Aller au contenu

Le marché automobile français s'écroule


Invité David Web

Messages recommandés

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Le marché automobile français s'écroule

Les immatriculations de voitures neuves dans l'Hexagone ont reculé de 27% en janvier (chiffres arrêtés au 27 du mois), selon des données officieuses. Renault plonge de 45%, Peugeot de 37%.

Les ventes de voitures particulières neuves s'effondrent dans l'Hexagone. Du 1er au vendredi 27 janvier, il s'était immatriculé 120.000 voitures à peine, contre 164.700 pour la même période de 2011, soit un recul de 27%, selon des sources officieuses. Les marques tricolores sont particulièrement frappées. Sur la période, les immatriculations de la marque Renault ont plongé selon nos informations de 45%, avec une part historiquement faible à 15,5% du marché hexagonal seulement. Peugeot chute de 37%, mais se paye le luxe de dépasser la marque Renault sur le mois en pénétration à 15,9%. Citroën recule de 31%. Du côté des groupes hexagonaux, seule Dacia, la filiale roumaine à bas coûts de Renault, sauve les meubles avec une baisse de 18%.

Les marques importéessont aussi touchées. Opel (GM) dégringole de 60%, Fiat de 50% selon ces mêmes chiffres officieux. Toyota fléchit de 22%, Ford de 19%. En revanche, Volkswagen est l'un des rares à progresser (+23%). Les chiffres officiels du marché automobile français seront publiés le 1er février. Et ils seront mauvais, prévient-on!

La Tribune

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 724 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Bonjour David Web,

Un marché, qu’il soit automobile ou pas, lorsqu’il est temporairement dopé, voit sa progression s’accentuer puis sa chute s’aggraver, pour observer en finale que la moyenne des véhicules vendus reste à peu près constante dans nos pays européens.

Toutes les primes que les gouvernements successifs ont accordé pour relancer le marché de l'automobile,ont vu ce phénomène naturel apparaître.

Cela c'est pour la remarque de la situation de l'automobile dans l'hexagone, mais parler d'écroulement,c'est un adjectif artificiel de journaliste, mais ce n'est pas la réalité sur la moyenne de durée de vie d'une voiture neuve qui est de huit ans avant de devenir à son tour une voiture d'occasion.

Pour ce qui est de Volkswagen, la compétitivité de l'industrie allemande est un facteur négocié en permanence entre les partenaires, par la sous-traitance dans les pays de l'Est avec des très bas salaires, mais il est vrai que Renault fait aussi la même chose ailleurs, à un degré moindre.

Par contre, la fermeture du marché automobile chinois aux constructeurs étrangers risque sans doute dans les mois et les années qui viennent affecter toute l'automobile européenne et mondiale, y compris Volkswagen.

Faut-il s'en réjouir,évidemment NON ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Magus
Invités, Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

N'y a-t-il pas aussi un problème d'image avec les marques françaises ? L'image de fiabilité, performance, sécurité, qualité/prix ? Ce sont des questions, je n'ai pas les réponses. Autre donnée qui s'est invitée dans le débat, ce sont des voitures pas si françaises que cela...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 108ans Posté(e)
davs Membre 4 773 messages
Baby Forumeur‚ 108ans‚
Posté(e)

Il n'y a peux d’intérêt à acheter français point de vue consommateur.

Nos voitures ne sont pas plus fiables, pas plus belle et pas toujours très bien équipé. Citroen tente d’innover dans le design et Renault est moins " classique " sur la megane III par exemple mais je trouve les tarifs injustifiés et de plus en plus cher ( hors dacia ) surtout que comme le souligne Magus elle ne sont qu'a moitié française

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
Par contre, la fermeture du marché automobile chinois aux constructeurs étrangers risque sans doute dans les mois et les années qui viennent affecter toute l'automobile européenne et mondiale, y compris Volkswagen.

