Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

ISLANDE


Messages recommandés

Moriarty Membre 3624 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La révolution en cours en Islande

"Deena Stryker

Daily Kos

Le fait qu'une seule émission de radio italienne (Radio Italia) ait parlé de la révolution en cours en Islande est un témoignage impressionnant du peu que les médias veulent bien nous dire sur le reste du monde. Les nord-américains ont pu se rappeler que, au début de la crise financière de 2008, l'Islande s'était déclarée en faillite. Les raisons n'en ont été abordées que très superficiellement, et depuis, ce membre peu connu de l'Union Européenne**** est retombé dans l'oubli (L'islande. Du fait que les pays européens s'effondrent les uns après les autres, mettant l'euro en danger, avec des retombées pour tout le monde, la dernière chose que l'oligarchie dominante** souhaite est que le cas de l'Islande se transforme en exemple..."

La suite...

http://blogs.mediapart.fr/blog/bob-92-zinn/250212/revolution-populaire-en-islande

Source : Mediapart

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

C'est marrant, ils parlaient pas de faire la révolution quand ils pouvaient tous s'acheter des gros 4x4 à crédit... comme quoi l'idéologie et son devenir c'est quand même hyper contextualisé en fonction du niveau de confort des gens.

Alors fini les gros 4x4 à crédit, les maisons à crédit, le tout à crédit ; du coup aller hop, la révolution.

L'humain me fera décidément toujours rire dans sa capacité à être totalement indigne, matérialiste et égocentrique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hadpludingburg Membre 597 messages
Forumeur forcené‚ 47ans
Posté(e)

Non seulement c'est le cas, mais il semble que tout le monde est pris d'une certaine émotion de courage, de combativité face à l'agresseur qu'est la finance. On justifie trop facilement ce recours barbare à la force qu'est la révolution, sans se soucier de ses conséquences en-dehors du groupe, ni même de la légitimité d'une intervention qui nous bénéficie.

Si un jour on pouvait se soulever contre un régime qui nous enrichit aux dépends des autres....

L'Islande a manqué à sa responsabilité internationale, jouant avec la finance au bénéficie de sa population, elle a apprit à connaitre sa face cachée et doit en tirer les conséquences. Comment ose-t-on encourager ce genre d'intervention?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Les mecs ont leur a retiré le pognon qu'ils prenaient sans vergogne et sans aucune sécurité et ils sont tous devenus communistes. Amusant :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nana89 Membre 902 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Sans nouvelles d’Islande : Pourquoi ?

Islande :

– le peuple a fait démissionner un gouvernement au complet,

– les principales banques ont été nationalisées et il a été décidé de ne pas payer la dette qu’elles avaient contractée auprès de banques de Grande Bretagne et de Hollande, dette générée par leur mauvaise politique financière

– une assemblée populaire vient d’être créée pour réécrire la Constitution.

Et tout cela, pacifiquement.

Toute une révolution contre le pouvoir qui a conduit à cette crise.

Voilà pourquoi rien n’a été publié pendant deux ans.

Que se passerait-il si les citoyens européens en prenaient exemple ?

Brièvement, voici l’histoire des faits :

– 2008 : La principale banque du pays est nationalisée. La monnaie s’effondre, la bourse suspend son activité. Le pays est en banqueroute.

– 2009 : Les protestations citoyennes contre le Parlement font que des élections anticipées sont convoquées et qu’elles provoquent la démission du Premier Ministre et, en bloc, de tout le gouvernement.

La situation économique désastreuse du pays persiste. Par le biais d’une loi, il est proposé à la Grande Bretagne et à la Hollande le remboursement de la dette par le paiement de 3.500 millions d’euros, montant que paieront mensuellement toutes les familles islandaises pendant les 15 prochaines années à un taux d’intérêt de 5%.

– 2010 : le peuple descend à nouveau dans la rue et demande que la loi soit soumise à référendum.

En janvier 2010, le Président refuse de ratifier cette loi et annonce qu’il y aura une consultation populaire.

