Un gay interdit de donner sa moelle

Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Vous faites une fois de plus une erreur de raisonnement. C'est le fait de considérer un lien entre homosexualité et libertinage qui n'est pas prouvé, et qui, de par ce fait, reste une croyance, et donc, à l'heure actuelle, une connerie.

Le lien entre homosexualité et VIH est lui prouvé, mais vous avez superbement ignoré ce fait.

Et en fait peu importe, en médecine, en l'absence de preuve, on considère que c'est dangereux. C'est un principe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

:plus:

On ne transplante pas sans examens préalables que ce soit du donneur et du receveur .

Pour un "simple" don du sang c'est déjà ce qui est requit .

Un hétéro peut très bien être contaminé ou présenter des facteurs de risques pour toutes autres incompatibilité à donner .

Tout ça n'est que du poivre à moudre aux homophobes de tout poils .:sleep:

"En France, entre 12 et 18% des homosexuels masculins seraient contaminés par le VIH, contre 0,1% des hétérosexuels, selon les experts. "Il y a un risque, et ce risque est trop élevé" a conclu Roselyne Bachelot dans un entretien accordé à Libération.

Le sang donné analysé, mais pas de risque zéro

Le sang donné est analysé pour détecter des maladies telles que l'hépathite B ou C, le paludisme ou le VIH. "Mais tous les tests ne sont pas possibles. On recherche les maladies les plus graves et les plus fréquemment transmissibles par le sang" a souligné le Docteur Danic.

Roselyne Bachelot a également précisé dans Libération l'existence "d'une période muette de plusieurs jours, entre le moment où la personne a été en contact avec le virus et le moment où le virus circule dans le sang et donc devient détectable". Une dizaine de jours pendant lesquels on ne peut détecter le VIH dans le sang donné à l'ESF. Or, "par transfusion, le risque de contamination par le VIH est de 100%"

Il n'y a jamais de risque 0 , jamais et certainement pas en médecine .

Ce qui veut dire aussi qu'un étéro ' peut , lui aussi , présenter des facteurs d’incompatibilité lié au sida (même s'il est vrai qu'ils sont moindres) ou tout autre maladie .

Alors , évidement qu'il faut être précautionneux et ce avec chaque donneur , la question ne se pose même pas , cependant , ça va bien au delà de la précaution et d’avantage de l'interdiction aux homosexuels .

J'ai le sentiment que c'est plutôt l'homosexualité qui est considérée comme maladie :o°

c'est un sentiment comme tu dis! .. mais il y a aussi des principes de précaution et des faits scientifiques incontournables.

cette question a été abordé par les personnes compétentes et leur décision va bien au-delà des aprioris sexuels envers telle ou telle communauté.

Ce n'est pas pour autant que l'on doit en arriver à interdire aux homosexuels de faire des dons à partir du moment où TOUT leurs examens médicaux s’avèrent êtres positifs en tant que donneur , tout pareillement que pour les hétéros .

Non , là c'est un refus catégorique .

En reprenant le cas de ce monsieur , mis à part si cela m’a échappé , il n'a subit AUCUNS examens alors qu'il est peut_être tout à fait apte à faire ce don et par conséquent sauver une vie .:|

Cette loi pourrait être revue .

j'ai informé que j'étais exclu du don du sang parce que j'étais homosexuel. Le responsable, un peu gêné m'a alors répondu que dans ce cas, je ne pouvais pas non plus faire un don de moelle osseuse »
Modifié par SAVANNA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)

mais oui c,est bien vrais il n,y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir,et- c,est si simple de contredire tout,pas besoin de grandes écoles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

Vous faites une fois de plus une erreur de raisonnement. C'est le fait de considérer un lien entre homosexualité et libertinage qui n'est pas prouvé, et qui, de par ce fait, reste une croyance, et donc, à l'heure actuelle, une connerie.

Le lien entre homosexualité et VIH est lui prouvé, mais vous avez superbement ignoré ce fait.

Et en fait peu importe, en médecine, en l'absence de preuve, on considère que c'est dangereux. C'est un principe.

L'avantage étant que ce n'était pas ce dont je parlais ici. Pourquoi continuez-vous à esquiver constamment les réflexions de vos interlocuteurs ?

Et le principe en médecine n'est pas de considérer que c'est dangereux, c'est faux. Rien n'a permis de prouver que les roux ne sont pas plus porteurs du vih. On n'interdit pas les roux. Etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

mais oui c,est bien vrais il n,y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir,et- c,est si simple de contredire tout,pas besoin de grandes écoles.

Pourquoi certains n'auraient pas le droit d'émettre leur opinion ?

