Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Messages recommandés

grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 57ans
Posté(e)

un peu d' histoire......vue pour une fois du côté anarchiste !

""La Lutte Au cours du IVe congrès de l’American Federation of Labor, en 1884, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis se donnent deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils choisissent la date du 1er Mai. En effet, plusieurs entreprises commencent leur année comptable ce jour la. Le 1er Mai 1886 certains travailleurs obtiennent satisfaction. D'autres doivent utiliser la gréve. Le 3 Mai, la répression d'une manifestation (Grève des usines McCormick) fait trois morts. Ils appartiennent tous les trois à la société McCormick Harvester de Chicago. Le lendemain, une nouvelle manifestation est organisée sous la forme d'une marche de protestation. Alors que la manifestation se disperse une bombe est lancée vers les policiers provoquant une quinzaine de morts. De nombreuses personnes pensent que la bombe aurait été le fait d'un agent provocateur. Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont condamné à être pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines. Les cinq anarchistes sont:

  • En 1884, aux U.S.A., pendant cette année, la fédération des commerces organisés et les syndicats, précurseurs de l'AFL, passent une résolution déclarant que «8 heures constitueront le travail d'un jour légal à partir et après le 1er mai 1886». Bien que la fédération n'avait pas prévu de stimuler une insurrection de masse, ses résolutions ont eu cet effet.

Fichier:1886 Appel au meeting.gif Appel au rassemblement de Haymarket Square

  • En 1886, aux U.S.A., d'abord dans tout le pays, une grève pour la journée de huit heures, commémorée en 1889 comme première journée des travailleurs, au niveau international. 340 000 ouvriers américains à Chicago, à Milwaukee et dans d'autres villes sont en grève . Quatre manifestants sont tués et plus de 200 blessés quand la police attaque le rassemblement de Chicago. Les U.S.A. placeront un autre jour en tant que journée des travailleurs pour dégager la solidarité du monde.

  • En 1889, la deuxième Internationale socialiste adopte le 1er mai comme jour de revendication et déclare la première Journée internationale de revendication des travailleurs.

  • En 1890, aux U.S.A., la marche de 30 000 manifestants à Chicago se fait pendant que la fédération américaine jette son poids derrière la campagne de huit heures par jour. Les manifestations ouvrières pour la journée du 1er mai se sont élargies à 13 autres pays.

  • En 1890, en Australie, une grande réunion autour de la journée de huit heures est tenue à Melbourne, présidé par le Dr Maloney.

  • En 1890, en Pologne, la célébration de la journée des travailleurs (le premier mai) en Pologne attire environ 10 000 ouvriers à Varsovie. Chacun des 9 organisateurs est arrêté et envoyé en prison en Russie (deux d'entre eux y mourront).

  • En 1891, en France, l'armée essaie ses mitrailleuses nouvellement conçues contre un rassemblement pacifique du 1er mai à Fourmies où des femmes et des enfants portaient des fleurs. Le résultat sera de 14 morts et de 40 blessés. L'anarchiste Ravachol bombardera les casernes de Lobau à Paris en mars 1892 pour venger cet acte militaire ignoble.

  • En 1894, aux États-unis, près de Chicago, une manifestation de soutien aux ouvriers de Pullman est brutalement réprimée par Grover Cleveland, faisant 2 morts.

  • En 1899, en Pologne, la police tsariste arrête 3000 manifestants sur 20 000 le jour du 1er mai à Varsovie.

  • En 1905, en Pologne,révolution : le 1er mai, 60 ouvriers sont trouvés morts après des combats avec la police.

  • En 1906, en France, grève générale en faveur de la journée de huit heures de travail. Manifestations violentes. Clémenceau décrète l'état de siège.

  • En 1919, en Allemagne, "la Bavière rouge" est supprimée, après 600 morts. L'anarchiste allemand Gustav Landauer sera tué le lendemain pendant son arrestation par une unité de corps francs anti-révolutionnaires.

  • En 1919, aux U.S.A., émeutes le 1er mai à Boston et dans tout le pays.

  • En 1920, au Japon, le rassemblement du premier mai est tenu dans les rues pour la première fois. 5000 ouvriers y participent avec des drapeaux rouges ou noirs.

