Aller au contenu

Messages recommandés

Docteurdance Membre 1234 messages
Travolta de la plaza‚ 56ans
Posté(e)

Le féminisme est il pour vous une évolution de la femme qui tend a lui conférer une plus grande indépendance ou un sentiment d'amertume inventé par certaines en mal de reconnaissance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

bonjour ?

si le féminisme existe et est actif, ce n'est pas par hasard!

ensuite si les raisons deviennent obsolètes et qu'il continue d'exister, cela ne nuira à personne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)
inventé par certaines en mal de reconnaissance.

En mal de droit, d'égalité, et de salaire principalement.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

pour la différence salariales et la violence dans le couple oui le féminisme peut être utile

sinon leurs reste n'est que du vent lazy.giflazy.giflazy.giflazy.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18968 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 32ans
Posté(e)

Ce genre de sujet existe déjà au moins un million de fois :D Fonction recherche là-haut à droite ---------------------->↑↑↑↑↑↑

Modifié par La Haine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6714 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

L'important n'est pas le passé, les discussions intéressantes sont les présentes ;-)

Le féminisme a surtout été une instrumentalisation des femmes, dans une période où on manquait de main-d'œuvre et où il fallait que les femmes quittent leur maison pour aller se ruiner la santé pour travailler "comme les hommes".

Résultat, aujourd'hui une femme "active" est une femme asexuée, vivant comme les hommes, n'ayant pas d'enfant ou ne s'en occupant vraiment pas de façon trop visible pour l'entreprise.

La société aurait pu se transformer pour féminiser le travail en entreprise, et non pour masculiniser les femmes.

Il est intéressant à ce titre de voir qu'au nom du féminisme, le travail des femmes a été assimilé à de l'esclavage et celui des hommes à été glorifié. Donc de fait, à projeter les femmes esclaves et les hommes glorieux.

La cause des femmes n'auraient elle pas été mieux défendue en valorisant leur travail et en incitant les hommes à le faire, plutôt qu'en les faisant se considérer comme des esclaves à leur propres yeux et aux yeux des hommes ?

Est-ce vraiment leur épanouissement qui était recherché ?

Les femmes de l'époque s'épanouissaient très bien dans les tâches glorieuse pour l'époque. Elles s'occupaient du lieu de vie, du foyer. Leur rôle était de le rendre le plus agréable possible pour tous. Pour recevoir les amis, s'y épanouir. Ainsi que l'éducation des enfants, de l'avenir de la Famille. C'est à dire les choses les plus importantes en réalité.

Or il fallait les mettre au travail.

L'état a donc visé à saper la cause première de leur épanouissement en "déglorifiant" leur travail, pour qu'elles se transvasent sur le travail qu'elles devaient faire. Ceci a été parfaitement planifié.

J'ai suivis la formation d'un psy dont le prof avait participé à l'élaboration de cet "ouvrage".

Il est intéressant aussi de remarquer que, maintenant qu'on a dû chômage partout, et qu'on aimerait avoir moins de gens en réclamer, on se met à valoriser les hommes qui effectuent les "corvées" de la maison, s'occupent des enfants etc...

Et non pas "le travail des femmes", et les femmes qui le font ne sont en rien estimé.

Encore une foi, c'est tout bénef pour les hommes.

;-)

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AngeEtDemon Membre 227 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Le féminisme a surtout été une instrumentalisation des femmes, dans une période où on manquait de main-d'œuvre et où il fallait que les femmes quittent leur maison pour aller se ruiner la santé pour travailler "comme les hommes".

Pas d'accord. Les femmes ont toujours travaillés. Au 19 ème siècle par exemple, dans les fermes, les femmes secondaient leurs maris, les enfants aussi travaillaient. Mais leur travail n'était pas reconnu. L'oisiveté devait être l'apanage des femmes de haute société.

Résultat, aujourd'hui une femme "active" est une femme asexuée, vivant comme les hommes, n'ayant pas d'enfant ou ne s'en occupant vraiment pas de façon trop visible pour l'entreprise.

La société aurait pu se transformer pour féminiser le travail en entreprise, et non pour masculiniser les femmes.

Disons la société a été construite sur un modèle "masculin célibataire". Dans ce sens ou un homme devait être disponible comme s'il n'avait ni femme, ni enfant (Est-ce bon pour un enfant d'avoir un père doublement trop absent? Absent physiquement à cause de son travail et absent moralement à cause de sa fatigue?). Or, on demande au travailleur, quel qu'il soit, de s'adapter à la société, donc à la femme de travailler comme un homme.

