Aller au contenu

Messages recommandés

Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonsoir,

J'ai décidé d'ouvrir ce topic pour mieux comprendre et aider à reconnaitre une secte. C'est un des moyens de s'en protéger et de lutter contre elle.

Aucun mouvement, en France, n'est officiellement classé comme une secte. Pourquoi ? Existe-t-il quand même des listes de mouvements sectaires ? Sur quels critères ?

L'absence de définition juridique

© Le terme "secte" n'existe pas juridiquement. En raison du principe de laïcité, mentionné dans la Constitution française, l'Etat n'a pas le droit de définir ce qu'est une religion, une secte ou un mouvement religieux.

Par la loi de 1905, le droit s'attache seulement à réglementer les associations et les congrégations religieuses en reconnaissant les associations cultuelles formées pour l'exercice d'un culte. Mais de nombreux mouvements sectaires ont renoncé à demander leur reconnaissance en tant qu'association cultuelle en raison des démarches et du contrôle administratif qui en aurait été la conséquence.

En l'absence de définition officielle, l'Etat ne s'attaque pas à l'existence des mouvements sectaires mais à certaines de leurs pratiques. La première Commission parlementaire sur les sectes, en 1995, a d'ailleurs défini une liste des dérives sectaires.

Les caractéristiques d'un mouvement sectaire

La commission recense 9 dérives sectaires, caractérisant un mouvement sectaire.

- la déstabilisation mentale : Elle se caractérise par la domination psychologique du groupe sur l'adepte, qui peut être assimilée à du harcèlement moral. Le culte d'un gourou peut traduire cette emprise psychologique.

- des exigences financières exorbitantes : Les adeptes doivent s'acquitter de contributions, de formations onéreuses, dont les montants sont souvent établis en fonction du revenu.

- la rupture avec l'environnement d'origine : Le groupe devient le centre de toutes les décisions. Souvent, il favorise la rupture avec la famille et les amis de l'adepte.

© - l'existence d'atteintes à l'intégrité physique : Certaines règles prohibent les transfusions sanguines, le recours à la médecine, etc.

- l'embrigadement des enfants : Les mineurs, considérés comme vulnérables, ne disposent pas de la faculté de choisir.

- le discours anti-social : Chaque groupe prône une idéologie proche de la Rédemption : le disciple, curieux, voire fasciné, acquiert un savoir réservé, avec un langage nouveau. Les certitudes péremptoires, impossibles à contester, exclusives et inaccessibles aux non initiés, demeurent imperméables à toute remise en question.

- les troubles à l'ordre public : Lorsque les mouvements enfreignent la loi pour recruter des adeptes : prosélytisme, envoi de DVD "éducatifs" sans mentionner les liens entre l'organisme expéditeur et le groupe sectaire, réutilisation de données privées, fraudes fiscales, entrisme, etc.

- l'importance des démêlés judiciaires : En raison de pratiques illégales et punies par la loi, certains groupes sectaires sont habitués des tribunaux pour différents motifs. Détention de stupéfiants, viols d'enfants, substitution d'enfants, mauvais traitements, refus de soin sur des mineurs, harcèlement moral en sont quelques exemples.

- les tentatives d'infiltration des organisations : Depuis plusieurs années, les entreprises sont la cible de mouvements sectaires. Des groupuscules, par le biais de formations dites professionnelles, tentent d'enrôler de nouveaux individus.

Les conséquences peuvent être nombreuses sur le comportement d'un adepte, notamment la transformation de sa personnalité. La prescription de postures particulières, la répétition de gestes identiques, une gestuelle effectuée rituellement et collectivement, certains exercices respiratoires ou d'expression corporelle, le recours systématique à l'hypnose, etc., en sont les causes. Le premier danger est l'absence de recul du jeune adepte qui connaît une phase de bonheur, au sein du groupe, dans les premiers temps. Certains auteurs ont qualifié cette phase "lune de miel sectaire".

Un site à consulter

Modifié par Fuel4Life

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes

Alliance Rose Croix / Association Recherches Culturelles

AMPARA

Association Culturelle ALPHA

Association de soutien à l'oeuvre de Sundari - L'Ecole de l'essentialisme

Association Le Droit de survie

Association spirituelle d'Haidyakhan

Centre d'applications psychiques "Raphaël"

Centre d'épanouissement et aide François de Sales

Centre de développement humain

Centre de thérapie Dalmatie

Clé de l'univers

Club prélude à l'Age d'or

Communauté de la Thébaide

Communauté Les boucheries

Cosmicia

Cosmos - Intuition - Ailes

Dakpo Shampa Kadgyu

Ecole de la préparation de l'évacuation extra terrestre

Eglise Khristique de la Jérusalem Nouvelle ordre de Raolf, d'Arnold et d'Osmond

Eglise philosophique Luciférienne

El - Etre son corps

Emissaries of the divine light

Enseignement et thérapie de recherches évolutives

Etre-Exister-Energétique

Fondation Saint-germain

Grande loge souveraine internationale magique et theurgique de rite égyptien - Cagliostro

Ermitage du Christ de la paix

Imagine

Insight seminars - Innergy

Institut de psychanimie

Institut de recherches psychanalytiques

Institut Frank Natale

Kofuku no kagaku (institut pour la recherche du bonheur de l'homme)

L'arbre au milieu

Attention: suite à des erreurs, il a été dit officiellement que ce mouvement devait être retiré de la liste des sectes du rapport parlementaire.

