Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes '1 mai'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

5 résultats trouvés

  1. Que faire si vous êtes contrôlé ? Arrêté ? Accusé ? Ou fiché ? Le « Guide pour le manifestant arrêté » vous livre tous les conseils utiles, depuis la fouille au corps jusqu’à l’appel de l’avocat, en passant par un numéro à composer si vous êtes témoin d’un abus. Réédition Edité par le syndicat de la magistrature, syndicat professionnel de magistrats français, et paru la première fois en avril 2005, le guide est réédité actualisé en 2013. Avec ces 4 chapitres : contrôle, arrestation, accusation et fichage, il alterne des conseils, des focus sur des situations précises et la présentation des droits auxquels peuvent prétendre les militants. Mais le Syndicat de la magistrature rappelle que le guide « n’a pas vocation à se substituer aux conseils des professionnels du droit intervenant dans le cadre de la procédure pénale. Il n’a d’autre ambition que d’exposer les droits et devoirs des citoyens et de la puissance publique dans l’une des expressions majeures de la démocratie que constitue la manifestation ». Une version PDF est consultable sur le site du Syndicat de la Magistrature. SOURCE : http://www.streetpress.com/news/84115-le-guide-du-manifestant-arrete-reedite
  2. Cinq blessés, dont un à la tête. Des militants antifascistes rassemblés place Saint-Michel se sont fait agressés par une quarantaine de personnes, membres de groupes d'extrême droite, lors d'un rassemblement le 1er mai. « Nous étions une trentaine, vers 10h15, quand entre 30 et 40 personnes ont débarqué et nous ont attaqués », raconte Alain Pojolat, membre du NPA joint par StreetPress. « Certains étaient casqués, ils avaient des couteaux, des matraques télescopiques et surtout des bombes d'acides, enveloppées dans du papier journal », explique-t-il. Une « charge très très violente » qui a duré une dizaine de minutes, pendant lesquelles les militants antifascistes tentent de repousser leurs agresseurs, sous l’œil impassible de trois policiers. Pour Alain Pojolat, la non-intervention des flics est « délibérée ». « Il y avait la manifestation du FN le matin, ils savaient qu'il pouvait y avoir des agressions. », poursuit-il. Encerclement Les agresseurs se sont enfuis quand les renforts de la police sont arrivés. Mais ils n'ont pas été poursuivis. « Les policiers nous ont encerclés. On a dû négocier longtemps, en expliquant que la manifestation était déposée en préfecture, avant qu'ils nous laissent partir. », détaille Alain Pojolat. Pendant ce temps, les participants à la manifestation antifasciste affluaient. Hommage Finalement, ce sont 200 personnes qui ont participé au rassemblement, jusqu'au pont du carrousel, en hommage à Brahim Bouarram. Le 1er mai 1995, ce jeune de 28 ans s'était noyé après avoir été poussé dans la Seine par des manifestants en marge d'un rassemblement du Front national. Une commémoration a lieu chaque année, mais, cette année, elle avait une saveur particulière. « On voulait marquer le coup. Ça fait trois mois que l'extrême droite bat le pavé avec les manifs contre le mariage pour tous. Cette année, le rassemblement était clairement orienté contre le FN. », indique Alain Pojolat. La police a précisé qu'il n'y avait pas eu d'interpellation. SOURCE : http://www.streetpress.com/news/86979-des-militants-antifascistes-agresses-le-1er-mai
  3. un peu d' histoire......vue pour une fois du côté anarchiste ! ""La Lutte Au cours du IVe congrès de l’American Federation of Labor, en 1884, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis se donnent deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils choisissent la date du 1er Mai. En effet, plusieurs entreprises commencent leur année comptable ce jour la. Le 1er Mai 1886 certains travailleurs obtiennent satisfaction. D'autres doivent utiliser la gréve. Le 3 Mai, la répression d'une manifestation (Grève des usines McCormick) fait trois morts. Ils appartiennent tous les trois à la société McCormick Harvester de Chicago. Le lendemain, une nouvelle manifestation est organisée sous la forme d'une marche de protestation. Alors que la manifestation se disperse une bombe est lancée vers les policiers provoquant une quinzaine de morts. De nombreuses personnes pensent que la bombe aurait été le fait d'un agent provocateur. Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont condamné à être pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines. Les cinq anarchistes sont: August Spies Albert Parsons Adolph Fischer George Engel Louis Lingg, qui se tuera dans sa cellule .......(.....).... En 1884, aux U.S.A., pendant cette année, la fédération des commerces organisés et les syndicats, précurseurs de l'AFL, passent une résolution déclarant que «8 heures constitueront le travail d'un jour légal à partir et après le 1er mai 1886». Bien que la fédération n'avait pas prévu de stimuler une insurrection de masse, ses résolutions ont eu cet effet. Fichier:1886 Appel au meeting.gif Appel au rassemblement de Haymarket Square En 1886, aux U.S.A., d'abord dans tout le pays, une grève pour la journée de huit heures, commémorée en 1889 comme première journée des travailleurs, au niveau international. 340 000 ouvriers américains à Chicago, à Milwaukee et dans d'autres villes sont en grève . Quatre manifestants sont tués et plus de 200 blessés quand la police attaque le rassemblement de Chicago. Les U.S.A. placeront un autre jour en tant que journée des travailleurs pour dégager la solidarité du monde. En 1889, la deuxième Internationale socialiste adopte le 1er mai comme jour de revendication et déclare la première Journée internationale de revendication des travailleurs. En 1890, aux U.S.A., la marche de 30 000 manifestants à Chicago se fait pendant que la fédération américaine jette son poids derrière la campagne de huit heures par jour. Les manifestations ouvrières pour la journée du 1er mai se sont élargies à 13 autres pays. En 1890, en Australie, une grande réunion autour de la journée de huit heures est tenue à Melbourne, présidé par le Dr Maloney. En 1890, en Pologne, la célébration de la journée des travailleurs (le premier mai) en Pologne attire environ 10 000 ouvriers à Varsovie. Chacun des 9 organisateurs est arrêté et envoyé en prison en Russie (deux d'entre eux y mourront). En 1891, en France, l'armée essaie ses mitrailleuses nouvellement conçues contre un rassemblement pacifique du 1er mai à Fourmies où des femmes et des enfants portaient des fleurs. Le résultat sera de 14 morts et de 40 blessés. L'anarchiste Ravachol bombardera les casernes de Lobau à Paris en mars 1892 pour venger cet acte militaire ignoble. En 1891, en Suisse, le congrès de Capolago fonde le Parti Socialiste Anarchiste Révolutionnaire (PSAR). Amilcare Cipriani, Malatesta, Francesco Saverio Merlino, et Pietro Gori étaient les appuis et les propagandistes en chef de ce parti. En 1894, aux États-unis, près de Chicago, une manifestation de soutien aux ouvriers de Pullman est brutalement réprimée par Grover Cleveland, faisant 2 morts. En 1899, en Pologne, la police tsariste arrête 3000 manifestants sur 20 000 le jour du 1er mai à Varsovie. En 1905, en Pologne,révolution : le 1er mai, 60 ouvriers sont trouvés morts après des combats avec la police. En 1906, en France, grève générale en faveur de la journée de huit heures de travail. Manifestations violentes. Clémenceau décrète l'état de siège. En 1909, en Angleterre, Rudolf Rocker rencontre Francisco Ferrer pour la première fois (six mois avant que Ferrer ne soit assassiné par le gouvernement espagnol), pendant la manifestation du premier mai dans Hyde Park, à Londres. Ils prendront un thé après avec les compagnons anarchistes Errico Malatesta, Tarrida, Warlaam Tcherkesoff, Shapiro. En 1919, en Allemagne, "la Bavière rouge" est supprimée, après 600 morts. L'anarchiste allemand Gustav Landauer sera tué le lendemain pendant son arrestation par une unité de corps francs anti-révolutionnaires. En 1919, aux U.S.A., émeutes le 1er mai à Boston et dans tout le pays. En 1920, au Japon, le rassemblement du premier mai est tenu dans les rues pour la première fois. 5000 ouvriers y participent avec des drapeaux rouges ou noirs. En 1937, en Angleterre, 60 000 personnes participent à la manifestation du 1er mai et la marche inclut des anarchistes pour la première fois en 30 ans. Sous les auspices du Comité de Londres de la C.N.T.