En mars, le référendum a lieu et le NON au paiement de la dette remporte 93% des voix.

Pendant ce temps, le gouvernement a entamé une investigation pour régler juridiquement les responsabilités de la crise.

Interpol lance une enquête et tous les banquiers impliqués quittent le pays.

Dans ce contexte de crise, une assemblée est élue pour rédiger une nouvelle Constitution qui reprend les leçons apprises de la crise et qui se substitue à l’actuelle qui est une copie de la constitution danoise.

Pour ce faire, on a recours directement au peuple souverain.

On élit 25 citoyens sans filiation politique parmi les 522 qui se sont présentés aux candidatures. Pour cela, il faut être majeur et recueillir le soutien de 30 personnes.

– L’assemblée constituante commence ses travaux en février 2011 afin de présenter, en partant des avis collectés dans les diverses assemblées qui ont eu lieu dans tout le pays, un projet de Grande Charte.

Elle doit être approuvée par l’actuel parlement ainsi que par celui qui sera constitué après les prochaines élections législatives.

Voici, en bref, l’histoire de la Révolution Islandaise :

– Démission en bloc de tout un gouvernement

– Nationalisation de la banque

– Référendum pour que le peuple puisse se prononcer sur les décisions économiques fondamentales

– emprisonnement des responsables de la crise et

– réécriture de la constitution par les citoyens

Nous a-t-on parlé de cela dans les médias européens ?

En a-t-on parlé dans les débats politiques radiophoniques ?

A-t-on vu des images de ces faits à la TV ?

Bien sûr que non !

Le peuple islandais a su donner une leçon à toute l’Europe en affrontant le système et en donnant une leçon de démocratie au reste du monde.

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Le peuple islandais a su donner une leçon à toute l’Europe en affrontant le système et en donnant une leçon de démocratie au reste du monde.

PTDR :smile2:

Merci :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Musicateur
Invité Musicateur Invités 0 message
Posté(e)

En même temps entre un petit pays comme l'Islande et des grands pays européens, il y a une petite différence. Une "révolution" chez nous ne pourrait se faire aussi simplement et sympathiquement laugh.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

S'il y avait un risque, même minime, que l'Islande finisse comme Cuba, alors je jugerais cette entreprise dangereuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vasily Membre 1455 messages
Forumeur problématique‚
Posté(e)

Le peuple islandais a su donner une leçon à toute l’Europe en affrontant le système et en donnant une leçon de démocratie au reste du monde.

PTDR :smile2:

Merci :bo:

Ce que dit nana89 est très juste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Un tier des ménages est surendetté en Islande, dans la leçon que vous percevez vous tenez compte aussi de cette variable j'espère. La leçon donnée au monde quand on est dans ce cas de figure, tu me permettras d'avoir ma propre appréciation pour la juger sans me contenter de regarder le fait que les islandais ont voté à 60% (je crois) contre le fait de payer les dettes. Alors de quelle leçon parle t on ? De gens qui ont vécu comme des nababe à crédit et qui refusent de payer par la suite. Effectivement belle leçon mais on est loin de l'image idyllique voulue dans la démonstration précédemment rapportée.

Les islandais ont vécu au dessus de leur moyen et quand le retour de bâton s'est manifesté, ils ont refuser de continuer à suivre les règles du jeu. Je comprends que ça arrange ceux à l'idéologie contestataire du système, il n'empêche qu'il y a 10 ans aucun des votant contre le système aujourd'hui n'aurait prononcé le même sentiment tellement ils en ont tous largement profités.

La leçon ? mais de quelle leçon parle t on ? (ce n'est pas une question)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vasily Membre 1455 messages
Forumeur problématique‚
Posté(e)

Pour moi la seule leçon a retenir c'est d'avoir compris le manège des banques privées. Que le peuple se soit mobilisé contre cela. Ils ont compris l'importance de l'action du peuple, et surtout de la nationalisation des banques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×