Aller au contenu

Fafaluna

Membre
  • Contenus

    7395
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Fafaluna

  • Rang
    Aux grands mots les grands remèdes

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

50746 visualisations du profil
  1. Je trouve ça vraiment minable comme raisonnement. Le problème c'est pas de signer le contrat ou pas...le problème c'est qu'on puisse obliger via contrat le port de talons. Cela devrait être lllégal d'imposer à un employé quelque chose qui nuit à sa santé...bien sûr qu'on trouvera toujours des employés qui ont absolument besoin de travailler et donc qui accepteront des obligations injustifiables... Par exemple la serveuse obligée de porter des talons, et qui a posté une photo de ses pieds en sang (cf : pages précédentes)...tu vas lui dire :"Tu as signé, tu fermes ta gueule ?"... Le vrai problème c'est ceux qui imposent des obligations dégradantes, pas ceux qui n'ont pas le choix d'accepter ou pas... C'est dingue de mettre la faute sur les employés, c'est sidérant...
  2. Des talons cela m'étonnerait...ou alors change de toubib presto... Pour une sciatique il devait parler de semelle compensée non ? (les semelles compensées, c'est la vie :D) Quand on parle de talons je ne parle pas des talonnettes parallèle à la semelle, présente sur de nombreuses chaussures hein... Parce que j'ai jamais vu des chaussures d'hommes avec des talons aussi fin que ceux des femmes ( et donc impliquant un mauvais équilibre). Bah écoute je suis peut être pas douée, mais quand j'étais ado je me suis bloquée le dos avec... 3-4 centimètres-je suis de toute manière incapable de marcher avec plus. Talons trop fins induisant un mauvais équilibre du pied qui se répercutait sur mon dos dixit mon kiné de l'époque. Depuis mes 16 ans c'est donc chaussures/bottines plates/de villes exclusivement ...Non je ne pense pas exagérer il faut arrêter de faire croire que c'est anodin...
  3. Oui enfin 2/3 centimètres c'est pas anodin non plus hein...c'est mieux que 5 bien sûr mais en fait c'est toujours le même problème : il y a un déséquilibre au niveau de la marche donc le corps équilibre en appuyant sur les genoux et les hanches principalement. C'est pas trop gave en soi pour 2-3 centimètres mais pour celles qui font ça toutes la journée pendant des années...outch...outch...outch l'état des tendons et du cartilage... Le mieux ce serait que les employées puissent porter des chaussures sans aucuns talons... et que certaines entreprises leur refusent ce droit est ahurissant...
  4. Tu as bien raison c'est tellement facile de nos jours de quitter son emploi et d'en retrouver. Désolée mais tu n'y connais visiblement rien : oui passer toute la journée en talons peut autant te péter le dos que bosser sur un chantier c'est un fait. Et ce n'est pas "qu'une histoire idiote et puérile" c'est un problème que connaissent bien les podologues et les kinés. Disons que cette histoire de licenciement a été un révélateur de cette obligation totalement aberrante... Malheureusement je n'exagère pas, non. Effectivement des femmes les portent volontairement. Si c'est fait avec modération il n'y a pas de grandes conséquences. Mais alors pour celles qui passent toute la journée dedans je ne te dis pas la cata au bout de quelques années au niveau de la voute plantaire, des genoux et des tendons... Tout simplement, il suffit de voir la forme d'une chaussure à talon et la comparer avec un pied humain pour comprendre quoi... C'est pourquoi je trouve ça scandaleux que certains contrats obligent à porter les talons.
  5. Tout à fait. Et les femmes qui ont absolument besoin de ce poste auront la voute plantaire défoncée et le dos en miette mais on s'en fout puisqu'elles ont signées le contrat n'est ce pas ? Il suffit d'être riche et puis c'est tout...
  6. Non pas des ballerines. Mais des chaussures plates oui, et encore heureux. Bien sûr qu'on peut être formelle et chic en chaussures plate...non mais on marche sur la tête là... Tout ce foin ? Oui, après tout, il ne s' agit que de sa santé hein...Qu'est ce que c'est par rapport à la sacro sainte image d'une telle prestigieuse société...
  7. En même temps une robe d'avocat ne nuit pas à la santé de l'employé...Autant je conçois qu'un employé qui refuserait de se conformer à une tenue ou un uniforme exigé par son métier soit dans son tort vis à vis du code du travail. Mais les talons faut pas déconner, merde quoi. Cela me dépasse qu'on mette ça sur le même plan ... Mais...elle ne s'est pas ramenée en basket non plus, non ? Imposer des chaussures sobres et classes, je le comprend vis à vis de cette image de marque. Mais qu'on impose des talons c'est problématique. Les ballerines sont assez mauvaises pour le dos, parce que les chocs sont mal amortis par la semelle, trop fine. Le mieux c'est une SEMELLE compensée, de 2-3 centimètres. Et il ne faut pas confondre avec TALONS compensés. Les talons, même réduits, sont une catastrophe au niveau de la cambrure des pieds et pour la voûte plantaire.