  • En 1937, en Angleterre, 60 000 personnes participent à la manifestation du 1er mai et la marche inclut des anarchistes pour la première fois en 30 ans. Sous les auspices du Comité de Londres de la C.N.T.-FAI, Emma Goldman donne un discours à la conclusion de la marche dans Hyde Park.

  • En 1945, en France, le premier congrès des fédérations locales du MLE-CNT (mouvement libertaire espagnol -CNT) en exil, est tenue à Paris. Fort de 450 anarchistes, les fédérations locales des exilés en France et d'Afrique du Nord sont représentées par près de 400 délégués : l'adhésion s'élève à 25 000 personnes.

  • En 1950, en Afrique du sud, grève contre la répression.

  • En 1952, au Japon, les ouvriers anti-gouvernement et la police s'opposent à Tokyo ; résultat : 2 morts, 2000 blessés.

  • En 1959, en Italie, la soirée du 1er mai, un ivrogne est arrêté par la police. Il est présumé être vagabond, il est en fait Renato Caccioppolli, un professeur estimé de mathématiques à l'université de Naples, petit-fils de l'anarchiste Michel Bakounine, et communiste. C'est la dernière semaine de sa vie de professeur...

  • En 1968, en France, pendant des manifestations traditionnelles du 1er mai, les combats éclatent autour d'un drapeau noir pendant que les communistes essayent d'exclure les anarchistes du cortège.
    • Aux U.S.A., les mitrailleuses protègent les couloirs du département de justice contre des protestataires.

  • En 1977, en Turquie, les groupes paramilitaires commandités par l'État ouvrent le feu sur des dizaines de milliers de manifestants le jour du 1er mai à Istanbul, tuant 37 manifestants.

.....(.....)........

http://fra.anarchopedia.org/1er_maiet

Le samedi 1er mai 1886, à Chicago : cette date fixée par les syndicats amé­ricains et le journal anarchiste "The Alarm" afin d'organiser un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heu­res, aura des conséquences inattendues pour la classe ouvrière internationale. La grève, suivie par 340 000 salariés, paralyse près de 12 000 usines à tra­vers les USA. Le mouvement se pour­suit les jours suivants; le 3 mai, à Chicago, un meeting se tient près des usines Mc Cormick.

Des affrontements ont lieu avec les "jaunes" et la police tire sur la foule, provoquant la mort de plusieurs ou­vriers. Le 4 mai, tout Chicago est en grève et un grand rassemblement est prévu à Haymarket dans la soirée. Alors que celui-ci se termine, la police charge les derniers manifestants. C'est à ce moment là qu'une bombe est jetée sur les policiers, qui ripostent en ti­rant. Le bilan se solde par une dou­zaine de morts, dont 7 policiers. Cela déclenche l'hystérie de la presse bour­geoise et la proclamation de la loi martiale. La police arrête 8 anarchis­tes, dont deux seulement étaient pré­sents au moment de l'explosion. Mais qu'importe leur innocence; un procès, commencé le 21 juin 1886, en condamne 5 à mort; malgré l'agitation internationale, ils seront pendus le 11 novembre, sauf Lingg qui se suicidera la veille, dans sa cellule.

Trois ans plus tard, en 1889, le congrès de l'Internationale Socialiste réuni à Paris décidera de consacrer chaque année la date du 1er mai : journée de lutte à travers le monde.

Le "1er mai" sera d'abord récupéré par la révolution bolchevique, puis par les nazis, et enfin par le régime de Vichy qui le transformera en "Fête du tra­vail", sans jamais réussir totalement à lui enlever son origine libertaire.

Le 1er mai 1890, à Vienne (départe­ment de l'Isère), la population ouvrière répondant à l'appel des anarchistes Louise Michel, EugèneThennevin, et Pierre Martin descend dans les rues pour inciter ceux qui travaillent à se mettre en grève. Le cortège arborant drapeaux rouges et drapeaux noirs et chantant "la Carmagnole" ne tarde pas à se heurter aux "forces de l'ordre". Des barricades sont érigées, l'usine d'un patron du textile est pillée, mais les meneurs sont arrêtés. Des grèves spontanées se poursuivront durant une semaine.

....(....)......

http://www.anarchie.be/AL/14/histo.htm

Le Fhaine organise sa fête de la jeanne d' Arc le 1 mai (!alors que c 'est chaque 8 mai normalement) rien que pour faire chier les salariés !

Et voilà maintenant que l' agité de Neuilly veut lui aussi récupéré la fête des travailleurs !!!

