dans le même cas que moi, c’est réconfortant :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

A ce sujet il y a un aphorisme de Nietzsche que j'aime bien :

- "Voir souffrir fait du bien, faire souffrir plus de bien encore - voilà une vérité, mais une vieille et puissante vérité capitale, humaine, trop humaine, à quoi du reste les singes déjà souscriraient peut-être : on raconte en effet que par l'invention de bizarres cruautés ils annoncent déjà pleinement l'homme, ils "préludent" pour ainsi dire à sa venue. Sans cruauté point de réjouissance, voilà ce que nous apprend la plus ancienne et la plus longue histoire de l'homme - et le Châtiment aussi a de telles allures de fête!"

Voilà c'est ça, personnellement c'est les moments de ma vie où rien n'allait, où j'étais méchante sans raisons. Voir souffrir les autres (pour des choses en général futiles, tout de même) "compensait" un peu ma souffrance. Avec le recul et la maturité je me rend compte que cela n'a mené à rien, au contraire.

Pourtant, il m'arrive encore d'être méchante, pas profondément, plutôt superficiellement mais quand je considère que la personne le "mérite" (stupide raisonnement de ma part) ça me fait toujours rire. C'est un de mes plus grands défauts, ce sadisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Sujet intéressant, Femzi, qui m'a donné envie d'aller chercher plus loin, dans l'étymologie du mot "méchant". Le mot lui-même vient du vieux français "mécheoir", qui signifie mal tomber. En gros, il pouvait désigner n'importe qui de défavorisé par le sort, et n'avait rien à voir avec sa signification d'aujourd'hui. Pour cela, il n'existait à l'origine que le mot "mauvais", dérivé d'un idiome germanique signifiant "néfaste", ayant un impact malheureux sur le sort. En fait, les gens méchants, on les ressent ainsi, comme s'ils étaient envoyés par le destin pour donner un mauvais tournant à notre vie. On ne comprend pas pourquoi ils agissent ainsi, ni ce qu'on a pu faire pour mériter ça, et qu'est-ce que ça leur rapporte de nous avoir fait du mal. Ils sont d'autant plus une nuisance qu'ils nous divisent entre humains, qu'ils introduisent le doute dans nos existences, qu'ils sèment des embûches sur nos chemins et nous posent des limites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

disons que je peux comprendre que c'est pour compenser une souffrance, dans certains cas, en tout cas je le comprends comme ça...

mais je n'accepte pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chasing Membre 2229 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

A ce sujet il y a un aphorisme de Nietzsche que j'aime bien :

- "Voir souffrir fait du bien, faire souffrir plus de bien encore - voilà une vérité, mais une vieille et puissante vérité capitale, humaine, trop humaine, à quoi du reste les singes déjà souscriraient peut-être : on raconte en effet que par l'invention de bizarres cruautés ils annoncent déjà pleinement l'homme, ils "préludent" pour ainsi dire à sa venue. Sans cruauté point de réjouissance, voilà ce que nous apprend la plus ancienne et la plus longue histoire de l'homme - et le Châtiment aussi a de telles allures de fête!"

Voilà c'est ça, personnellement c'est les moments de ma vie où rien n'allait, où j'étais méchante sans raisons. Voir souffrir les autres (pour des choses en général futiles, tout de même) "compensait" un peu ma souffrance. Avec le recul et la maturité je me rend compte que cela n'a mené à rien, au contraire.

Pourtant, il m'arrive encore d'être méchante, pas profondément, plutôt superficiellement mais quand je considère que la personne le "mérite" (stupide raisonnement de ma part) ça me fait toujours rire. C'est un de mes plus grands défauts, ce sadisme.

Même si ça n'a rien à voir, tu compenses ta méchanceté par ton honnêteté. Il faut un certain courage et surtout une lucidité et du recul sur soi pour l'avouer.

Dans une certaine mesure, je pense qu'il nous arrive à tous d'être méchant de temps à autre, que ça soit voulu/calculé ou non. Les gens se prétendant de bonne vertu en toute circonstance ont, je pense, une mémoire sélective. Si ce n'est par les actes, cela passe au moins par les mots.

Tout comme toi, il m'arrive parfois d'être méchant, sans que ça n'aille très loin, ça reste en grande majorité de la méchanceté verbale, mais j'avoue y prendre parfois un certains plaisir, et d'autant plus quand c'est par vengeance, que ça soit sur le moment ou après coup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 49467 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

L'idée de la méchanceté n'est pas la même pour tout le monde :mouai:

Pour en parler objectivement il faudrait déjà être en accord sur un "fait" méchant.