La nouvelle ère

Le suicide des rives

Landmark education international - Le forum

Le club des surhommes

Le village du verseau Voir fiche descriptive nouvel Age

Les amis de la confrérie Saint-Andréas

Les amis de Marie - Les pauvres de Marie

Les croisés de la nouvelle Babylone

Les jardins de la vie

Loisirs et santé - Le corps miroir

Lumière dorée

MAEV

Méthode Sylva de contrôle mental

Ordonnance des scribes scientifiques et des mystères initiatiques

Ordre des chevaliers de France et de la Trinité Sainte

Ordre du temple universel

Red concept limited

Révélation de la 7ème heure

Sanctuary

Savoir changer maintenant

Shinji Shumeikai France

Spiritual Emergence Network France - Respiration holotropique

Viveka

Mouvements sectaires de 50 à 500 adeptes :

Amis de la croix glorieuse de Dozule

Arche de Marie

ASPIRAL

Association de défense des libertés d'expression dans l'institution française (ADLEIF)

Association de méditation en France

Association Nouvelle Acropole France (ANAF)

Association pour l'unification du christianisme mondial: Voir : Fiche descriptive Moon

Association pour la promotion des arts industrieux (APPAI)

Association pour la recherche et l'étude de la survivance (APRES)

Association Vo Vi de France - Amis de la Science du non être de France

ATHANOR

AZAZEL INSTITUTE INC

Centre d'Etudes Gnostiques

Centre d'information OSHO

Centre de documentation et d'information et de contact pour la prévention du cancer

Centre de méditation Mahatayana

Centre du cygne Djivana Prana - Source de vie

Centre du Paraclet

Centre international de parapsychologie et de recherche scientifique du Nouvel Age Voir fiche descriptive nouvel Age

Cercle initiatique de la licorne Wicca occidentale

Comètes oxygènes - Le moulin du soleil

Communauté pour la propagation de la vie universelle

Communion de satonnay

Eckankar France

Eija

Energie et création - Energie et créativité

Energy world

Espace culturel Etre maintenant (ECEM)

Etude tradition et recherche en énergétique (E.T.R.E.)

Faculté de parapsychologie

Famille de Nazareth

Fédération française pour la conscience de Krishna

Fédération internationale pour le développement de l'alimentation instinctive (FIDALI)

Fondation Elan vital

Harmonie holistique

Humana France - TVIND

Iesu no mitama kyokai (Eglise du Saint Esprit de Jésus)

Institut de recherche physique et conscience

Institut de Saint-Preux

Institut des sciences holistiques de l'Ouest

Institut théologique de Nimes

L'Eglise à Paris

La famille (ex-enfant de Dieu) Voir : Fiche descriptive famille

La science du mental

La voie de la lumière (unité de recherches pour l'évolution de la lumière)

La voie internationale

Le grand logis

Lectorium rosicrucianum (Rose-Croix d'or)

Lumière du Maat

Maha Shakti Mandir

Mandala 33

Mission Swmi Atmananda Atma Bodha Satsanga

Mission Timothée (voir Mission Timothée, une secte?)

Mouvement humaniste

Office culturel de Cluny - Fédération nationale d'animation globale

Ogyen Kunzang Choling

Ordo Templi Orientis

Ordre apostolique - Therapeutic healing environment

Ordre du Graal ardent

Ordre du lys et de l'aigle

Ordre monastique d'Avallon

Ordre rénové du Temple (ORT)

Oxyon 777 (ex-Harmonia)

Paravidya sagesse suprême

Partage international communication Mission Maitreya: Voir fiche descriptive nouvel Age

Philosophe de la nature

Reine de la paix - Ordre du coeur immaculé de Marie et de Saint Louis de Montfort

Reiyukai

Saint Bani

Saman

Seimeikyo Europe

Siderella

Sister mouvement rasta

Société holosophique de France

Star's edge international - Méthode Avatar

Sukyo Mahikari - Lumière de vérité

Tradition Famille Propriété

Trans-mutations

Venture

Vital Harmony SA

Mouvements sectaires de 500 à 2.000 adeptes

Alliance universelle Voir : Fiche descriptive Christ de Montfavet

ANTHROPOS - Association pour la recherche sur le développement holistique de l'homme Voir fiche descriptive nouvel Age

Association Subud de France - Susila Dharma France

Association Sri Chinmoy de Paris

Culte Antoiniste

Domaine d'Ephèse Voir fiche descriptive nouvel Age

Eglise évangélique de Pentecôte de Besançon Voir notes complémentaires

Eglise universelle de Dieu notre avis

Eglises du Christ international en France

Fraternité blanche universelle Voir fiche descriptive nouvel Age

Fraternité Notre Dame

Invitation à la vie intense

L'oeil s'ouvre

La maison de Jean Voir fiche descriptive nouvel Age

La parole de foi - Evangélisation mondiale Voir : Notes complémentaires

Mouvement du Graal en France

Ontologie méthodique culture et tradition

Paris Dharma Sah - Lotus Sangha of European social buddhism

Société internationale de trilogie analytique -sarl-

Union des associations centres et groupes Sri Sathya Sai

Université spirituelle internationale des Brahma Kumaris

Vie chrétienne en France - Centre de vie chrétienne

Viswa Nirmala Dharma - Sahaja Yoga

Mouvements sectaires de 2.000 à 10.000 adeptes

Association Lucien J. Engelmajet (Le Patriarche)

CEDIPAC SA (ex-GEPM)

Chevaliers du Lotus d'or

Communauté des petits frères et des petites soeurs du Sacré-coeur (contre réforme catholique)

Eglise de scientologie de Paris Voir : Fiche descriptive dianétique/scientologie

Eglise néo-apostolique de France Voir : Fiche descriptive de l'union des chrétiens apostoliques (dissidence)

Eglise universelle du royaume de Dieu

Energie humaine et universelle France - HUE France Voir fiche descriptive nouvel Age

Institut de science vedique maharishi Paris - C.P.M. - Club pour méditants ( " Méditation transcendentale " )

Mouvement Raëlien français Voir Fiche descriptive Raël

Shri Ram Chandra Mission France

Soka Gakkai internationale France

Mouvement sectaire de plus de 10.000 adeptes

Enfin, le nombre des Témoins de Jéhovah peut être estimé à 130.000.Voir Page témoins de Jéhovah

Il s'agit d'une première liste n'hésitez pas à ajouter celles que vous connaissez.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7643 messages
Anarchiste épistémologique‚ 46ans
Posté(e)

Il s'agit d'une première liste n'hésitez pas à ajouter celles que vous connaissez.

Mouvement sectaire de plus de 100.000 adeptes

Le parti socialiste

Le parti communiste

Le parti UMP

Le parti FN

Les syndicats: CGT, CFDT, etc...

Mouvement sectaire de plus de 1.000.000 adeptes

Le catholicisme

L'islam

Le boudhisme

Le shintoisme

L'hindouisme

Le protestantisme

etc...