-FAI, Emma Goldman donne un discours à la conclusion de la marche dans Hyde Park. En 1945, en France, le premier congrès des fédérations locales du MLE-CNT (mouvement libertaire espagnol -CNT) en exil, est tenue à Paris. Fort de 450 anarchistes, les fédérations locales des exilés en France et d'Afrique du Nord sont représentées par près de 400 délégués : l'adhésion s'élève à 25 000 personnes. En 1950, en Afrique du sud, grève contre la répression. En 1952, au Japon, les ouvriers anti-gouvernement et la police s'opposent à Tokyo ; résultat : 2 morts, 2000 blessés. En 1959, en Italie, la soirée du 1er mai, un ivrogne est arrêté par la police. Il est présumé être vagabond, il est en fait Renato Caccioppolli, un professeur estimé de mathématiques à l'université de Naples, petit-fils de l'anarchiste Michel Bakounine, et communiste. C'est la dernière semaine de sa vie de professeur... En 1968, en France, pendant des manifestations traditionnelles du 1er mai, les combats éclatent autour d'un drapeau noir pendant que les communistes essayent d'exclure les anarchistes du cortège.Aux U.S.A., les mitrailleuses protègent les couloirs du département de justice contre des protestataires. En 1977, en Turquie, les groupes paramilitaires commandités par l'État ouvrent le feu sur des dizaines de milliers de manifestants le jour du 1er mai à Istanbul, tuant 37 manifestants......(.....)........ http://fra.anarchopedia.org/1er_maiet Le samedi 1er mai 1886, à Chicago : cette date fixée par les syndicats amé­ricains et le journal anarchiste "The Alarm" afin d'organiser un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heu­res, aura des conséquences inattendues pour la classe ouvrière internationale. La grève, suivie par 340 000 salariés, paralyse près de 12 000 usines à tra­vers les USA. Le mouvement se pour­suit les jours suivants; le 3 mai, à Chicago, un meeting se tient près des usines Mc Cormick. Des affrontements ont lieu avec les "jaunes" et la police tire sur la foule, provoquant la mort de plusieurs ou­vriers. Le 4 mai, tout Chicago est en grève et un grand rassemblement est prévu à Haymarket dans la soirée. Alors que celui-ci se termine, la police charge les derniers manifestants. C'est à ce moment là qu'une bombe est jetée sur les policiers, qui ripostent en ti­rant. Le bilan se solde par une dou­zaine de morts, dont 7 policiers. Cela déclenche l'hystérie de la presse bour­geoise et la proclamation de la loi martiale. La police arrête 8 anarchis­tes, dont deux seulement étaient pré­sents au moment de l'explosion. Mais qu'importe leur innocence; un procès, commencé le 21 juin 1886, en condamne 5 à mort; malgré l'agitation internationale, ils seront pendus le 11 novembre, sauf Lingg qui se suicidera la veille, dans sa cellule. Trois ans plus tard, en 1889, le congrès de l'Internationale Socialiste réuni à Paris décidera de consacrer chaque année la date du 1er mai : journée de lutte à travers le monde. Le "1er mai" sera d'abord récupéré par la révolution bolchevique, puis par les nazis, et enfin par le régime de Vichy qui le transformera en "Fête du tra­vail", sans jamais réussir totalement à lui enlever son origine libertaire. Le 1er mai 1890, à Vienne (départe­ment de l'Isère), la population ouvrière répondant à l'appel des anarchistes Louise Michel, EugèneThennevin, et Pierre Martin descend dans les rues pour inciter ceux qui travaillent à se mettre en grève. Le cortège arborant drapeaux rouges et drapeaux noirs et chantant "la Carmagnole" ne tarde pas à se heurter aux "forces de l'ordre". Des barricades sont érigées, l'usine d'un patron du textile est pillée, mais les meneurs sont arrêtés. Des grèves spontanées se poursuivront durant une semaine. ....(....)...... http://www.anarchie.be/AL/14/histo.htm Le Fhaine organise sa fête de la jeanne d' Arc le 1 mai (!alors que c 'est chaque 8 mai normalement) rien que pour faire chier les salariés ! Et voilà maintenant que l' agité de Neuilly veut lui aussi récupéré la fête des travailleurs !!! ""Les charognards ça osent tout ! c 'est même à cela que l' on les reconnaît"" toutes et tous , avec ou sans emploi, avec ou sans papier, homme, femmes, retraité venez gueulez votre colère chaque 1 mai.....! Cela ne vous empêche pas de vous battre chaque jour !!! NOUS N' AURONS QUE CE QUE NOUS PRENDRONS !