""Les charognards ça osent tout ! c 'est même à cela que l' on les reconnaît""

toutes et tous , avec ou sans emploi, avec ou sans papier, homme, femmes, retraité venez gueulez votre colère chaque 1 mai.....! Cela ne vous empêche pas de vous battre chaque jour !!:dev:!

NOUS N' AURONS QUE CE QUE NOUS PRENDRONS !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
_Desaix Membre 75 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Et pourtant la grande majorité des électeurs du FN sont des ouvriers. Article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Le 1er mai est la journée internationale des travailleurs.

À ceux qui vous parlent de « fête du travail », et maintenant du « vrai travail », demandez-leur s’ils ont déjà travaillé dans leur vie. Pour ceux qui savent ce que c’est, le travail n’a pas à être fêté.

Et pourtant la grande majorité des électeurs du FN sont des ouvriers. Article

Le vote FN n’est pas plus ouvrier que le vote PS ou FDG.

Les ouvriers étant la classe la plus nombreuse du pays, c’est inévitable qu’ils constituent les gros bataillons de tous les partis.

Seul l’UMP fait un peu exception, il est vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Desaix Membre 75 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Et pourtant si ; regardez les résultat dans les villes ouvrières ; regardez les résultat à Gandrange, etc....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et pourtant si ; regardez les résultat dans les villes ouvrières ; regardez les résultat à Gandrange, etc....

Il y a nettement plus d'ouvriers qui votent à gauche que d'ouvriers qui votent FN,et y compris à Gandrange. Et les chiffres qu'on a concerne les parts du vote FN chez les ouvriers, et pas l'inverse. Comme Marine le Pen a recueilli plus de 6 millions de voix, qu'il y a environ 6 millions d'ouvriers en france et que nettement plus de la moitié d'entre eux ne votent pas FN, on peut en déduire :

1) la la grande majorité des électeurs du FN NE SONT PASdes ouvriers

2) Desaix ne comprend pas ce qu'il lit.

La grande majorité du vote FN, c'est du bourgeois rural bien plouc qui n'a pas vu un immigré depuis 10 ans : http://www.brain-magazine.com/article/page-president/9592-L_électorat-FN,-ce-sont-d_abord-des-gens-qui-souffrent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 57ans
Posté(e)

Le FN, parti des ouvriers ?

Publication: 24/01/2012 12h40......(......)......

D'ailleurs, la proportion de ces derniers attirés par l'extrême-droite croit d'élection en élection. De 25% à la présidentielle de 2007, les sondages l'estiment maintenant à 35% pour celle de 2012. Cette insistance à faire du vote FN un vote ouvrier n'est toutefois pas justifiée dans les faits. Qu'une proportion importante d'ouvriers vote FN ne signifie pas qu'une proportion importante des votes FN provient des ouvriers. Dans le dernier recensement, on a compté 24% d'ouvriers dans la population active, soit environ 6,6 millions. La population âgée de 18 ans et plus s'élevant à 50 millions environ, les ouvriers n'en constituent donc que 13%. Comme cette catégorie sociale s'abstient un peu plus que la moyenne et comporte plus d'étrangers, l'électorat ouvrier se monte au plus à 13% de l'électorat total.

Que 25% ou 35% des ouvriers votent FN signifie en terme de suffrages 3% et 4% du total respectivement. Marine Le Pen étant créditée de 17 à 21% des voix selon les instituts de sondage considérés, les ouvriers représentent donc entre un quart et un cinquième des électeurs du FN. Il serait instructif de se pencher sur les trois quarts ou les quatre cinquièmes restant, ces non-ouvriers qui forment le gros de la troupe lepéniste.

.......(.......).....

http://www.huffingtonpost.fr/herve-le-bras/le-fn-parti-des-ouvriers-_b_1226630.html

L' histoire du NSDAP ne vous suffit pas ????

vu l' histoire du fhaine, de ses fondateurs, vu la fortune du père le pen et Donc de sa fifille..... j' emmerde le fn et tous les c... qui votent pour lui ! que ce soit par conviction, par provocation, par désespoir.... j' emmerde tous ces col..... qui financent le fn ! une voix = du fric !!!!!!

celles et ceux qui votent le pen EN DÉPIT de toutes les infos parues sur ce parti ne méritent que le mépris !

un rappel :