Faut pas tout mélanger :

La Chine a confirmé lundi la fin de mesures de soutien aux constructeurs automobiles étrangers, tandis que Pékin veut encourager ses constructeurs nationaux sur un marché dont la croissance a beaucoup ralenti.

Le retrait de ces mesures "prend effet aujourd'hui. C'est un décret du gouvernement qui a force de loi", a déclaré à l'AFP un responsable du bureau de l'information de la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), l'agence de planification chinoise.

La Chine offrait jusqu'ici des droits de douane réduits pour des importations d'équipements dans le secteur automobile. La fin de ces avantages signifie une augmentation des coûts pour les constructeurs étrangers.

La décision du gouvernement chinois avait été annoncée fin décembre, alors que les ventes sur le premier marché automobile du monde n'ont progressé que de 2,5% l'an dernier, après avoir bondi de 32% en 2010 et de 46% en 2009.

L'annonce de Pékin n'a pas dans l'immédiat refroidi les ardeurs de Volkswagen, qui a annoncé début janvier la construction d'une nouvelle usine d'une capacité de 300.000 véhicules à Ningbo (est), alors que le groupe allemand en possède déjà deux autres en cours de construction dans le pays.

Ces trois nouveaux sites doivent venir s'ajouter aux neuf que VW opère déjà en Chine avec ses partenaires locaux FAW et SAIC.

Egalement en janvier, le français Renault, l'un des seuls grands constructeurs mondiaux qui ne fait pas encore assembler de voitures en Chine, a annoncé par la voix de son patron, Carlos Ghosn, sa volonté de faire construire ses véhicules sur le premier marché mondial d'ici deux à quatre ans.

Les marques étrangères sont dominantes en Chine, avec environ 70% du marché.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, A ghost in the shell, 47ans Posté(e)
Nephalion Modérateur 31 917 messages
47ans‚ A ghost in the shell,
Posté(e)

Je ne sais pas à quoi joue exactement Renault avec sa filiale Dacia ...

On sait ce que sont des voitures moins chères car fabriquées à l'étranger. (même si une partie des véhicules Renault le sont déjà aussi).

Mais la gamme Dacia est en train de s'étoffer de modèle moins bas de gamme qu'à l'arrivée de la marque ...

De fait, Dacia entre en concurrence avec Renault ...

Et à ce jeu là, ce sont les usines françaises qui vont y perdre ...

Les prix qui grimpent, le pouvoir d'achat qui baisse, le pétrole de plus en plus cher et à un avenir que l'on montre sinistre aux consommateurs ...

Que l'industrie automobile connaisse une baisse de son activité ne semble pas illogique ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 115ans Posté(e)
nerelucia Membre 12 886 messages
Baby Forumeur‚ 115ans‚
Posté(e)

Ça vous étonne ? Premier prix, 8 500€, qui les a ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

La droite a bien fait de d’aider massivement l’industrie automobile pendant la crise. Cet argent a été bien employé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

:plus:

http://www.forumfr.com/sujet442011-quand-le-contribuable-francais-finance-les-delocalisations-de-renault.html

un exemple parmi d'autres.

Les primes à la casse ont sauvé plus d'emplois en Roumanie et en Europe de l'Est qu'en France, soyez-en sûrs.

Il aurait fallu investir cet argent dans l'innovation écologique.

Mais pas en donnant comme ça un chèque en blanc aux marques, non en exigeant une rentrée au capital et la promesse de ne pas délocaliser dans les 15 ans à venir.