  4. ""Le 1er mai est un jour férié international qui commémore le massacre de Haymarket en 1886, quand la police de Chicago, défendant comme toujours les intérêts des 1%, attaqua et tua des travailleurs qui participaient à la grève générale et revendiquaient l’instauration de la journée de 8h. Au XXIe siècle, malgré ce que nous disent les politiciens, la guerre de classe existe et elle se mène contre les travailleurs (de base et non syndiqués), les étudiants, les gens de couleur, les chômeurs et les précaires, les immigrés, les SDF, les femmes, les queer et les trans, et les prisonniers. Au lieu de trouver un terrain d’entente avec les monstres, il est temps de les combattre. Il est grand temps de faire de la lutte une réalité quotidienne dans la zone de la Baie et au-delà. Le 1er Mai 2012, Occupy Oakland se joindra aux gens de tous horizons, partout à travers le monde, dans une gréve générale mondiale visant à interrompre la circulation du capital, qui chaque jour sert à enrichir les classes dirigeantes et à appauvrir le reste d’entre nous. Il n’y aura pas de victoire autre que celle que nous remporterons nous-mêmes, en nous réappropriant les moyens d’existence dont nous avons été et dont nous continuons à être dépossédés jour après jour. Révolte pour une vie qui vaille la peine d’être vécue ! Grève/Blocage/Occupation"" à lire en entier sur : http://paris.indymedia.org/spip.php?article10013
  5. grandfred

    le 1er mai du FN

    Le 1er mai 2012 du Front National : du neuf avec du vieux... Publié le 6 mai 2012 par REFLEXes Il y avait bien longtemps que la « Jeanne » n’avait pas été autant à la fête. Plusieurs milliers de personnes avaient répondu présent à l’appel de Marine Le Pen pour ce traditionnel défilé du Front National en l’honneur de Jeanne d’Arc, empruntant pour l’occasion le trajet de la manif FN des grandes années de mobilisation. À savoir, départ place des pyramides et arrivée place de l’Opéra. Sans revenir aux effectifs du milieu des années 1990, ce défilé 2012 avait des relents old-school : si « On est chez nous » et « Français réveille-toi, tu es ici chez toi » étaient les deux slogans les plus repris, « Communistes assassins ! » a été très souvent entendu et massivement repris (on retrouvait d’ailleurs cette même ambiance anti-communiste quelques heures plus tard place du Trocadéro dans le discours de Nicolas Sarkozy et chez les militants de l’UMP). Plus classique, « Islam hors d’Europe » a remporté lui aussi un vif succès, le FNJ tentant même un « Les Françaises aux Français ». On peut remarquer au passage que le soit-disant tournant « social et syndicaliste » du FN tant mis en avant par la presse en 2011 avait complètement disparu du cortège cette année. La manifestation de 2012 était nettement plus dynamique et moins bordélique que les années passées. L’arrivée massive de nouveaux adhérents - on parle de plusieurs milliers - ces derniers mois et le retour à la maison mère de nombreux militants et cadres, qui s’étaient perdus dans les marais du nationalisme groupusculaire, ne sont sans doute pas étrangers à cette impression. Sur la place de l’Opéra à moitié pleine, occupée pour presqu’un quart par une immense tribune réservée à la presse (ce qui a fait râler dans les rangs frontistes), c’est Jean-Marie Le Pen, cette année, qui a ouvert le bal, se réservant la partie historique sur Jeanne d’Arc (dont on a appris qu’elle avait été la première victime de la « diabolisation », et que JMLP a fini par comparer à sa fille !). Même si son cours d’histoire grandiloquent a quelque peu endormi la place de l’Opéra, on a pu constater que sa cote de popularité est toujours intacte. On ne peut pas en dire autant de Bruno Gollnisch : ce dernier a traversé la foule pour rejoindre la tribune dans l’indifférence quasi-générale juste avant le discours des chefs. Niveau folklore, là aussi, c’était le retour aux années 1990, quand le FN drainait toute l’extrême droite radicale dans son sillon. On pouvait croiser pêle-mêle des membres du Projet Apache, Bastkin venu distribuer son journal et faire la promotion de la manif du 13 mai, le GUD, des membres du MAS et plusieurs générations passées du GUD et des anciens du MNR. Cette présence montre une nouvelle fois que, malgré toutes les tentatives pour s’organiser en marge du Front National, dès le retour de succès électoraux, les radicaux rappliquent immédiatement dans l’orbite du Front National, tel un ours se précipitant au salon du miel. La présence du Projet Apache à ce 1er mai et l’insistance avec laquelle Philippe Vardon a cherché à recevoir l’investiture du FN pour les législatives démontrent bien que même pour les courants qui avaient tenté de s’émanciper au maximum de l’emprise du parti frontiste, il est désormais compliqué d’exister en s’opposant frontalement à Marine Le Pen. Pour terminer dans le folklore, le FNJ de l’Oise, au cortège assez conséquent, s’est fait remarquer par l’ambiance stade qui régnait dans ses rangs avec des slogans comme « Jeunesse Nation Rébellion ». lire en entier sur : http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article486
×