-http://tempspresents.wordpress.com/2010/04/25/sylvain-crepon-tournant-anti-capitaliste-du-front-national/

et un autre :

http://raslfront-isere.blog4ever.com/blog/lire-article-557584-9248191-l_argent_des_le_pen___un_front__plus_familial_que_.html

Nous n' avons rien à attendre des pros de la politique et surtout pas d' une bourgeoise de Saint Cloud, une avocate qui ignore nos fins de mois, nos condittons de travail et de vie !

on peut maintanant parler du topic : les anarchistes, le 1 mai et la classe ouvrière ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 47ans
Posté(e)

Les votes d’extrême droite et d’extrême gauche sont évidemment, pour l’essentiel, le reflet d’un rejet du système politique, mais ils obéissent à des logiques idéologiques opposées. Le vote « frontiste » n’est pas un vote circonstanciel. Quelles que soient les catégories sociales, il a pour condition des attitudes et des affirmations

ethnocentriques, à connotations racistes, exprimées avec une véhémence toute particulière. « Il y a trop d’immigrés en France ». Pour une partie de ceux qui vivent dans une situation où rien ne va plus, où se développe une anxiété qui touche tous les aspects de la vie, chômage et précarité, sentiment d’insécurité, peur de l’avenir pour soi et ses enfants, l’explication, c’est : « les immigrés sont responsables de tout ce qui nous arrive ». Le vote FN est maximum quand peur et hostilité aux immigrés se combinent, mais sans cette dernière, il n’y a pas vote Front national. En même temps, plus on appartient objectivement au groupe ouvrier et plus on se situe soi-même à droite, plus on vote Front national. C’est bien dans le « peuple de droite », peuple ouvrier inclus, que le FN a trouvé ses plus gros soutiens, même s’il a aussi mordu dans le « peuple de gauche », en particulier dans sa composante ouvrière. Il faut aussi noter que l’affaiblissement de la gauche provient en grande partie d’une abstention ouvrière et populaire qui, en termes de suffrages exprimés, renforce encore le FN dans ces catégories.

http://www.cevipof.com/bpf/ref/entretiens/entr5_gm.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les votes d’extrême droite et d’extrême gauche sont évidemment, pour l’essentiel, le reflet d’un rejet du système politique, mais ils obéissent à des logiques idéologiques opposées. Le vote « frontiste » n’est pas un vote circonstanciel. Quelles que soient les catégories sociales, il a pour condition des attitudes et des affirmations

ethnocentriques, à connotations racistes, exprimées avec une véhémence toute particulière. « Il y a trop d’immigrés en France ». Pour une partie de ceux qui vivent dans une situation où rien ne va plus, où se développe une anxiété qui touche tous les aspects de la vie, chômage et précarité, sentiment d’insécurité, peur de l’avenir pour soi et ses enfants, l’explication, c’est : « les immigrés sont responsables de tout ce qui nous arrive ». Le vote FN est maximum quand peur et hostilité aux immigrés se combinent, mais sans cette dernière, il n’y a pas vote Front national. En même temps, plus on appartient objectivement au groupe ouvrier et plus on se situe soi-même à droite, plus on vote Front national. C’est bien dans le « peuple de droite », peuple ouvrier inclus, que le FN a trouvé ses plus gros soutiens, même s’il a aussi mordu dans le « peuple de gauche », en particulier dans sa composante ouvrière. Il faut aussi noter que l’affaiblissement de la gauche provient en grande partie d’une abstention ouvrière et populaire qui, en termes de suffrages exprimés, renforce encore le FN dans ces catégories.

http://www.cevipof.c...ns/entr5_gm.htm

Tu oublies pourtant une chose essentielle : c'est la gauche qui a abandonné l'idée de nation. Depuis 40 ans elle a tourné le dos aux frontières, à la patrie qui bon gré mal gré avaient pourtant permis le développement d' un système social solidaire entre tous qui protégeait les plus pauvres et notamment les ouvriers. Jusqu'au début du XXe siècle il n'était pas rare de voir des manifestations ouvrières avec le drapeau tricolore en tête et l'éffigie de Jeanne d'Arc. La gauche préfère célébrer maintenant le métissage, la diversité, le mondialisme et s'inventer ainsi un nouveau prolétariat ... pas de quoi s'offusquer ensuite en voyant la droite nationaliste être la seule à occuper le créneau ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tu oublies pourtant une chose essentielle : c'est la gauche qui a abandonné l'idée de nation. Depuis 40 ans elle a tourné le dos aux frontières, à la patrie qui bon gré mal gré avaient pourtant permis le développement d' un système social solidaire entre tous qui protégeait les plus pauvres et notamment les ouvriers.