Concernant le sujet, je suis sûr que les marques françaises feraient mieux de se lancer à 100 % dans les voitures électriques pour prendre de vitesse les concurrents lorsque la voiture électrique perçera vraiment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
juuken Membre 4 860 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

qu'ils ne viennent pas chialer pour du pognon ! :censored: ils nous on fait le coup une fois, maintenant ils peuvent se brosser

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois après...
Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Le plongeon des marques françaises se poursuit

Les immatriculations de voitures neuves en France ont accentué leur dégringolade en mars, avec un plongeon de 23,5% en données brutes, et la chute sur le premier trimestre 2012 est de 21,7%, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Les constructeurs français sont particulièrement affectés par cette baisse : PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes plonger de 33,2% en données brutes en mars (-30,3% au premier trimestre) et le groupe Renault (incluant la marque Dacia) de 29,8% (-30,2% sur le trimestre).

Source.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
Zecht Membre 155 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)

C'est quoi l’intérêt a investir en France quand le marché s'effondre ?

Il est normal pour les entreprises automobiles de viser l'export, comme Wolkswagen par exemple.

Alors arrêtez avec votre démagogie sur les délocalisations des groupes Français. Investir dans un marché en baisse c'est du suicide ! c'est ça que vous voulez ?

et évidemment ça sera la faute du grand patron...

ET je n'ai même pas parler de la lourdeur de produire en France... rappelez moi qui parle d'alourdir les charges ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 6 mois après...
Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Les constructeurs français ont encore souffert en octobre

Renault, qui n’est plus soutenu par Dacia, a subi un décrochage de 26% le mois dernier, sur un marché en baisse de 8%. Peugeot a vu ses ventes reculer de 5%. Les groupes étrangers sont en meilleure forme.

La chute se poursuit inexorablement. Le marché automobile français a encore accusé une baisse des immatriculations de voitures neuves en octobre, de 7,8% en données brutes, à 162.411 voitures, annonce ce vendredi un communiqué du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). A nombre de jours ouvrables comparable, la correction est plus sévère: -15,8%. Sur dix mois, le recul du marché atteint 13,3% en données brutes.

Encore une fois, les constructeurs français sont à la peine. Renault, plus particulièrement. Le groupe a vu ses ventes dégringoler de 26,4%, tirées vers le bas par sa marque Renault (-27,2%). Même Dacia, qui jusqu’ici lui permettait de limiter son recul dans ce marché morose, encaisse une baisse de 22,6%. Fin octobre, le constructeur affichait son pessimisme en affirmant que «la continuelle détérioration du marché européen reste une source d’inquiétude». Ses prévisions d’évolution du marché ont été revues à la baisse. Le groupe mise sur l’arrivée de sa Clio IV, concurrente de la Peugeot 208, pour se relancer en fin d’année. En Bourse, les investisseurs ne s’alarment pas: l’action Renault grappille 0,29% à 35,03 euros, sur un marché en baisse de 0,39% une heure après l’ouverture.

De son côté, Peugeot a vu ses ventes reculer de 5% avec une baisse de 5,1% pour la marque Peugeot et de 4,9% pour Citroën. Le titre recule, lui, de 1,66% à 4,91 euros au même moment.

Lire la suite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 115ans Posté(e)
nerelucia Membre 12 886 messages
Baby Forumeur‚ 115ans‚
Posté(e)

Tout marche à coup de subventions :

automobile

agriculture

journaux

SNCF

etc

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
alcina Membre 5 752 messages
Baby Forumeur‚ 57ans‚
Posté(e)

Avec le bonus malus mis en place et applicable en 2013 ça n'est pas prêt de s'améliorer.

[

Le malus gonflera en 2013

Au malus, aucun changement pour l’instant, mais en 2013, le montant du malus devrait doubler dès 180 g/km de CO2 émis dans l’atmosphère en partant des tranches déjà existantes. Ainsi, pour les 181g à 190 g on passerait de 1.300€ à 2.600€, de 191g à 230 g, voyez 4.600€ au lieu de 2.300€ et pour les plus de 231 g, l’actuelle punition de 3.600€ migrerait à 7.200€. Sinon, sauf évolution, de 141g à 150g on reste à 200€, de 151g à 155g à 500€ et de 156 à 180g à 750€ de facture en plus./quote]

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×