  8. Tu trouves peut être que c'est pas beaucoup, toi. Mais 5 centimètres ce n'est pas rien pour le dos, les hanches et la voûte plantaire. Je suis de nombreuses fois en contact avec du public. J'accepte avec bonne grâce les uniformes, jupes tailleurs...et j'ai des chaussures plates assez classes...C'est normal quand on représente une institution, une entreprise... Mais les talons c'est juste impossible pour moi... Personne ne m'a emmerdé heureusement, je suis tout bonnement incapable de marcher avec ces choses. Et je ne vois pas en quoi je renvoie une image moins professionnelle, distinguée, classe...de l'entreprise quand je suis en chaussures plates, bien au contraire. En fait je suis choquée que le dress code d'une entreprise puisse imposer les talons ! Je suis une grande naïve et je pensais qu'il y avait des limites, médecine du travail oblige ( ils n'en ont pas en Angleterre ?)... J'ose pas imaginer l'état des hôtesse après une journée à piétiner toute la journée...:( En même temps être obligée de porter des talons quand on est SERVEUSE ( cf le métier où tu marches non-stop ) c'est...Ils se rendent pas compte ou quoi ?
  9. Bien vu l'aveugle. On remarque que la question n'est pas :"Est ce que cette tenue vous donne envie de violer ?" mais "est ce que la personne qui la porte mérite un viol". Il ne s'agit en aucun de désir, mais de viol punitif pour ce qui est considéré comme une "faute" "morale". Bref la tenue, même la nudité, ne vas jamais provoquer des pulsions de viol. Par contre l'envie d'humilier et de dominer oui et c'est d'ailleurs en cela que le viol est utilisé comme "punition" envers des personnes qu'on estime qu'elle n'agissent pas selon notre conception morale. Elle a bon dos la causalité. Si on te tabasses parce qu'on aime pas ta gueule, c'est une causalité. De là à ce qu'on dise que tu l'as mérité à te promener avec une tronche pareille, il y a un monde, tu en conviendras...
  10. Mais c'est magnifique... Vous rendez la vue aux aveugles aussi ?
  11. C'est drôle de vous lire.^^ La dyslexie est un trouble complexe -comme tous les troubles de l'apprentissage- mais pas pour vous visiblement. Hé hop il y a les "vrais" et les "faux" et hop il faut telle méthode pour les premiers, faire cela pour les second...Les orthophonistes, les neurologues et les chercheurs sont rhabillés pour l'hiver là. Sinon vous avez des idées aussi arrêtées sur tous les troubles et handicaps ?
  12. Si personne n'a appris à lire à un enfant il ne sera pas diagnostiqué dyslexique alors... Vous pouvez débattre de telle pédagogie ou telle méthode si vous le souhaitez mais la dyslexie est un autre problème qui va au delà des guéguerres syllabique vs globale...
  13. Ce qui est agressif c'est d'estimer comme tu le fais qu'il y a les vrais dys(lexiques, calculiques etc...) et les autres ( qui font semblant ?). Si ils ont été diagnostiqués ce n'est pas pour des prunes je pense... Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas comment leurs modes d'apprentissage fonctionnent -enfin dysfonctionnent en l’occurrence - que ça en fait des stimulateurs, des fainéants, des mal élevés, des victimes de telle ou telle pédagogie etc...
  14. Comme c'est fatiguant ces sempiternelles conneries sur les troubles de l'apprentissage... Non ce n'est pas une mode, c'est un handicap. Comme la dyslexie, la dyspraxie... Moi je suis dyspraxique. Quand j'étais enfant ma scolarité a été pourrie par des gens étriqués comme toi qui étaient persuadés que je me cherchais des excuses. Je ne savais pas rendre une copie lisible ? J'étais une fainéante... Je ne savais toujours pas faire une rosace en CM2 ? J'étais une attardée. J'étais incapable de quoi que ce soit en géométrie mais j'étais la première de ma classe dans les matières littéraires ? J'étais une glandeuse qui ne bossais uniquement que ce qui lui plaisait. Bref des gens qui ne savent RIEN de ces troubles mais se permettent de juger... Je plains tes élèves, mais sincèrement. Car oui, tu vas en croiser des dyslexiques, des dyspraxiques, des aspergers et des troubles de l'attention : ce sont des maladies de plus en plus connues par les pédiatres donc de mieux en mieux diagnostiquées. Parce qu'avant on ne cherchait pas midi à quatorze heures et on estimait que c'étaient des abrutis, des cancres et ils quittaient l'école tout simplement...histoire qu'ils ne troublent pas trop le tableau idyllique de "l'école d'avant" je suppose ? Mon petit neveu est asperger et j'espère vraiment que les choses changeront pour lui...Et pour rebondir sur ta réflexion minable sur ton élevé asperger : oui ce syndrome affecte la concentration -et bien d'autres choses- C'est un fait et il est le premier à en souffrir. Si ça te défrise consacre toi donc exclusivement aux enfants sans difficultés et premiers de la classe, histoire de ne pas trop t'en demander. Bye.
  15. C'est même pas une question d'excitation. Ce n'est pas parce qu'une personne voit une super belle fille vêtue légèrement qu'il va la violer. Il sera peut être séduit, excité mais entre ça et la violer il y a tout un monde. Et s'il la viole ce n'est pas parce qu'il est excité par ses vêtements, son attitude ou autre conneries du genre, mais bien par le viol en lui même : la domination, l'humiliation. Ceux qui trouvent que la viol à une relation de cause a effet avec la beauté, la séduction...je vous conseille fortement de vous remettre en question parce que ce raisonnement craint particulièrement. Mais enfin... tu sais bien qu'une femme ne s'habille qu'en fonction du regard des hommes. :3 Une femme ne peut agir que pour les hommes tu le sais bien... Ah ouais "modeler" quand même...Moi j'ai une question est ce qu'il a réellement une femme ou est ce qu'il parlait de sa poupée gonflable ?
×