Il est intéressant à ce titre de voir qu'au nom du féminisme, le travail des femmes a été assimilé à de l'esclavage et celui des hommes à été glorifié. Donc de fait, à projeter les femmes esclaves et les hommes glorieux.

La cause des femmes n'auraient elle pas été mieux défendue en valorisant leur travail et en incitant les hommes à le faire, plutôt qu'en les faisant se considérer comme des esclaves à leur propres yeux et aux yeux des hommes ?

Est-ce vraiment leur épanouissement qui était recherché ?

Le travail des femmes, vu comme de l'esclavage avec le féminisme? Source SVP?

Les femmes de l'époque s'épanouissaient très bien dans les tâches glorieuse pour l'époque. Elles s'occupaient du lieu de vie, du foyer. Leur rôle était de le rendre le plus agréable possible pour tous. Pour recevoir les amis, s'y épanouir. Ainsi que l'éducation des enfants, de l'avenir de la Famille. C'est à dire les choses les plus importantes en réalité.

Comment pouvez-vous le savoir, qu'elles s'épanouissaient? Leur seule façon de monter dans la société était le mariage, et comme les milieux ne se mélangeaient pas tellement... Elles étaient condamnées à rester dans la misère quand elles y naissaient... Est-ce de l'épanouissement? Sans compter que l'argent est le nerf de la guerre. Or qui ramène l'argent? Qui décide? Devaient-elles être condamnées rester des mineures toute leurs vies?

Or il fallait les mettre au travail.

L'état a donc visé à saper la cause première de leur épanouissement en "déglorifiant" leur travail, pour qu'elles se transvasent sur le travail qu'elles devaient faire. Ceci a été parfaitement planifié.

J'ai suivis la formation d'un psy dont le prof avait participé à l'élaboration de cet "ouvrage".

Il est intéressant aussi de remarquer que, maintenant qu'on a dû chômage partout, et qu'on aimerait avoir moins de gens en réclamer, on se met à valoriser les hommes qui effectuent les "corvées" de la maison, s'occupent des enfants etc...

Et non pas "le travail des femmes", et les femmes qui le font ne sont en rien estimé.

Encore une foi, c'est tout bénef pour les hommes.

Ce qui est tout bénéf pour les hommes, c'est que la femme ramène un salaire et en plus elle fait toujours la plus grande partie du travail domestique.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chris10 Membre 782 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Le féminisme est une idéologie sans cohérence et à mon avis elle devient un danger pour la société occidental.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Je plussois mille fois ange et démon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AngeEtDemon Membre 227 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Le féminisme est une idéologie sans cohérence et à mon avis elle devient un danger pour la société occidental.

Quel grand avis! Pouvez-vous le développer SVP?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iounit Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚ 31ans
Posté(e)

Le féminisme a été nécessaire pour permettre aux femmes d'être reconnues socialement et acquérir nombre de libertés y compris le droit de vote.

La vie des femmes aux XIXe et assez tard dans le XXe siècle n'a rien d'épanouissant : elle vaut socialement autant qu'un enfant, elle passe de la tutelle du père à celle du mari, quand elle travaille c'est pour la famille, elle ne jouit pas de ses gains, juridiquement elle dépend du mari. Je dirai tout les inconvénients sans aucun avantage.

Mais le féminisme tel qu'il se développe aujourd'hui, certaines revendications me semblent inutiles.

Ainsi si j'appuie complètement la demande d'égalité de salaire à niveau d'étude et de poste comparable, je pense que la parité est une erreur : il ne doit pas y avoir besoin de 'quota".

Quant au "mademoiselle", personnellement j'y suis attachée et je vote pour la réintroduction de "mondamoiseau".

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

le féministe n’emmènes que des conflits entre homme et femmethumbdown.gifthumbdown.gif

temps qu'il aura pas emmener l’égalité salariale

je ne comprendrais pas ces pseudo combat

quand je vois le combat des chienne de garde je me dis les femmes sont les seules martyre en société qu'elle ont besoin de différencier le combat

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bel68 Membre 873 messages
Forumeur accro‚ 58ans
Posté(e)

Le féminisme a été nécessaire pour permettre aux femmes d'être reconnues socialement et acquérir nombre de libertés y compris le droit de vote.

La vie des femmes aux XIXe et assez tard dans le XXe siècle n'a rien d'épanouissant : elle vaut socialement autant qu'un enfant, elle passe de la tutelle du père à celle du mari, quand elle travaille c'est pour la famille, elle ne jouit pas de ses gains, juridiquement elle dépend du mari. Je dirai tout les inconvénients sans aucun avantage.

Mais le féminisme tel qu'il se développe aujourd'hui, certaines revendications me semblent inutiles.

