L'anglicisme en France

denber Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

je suis nouveau sur ce forum, je suis né au maroc est parti vivre au canada a l'age de 15 ans, en 2004 je suis arrivé Paris, et j'y suis toujours :smile2: .

depuis mon arrivé en france j'ai remarqué que les francais utilise pas mal de mot d'origine anglais dans le language courant (weekend, show-biz, garden party, low cost, e-mail, spam, dégital, leader, news,.....) et la liste est longue, et franchement en tant que francophone je voi que la langue française perd son charme avec ce phénomene d'anglaicisme..!

j'au lu sur internet que les anglicismes sont nombreux dans les pays où le français est en contact quotidien avec l'anglais (le Canada et la Belgique), c'est faux !

j'ai vécu au Canada et labas ils utilisent moins de mot anglais qu'en France.

exemple :

Toile = Web

Courriel = e-mail

Pourriel = spam

un atre exemple McDonald's qui a toujours francisé le nom de ses produits : alors qu'en France, on commande « un menu best of Royal cheese avec un Coca light », on parlera au Canada d'« un trio quart de livre avec fromage avec un coke diète ».

le pire içi c'est que même dans les médias les journalistes balance des mots en anglais ce qui massacrent allégrement et quotidiennement la langue française.

quand je voi des touristes américans ou anglais à paris perdu et qui demande des informations au passant en anglais en respectant meme pas les citoyens francais on leurs demandant si' oui ou non parle l'anglais, c'est comme s'il ne savent pas que la langue française est la langue officiel de ce pays.

alors qu'un pauvre francophone ou francais perdu à Londres ou à New york il faut qu'il se débrouille en anglais ou franglais pour s'expliquer. et c'est même pas la peine de demander (Monsieur parlez-vous français?)

car si les français eux même ne donne pas de valeur à leurs langue, comment voulez-vous qu'un allemand, anglais ou greec se donne un peu de temps pour apprendre le français.

Cette langue si belle mérite mieux à mon avis.

Dany le francophone

Modifié par denber

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Lapinkiller Membre 10 047 messages
Le Dieu Lapin‚ 28ans
Posté(e)

y'a plein de mot francais dans l'anglais :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puceau Membre 4 187 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 71ans
Posté(e)
Cette langue si belle mérite mieux à mon avis.

Tout à fait d'accord . ;)

Mais des mots nouveaux que créent les Canadiens sont tellement moches que , moi personnellement , je préfère le Franglais . ;);)

UN COKE DIéTE ;) !!! c'est très moche comme mot

Le vrai Français est très beau et n'est pas près de disparaître .

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 047 messages
Le Dieu Lapin‚ 28ans
Posté(e)

Denber les fautes d'orthographe, de grammaire et de conjugaisons présentes dans ton post te décrédibilisent complètement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Mais des mots nouveaux que créent les Canadiens sont tellement moches que , moi personnellement , je préfère le Franglais . :smile2: ;)

C'est une question d'habitude.

les Français se plaignent que leur langue est difficile et sont donc laxistes avec l'anglais. Ben quand on aura trop d'anglicismes, on regrettera "courriel" ou "pourriel"... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 100ans
Posté(e)
Bonjour,

je suis nouveau sur ce forum, je suis né au maroc est parti vivre au canada a l'age de 15 ans, en 2004 je suis arrivé Paris, et j'y suis toujours :smile2: .

depuis mon arrivé en france j'ai remarqué que les francais utilise pas mal de mot d'origine anglais dans le language courant (weekend, show-biz, garden party, low cost, e-mail, spam, dégital, leader, news,.....) et la liste est longue, et franchement en tant que francophone je voi que la langue française perd son charme avec ce phénomene d'anglaicisme..!

Il y a, en effet, en France, un peu trop d'anglicismes.

Cependant, cela ne veut pas dire qu'il faut systématiquement rejeter l'influence de l'anglais. Il faut juste utiliser cette influence avec modération.

Il ne faut pas ombrer dans l'extrême, en faisant croire que des mots parfaitements français sont en fait des anglicismes, ou en rejetant des mots qui n'ont pas d'équivalent français.

j'au lu sur internet que les anglicismes sont nombreux dans les pays où le français est en contact quotidien avec l'anglais (le Canada et la Belgique), c'est faux !

j'ai vécu au Canada et labas ils utilisent moins de mot anglais qu'en France.

exemple :

Toile = Web

Courriel = e-mail

Pourriel = spam

L'avantage d'utiliser "web" c'est que cela évite la confusion avec les autres sens du mot "toile".