Que dire du susceptible ou du naïf ? Il a ses "méchants", que d'autres ne considéreront pas comme tels.

Enoncer certaines vérités, c'est être méchant ? Où se situe la limite entre honnêteté, méchanceté, hypocrisie ? Chacun la sienne ou presque...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jedino Membre 47920 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 27ans
Posté(e)

On ne comprend pas les gens dits méchants, mais l'Histoire ne retient (presque) qu'eux.

C'est donc que, quelque part, il y a une sorte d'admiration, ou plutôt, un sentiment de jalousie, comme si nous aimerions pouvoir avoir le culot et la folie de faire cela.

Et puis, on peut voir les méchants comme les leçons de l'Histoire, ceux à ne pas suivre.

Mais, avant de comprendre la personne, je pense qu'il faut pouvoir comprendre sa propre histoire. Comment a-t-il pu finir par faire ces choses là? Ou alors, qu'est-ce qui fait que maintenant, il le fait? Son état émotionnel? Son vécu? Tous les schémas existent. Cela dépend aussi du mal fait.

Qu'est-ce qu'être méchant? Tuer? Voler? Etc...? Mais le mensonge n'est-il pas, quelque part, une méchanceté?

La méchanceté semble indissociable, pourtant, de l'autre. Pourrait-on parler d'une méchanceté contre soi, finalement? Je trouverais ça plutôt étrange, pour ma part.

Bref, je ne pense pas comprendre, en saisir l'ensemble, mais je tends à penser qu'ils ne sont pas si méprisables que ça. Leurs actes le sont sûrement. Eux, je ne sais pas. Pouvons-nous vraiment juger de qui est méchant, et de qui ne l'est pas, sous prétexte qu'il a porté atteinte à la "morale" ou à notre personne? Je vous laisse en juger.

Bonne soirée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

A ce sujet il y a un aphorisme de Nietzsche que j'aime bien :

- "Voir souffrir fait du bien, faire souffrir plus de bien encore - voilà une vérité, mais une vieille et puissante vérité capitale, humaine, trop humaine, à quoi du reste les singes déjà souscriraient peut-être : on raconte en effet que par l'invention de bizarres cruautés ils annoncent déjà pleinement l'homme, ils "préludent" pour ainsi dire à sa venue. Sans cruauté point de réjouissance, voilà ce que nous apprend la plus ancienne et la plus longue histoire de l'homme - et le Châtiment aussi a de telles allures de fête!"

Voilà c'est ça, personnellement c'est les moments de ma vie où rien n'allait, où j'étais méchante sans raisons. Voir souffrir les autres (pour des choses en général futiles, tout de même) "compensait" un peu ma souffrance. Avec le recul et la maturité je me rend compte que cela n'a mené à rien, au contraire.

Pourtant, il m'arrive encore d'être méchante, pas profondément, plutôt superficiellement mais quand je considère que la personne le "mérite" (stupide raisonnement de ma part) ça me fait toujours rire. C'est un de mes plus grands défauts, ce sadisme.

Même si ça n'a rien à voir, tu compenses ta méchanceté par ton honnêteté. Il faut un certain courage et surtout une lucidité et du recul sur soi pour l'avouer.

Dans une certaine mesure, je pense qu'il nous arrive à tous d'être méchant de temps à autre, que ça soit voulu/calculé ou non. Les gens se prétendant de bonne vertu en toute circonstance ont, je pense, une mémoire sélective. Si ce n'est par les actes, cela passe au moins par les mots.

Tout comme toi, il m'arrive parfois d'être méchant, sans que ça n'aille très loin, ça reste en grande majorité de la méchanceté verbale, mais j'avoue y prendre parfois un certains plaisir, et d'autant plus quand c'est par vengeance, que ça soit sur le moment ou après coup.

De même, c'est toujours verbal, et quand c'est quelqu'un qu'on ne porte pas particulièrement dans son coeur, ça permet de "dominer" l'autre dans une certaine mesure. Et ce n'est pas toujours facile de résister à ces "pulsions" de méchanceté..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

d'accord avec vous

un acte méchant du quotidien:

détruire les efforts de quelqu'un (temps passé et argent) pour redonner vie à un jardin:

écraser, arracher les plantes, les faire crever...

c'est banal, pas gravissime, mais gratuit et blessant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JayGreen
Invité JayGreen Invités 0 message
Posté(e)

alors tout ce qui est petite vanne, c'est vrai que ça m'arrive. MAis j'évite d'être méchant.

Quand à la méchanceté plus grave, gratuite ou non, franchement je n'arrive jamais à comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×