Ainsi si j'appuie complètement la demande d'égalité de salaire à niveau d'étude et de poste comparable, je pense que la parité est une erreur : il ne doit pas y avoir besoin de 'quota".

Quant au "mademoiselle", personnellement j'y suis attachée et je vote pour la réintroduction de "mondamoiseau".

Je suis assez d'accord avec ce que vous dites, le féminisme que j'appelle "originel" , luttait essentiellement pour l'égalité des DROITS, cette égalité des droits doit être la base de toute société.

Mais de nos jours le féminisme est avant tout une "religion" qui glorifie la femme, la positionne comme une victime des hommes, comme le sexe étant vidtime de la nature car c'est à la femme de porter les enfants, ce féminisme lutte d'abord pour les femmes et ensuite pour les hommes, alors que dans les "belles paroles" elles ne parlelent que d'égalité, ces féministes réclament la parité dans certains domaines, mais trouvent paradoxalement "normal" que des majotités féminines existent dans la justice, l'enseignement, etc, que les mères restent des parents privilègiées lors des divorces et autres séparations,etc...

Le féminisme actuel attise un sentiment anti-homme, les féministes veulent féminiser les hommes, pour mieux les maitriser, tout en se virilisant elles-mêmes pour tenter d'effacer les différences naturelles....

Tout cela est un non-sens par rapport à la nature, un facteur de division entre les sexes, et surtout une incroyable culture sexiste !!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iounit Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚ 31ans
Posté(e)

je suis tout à fait d'accord avec votre analyse du féminisme actuel auquel je n'adhère pas. La parité ne peut être imposée et m^me n'a aucun sens car il y a des domaines où les femmes sont majoritaires comme l'éducation et d'autres minoritaires et cela je pense en grande partie par les choix personnels et d'études fait par les femmes et les hommes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

J'aimerais bien savoir quel est ce fameux mouvement féministe qui demande à ce que la femme soit favorisée dans la question des droits parentaux ?

Je n'en connais aucun qui se positionne de cette façon sur le sujet, d'ailleurs cela va plutôt à contresens de leurs idées.

Les inégalités hommes / femmes : puisque ce sont les femmes qui sont en position d'écrasement social, il est normal de leur donner un coup de pouce pour pouvoir jouir des mêmes possibilités que les hommes ( et je ne parle pas que de droits, on ne change pas les mentalités qu'avec des lois )

L'erreur de la parité est de n'avoir pas d'objectif dans le temps, avec une définition de début et de fin. Oui, on peut imposer ce que la société ne parvient pas à faire naturellement alors même que cette société à conscience du problème. Cela dit, ce "coup de pouce" n'aura pu lieu d'être lorsque l'objectif aura été atteint. Vu la lenteur du processus, on a quand même de la marge.

Quant aux voies "massivement" sexuées... c'est justement l'éducation différenciée en fonction du sexe qui en est à l'origine.

Étrangement, ce ne sont pas les voies les plus valorisées ou rémunératrices qui sont "massivement" féminine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarcFly Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Le féminisme a été un mouvement hautement nécessaire pour revendiquer les mêmes droits aux femmes qu'aux hommes et ça a permis de faire beaucoup évoluer la société, cependant il reste encore du travail. Aujourd'hui en France et la plus part des pays occidentaux, ce n'est plus vraiment une question de "droits" car sur le papier une femme a les mêmes droits qu'un homme, hommes et femmes sont jugé de la même manière, c'est plutôt une question d'"acceptation" et de "société", dans les faits les femmes ne sont pas toujours traité de la même manière que les hommes, en revanche il existe encore beaucoup de pays dans le monde où le droit de la femme n'est pas reconnu, où les femmes sont vraiment traité comme de la m***e, dans certaines cultures la femme n'est qu'un objet pour l'homme, et ça c'est vraiment intolérable.

Moi je suis pour les égalités hommes/femmes, par contre c'est souvent que je trouve certains propos de féministes exagérés, et ce qu'on dit assez peu c'est que l'égalité hommes/femmes doit être vrai dans les deux sens, les femmes ont quand même quelques avantages qu'on pas les hommes, un exemple tout bête : un homme timide à beaucoup moins de chance de trouver la femme de sa vie que l'inverse. Ceci dit cet exemple peut être également un désavantage pour les femmes, car une femme qui ose trop aller de l'avant peut être très mal vue. Bref il y a encore du progrès à faire.

Modifié par MarcFly

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AngeEtDemon Membre 227 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Quant au "mademoiselle", personnellement j'y suis attachée et je vote pour la réintroduction de "mondamoiseau".