C'est pourtant bien ce que tu fais jusqu'au point de vouloir clouer le bec au homos' ! Ca se passe de commentaires .

,ils sont prêts a profiter du nouveau gouvernement, pour imposer leur mode de vie et se faire reconnaitre ,ils veulent que tout le systéme céde a leurs exigences,bonnes ou mauvaises,les risques éventuels ils s,en balancent, pourvu qu,ils arriven a leurs fins

Quand aux grandes écoles :o°

tiens te voilà de retour,sans toi et té balivairne jes trouvai le tant lont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3 892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les homosexuels ne sont pas les seuls exclus de la liste de donneurs autorisés en France. C'est aussi le cas pour les personnes ayant résidé plus de 12 mois en Grande-Bretagne entre 1980 et 1996 en raison d'un "risque théorique" de transmission de la maladie de la vache folle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

Les lois sur le don de sang et d'organes sont trop arbitraires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3 892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

"On peut et on doit revoir cette politique (...). La sécurité doit être assurée, il n'est pas question de prendre le moindre risque en terme de transfusion mais le critère ne peut pas être (...) l'inclination sexuelle", a déclaré la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à l'occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, célébrée jeudi.

"Le critère de l'orientation sexuelle n'est pas en soi un risque. En revanche la multiplicité des relations et des partenaires constituent un facteur de risque quelle que soit l'orientation sexuelle et le genre de la personne", a souligné la ministre....."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)

:plus:Et quand je pense qu'on est en 2012 !!! Quel bel exemple d'ouverture d'esprit (ironie) :mouai:

Au final doit-t-on sacrifié la qualité des divers dons (sang, moelle etc...) au nom de '' l'ouverture d'esprit'' ?

Voici une image que j'ai crée qui résume ce que je pense de tout ça:

devisefranaiselhfcopief.jpg

L'égalité française est une énorme fumisterie, Cette "discrimination va à l'encontre du 1er Article de la Déclaration Universelle des droits de l'homme qui stipule: "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."

Bon je sais pas mais moi je suis allé à l'école et j'ai appris a lire...

Ca n'a rien à voir, le dons de moelle ou de sang n'est en rien un droit.

Au passage, le don de sang n'est pas interdit aux libertins, preuve que c'est une connerie.

C'est faux, vous calomniez, je vous invites à vous renseignez. : http://www.dondusang...?idRubrique=987

Vous essayez de faire passer une mesure sanitaire pour une mesure homophobe alors qu'il est facile de constater qu'il n'y pas de traitement de faveur pour les autres, ceux qui sont à risque sont exclus, les homosexuels ne doivent pas bénéficier de traitement de faveur en raison de leur orientation sexuel.

Modifié par Encéphale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papy75 Membre 6 062 messages
Forumeur alchimiste‚ 76ans
Posté(e)

J'approuve Roselyne Bachelot cette loi est une protection ! Rappelons nous sous la gauche les victimes du sang contaminé alors que mr Fabius était premier ministre ! nous allons pas refaire les mêmes erreurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

des palliers d'informations devraient être respectés, le patient s'il est conscient et exempt d'incapacités mentales, ils devraient pouvoir donner leur avis, après tout c'est leur santé.

Je repense a un épisode de Dr House ou la situation décrite est en rapport, un homme condamné par un grave problème cardiaque reçoit en greffe le coeur d'une femme atteinte de je ne sais plus quelle IST bénigne.

sur le principe je trouve ça risqué aussi, mais le patient devrait avoir le droit de prendre ou non ce risque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Vous faites une fois de plus une erreur de raisonnement. C'est le fait de considérer un lien entre homosexualité et libertinage qui n'est pas prouvé, et qui, de par ce fait, reste une croyance, et donc, à l'heure actuelle, une connerie.

Qu'est-ce qui vous permet de dire que ce lien n'est pas prouvé ?

Qu'en savez-vous ?

Êtes vous au fait des dernières avancées dans le domaine ?

Les différentes études donnent, selon l'époque, entre 8 et 15 partenaires en moyenne aux homosexuels, tandis que des études similaires donnent, en moyenne, entre 0,8 et 2 patenaires en moyenne aux hétérosexuels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité som28
Invité som28 Invités 0 message
Posté(e)

quelles son tles sources de vos études, zara ????? ils s'agit encore d'une étude réalisée sur le continent européen entre 1970 et 2010 concernant 2000 personnes :o°

dalek : oui, on le fait pourles organes : on peut transplanter des organes de patients séropo(au vih, et au vhc, je crois) à d'autres patients atteints parle même génotype ! il n'y a aucun risque !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7 395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)

Non mais la tronche des " statistiques" laugh.gif On nous prend pas trop pour des jambons non?whistling1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

Le don de sang n'est pas interdit aux homosexuels à Taiwan ; tout est fait dans les règles, et pas de contamination :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

quelles son tles sources de vos études, zara ????? ils s'agit encore d'une étude réalisée sur le continent européen entre 1970 et 2010 concernant 2000 personnes :o°

Il s'agit de plusieurs études faites en Occident, aux Etats Unis et en France (en région Rhône-Alpes).

