Aller au contenu

williama

Banni
  • Contenus

    3892
  • Inscription

  • Dernière visite

5 abonnés

À propos de williama

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 22 février

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Puntland
  • Intérêts
    pour le saumon qui remonte à contre-courant ...
  1. ça tombe bien, je suis patron! Inspire toi de moi ou des chinois qui vivent en France. Monte humblement ta boite, trouve tes clients et arrête de pleurer sur ton sort... et surtout, surtout!! n'oublie pas que comme tout bon asiatique qui se respecte la famille c'est le réseau d'entraide ... Va mon fils
  2. c'est justement ce genre de pleurnicheries que l'on n'entend jamais chez un asiatique vivant en France... ils bossent, entreprennent, élèvent paisiblement voire brillamment leurs gosses sans implorer repentance et assistanat éternels.
  3. La démagogie c'est ne pas vouloir comprendre que certaines cultures étrangères s'intègrent mieux que d'autres.
  4. Ta présentation du sujet est biaisée. Tu ne retiens par confort que l'aspect "stabilité" des chiffres, alors que c'est justement celle-ci qui devrait t'interpeller. Pourquoi le nombre d'avortements ne baisse pas depuis 40ans? On aurait pu croire que la légalisation doublée d'une contraception quasi généralisée aurait du venir à bout de cette pratique ou du moins être sérieusement revue à la baisse ? 4 grossesses non désirées sur 10 se terminaient par un avortement en 1975 (soit 40%) ... aujourd'hui c'est plus de 6 sur 10 (soit 62%) Je ne dirai pas que les femmes qui avortent sont "des meurtrières sans cœur" et je ne suis pas moi même opposé à cette pratique ... mais là oui on peut parler d'avortements de masse ou de confort. C'est surtout le signe d'une société où tous les principes supérieurs se sont effondrés. .. un exemple de dévoiement des lois devenues sans matrice!
  5. Tu enfonces des portes ouvertes! :) "L'homme" seul cela ne signifie rien! Bientôt à force de déformer et raccourcir mes propos, vous allez me faire dire que : " notre aïeul le petit poisson portait déjà un code civil sous sa nageoire par illumination céleste!" mais bon ... Maintenant pour reparler du coeur du sujet de ce topic : "Pourquoi faudrait-il obéir aux lois?" , il y a une curiosité dans la société dite progressiste et toute rationaliste, : "tu ne tueras point" est devenu avec l'avortement "tu tueras par confort" (au vu des chiffres, on peut maintenant parler d'avortement de masse) et prochainement "tu tueras de façon collégiale" pour l'euthanasie. il me semble que loin de nous affranchir de l'état de nature, le progrès nous renvoie dans la forêt ..
  6. ... donc si une loi demande le port de l'étoile jaune ... tu restes en peignoir?
  7. Tu pinailles, tu déformes et en est réduit à racler les fonds de tiroirs avec tes exemples "d'enfants sauvages" ou "d'australopithèques" Les lois supérieures sont des évidences. Même la République fonctionne suivant ce principe. mais toi tu les associes à Dieu, idée qui te hérisse .. Appelle cela Grand Architecte de l'univers comme au Grand Orient de France, forces de l'esprit comme disait Mitterand ou simple bon sens commun comme un homme de la terre .. cela devrait mieux se passer pour toi :)
  8. ... "tu ne tueras point", c'est "creux "et "vague" peut être? La loi naturelle, c'est ce qui convient, avec un peu de réflexion (pas la peine de forcer un enfant de 5 ans comprend), à la nature humaine telle qu'elle est orientée non seulement : 1- dans l'aspect corporel Ex: Ne pas boire d'eau de javel 2 - Mais aussi dans l'aspect psychologique: Ex: Ne pas montrer de film d'horreur à un enfant de cinq ans 3 - Sans compter dans l'aspect moral Ex: ne pas tuer un innocent , voler autrui 4 - et même mystique: Ex: ne pas empêcher les gens de se demander s'il y a une vie après la mort. La négation de toute loi naturelle vient du nihilisme, qui est lui-même un fruit du désespoir dans une société qui se croit sans origine et sans but. Et c'est vrai, cher Black cat, je serai athée, je ne verrais qu'une seule loi: celle de mon plaisir urgent avant le néant La loi naturelle ou supérieur c'est ce qui fait que le monde a un sens.
  9. La loi supérieure est la matrice de toutes les lois. Sans elle une société ne peut exister, ni perdurer ... Il me semble que les sociétés se délitent jusqu'à l'effondrement, se défient de la loi lorsque ses membres ne croient plus en la loi supérieure, celle qui unit par-dessus tout jusqu'à ce qui est le plus dissemblable. Dans la République, lorsque "Liberté, Egalité, Fraternité" n'évoque rien de plus au plus grand nombre qu"un très vague : "le Père, le Fils et le Saint Esprit" de l'ancien monde, c'est le règne de la désobéissance qui s'ouvre. Cela a déjà commencé, les exemples ne manquent pas aujourd'hui ...
  10. Il y aussi des raisons qui poussent à la désobéissance pèle mêle et suivant les situations et convictions de chacun : trop de fiscalité, porter les armes, célébrer un mariage gay etc...
  11. ... et lorsque tu regardes vers les étoiles, tu es capable d'affirmer que la raison est supérieure au mystère? Par loi supérieure ce que j'entends c'est tout ce qui ne bouge pas ou qui unit au-delà de tout : la nature, tout ce qui procède de l'intériorisation, de la responsabilité, de l'identité liée à l'autre etc... plus qu'une série de préceptes édictés par une divinité qui est de l'ordre du religieux.
  12. .. c'est justement à cela que le culte de la raison et de "homme" nous a conduit : à une croyance sans borne en l'égalitarisme ... La liberté, l'émancipation, la spécificité procèdent plutôt en la reconnaissance du mystère.
  13. Il vaut mieux à mon sens obéir avant toute chose à une loi supérieure au-dessus des lois terrestres (peu importe les Saintes Ecritures ou autres, le problème n'est pas là), c'est la seule façon d'assurer à chaque identité d'être complètement et totalement liée à celle des autres. Je donne un exemple palpable à travers le mariage. Les époux se jurent fidélité et entraide, ça c'est la loi supérieure et puis il y a les lois "terrestres" qui assurent l'égalité entre les époux. Si le premier principe de fidélité et d'entraide est transgressé, il y a de fortes chances pour que le mariage s'effondre. Dans ce cas, les lois" terrestres" qui étaient censées protéger les époux vont se retourner pour devenir armes de conflit pour la garde des enfants et le partage des petites cuillères. Soumettre la loi à la seule volonté "supérieure des hommes" réduite à un obsessionnel principe égalitaire devient vain, inutile car sans but et finalement violent.
  14. C'est ce qui explique bien des dérives de nos 2 derniers siècles. Depuis que l'homme est la mesure de toutes choses, pour faire court depuis les Lumières, il n'y a jamais eu autant de Vendée, d'Auswitch et de Goulag! pour réduire tous ceux qui ne sont pas d'accord avec la loi du moment. L'égalitarisme à tous crins comme préalable incontournable, c'est le chaos. Je suis pour une loi divine, du grand architecte de l'univers ou naturelle peu importe le terme qui empêche l'être humain de vaguer aux passions de son âme, en le sommant de bien se conduire et de véhiculer le bon comportement. Cette loi doit unifier et précéder toute chose terrestre... sinon il ne reste plus qu'à se soumettre aux variations et conséquences du seul culte géométrique de la raison.
×