Modifié par kyrilluk
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 61425 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)

Euh !

Facebook

Twitter

Modifié par Plouj

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chiipa Membre 49 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

salut :p bah pour moi une secte c'est bien un groupe de personne avec certaine idée meme si la plupart des sectes on est idées bien etrange , et qui cherche des adeptes en les alienants completement mais la plupart des sectes font parler d'elle sa fini en arnaque ou meme en meurtre ( jai deja entendu parler de certaine affaire comme sa mais peut etre plus au etat unie ) a mon avis pour lutter contre il faut pas se faire avoir quoi , il suffit que lon soit naif ou qu'on soit un peu perdu a se moment la et sa peut aller tres vite malheureusement :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Témoignage

MARTINE BOUBLIL, 48 ans, ex-membre de la Scientologie - (LP/Aurelie Andureau)

En état de choc après sa libération, Martine Boublil se reconstruit peu à peu. Aujourd'hui, elle attend avec impatience son retour en France, malgré sa peur d'y redevenir la proie de ses geôliers.

Êtes-vous membre de l'Eglise de scientologie ?

Martine Boublil. Plus depuis longtemps. J'y suis rentrée en 1978, j'avais 18 ans. J'ai toujours beaucoup aimé Claude, l'aîné de mes deux frères. Il a eu beaucoup d'influence sur moi. C'est lui qui m'a incitée à suivre un soi- disant «cours de communication». En fait c'était la scientologie. Sans tout comprendre, j'ai découvert une théo- rie qui me passionnait à l'époque. Puis je suis devenue superviseur de cours. J'ai appris à me servir de l'électro- mètre (NDLR : un instrument électronique permettant de «selon les scientologuesde mesure l'état mental des individus ...»), j'ai grimpé les échelons. Au bout de huit ans, je m'en suis éloignée.

Pour quelles raisons ?

Je me suis rendu assez vite compte que, derrière la théorie, les gens qui disent la servir ne sont pas honnêtes. Les dirigeants, je les connais bien, ne veulent au fond qu'une chose : l'argent et la puissance. Ils manipulent. Je l'ai dit tout haut, ça a gêné, je me suis plus ou moins fait virer. Mais par la suite, mon frère est devenu l'un des plus importants d'entre eux.

Qu'avez-vous fait par la suite ?

J'ai vécu en donnant des cours de soutien scolaire tout en gardant des liens avec des amis scientologues. Il y a quelques années, j'ai fait une grave dépression. Claude m'a reprise sous sa coupe. J'ai été hospitalisée une première fois, contre son avis, pendant cinq jours. Il m'en a fait sortir: les scientologues combattent la psychiatrie avec une vigueur absolue.

Lorsque ma mère est morte, en juin 2007, mon second frère, Gilbert, qui est médecin lui aussi mais n'est pas scientologue, m'a à nouveau fait interner. En août, Claude, qui cette fois m'a enlevée de l'hôpital, m'a emmenée de force en Normandie, dans une maison qui appartient à un scientologue. Puis dans la Sarthe, et enfin en Sardaigne. C'est à Nuoro, à partir de décembre, que mes conditions de vie ont été les pires.

«Au début, je dormais assise sur une caisse»

Qu'y avez-vous vécu ?

L'enfer... (long silence) C'était bien organisé. Les deux jeunes me surveillaient (NDLR : Julien Q. et Rachid K.), parce que je ne devais pas sortir de ma chambre, au premier étage. Enfin, c'était une pièce dégoûtante, avec seulement un matelas par terre. Au début, je dormais assise sur une caisse. Les autres dormaient en bas, dans le salon. La femme (NDLR : Marie D.) s'occupait de l'intendance. Ils ne m'adressaient pas un mot.

Pour dire oui, ils clignaient des yeux, pour non, les laissaient ouverts. Ils m'apportaient de la nourriture, essen- tiellement des «cordons bleus», matin, midi, soir, et des fruits. Pour faire mes besoins, j'avais une bassine. Pour vêtement, un tee-shirt. Je n'ai pas pu me laver non plus. Si je voulais sortir de ma chambre, on m'y repoussait violemment.

Comment avez-vous fait pour vous sortir de cette situation ?

La maison où j'étais détenue était mitoyenne d'une autre. Mi-janvier, avec un tube de rouge à lèvres qu'on m'avait laissé, j'ai écrit «SOS !», «Aiuto !» (au secours en italien) sur une boîte vide, sur un vieux bout de journal. J'ai lancé mes messages dans le jardin des voisins, qui ne venaient dans cette maison que le week- end. C'est eux qui ont prévenu la police.

Vos geôliers présumés avancent, pour justifier votre séquestration, qu'ils voulaient «vous aider». Qu'en pensez-vous ?

C'est faux! C'est pour mon bien qu'on m'a séquestrée ? Maltraitée au point de n'en plus pouvoir marcher ? Ces gens sont des menteurs, des escrocs. Dès que je rentre à Paris, et que je suis en sécurité, je porte plainte. Je veux que les gens qui m'ont fait du mal soient jugés.

Propos recueillis par Anne-Cécile Juillet, pour Le Parisien, photos Aurélie Audureau

Jacques Luc, ex-Témoin de Jéhovah et collaborateur au CIGS (Contacts et Informations sur les Groupes Sectaires) nous fait part de son expérience en tant qu'adepte.

Vous avez été Témoin de Jéhovah durant 41 ans. Qu'est-ce qui vous a décidé à partir?

J'ai été élevé par une famille juive. En 1996, j'ai découvert un document rédigé par les Témoins de Jéhovah sur Internet qui montrait un pacte avec Hitler. Mon épouse et moi-même avons été profondément dégoûté. Nous avons vérifié la véracité du document via l'organisation des Témoins de Jéhovah à laquelle nous appartenions. Celle-ci a authentifié le document en nous répondant qu'il fallait voir dans quelles circonstances il avait été écrit. Dès lors, nous avons tout remis en question car ce mensonge pouvait très bien en cacher d'autres. En mars 1997, nous avons quitté les Témoins de Jéhovah sur la pointe des pieds.

Etre Témoin de Jéhovah, ça consiste en quoi?