Ce qu'il faut pas entendre. "bon gré mal gré", hein. Autant être plus précis : le système social actuel est principalement le résultat du programme du conseil national de la résistance. La gauche n'a jamais tourné le dos aux principes qui ont guidés ce programme, et tout le monde ne peut pas en dire autant : http://blogs.mediapart.fr/blog/republicain/191211/denis-kessler-il-sagit-de-defaire-methodiquement-le-programme-du-cnr

Jusqu'au début du XXe siècle il n'était pas rare de voir des manifestations ouvrières avec le drapeau tricolore en tête et l'éffigie de Jeanne d'Arc.

Ben voyons. Je suis sûr que tu vas même pouvoir nous expliquer le lien entre Jeanne d'Arc et les ouvriers, ou entre Jeanne d'Arc et le 1er mai...

Ou pas.

La gauche préfère célébrer maintenant le métissage, la diversité, le mondialisme et s'inventer ainsi un nouveau prolétariat ... pas de quoi s'offusquer ensuite en voyant la droite nationaliste être la seule à occuper le créneau ...

Mais mon petit bonhomme, le métissage, la diversité, c'est la nation française. Liberté (y compris la liberté de culte qui semble tant vous déranger), Egalité, Fraternité. Jamais aucun texte fondateur de la nation n'a voulu en faire la forteresse assiégée que le FN y voit. La France n'est pas à vous, et vous n'avez même rien à voir avec ses valeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

1 -le système social est le fruit des révolutions industrielles au gré de ses accélérations et reconstructions. Il y a eu le CNR certes mais il s'est développé en France dès le XIX siècle avec les conseils des prudhommes sous Napoléon 1er et le droit de grève et de syndicat apparu sous Napoléon III qui n'étaient pas pourtant connus pour leur haute conscience démocratique. D'autre mesures sociales furent l'oeuvre de catholiques libéraux tout autant que de socialistes ... En Allemagne c'est Bismarck ce grand démocrate qui inventa les premiers systèmes de sécurité sociale et retraite ... tu vois la réalité n'est pas aussi simple que tu ne le crois et remonte assez loin ...

2 - La population française est restée ethniquement stable depuis la fin des dernières grandes invasions avant l'An 1000 jusqu'à la fin du XIXe siècle où les immigrés étaient surtout des saisonniers ... il n'y a pas de quoi en faire un ode à la diversité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En réponse à Wipe : "Mais mon petit bonhomme, le métissage, la diversité, c'est la nation française. Liberté (y compris la liberté de culte qui semble tant vous déranger), Egalité, Fraternité. Jamais aucun texte fondateur de la nation n'a voulu en faire la forteresse assiégée que le FN y voit. La France n'est pas à vous, et vous n'avez même rien à voir avec ses valeurs."

Pourtant ce sont les patriotes très à droite de l'Action française qui ont été les premiers à rejoindre le Général de Gaulle à Londres en 1940 et ce sont encore des jeunes nationalistes qui se sont fait cassés la gueule dans Paris occupé le 11 novembre 1940 pour fleurir la tombe du soldat inconnu ... Pendant que la gauche fournissait les principaux cadres de la Collaboration et que les communistes demandaient la réapparution de l'Humanité auprès de la Kommandantur ...

Ne pas oublier que l'on a une patrie cela aide aussi dans certaines circonstances :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

1 -le système social est le fruit des révolutions industrielles au gré de ses accélérations et reconstructions. Il y a eu le CNR certes mais il s'est développé en France dès le XIX siècle avec les conseils des prudhommes sous Napoléon 1er et le droit de grève et de syndicat apparu sous Napoléon III qui n'étaient pas pourtant connus pour leur haute conscience démocratique. D'autre mesures sociales furent l'oeuvre de catholiques libéraux tout autant que de socialistes ... En Allemagne c'est Bismarck ce grand démocrate qui inventa les premiers systèmes de sécurité sociale et retraite ... tu vois la réalité n'est pas aussi simple que tu ne le crois et remonte assez loin ...