Là je suis d'accord... mondamoiseau....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6714 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

Le féminisme a surtout été une instrumentalisation des femmes, dans une période où on manquait de main-d'œuvre et où il fallait que les femmes quittent leur maison pour aller se ruiner la santé pour travailler "comme les hommes".

Pas d'accord. Les femmes ont toujours travaillés. Au 19 ème siècle par exemple, dans les fermes, les femmes secondaient leurs maris, les enfants aussi travaillaient. Mais leur travail n'était pas reconnu. L'oisiveté devait être l'apanage des femmes de haute société.

Elle ne travaillaient pas dans les entreprises. Le travail qu'elle faisait à la maison n'intéressait pas l'état qui manquait de main d'œuvre.

Le travail gratuit qu'elle fournissait n'a jamais enrichi l'état. Il ne servait que la famille.

Il est intéressant à ce titre de voir qu'au nom du féminisme, le travail des femmes a été assimilé à de l'esclavage et celui des hommes à été glorifié. Donc de fait, à projeter les femmes esclaves et les hommes glorieux.

La cause des femmes n'auraient elle pas été mieux défendue en valorisant leur travail et en incitant les hommes à le faire, plutôt qu'en les faisant se considérer comme des esclaves à leur propres yeux et aux yeux des hommes ?

Est-ce vraiment leur épanouissement qui était recherché ?

Le travail des femmes, vu comme de l'esclavage avec le féminisme? Source SVP?

ll te faut une source pour te prouver que l'activisme féministe à essentiellement consister à "faire prendre conscience aux femmes que c'étaient des esclaves qui s'ignoraient" ? À la "solde" des hommes, alors qu'elles ne s'en rendaient pas même compte.... Tu connais vraiment le sujet ?

Si elles ne s'en rendait pas compte, c'est précisément parce que ça n'était pas le cas. Que leur "travail à la maison" était très reconnu et s'en sentait la plupart du temps très heureuse.

Le travail du féminisme a été précisément de "descendre" en flèche l'estime qu'on pouvait tirer de ce travail pour qu'elles n'en soit plus heureuse. (quelle amélioration pour la femme).

De "faire prendre conscience" que c'était de l'esclavagisme (alors que dans les faits ça n'en était pas plus que le travail à l'usine de l'homme... qu'on ne déclarait pourtant pas l'esclave de la femme...)

Les femmes de l'époque s'épanouissaient très bien dans les tâches glorieuse pour l'époque. Elles s'occupaient du lieu de vie, du foyer. Leur rôle était de le rendre le plus agréable possible pour tous. Pour recevoir les amis, s'y épanouir. Ainsi que l'éducation des enfants, de l'avenir de la Famille. C'est à dire les choses les plus importantes en réalité.

Comment pouvez-vous le savoir, qu'elles s'épanouissaient?

Je n'ai pas dis qu'elle s'épanouissaient plus que maintenant, (quoi qu'à mon avis, si) j'ai dis que ces tâches qui semble (grâce au féminisme) si disgracieuses étaient reconnue et donc épanouissante à l'époque.

La "reconnaissance" dont chaque être humain a besoin pour s'épanouir, et en particulier la raison de l'épanouissement professionnel était parfaitement assurée autrefois par le rôle que remplissait les femmes dans la tenue de leur foyer.

C'est le féminisme qui a mis fin à ça.

Leur seule façon de monter dans la société était le mariage, et comme les milieux ne se mélangeaient pas tellement... Elles étaient condamnées à rester dans la misère quand elles y naissaient... Est-ce de l'épanouissement? Sans compter que l'argent est le nerf de la guerre. Or qui ramène l'argent? Qui décide? Devaient-elles être condamnées rester des mineures toute leurs vies?

D'accord, tu ne connais rien au style de vie et à la culture de cette époque... Les femmes n'étaient pas plus misérable que maintenant. J'ai envie de dire maintenant elles sont souvent plus misérable. (le cas des femmes seule élevant un enfant, par exemple...)

La reconnaissance sociale elle l'acquérait précisément avec les relations qu'elles arrivaient à tisser. Elles étaient celles qui s'occupait du "réseau social" de la famille.

C'est elles qui étaient chargé de fréquenter le notaire, le fils du médecin... de gérer l'emplois du temps de la famille pour aller les dimanches diner chez le fils de l'avocat, pour tisser des relations avec la femme du patron de son mari, et tenter diplomatiquement d'atténuer des tension, ou d'obtenir des promotions... etc. Dans le monde du travail, on a toujours sût que les relations, c'était vital. Et ça, c'était le rôle des femmes.

Un homme célibataire ne progressait pas socialement à l'époque. Les invitations des uns et des autres se faisaient par leur femmes. Ne pas en avoir, c'était être isolé socialement.

C'était leur travail. L'évolution sociale se faisait à deux à l'époque. Et tous deux le savaient très bien. Faut arrêter de prendre les gens de l'époque pour des imbéciles.

C'est pour cette raison que la famille, le foyer était une valeur beaucoup plus profonde et forte à cette époque. C'est aujourd'hui qu'on la fait chacun dans notre coin. et que les foyer explose facilement... Puisqu'on est déjà totalement indépendant les uns des autres.

L'indépendance de la femme vis à vis de l'homme (et donc de l'homme vis à vis de la femme) conduit les femmes à se retrouver seule avec leur gosse quand il y a séparation. Quelle avancée sociale considérable !

La dépendance de l'un envers l'autre faisait qu'ils œuvraient ensemble à leur mieux être. C'est à dire agissaient en couple.

Aujourd'hui, on n'agit plus en couple que pour baiser (et encore...)

Ce qui est tout bénéf pour les hommes, c'est que la femme ramène un salaire et en plus elle fait toujours la plus grande partie du travail domestique.

Bien endoctriné à ce que je vois...

Je te rappel que les hommes de l'époque partaient au travail avec leur épouse qui leur souhaitait un bon travail, leur préparait le repas qu'ils mangerait à midi, préparait la maison pour leur retour du boulot. Organisait leur week-end en préparant les rencontres avec les amis... C'était le travail d'une bonne femme au foyer.

Selon toi, les hommes y ont gagné... tu crois ?

Avec une femme qui rentre crevé du boulot, comme eux. (c'est dur de soutenir quelqu'un de crevé quand on est sois même crevé)

Une maison qui n'est qu'à peine tenue comme elle pouvait l'être à l'époque, avec quelqu'un qui s'en occupait à temps plein.

Tu te trompe, de bénéficiaire, ni les hommes ni les femmes n'y ont gagné.

La seule chose qu'on a gagné, c'est l'apport intellectuel assez vague que les rôles sont les mêmes pour les femmes et les hommes aujourd'hui... (j'ai envie de dire et alors ? On a besoin de faire la même chose pour être heureux ? )

Le niveau de vie à plutôt considérablement baissé.

Ceux qui y ont gagné clairement, par contre, ce sont les entreprises et l'état.

Deux fois plus de monde au travail signifie qu'on peux diviser par deux les salaires, le travailleur devient moins précieux quand il y a plus de main d'œuvre.

Et l'état y gagne deux fois plus en argent et impôts.

Pour eux, c'est clair, ça a été TOUT bénef !!

Tu te laisse bien illusionné.

Briser les sources de reconnaissance qu'elles pouvaient avoir à l'époque, les rendre misérables en étant femme au foyer, rendre cet état honteux alors qu'il était une source d'épanouissement, pour les pousser à offrir leur main d'œuvre aux entreprises à été planifiée.

Et ça a très bien marché.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
comik Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

FEMME AU FOUR ET AU MOULIN

le revers du féminisme : j'ai 38 ans, un jeune enfant. Etant infirmière, je me lève une heure et demie avant mon mari. Après une journée de travail, la crèche, le bain, le diner, la vaisselle...bref, le quotidien, auquel mon mari participe peu, voire pas du tout, comment avoir envie de faire l'amour ?

Si les hommes participaient aux tâches du ménage, les femmes seraient moins fatiguées, donc plus disposées.

Après avoir transformé leur princesse en bonniche, les hommes sont surpris que la bonniche ne se transforme pas en "salope" à 22 heures.

source : ELLE magazine

------------------------------------

L'idéal serait que l'homme gagne suffisament pour faire vivre sa famille et la maman puisse rester au foyer avec de jeunes enfants.

Mais les femmes ne sont déjà pas d'accord entr'elles sur ce principe. Combien de fois ais-je entendu :

"celle la, elle ne fout rien, reste à la maison, c'est une feignasse, elle ne veut pas travailler " !

Moi, je pense que les femmes ont exagéré le "féminisme" , nous ne pouvons pas être égaux dans la société. Par contre , il est injuste que pour un même travail, il y ait une différence de salaire. Mais ce n'est pas vrai pour tous les métiers.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

oui c'est pas faux tout ça les femmes trouvent normale l'homme travaille au non de l’égalité mais jamais un homme doit être au foyerwacko.gifwacko.gifwacko.gif

de plus beaucoup femme ne veulent pas faire certains boulot et veulent que les femmes soient représenter a l'assemblée nationale

combat qui arranges pour moi plus les féministe qu'autre chosethumbdown.gif

mais qui ne changes pas la vie d'une femmelazy.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×