Effectivement, les résultats ne sont pas généralisables aux homosexuels non-occidentaux, mais qu'importe ? Ici, nous parlons de slois françaises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 353 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Depuis l'affaire du sang contaminé c'est vrai qu'ils serrent les miches. On peut les comprendre.EX: J'ai du etre transfusé il y a 3 ans et on m'a demandé de faire des test VIH 6 mois et dix-huit mois après.

Les criteres du CNTS etaient assez sevère. Maintenant je suis trop "vieux" pour ça. Mais à cause d'une allergie et de son traitement de désensibilisation je n'ai pas pu donner pendant 5 ans.

Hors ça, j"ai donné sang et plasma (parceque je suis une usine à anticorps antitétanique, un vaccin et 15 jours après je sors de la courbe. Une vraie manne !!)

On ne m'a jamais interrogé sur le nombre de mes partenaires sexuels. Mais les choses ont peut etre changé.

Il me semble aussi que maintenant le sang est chauffé pour dezinger le "bicho" ( la bestiole") comme disent les Espagnols.

Mais cette interdiction va peut etre levée:

Depuis 1983, en France, les hommes homosexuels ne peuvent pas donner leur sang en raison, selon les autorités, du risque accru de contamination par le virus du sida (VIH). "On peut et on doit revoir cette politique (...), a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine ce jeudi 14 juin à l'occasion de la Journée mondiale du don du sang. La sécurité doit être assurée, il n'est pas question de prendre le moindre risque en terme de transfusion mais le critère ne peut pas être (...) l'inclination sexuelle".

Plusieurs organisations avaient profité de cette journée pour dénoncer cette situation. "La sécurité transfusionnelle doit être fondée sur les pratiques réelles de chaque donneur potentiel et non sur leur orientation sexuelle", fait valoir le collectif d'associations gay appelant François Hollande à "prendre des décisions concrètes" après s'être déclaré pour la fin de cette "discrimination". "D'autres avant lui, dont l'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand, étaient favorables à notre cause, sans pour autant parvenir à modifier l'arrêté du 12 janvier 2009 nous excluant" fustige-t-il.

Message reçu par le ministère de la Santé. "Je pense que, dans les mois qui viennent, nous serons en mesure de faire évoluer cette situation, a estimé Mme Touraine après avoir donné son sang dans un centre parisien de l'Etablissement français du sang (EFS), organisme public chargé de la collecte et du stockage du sang. Le critère de l'orientation sexuelle n'est pas en soi un risque. En revanche, la multiplicité des relations et des partenaires constituent un facteur de risque quelle que soit l'orientation sexuelle et le genre de la personne".

Un discours dont se félicite Jean-Luc Romero, président d'Elus Locaux Contre le Sida (ELCS). "Enfin une décision logique et anti discriminatoire !, a-t-il a réagi par voie de communiqué. C'est bien le comportement à risque qui doit être la cause de l'interdiction et non un préjugé stigmatisant lié à l'orientation sexuelle du citoyen. Ainsi, dès lors qu’aucun risque sanitaire n’aura été pris, une personne, quelle que soit son intimité, qui souhaite faire le don de son sang pour sauver des vies, le pourra.

Alors que l'EFS déplore chaque année un manque de donneurs, les associations rappellent qu'au moins 25.000 hommes en France sont exclus de ces dons à cause de leur orientation sexuelle.

http://www.metrofrance.com/info/don-du-sang-vers-la-fin-de-l-exclusion-des-homosexuels/mlfn!s5IZ4gcS97BkE/n

Depuis l'affaire du sang contaminé c'est vrai qu'ils serrent les miches. On peut les comprendre.EX: J'ai du etre transfusé il y a 3 ans et on m'a demandé de faire des test VIH 6 mois et dix-huit mois après.

Les criteres du CNTS etaient assez sevère. Maintenant je suis trop "vieux" pour ça. Mais à cause d'une allergie et de son traitement de désensibilisation je n'ai pas pu donner pendant 5 ans.

Hors ça, j"ai donné sang et plasma (parceque je suis une usine à anticorps antitétanique, un vaccin et 15 jours après je sors de la courbe. Une vraie manne !!)