Blablabla... inutile d'essayer de comparer les mesurettes de Napoléon III réservée à certaines catégories au système actuel de retraite

2 - La population française est restée ethniquement stable depuis la fin des dernières grandes invasions avant l'An 1000 jusqu'à la fin du XIXe siècle où les immigrés étaient surtout des saisonniers ... il n'y a pas de quoi en faire un ode à la diversité

Mais on en a rien à foutre que la France soit restée "ethniquement stable" ou pas. La stabilité ethnique n'est pas une valeur ou un objectif de la France, ne fait pas parti de ses valeurs, et n'en a jamais fait parti. Si tu veux un pays qui fait de la stabilité ethnique l'alpha et l'omega de sa politique, émigre vers le IIIeme Reich, tu te sentiras enfin chez toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pourtant ce sont les patriotes très à droite de l'Action française qui ont été les premiers à rejoindre le Général de Gaulle à Londres en 1940 et ce sont encore des jeunes nationalistes qui se sont fait cassés la gueule dans Paris occupé le 11 novembre 1940 pour fleurir la tombe du soldat inconnu ... Pendant que la gauche fournissait les principaux cadres de la Collaboration et que les communistes demandaient la réapparution de l'Humanité auprès de la Kommandantur ...

Ben voyons. Manque de bol, c'est pas l'extrème droite qui avait appelé à manifester le 111 Novembre :

http://www.musee-resistance.com/spip.php?article132

Et ceux là, à ton avis : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affiche_rouge

C'était des mecs d'extrème droite ? Ils étaient contre le métissage ? Ils sont mort en chantant la Marseillaise, et ils sont héros français, bien plus français que tu ne le sera jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15741 messages
Forumeur alchimiste‚ 57ans
Posté(e)

Williama semble ignorer ou oublier que chaque avancée sociale importante a été CONQUISE par la lutte !!!!!

ethniquement stable la population française ???

donnes moi tes sources !:smile2:!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Williama semble ignorer ou oublier que chaque avancée sociale importante a été CONQUISE par la lutte !!!!!

ethniquement stable la population française ???

donnes moi tes sources !:smile2:!!!

tu trouveras tout cela chez Jacques Marseille, Emmanuel Leroy Ladurie, Jean Sévillia, Emmanuel Todd et bien d'autres encore qui malgré leurs sensibilités très diverses ont tous l'honnêteté de ne pas nier certaines évidences.

ps et tu peux également penser par toi-même! pourquoi veux-tu qu'une société essentiellement rurale ou l'enracinement locale était la règle de vie et n'ayant connu aucune invasion de masse pendant près de 1000ans se mette à importer de la main d'oeuvre ou accueille à tour de bras des étrangers pour payer des retraites qui n'existaient pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

pour la culture de Wipe au sujet de la manif commemorativedu 11 novembre 1940 :

"Les troupes d’occupation avaient interdit toute commémoration de la victoire de 1918, mais les étudiants et lycéens parisiens décidèrent d’en faire un symbole de résistance, et l’initiative de cette manifestation revient largement à la Corpo de droit, fondée en 1934, fortement pénétrée par les idées de l’Action française.

Il y eut bien sûr d’autres nationaux, des gaullistes de la première heure, et même quelques communistes bravant les ordres du parti, mais les principaux animateurs de la manifestation, Jean Ebstein-Langevin, vice-président de la Corpo, Alain Griotteray, André Pertuzio président de la Corpo, étaient issus de la mouvance royaliste. Parmi les nombreux lycéens de Buffon, Janson de Sailly, Saint-Louis…, présents ce jour-là, beaucoup de royalistes également dont un certain Roger Nimier, le futur romancier, alors collégien au lycée Pasteur de Neuilly. Vers 17 h 30, plusieurs milliers de manifestants convergeaient donc vers l’Étoile. 155 d’entre eux furent incarcérés à la prison de la Santé, la plupart furent libérés un mois plus tard. Dans la presse collaborationniste, celle de Doriot et de Déat (ex SFIO et numéro 2 du Parti Communiste) la manifestation fut dénoncée comme un coup des camelots du roi.

Depuis près de dix ans, la jeunesse royaliste a pris l’habitude de se rassembler chaque 11 novembre devant la plaque commémorant l’événement en haut des Champs-Elysées. Enfin, pour aller plus loin, pour s’informer sur l’action des royalistes dans la résistance, rien ne vaut l’excellente conférence de Marc Savina qui fait le point sur la question et rétablit quelques vérités."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crumb Membre 2251 messages
j'assume ... pas toujours‚ 86ans
Posté(e)

Ce topic a comme sujet le premier mai. Je ne sais pas ce que viennent faire là les royalistes et l'extrême droite.

Ne t'inquiètes pas Williama, grâce à tes efforts nous savons tous maintenant que la résistance à l'occupation et la libération de la France occupée est le fait des royalistes et de l'extrême droite. Nous avons tous compris qu'on nous avait outrageusement menti.

A l'instar de ce que tu fais sur ce topic consacré au premier mai, n'hésites pas, si un topic sort sur la culture du concombre, à signaler l'important apport des royalistes et de l'extrême droite dans le développement de la consommation des cucurbitacées en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Desaix Membre 75 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Il y a nettement plus d'ouvriers qui votent à gauche que d'ouvriers qui votent FN,et y compris à Gandrange. Et les chiffres qu'on a concerne les parts du vote FN chez les ouvriers, et pas l'inverse. Comme Marine le Pen a recueilli plus de 6 millions de voix, qu'il y a environ 6 millions d'ouvriers en france et que nettement plus de la moitié d'entre eux ne votent pas FN, on peut en déduire :

1) la la grande majorité des électeurs du FN NE SONT PASdes ouvriers

Le reportage dis le contraire ; la majorité des électeurs FN sont des ouvriers.

La grande majorité du vote FN, c'est du bourgeois rural bien plouc qui n'a pas vu un immigré depuis 10 ans : http://www.brain-mag...s-qui-souffrent

Je doute de la véracité du lien que vous communiquez : ma source vient directement du journat télévisé de France 2 qui dit que 35% de ses électeurs sont des ouvriers.

Ce topic a comme sujet le premier mai. Je ne sais pas ce que viennent faire là les royalistes et l'extrême droite.

Ne t'inquiètes pas Williama, grâce à tes efforts nous savons tous maintenant que la résistance à l'occupation et la libération de la France occupée est le fait des royalistes et de l'extrême droite. Nous avons tous compris qu'on nous avait outrageusement menti.

Elle n'est pas non plus du fait de la résistance communiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Williama semble ignorer ou oublier que chaque avancée sociale importante a été CONQUISE par la lutte !!!!!

ethniquement stable la population française ???

donnes moi tes sources !:smile2:!!!

Faux, inutile ici d'énumérer la façon dont ces grandes avancées sociales ont été obtenu en France ... même les évidences seraient niées tant la mythologie de la lutte salvatrice est tenace.

L'Angleterre et l'Allemagne ont initié ce mouvement parfois 60 à 80 années avant nous bien souvent par simple voie parlementaire ou par décrets et ce malgré le conservatisme des uns ou l'autoritarisme des autres ... C'est le réalisme économique et l'avancée industrielle qui conditionnent les avancées sociales, le reste est purement mécanique et relève de l'anecdotique ...

Par contre on peut affirmer tout le contraire : "la lutte ne mène par forcément là où elle le promettait!" . Dans l'ex Union soviétique malgré l'immense révolution prolétarienne de 1917, il n'y avait ni droit de grève, ni syndicat comme nous l'entendons pour les travailleurs et ce jusqu'à l'effondrement final de 1991

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce topic a comme sujet le premier mai. Je ne sais pas ce que viennent faire là les royalistes et l'extrême droite.

Ne t'inquiètes pas Williama, grâce à tes efforts nous savons tous maintenant que la résistance à l'occupation et la libération de la France occupée est le fait des royalistes et de l'extrême droite. Nous avons tous compris qu'on nous avait outrageusement menti.

A l'instar de ce que tu fais sur ce topic consacré au premier mai, n'hésites pas, si un topic sort sur la culture du concombre, à signaler l'important apport des royalistes et de l'extrême droite dans le développement de la consommation des cucurbitacées en France.

Relis les mémoires du Général de Gaulle et tu apprendras qui étaient les premiers résistants à le rejoindre à Londres.

Quant au 1er mai c'est une fête pétainiste. Le paternalisme condescendant d'origine a juste été remplacé par un autre de gauche qui voudrait réduire le travail à une mythologie ouvrière glorieuse ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×