C'est l'antithèse complète des autres mouvements chrétiens. Ils font une interprétation de la Bible tout à fait différente et vous disent qu'actuellement, toute la chrétienté a été déformée au cours des siècles. Les Témoins de Jéhovah disent revenir à la tradition ancienne. Evidemment, c'est séduisant et vous êtes fiers de croire comme les tout premiers chrétiens. Ils se considèrent comme une élite qui détient la Vérité unique. N'importe quelle secte vous dira la même chose. Dans la plupart des sectes, il y a également bannissement de l'individu qui part.

Les Témoins de Jéhovah n'organisent absolument aucune fête (anniversaire…) car ils disent que c'est d'origine païenne. Pas de transfusion sanguine non plus parce que la Bible interdit de manger du sang. Or, recevoir du sang c'est comme recevoir une nourriture.

Qu'est-ce qui vous a fait rester chez les Témoins de Jéhovah pendant 41 ans?

Je suis resté chez les Témoins de Jéhovah grâce aux amis que je me suis faits, au mouvement d'élitisme qui règne là-bas, aux responsabilités qu'ils m'ont octroyées, à la convivialité, l'entraide et le nombre d'occupations possibles. Je me sentais valorisé.

Lors de la mort de mon père, mes collègues de travail ont été choqués de ne pas me voir à l'église (cela m'était interdit). Cet acte m'a valu un poste à responsabilités au sein de mon travail car j'étais considéré comme quelqu'un qui va jusqu'au bout de ses convictions et qui tient tête. Indirectement, les Témoins de Jéhovah ont fait de bonnes choses dans ma vie.

Maintenant que vous avez quitté le mouvement, vous avez gardé des contacts avec les amis rencontrés là-bas?

C'est terminé! Ils ne peuvent pas prendre contact avec les adeptes qui partent, c'est interdit! Et si je veux leur parler, ils feront tout leur possible pour m'éviter. Comme dans toute secte, le but de cette règle est de créer un mur entre les ex-adeptes et les adeptes pour éviter toute contamination, c'est-à-dire pour empêcher les ex-membres d'avoir une quelconque influence sur les membres. Effectivement, nous avons appris des tas de choses sur le groupement et ce mur nous empêche d'aller les raconter. Un jour où mon épouse et moi-même étions déjà ex-adeptes, un responsable des Témoins de Jéhovah est venu nous voir pour nous dire que nous représentions aujourd'hui un réel danger pour les autres.

Vous vous considérez actuellement comme une "victime" de ce mouvement?

Non, car ça m'a apporté des choses. J'ai donné beaucoup de conférences chez les Témoins de Jéhovah et, aujourd'hui, je n'ai pas peur de parler devant mille personnes. Ca m'a donné l'occasion de parler et de m'exprimer. C'est très curieux car les gens qui n'y sont pas restés longtemps se sentent plus victimes que ceux qui y sont restés longtemps.

Vous êtes vous senti contraint de faire certaines choses en tant qu'adepte?

Oui, ils vous culpabilisent continuellement. Quand vous devenez retraité, on vous fait comprendre qu'il faudrait que vous consacriez plus de temps à aller de porte en porte par exemple. Lors des réunions, on vous dit que vous pourriez faire mieux que ce que vous faites. Ce n'est jamais bien!

Si vous êtes catholique et que vous dites que vous n'êtes pas d'accord avec ce que le Pape a dit, ça n'ira pas plus loin. Mais si, en tant que Témoins de Jéhovah, vous exprimez votre désaccord avec les propos du Pape, vous risquez de vous faire exclure. Il faut penser comme le mouvement et c'est bien pour cette raison qu'il s'agit d'un mouvement sectaire. Contrairement à d'autres sectes, il n'y a pas de gourou mais un collège établi aux Etats-Unis qui dicte tout ce que vous devez faire et penser. Et si vous osez critiquer ce collège devant des Témoins de Jéhovah et que vous ne revenez pas sur les mots que vous avez prononcés, on vous éjecte.

On pourrait comparer ça à une dictature?

Oui, tout à fait! C'est une profonde manipulation mentale.

Comment se passe la vie pour vous à présent?

Pour moi, mieux! Pour certains, ça se passe très mal du fait qu'ils ont perdu leurs amis et qu'ils n'en retrouvent pas d'autres. Il y a même des tentatives de suicide. Nous avons l'avantage que nous sommes sortis à deux, mon épouse et moi-même, car nous avons pu nous soutenir l'un et l'autre. Nous voulions nous créer un nouveau réseau d'amis. Nous y sommes arrivés car nous avons gardé une certaine croyance. En quittant le mouvement, beaucoup de Témoins de Jéhovah deviennent athés car il ne veulent plus se laisser avoir. En ce qui nous concerne, nous faisons partie d'une nouvelle communauté chrétienne où nous nous sommes fait une multitude d'amis, tout à fait différents des autres. Nous resterons amis même si l'on quitte la communauté. Ce sont des amis beaucoup plus sincères!

Est-il difficile d'entrer chez les Témoins de Jéhovah? Non! Est-il difficile d'en sortir? Oui! Parce que vous perdez d'un seul coup toutes vos relations et aussi votre valorisation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 61425 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)

C'est un peu le cas de toutes les religions, non ? Manip mentale, culpabilisation, etc.

Certaines font même pire puisqu'elles n'acceptent l’exégèse que sous condition d'apostasie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Les sectes, il est très facile de s'en prémunir, il suffit de ne pas y aller.

Le témoignage sur les témoins de Jéhovah est plutôt positif. Faire partie de cette secte semble avoir été un plus dans la vie de cet homme. Certes, il garde rancoeur de certains points, mais, au fond, cet exemple montre que certaines sectes ne sont pas si dangereuses voires sont positives.

En ce qui concerne les liens avec Hitler, les témoins de Jéhovah ne firent pas pire que le pape Pie XII.

Modifié par Zarathoustra2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4476 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)

Il s'agit d'une première liste n'hésitez pas à ajouter celles que vous connaissez.

Mouvement sectaire de plus de 100.000 adeptes

Le parti socialiste

Le parti communiste

Le parti UMP

Le parti FN

Les syndicats: CGT, CFDT, etc...

Mouvement sectaire de plus de 1.000.000 adeptes

Le catholicisme

L'islam

Le boudhisme

Le shintoisme

L'hindouisme

Le protestantisme

etc...

Il aurait été facheux de les oublier celle la sachant que c'est les plus grandes.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes

Alliance Rose Croix

Je prends le premier de la liste : qu'ont fait de mal les Rose-Croix ?

Quelle est l'utilité de les mettre sur cette liste ? A part les empêcher d'obtenir des locaux municipaux pour leurs réunions, cette mesure a été inutile.

En plus, pourquoi dire qu'ils sont dangereux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chiipa Membre 49 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bah c'est vrai que chaque religion amene une certaine soumission a dieu ou meme a une personne comme le pape mais dans les sectes la manip mentale est accentuer car c'est des personnes qui nous embobine dans leur hist et on se retrouve dépasser alors que dans une religion on commence et on arrete quand on veut c'est a ns d'y croirent surtout que dans une relgion on ne reni pas ces amis pour en avoir de la meme confession . Je pense que dans une religion c'est un choix alors qu'une secte sa ns oblige a faire des choses

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité hum
Invité hum Invités 0 message
Posté(e)
Les sectes, il est très facile de s'en prémunir, il suffit de ne pas y aller.

Oui, mais quand tu nais dedans c'est une autre paire de manches.

Ceci dit pour peu qu'on s'en sorte ça peut être un bon vaccin contre le sectarisme, encore faut-il s'en sortir et savoir tirer les leçons adéquates. D'ailleurs c'est valable non seulement pour l'appartenance à une secte mais aussi pour tout idéal imposé, toute valeur inculquée par la famille ou les proches.

Parvenir à s'extirper d'une secte, de par la difficulté, les pressions, etc. c'est un acte bénéfique non seulement par le fait de s'en libérer, ce qui permet de prendre conscience de sa capacité à dire non, à s'affirmer en tant qu'individu, mais aussi parce qu'on en ressort plus lucide sur notre crédibilité et sur la relativité de toute croyance, sectaire ou pas d'ailleurs, pour peu qu'on ne soit pas trop traumatisé.

Pour ce faire rien de tel que de se frotter au monde extérieur, ce que toute secte redoute, c'est ça leur grande faiblesse et le signe le plus visible de leur absurdité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tiersi Membre 662 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

On reconnait une secte quand, pour y entrer, on vous demande de vous soumettre à tous les préceptes d’un individu «supérieur» ou à tous les préceptes d’une doctrine religieuse ou politique.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes

Alliance Rose Croix

Je prends le premier de la liste : qu'ont fait de mal les Rose-Croix ?

Quelle est l'utilité de les mettre sur cette liste ? A part les empêcher d'obtenir des locaux municipaux pour leurs réunions, cette mesure a été inutile.

En plus, pourquoi dire qu'ils sont dangereux ?

Voici un témoignage concernant les roses croix

L'enfer de la secte la Rose-Croix spacer.gifspacer.gif

spacer.gif

Je tiens à débuter mon histoire en vous disant que mon père était un homme bon. Un homme de qualité avec un emploi important, des études supérieures, des vêtements à la mode, des valeurs propres qu’il hurlait partout, un sens des affaires développé, une petite famille... Seulement, cet homme, blessé de toutes parts dans sa vie par des défaites familiales et une mère autoritaire, a laissé une secte s’emparer de son âme et il en est mort en 1993.

Il a connu les Rose-Croix vers 1984. Ardent adepte, il a voyagé dans plusieurs pays du monde et est devenu un des piliers de ce mouvement dans la région de Québec. J’ai souvenance avoir moi aussi participé à certaines cérémonies et plusieurs lectures, alors que dans mon jeune âge je faisais partie des portes-flambeaux. Adolescente, je crois avoir eu marre des suppositions et des idéologies et très tôt j’ai abandonné le cercle. Pourtant, mon père persistait dans ses croyances. Sa philosophie était devenue un mode de vie, où tous les soirs il pratiquait ses rituels Rose-Croix et chaque instant de sa vie fut alors consacré à sa secte Rose-Croix, délaissant femme et enfants.

Un mois avant sa mort, en phase terminale depuis plus de deux ans, il m’a avoué mourir du SIDA, contracté lors d’un voyage Rose-Croix à San Francisco vers 1984-1985. Lors d’une cérémonie avec d’autres adeptes, tous les membres s’étaient piqués à l’héroïne avec la même aiguille, afin de participer à un voyage astral. L’un d’entre eux avait le V.I.H et les symptômes du SIDA se sont développés dès le départ, faisant de lui la dernière victime du groupe. Il a cru aux Rose-Croix jusqu’au bout de son souffle et a accordé à cet Ordre chacune de ses pensées, mais aussi regrets... Après sa mort, nous avons participé à une cérémonie, la première de la sorte au Canada chez les Rose-Croix, et nous y avons vécu des choses étranges, inexplicables.

Je tente de comprendre. J’écris actuellement notre histoire, qui ressemble plutôt à un roman moderne. Ma mère passe sa vie à ressasser le passé, à tenter de survivre et moi j’ambitionne parcourir la terre à crier cette historie afin de protéger le monde des gourous et des sectes qui laissent les hommes blessée et faibles croire à leurs idées saugrenues. Pour mon père, plusieurs questions demeurent entières : Étant donné que les Rose-Croix sont à la base de L’Ordre du Temple Solaire connu pour ses suicides collectifs, est-ce que l’événement de mon père était aussi un suicide collectif ? Un meurtre ? Puisque chez les Rose-Croix, la mort est l’ultime étape, quoi comprendre de la mort de mon père ?

Je souhaite entendre et lire des témoignages de gens qui ont vécu l’enfer des sectes, ainsi des réponses à mes questions.

Jill Côté

Nota : Les loges Lectorium rosicrucianum (Rose-Croix d’or) et l’Alliance Rose Croix ont été désignées comme des sectes par le rapport parlementaire français n°2468. L’Ancien et mystique ordre de la Rose-Croix (AMORC) est mentionné dans le rapport sur les sectes N° 1687 (10 juin 1999)

Donc selon les témoins de jéhovah, ma fille aurait du mourir à la naissance et moi en la mettant au monde?

Car elle et moi devons la vie à... Une transfusion sanguine

La secte de Jim Jones

Comment 914 personnes ont été tuées par la mégalomanie d'un gourou paranoïaque ? Le 18 novembre 1978, l’armée américaine débarque au Guyana, à Jonestown, village de la secte du révérend Jim Jones, et découvre un massacre effroyable : 914 corps jonchent le sol. Comment un tel drame a-t-il pu se produire ?

Le temple du peuple

L’histoire avait pourtant bien commencé. James Warren Jones, né le 13 mai 1931, à Crete dans l’Indiana, était devenu pasteur protestant en 1964. Il avait alors fondé le Temple du Peuple, une église voulant éliminer les discriminations raciales et les inégalités entre les individus. Le pasteur offrait de l’espoir au plus démunis, principalement à la communauté noire d’Amérique du Nord.

Grâce à son charisme, sa générosité, sa grandeur d’âme et ses beaux discours, il avait réussi à transcender les foules, réunissant des milliers d’adeptes enthousiastes. Dans l’église bondée, Jim Jones réalisait des « guérisons » miraculeuses.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

C'est quoi la différence entre une religion et une secte d'abord ?

Actuellement dans le monde, on tue au nom de grandes religions monothéistes, n'est-ce pas aussi odieux que les dérives ayant lieu dans certaines sectes minoritaires ??

Modifié par latin-boy30
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'ai trouvé cet article.

Quelle est la différence entre une secte et une religion ?

Cette question est fondamentale, car nous assistons aujourd'hui à une véritable conclusion, à des amalgames ou à des généralisations volontairement entretenus, parfois des accusations. Quelques exemples:

  • " Les 'nouveaux mouvements religieux' c'est le terme préféré de manière très générale à celui de 'secte' généralement péjoratif et de maniement délicat "
  • " En Occident, le mot 'secte' a pris un sens péjoratif. Les spécialistes préfèrent parler de 'nouveaux mouvements religieux' ".
  • " Désigner un groupe du nom de 'secte' est péjoratif, c'est porter sur lui un jugement défavorable, négatif ".

"Secte": un mot piégé

Le mot "secte", en effet, est un mot piégé que chacun risque d'utiliser à sa manière, étant donné qu'il peut revêtir deux acceptions totalement différentes.

L'acception doctrinale

  • Historiquement, ce mot a été employé par les historiens, les théologiens, les sociologues en référence à une notion religieuse, à un contenu doctrinal. On appelait alors " secte " un groupe de personnes qui avaient décidé librement de suivre un maître à penser, de vivre selon l'idéal et les normes du maître et de professer son message. Ou encore on appelait " secte " une dissidence religieuse qui se séparait du groupe majoritaire ; bref, selon le Petit Larousse (1971) : " un ensemble de personnes qui ont la même doctrine ", ou " un ensemble de personnes qui se sont détachées d'une communion religieuse ". Comme on le voit, ces différentes définitions se réfèrent à une doctrine et cette acception doctrinale ne comporte aucune connotation péjorative.

L'acception comportementale

  • Avec l'avènement des " nouvelles sectes ", réel phénomène sociologique, un glissement, une évolution sémantique se sont opérés. C'est ainsi que dans le langage courant, dans les médias, dans l'opinion publique, le mot " secte " a pris désormais une connotation péjorative et a fini par désigner pratiquement mais uniquement les sectes dangereuses, destructrices. On peut même remarquer, que ce mot " secte ", qui, bien évidemment, n'est pas l'objet et ne sera peut-être jamais l'objet d'une définition juridique, apparaît de plus en plus, en ce sens, dans les attendus des Tribunaux, des Cours d'Appel, du Conseil d'État et de la Cours de Cassation. Les mots s'usent, évoluent : cf. le mot " drogue " qui désignait autrefois des ingrédients propres à la teinture, à la chimie, à la pharmacie et non pas les stupéfiants comme la cocaïne ou la morphine. Quand mes parents allaient chez le droguiste, ils achetaient à la droguerie des produits de ménage ou d'hygiène. Donc, ce mot a évolué : hier on l'employait pour désigner des groupes religieux ou philosophiques sur un plan doctrinal. Aujourd'hui on l'emploie pour dénoncer les comportements sectaires, les groupes totalitaires, sur un plan comportemental " (
1).

Les Sectes sous le masque religieux

Les " Sectes sectaires " ont bien compris l'intérêt de cette ambiguïté des termes et l'utilité de se présenter comme des " religions ", y compris celles qui, au départ faisaient ouvertement profession d'athéisme. D'autant plus qu'elles espèrent ainsi obtenir certains avantages fiscaux ou juridiques réservés aux associations cultuelles. En se parant indûment d'un masque religieux, elles entendent donner d'elles-mêmes une image d'honorabilité et de respectabilité. Redoutant plus que tout que leur soit appliqué le vocable désormais si péjoratif de " secte ", elles veulent être appelées " religions ", " églises ", " nouveaux mouvements religieux ". Céder à cette demande serait une erreur grave qui contribuerait à entretenir la confusion, car il est clair qu'il existe des sectes qui ne sont pas des religions, des religions ou des nouveaux mouvements religieux qui ne sont pas des sectes, et que des vieilles religions peuvent devenir des sectes. Enfin pour se protéger contre toute accusation, il ne restait plus qu'à invoquer le motif de discrimination en matière religieuse et se déclarer des religions ou des philosophies minoritaires persécutées, victimes de l'intolérance et du mépris.

Dans sa communication au Congrès de Barcelone (25 avril 1993), Alain Vivien, ancien ministre, chargé, en 1981, du rapport sur les " Sectes en France " soulignait " que dans leur immense majorité, les sectes placent leurs objectifs sous l'égide du sentiment religieux. Cet affichage permet de protéger ainsi sous un rideau de fumée la banale exploitation de l'homme par l'homme dissimulée sous les notions incontestables de la liberté de pensée, de croyance ou d'association. Il permet aussi à ces sectes de revendiquer de la part des pouvoirs publics un traitement similaire à celui dont jouissent les confessions (qu'elles soient largement répandues ou encore minoritaires) qui se refusent à utiliser des méthodes d'endoctrinement destructives et récusent l'emploi des méthodes de manipulation. Enfin, l'objectif religieux déclaré permet aux sectes de retourner contre leurs adversaires les arguments qu'ils leur opposent : si vous dénoncez mes méthodes, vous me persécutez, c'est vous qui êtes sectaires ... "

Il convient donc de préciser ce que l'on entend communément par "secte".

Qu'est-ce qu'une Secte ?

Pour qualifier un groupe de " secte ", il faut s'occuper de ses croyances ou de ses doctrines, mais observer uniquement les agissements ou les comportements qui portent gravement atteinte à la dignité, à la liberté de la personne humaine, aux Droits de l'Homme. Plutôt qu'une définition, je proposerai une description de ce qu'est une secte. Pour qualifier un groupe de "secte", on retiendra un seul critère: celui de la nocivité ou de l'extrême dangerosité et trois caractéristiques: la manipulation mentale, une triple destruction, et une triple escroquerie.

a) Une triple technique perverse d'endoctrinement

  • la technique cognitive : à partir d'un message séducteur mais réducteur, l'adepte est soumis à un véritable bourrage de crâne, un matraquage intellectuel, lavage de cerveau (multiples réunions, cours stages, séminaires, études, lectures, auditions de cassettes, prières) qui vont lui faire perdre progressivement son esprit critique en ce qui concerne les théories, méthodes et pratiques de la secte.

  • la technique comportementale : bien connue des psychologues ou des psychiatres, qui consiste à faire poser des actes anodins au départ, mais de plus en plus accaparants, qui provoquent une soumission et une dépendance, entraînant une perte du libre arbitre.

  • la technique affective : les adeptes sont séduits par les charismes du leader, par son message, par le groupe, puis détruits ou déstructurés, et entièrement reconstruits. Ils deviennent, à leur insu, des inconditionnels prêts à croire, dire et faire tout et n'importe quoi.

b) Une triple destruction

  • la destruction de la personne : soit sur un plan physique, mais surtout et principalement, sur un plan psychique, comme on vient de le décrire précédemment.

  • la destruction de la famille : qu'il s'agisse de la rupture des enfants avec leurs parents, ou de séparations ou de divorces.

  • la destruction de la société : soit par une stratégie d'ingérence ou d'infiltration soit par une stratégie du désert.

c) Une triple escroquerie

  • l'escroquerie intellectuelle : l'adepte est littéralement trompé sur la qualité de la marchandise qu'il venait chercher : il posait une vraie question, on lui donne une fausse réponse. Le message de la secte était séducteur, il se révèle réducteur et destructeur.

  • l'escroquerie morale : si elle n'est pas générale dans toutes les sectes, de nombreux adeptes ont été ou sont victimes d'abus sexuels, en tous genres.

  • l'escroquerie financière : par leurs manoeuvres frauduleuses persuadant (leurs adeptes) de leurs pouvoirs imaginaires (religieux ou médicaux), les sectes parviennent à constituer de véritables empires financiers.

<a name="5"> La défense des libertés

D'après cette définition des sectes nocives, il est clair qu'une action, basée sur des preuves objectives, doit être entreprise pour défendre les libertés fondamentales qui sont bafouées et violées par les méthodes et les pratiques sectaires. Il serait violent de voir accusé d'intolérance, de parti-pris, d'atteinte à la liberté religieuse, ceux qui, non sans courage, n'ont comme objectif que la défense des familles et de l'individu contre les manipulations mentales pratiquées dans les sectes. Plus que d'autres citoyens, nous sommes passionnés pour la défense de toutes les libertés: la liberté de pensée, de conscience, de religion, d'association, et pour réaffirmer (et agir en conséquence) que " nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses ", à condition de citer entièrement cet article X de la déclaration des Droits de l'Homme (1789): " pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi ". Nous affirmons et confirmons par notre action que, selon la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (1948) : " toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion : ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que de manifester sa religion ou sa conviction, seul ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites, et que tout individu a droit à la liberté d'opinion ou d'expression, ce qui implique de ne pas être inquiété pour ses opinions, etc... " (Articles 18-19).

En tant que prêtre de l'Église catholique, non seulement je partage ces principes fondamentaux, mais ma foi m'a appris depuis longtemps que : " Qui blesse l'homme, blesse Dieu " et le Concile Vatican II a promulgué le 7 décembre 1965 une "Déclaration sur la liberté religieuse ".

Dès lors convient-il de lutter avec la même détermination contre les groupes sectaires qui portent atteinte aux droits fondamentaux de la personne humaine, de la famille et violent délibérément les règles de la vie sociale. Il serait sage de relire et de mettre en pratique la " Déclaration sur l'élimination de toutes les formes d'intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou la conviction ", adoptée le 25 novembre 1981 par l'Assemblée Générale des Nations Unies: " La liberté de manifester sa religion ou sa conviction a pour limite les lois nécessaires à la protection d'autrui " (Article 4, 5ème alinéa).

Moralité : ne pas confondre secte et religion.

Jacques TROUSLARD

Un autre article

La définition des sectes dans la législation et la réglementation

« Officiellement, le Canada ignore ce qu’est une secte. Sans définition légale, la lutte se fait très prudente, voire discrète. En Europe francophone, au contraire, de nombreuses lois restreignent drastiquement la dérive sectaire, jusqu’à rendre publiques des listes d’organisations à la limite de la diffamation. Comparaison de deux extrémismes dans la lutte. »6

La même prudence est observée en Suisse. En 1998, le Conseil fédéral déclarait : « … il ne peut pas y avoir une législation spécifique concernant les groupes qualifiés à tort ou à raison de “sectes” par l’opinion publique. La seule distinction entre communautés religieuses que connaisse la Suisse est celle du statut de droit public que peuvent accorder les cantons à certaines communautés. En revanche, il n’appartient pas au Conseil fédéral de déterminer quel groupe devrait relever ou non de l’indéfinissable catégorie de “secte”, ni de mener une politique particulière à l’égard de certains groupes religieux, tant que ceux-ci respectent les principes de notre État de droit et les lois en vigueur. Néanmoins, si l’activité de certains groupes en arrivait à causer de sérieuses perturbations, l’art. 50, alinéa 2, de la Constitution fédérale prévoit que les cantons et la Confédération peuvent prendre les mesures nécessaires au maintien de l’ordre public et de la paix entre les différentes communautés religieuses. La situation que nous observons aujourd’hui en Suisse ne semble cependant pas appeler de telles mesures de la part du Conseil fédéral. »7