On ne m'a jamais interrogé sur le nombre de mes partenaires sexuels. Mais les choses ont peut etre changé.

Il me semble que maintenant le sang est chauffé.

Mais cette interdiction va peut etre levée:

Depuis 1983, en France, les hommes homosexuels ne peuvent pas donner leur sang en raison, selon les autorités, du risque accru de contamination par le virus du sida (VIH). "On peut et on doit revoir cette politique (...), a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine ce jeudi 14 juin à l'occasion de la Journée mondiale du don du sang. La sécurité doit être assurée, il n'est pas question de prendre le moindre risque en terme de transfusion mais le critère ne peut pas être (...) l'inclination sexuelle".

Plusieurs organisations avaient profité de cette journée pour dénoncer cette situation. "La sécurité transfusionnelle doit être fondée sur les pratiques réelles de chaque donneur potentiel et non sur leur orientation sexuelle", fait valoir le collectif d'associations gay appelant François Hollande à "prendre des décisions concrètes" après s'être déclaré pour la fin de cette "discrimination". "D'autres avant lui, dont l'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand, étaient favorables à notre cause, sans pour autant parvenir à modifier l'arrêté du 12 janvier 2009 nous excluant" fustige-t-il.

Message reçu par le ministère de la Santé. "Je pense que, dans les mois qui viennent, nous serons en mesure de faire évoluer cette situation, a estimé Mme Touraine après avoir donné son sang dans un centre parisien de l'Etablissement français du sang (EFS), organisme public chargé de la collecte et du stockage du sang. Le critère de l'orientation sexuelle n'est pas en soi un risque. En revanche, la multiplicité des relations et des partenaires constituent un facteur de risque quelle que soit l'orientation sexuelle et le genre de la personne".

Un discours dont se félicite Jean-Luc Romero, président d'Elus Locaux Contre le Sida (ELCS). "Enfin une décision logique et anti discriminatoire !, a-t-il a réagi par voie de communiqué. C'est bien le comportement à risque qui doit être la cause de l'interdiction et non un préjugé stigmatisant lié à l'orientation sexuelle du citoyen. Ainsi, dès lors qu’aucun risque sanitaire n’aura été pris, une personne, quelle que soit son intimité, qui souhaite faire le don de son sang pour sauver des vies, le pourra."<br style="margin-top: 0px; margin-right: 0px; margin-bottom: 0px; margin-left: 0px; padding-top: 0px; padding-right: 0px; padding-bottom: 0px; padding-left: 0px; "><br style="margin-top: 0px; margin-right: 0px; margin-bottom: 0px; margin-left: 0px; padding-top: 0px; padding-right: 0px; padding-bottom: 0px; padding-left: 0px; ">Alors que l'EFS déplore chaque année un manque de donneurs, les associations rappellent qu'au moins 25.000 hommes en France sont exclus de ces dons à cause de leur orientation sexuelle.

http://www.metrofrance.com/info/don-du-sang-vers-la-fin-de-l-exclusion-des-homosexuels/mlfn!s5IZ4gcS97BkE/n

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)

Mouais Liberté, égalité, discriminé...

Belle la France...

Je pense que cette interdiction est due à l'image (erronée, cela va de soi) du "pédé séropositif" qui est encore ancrée dans l'esprit de beaucoup de personnes. Ce qui me fait peur, c'est la date de janvier 2009 ! Oo

Tout ça n'est que du poivre à moudre aux homophobes de tout poils .:sleep:

J'ai le sentiment que c'est plutôt l'homosexualité qui est considérée comme maladie :o°

quelles son tles sources de vos études, zara ????? ils s'agit encore d'une étude réalisée sur le continent européen entre 1970 et 2010 concernant 2000 personnes :o°

dalek : oui, on le fait pourles organes : on peut transplanter des organes de patients séropo(au vih, et au vhc, je crois) à d'autres patients atteints parle même génotype ! il n'y a aucun risque !

On peut se demander si c'est réellement la sécurité des patients ou si c'est simplement vouloir ''foutre les nerfs'' au homophobes qui intéresserait certains intervenant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
On peut se demander si c'est réellement la sécurité des patients ou si c'est

simplement vouloir ''foutre les nerfs'' au homophobes qui intéresserait certains

intervenant.

bah si on peut faire d'une pierre deux coups!

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
On peut se demander si c'est réellement la sécurité des patients ou si c'est

simplement vouloir ''foutre les nerfs'' au homophobes qui intéresserait certains

intervenant.

bah si on peut faire d'une pierre deux coups!

:smile2:

En l'occurence vous ne pouvez pas, doit on sacrifier la qualité du sang pour satisfaire un caprice ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant