Aller au contenu

AngeEtDemon

Membre
  • Compteur de contenus

    227
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    0 [ Donate ]

À propos de AngeEtDemon

  • Rang
    Forumeur activiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Non il ne faut pas écrire sa couleur de peau... Mais un jour il faut bien se présenter à un entretien d'embauche... Et le nom... l'adresse... C'est vrai le budget a grossi. Tiens au fait pourquoi? Pourquoi les loyer augmentent, pourquoi le prix de l'immobilier aussi??? Que sais tu de moi? Qui te dis que je ne suis pas entrepreneur, ou chômeur, ou infirmière à son compte? Les compétences des esclaves des Grecs aussi étaient utiles... Et on décidait pour ça de les acheter, et donc de les nourrir et de les loger... Une chose indispensable pour vivre... J'aimerais savoir à quels critères on se
  2. Elle est bonne celle-là!!! T'iras expliquer ça au gars qui ingénieur de formation ne cesse d'envoyer des CV à droite à gauche et qui n'a pas d'emploi à cause de sa couleur de peau... Au hasard... Et puis celui qui travaille normalement qu'il soit diplômé ou non, pourquoi il n'aurait pas le droit à être rémunéré de façon correcte? Tout le monde ne peut pas être cadre...
  3. Je suis aussi d'accord que d'acheter un truc parce que le voisin se l'est acheter, que d'être boulimique d'avoir est une connerie... De même que d'acheter un truc parce que c'est la mode aussi... Sans compter les nombreux appareils dont on pourrait se passer et qu'on achète juste parce que ça ferait bien. Mais moi je ne parle pas que des modestes... Il y a un problème dans cette société, c'est la surconsommation avec ce qu'elle engendre. Si les gens se laissent avoir par le miroir aux alouettes c'est qu'on joue sur leur pulsions pour les pousser à l'achat. Si tu penses que je suis complè
  4. La vrai valeur du travail par exemple... La vrai valeur de l'argent? Que l'argent cesse d'être un moyen de gagner de l'argent sans création de quelque produits que ce soit? Que la valeur de l'argent redevienne associée au travail. Et que le coût du travail ne soit plus arbitraire justifiant que certains vivent dans une extrême pauvreté en trimant jusqu'à s'en user la santé tandis que d'autres soient dans l'opulence sans même bouger le petit doigt?
  5. Ce n'est pas une urgence... Ce que je veux dire que ça c'est pas un argument recevable... Enfin pour moi... Mais ceci dit les quelques commentaires que j'ai lu m'amènent à me poser une question... Si j'ai réellement besoin de quelque chose, quoi qu'il advienne je vais l'acheter quand même. Je trouverais toujours un moyen (on trouve toujours un moment pour faire des courses "domestiques")... Donc que ce soit le dimanche, le lundi, le mercredi, ou le jour de la saint trou****** j'y vais. Donc si les magasins faisaient leurs beurre uniquement en fonction des besoins des gens, leurs chiffres
  6. Tout à fait d'accord... Il faut limiter les crédits aux besoins vitaux... Pas sûr que les banquiers soient d'accords. Mais ça serait raisonnable. Se passer au maximum des banques... Question: comment changer tout ça? Que pourrions-nous faire?
  7. Je suis d'accord, en province la vie est beaucoup moins chère. On peut se loger correctement, en plus avec un petit jardin histoire de faire quelques économies alimentaires et manger un peu plus sain.
  8. Oui ils n'avaient qu'à se bouger le cul... C'est tellement facile de trouver du travail, et du travail payé correctement... Y suffit de se bouger le cul!!! Et pis il faut se contenter de peu les ngens y veulent trop, y vivent au dessus de leur moyens!!! Y on ben d'la chance d'avoir c'qui ont... Se contenter de manger de la nourriture que même un cochon ne voudrait pas, habiter dans un logement digne d'une favela, et c tout... On pensera quand même à vous offrir une TV... Histoire que vous ne réfléchissiez pas trop, ça pourrait donner mal à la tête. On est pas des barbares tout de même.
  9. Tu as raison, un permis pour avoir des enfants... Et pourquoi pas stériliser les gens dans une trop grande précarité? On peut aussi demander de payer un droit à l'enfantement, ça éliminerai les candidats les moins fortunés, non? Tu devrais lire ceci: http://www.liberation.fr/monde/0101221508-l-eugenisme-hante-encore-les-etats-unis-plus-de-60-000-sterilisations-furent-pratiquees-de-force-de-1907-a-1960 J'imagine bien un scénario d'une nouvelle: les pauvres interdits de faire des enfants. Au bout de 20 ans, les gros bonnets de l'industrie en manque de chair à fric... L'offre de travail supéri
  10. AngeEtDemon

    Dénigrement des riches

    Tiens les bisounours, je les avais oublié ceux là!!! En voilà un débat intéressant... Le mérite... Qui mérite quoi? Allez ! On observe, méthodiquement, autour de soi, métier par métier, qui mérite quoi et pourquoi? Qui fait le pari?
  11. Ah! Les aprioris... Les profs sont les meilleurs... Les profs sont les fainéants... Il a y de bons profs dévoués, il y a de bons profs tout court et il y a les mauvais... Il y a ceux qui ont des convictions et qui se donnent à fond. Il y a ceux qui qui bossent bien tout simplement. Il y a ceux qui en ont rien à faire mais qui malgré tout ont une bonne pédagogie Et ceux qui malgré toute la volonté du monde sont les cancres de l'éducation nationale. Il y a ceux qui en on rien à faire et qui ne donnent rien. Dois-je continuer? Bref les profs sont humains et ont le dos large. Maintenant
  12. Ce crétin a oublié que les femmes travaillent, autant et parfois plus que des hommes, depuis des siècles. Ce qu'elles ont voulu, c'est le droit à un travail avec rémunération. Non. Il y a autant, voire plus de femmes que d'hommes qui font des études supérieures ; elles sont réputées plus "scolaires". Le Nobel n'est pas le critère unique à prendre en compte. Le bon gros cliché de la femme qui travaille délaissant son enfant... Une femme qui se plaît dans son travail c'est une femme plus épanouie, et une mère épanouie c'est ce qu'il faut à un enfant. Une femme au foyer qui l'est par choix
  13. C'est vrai... Que même quand on travaille a deux ce n'est pas gagné. Alors certains restent ensemble pour une question de survie financière. Il faudrait que chaque personne qui travaille gagne de quoi vivre dignement. Là il s'agit d'un débat économique. Tout est lié. Moi je suis pour que chacun puisse vivre comme il en a envie et dans la dignité. Le problème est que certains ne peuvent pas aller travailler parce qu'il n'ont aucun moyen de faire garder leurs enfants ou que les prix pratiqués sont trop chers par rapport à ce qu'ils gagneraient avec un emploi. Et ne parlons pas des femmes qui
  14. Je me souviens d'un discours que me faisait un homme: "les femmes, elles ont voulu travailler, elles assument!". De toute façon, une femme n'est pas faite pour travailler. Elles n'ont même pas le même nombre de prix Nobel que nos homologues masculins, ça prouve bien leur infériorité, non? C'est psychologique: les enfants ils ont besoin que leur parents s'occupent d'eux. Les femmes qui travaillent: elles délaissent leurs enfants. Et puis c'est prouvé, une femme qui reste au foyer est bien plus heureuse. C'est vrai quoi, elles veulent tout: la liberté, des droits et rester des femmes. On ne p
  15. Tu as raison, moi je suis d'avis qu'on arrête de faire des enfants. C'est inutile à la société et en plus ça pollue(couches culottes non biodégradables).
×