En revanche, la France et la Belgique sont beaucoup plus engagées dans la lutte anti-sectes mais ballottés entre, d’une part, leur volonté de maintenir l’ordre public et de protéger le citoyen et, d’autre part, celle de respecter les libertés individuelles, ces États ont mis sur pied des organismes chargés de la prévention des risques et de la lutte contre les phénomènes sectaires. Cependant, les groupes de travail qui se sont penchés sur cette épineuse question ont été d’emblée confrontés à la difficulté de travailler sur une notion juridiquement inexistante. Ces commissions ont publié des listes non exhaustives d’associations considérées comme sectaires mais, tant en Belgique qu’en France, ces listes ont fait l’objet de vives controverses et de critiques, et ont été officiellement abandonnées.[

En France, le décret n° 2002-1 392 du 28 novembre 2002 institue, auprès du Premier Ministre, une mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES)8. Elle précise que : « … à défaut de définir juridiquement ce qu’est une secte, la loi réprime tous les agissements qui sont attentatoires aux droits de l’homme, aux libertés fondamentales ou qui constituent une menace à l’ordre public, commis dans le cadre particulier de l’emprise mentale. La loi dite About/Picard9, à l’origine de l’article 223-15-2 du Code Pénal, complète en 2001 le délit d’abus frauduleux d’état de faiblesse en étendant le délit déjà existant à des situations de sujétion physique ou psychologique. Ainsi, il importe peu que telle dérive soit commise par un mouvement sectaire, un nouveau mouvement religieux, une religion du Livre ou par un charlatan de la santé. Dès lors qu’un certain nombre de critères sont réunis, dont le premier est la mise sous sujétion, l’action répressive de l’État a vocation à être mise en œuvre. »10

En Belgique, le Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles, CIAOSN, a été créé par la loi du 2 juin 1998, à la suite d’une recommandation formulée par la commission d’enquête parlementaire, enquête « visant à élaborer une politique en vue de lutter contre les pratiques illégales des sectes et le danger qu’elles représentent pour la société et pour les personnes particulièrement les mineurs d’âge. »11

Dans ses « dispositions préliminaires », cette loi stipule : « Pour l’application de la présente loi, on entend par organisation sectaire nuisible, tout groupement à vocation philosophique ou religieuse, ou se prétendant tel, qui, dans son organisation ou sa pratique, se livre à des activités illégales dommageables, nuit aux individus ou à la société ou porte atteinte à la dignité humaine. Le caractère nuisible d’un groupement sectaire est examiné sur la base des principes contenus dans la Constitution, les lois, décrets et ordonnances et les conventions internationales de sauvegarde des droits de l’homme ratifiées par la Belgique.12

Modifié par Fuel4Life
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

C'est quoi la différence entre une religion et une secte d'abord ?

La secte croit, et c'est mal, c'est de la manipulation mentale, c'est des pédophiles (dixit Fuel4life dans le sujet sur la Miviludes).

La religion croit, et c'est pas de la manipulation mentale, et, comme nous le savons tous, ils ne comptent aucun pédophiles dans leurs rangs. :o°

Voici un témoignage concernant les roses croix

Ce témoignage peut se résumer à un seul problème : le manque d'hygiène lors de la consommation de drogue peut être fatal. Des campagnes de prévention sont réalisées pour encourager les consommateurs de drogues à ne pas se piquer avec la même aiguille.

Il est évident que le problème n'est pas lié à la problématique de la religion et des sectes.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Tu avais mis, F4L, en signature, une citation de Françoise Dolto vantant la tolérance, le vivre-ensemble et tout ....

Tu étais actif dans les débats sur la religion. Tu prônais la tolérance et tout ça ..........

Et là, tu ne te prives pas de "stigmatiser" les sectes......... faites ce que je dis, mais surtout pas ce que je fais !!

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Fuel4Life, votre discours se rapproche beaucoup de celui des doctrines totalitaires, notamment lorsque vous attaquez la liberté de culte et donc les droits de l'Homme. Vous faites partie de quelle idéologie autoritaire ? Vous pourriez nous en parler. :sleep:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tu avais mis, F4L, en signature, une citation de Françoise Dolto vantant la tolérance, le vivre-ensemble et tout ....

Tu étais actif dans les débats sur la religion. Tu prônais la tolérance et tout ça ..........

Et là, tu ne te prives pas de "stigmatiser" les sectes......... faites ce que je dis, mais surtout pas ce que je fais !!

Alors pour te répondre, la tolérance, le vivre-ensemble et tout ce n'est pas vivre dans l'emprise d'une secte. Les sectes sont des organismes qui manipulent des êtres fragiles.

Je prone toujours la tolérance. Mais pour moi la tolérance s'arrete là où l'individu transgresse les lois. Si une secte commet des crimes, dont des crimes sexuels sur mineurs, excuses moi que ma tolérance s'arrete. Je ne suis pas une sainte, je ne suis pas tolérante au point de laisser des pédophiles vivrent comme ils l'entendent. Je ne suis pas tolérante au point de laisser des gourous détruirent des vies en utilisant des procédés comme la manipulation mentale.

Je ne stigmatise pas les sectes. Je donne des infos que je trouve sur le net et qui me semble sérieuses.

Ne faisant parti d'aucune secte, faites ce que je dis oui. Méfiez vous des mouvements sectaires. Prenez des informations sur les gens qui vous approchent, méfiez vous de tout et de toute le monde. Protégez-vous que ce soit dans la vie réelle ou sur le net. Car les sectes recrutent aussi sur les forums. Soyez vigilants.

Zara : j'ai signalé tes propos parce que je suis lasse de te voir reprendre mes propos et les travestire à ta guise. j'ai été patiente jusqu'ici mais là ça suffit. Je signalerais désormais tout les posts où tu déformeras mes propos.

Modifié par Fuel4Life
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×