Dire "le web" est clair et précis. Dire "la toile" est beaucoup plus ambigu.

Exemple :

  1. Cette araignée à tissé une énorme toile, je me demande à quelle espèce elle appartient. Je vais chercher la réponse sur la toile.
  2. Cette araignée à tissé une énorme toile, je me demande à quelle espèce elle appartient. Je vais chercher la réponse sur le web.

D'une manière général, quand un nouveau concept apparait, il semble pertinent de lui attribuer un nouveau mot. Réutiliser un mot qui existait déjà tend à dévoyer le sens des mots et à rendre la langue moins claire et moins précise.

Concernant "courriel", c'est un mot qui ne peut être utilisé qu'à l'écrit. En effet, à l'oral, la différence avec "courrier" est trop faible : il faut vraiment faire attention pour entendre le "l" final, et il ne faut pas qu'il y ai rop de bruit, typiquement, au téléphone, la différence est inaudible. Il faut bien faire attention au fait que la langue est très redondante, c'est à dire que la même information est répétées plusieurs fois. Cela s'explique par le fait, qu'à l'oral, on n'entend pas tous les sons (tous les phonèmes). Il est donc important de pouvoir reconstituer le message avec seulement une partie des sons. Avec "courriel", ce n'est plus trop possible, sel le "l" le différencie de "courrier".

De plus, il me semble que "e-mail" est très peu utilisé. En France, on préfère souvent parler de "mail" (parfois écrit mél ou mèl).

Le terme "pourriel" lui, n'a pas les défauts phonétiques de "courriel", cependant, sa proximité avec "poubelle" lui donne une connotation péjorative. Il manque alors un terme pour parler de manière neutre (sans jugement de valeur négatif) du spam. Il est en effet très important de pouvoir exprimer toutes les idées possibles dans une langue, y compris la non-critique du spam.

Ces raisons expliquent en bonne partie pourquoi on utilise "web", "mail", "spam"...

un atre exemple McDonald's qui a toujours francisé le nom de ses produits : alors qu'en France, on commande « un menu best of Royal cheese avec un Coca light », on parlera au Canada d'« un trio quart de livre avec fromage avec un coke diète ».
Il est effectivement regrettable que les publicitaire utilisent autant l'anglais.

Cependant, la version canadienne ne me semble pas compatible avec la culture française. En effet, il y est question de "livre", alors qu'une innovation importante de la révolution française est le système métrique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puceau Membre 4 187 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 71ans
Posté(e)

Une anecdote ( dont vous n'avez que faire sûrement ) :

En visite à Montréal , j'ai pris le métro canadien . J'ai demandé des renseignements à un préposé qui parlait Français . ( Imaginez ma joie ! ) .

Je l'ai remercié après l'avoir fait répéter tout de même 2 ou 3 fois le renseignement . ;)

Eh bien , croyez-moi ou ne me croyez pas , j'ai regretté qu'il ne m'ait pas parlé en Anglais , ;) même si je ne comrends pas l'Anglais .

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 165 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

La majorité du Canada parle anglais à l'exception du Québec. Je trouve surprenant qu'en ayant vécu là-bas la nuance échappe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Love/Buzz Membre 347 messages
Forumeur survitaminé‚ 29ans
Posté(e)

Il y a des mots très usités qui n'ont limite pas d'équivalent en français tellement on a l'habitude...

Comment dire week-end en français, hein ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
betageek Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 41ans
Posté(e)

Si ma réponse semble ne pas correspondre à ce topic, dites-le-moi et je l'efface, merci¿

"Le français est une langue qui résonne" chanté Daniel Balavoine dans la fin des années 1970.

Mais, cela veut dire quoi la langue française ?

Rappeler vous le fameux ministère de la Francophonie sous la présidence de Mr Alain Decaux (qui n'à tenue qu'une journée le pauvre homme, rire) qui prétendez ce battre pour une utilisation du français sous pleins d'axes nouveaux.

N'est-ce pas celui-ci ou c'est successeurs qui ont était à l'origine des mots que tu cites dans ton message.

Les sages de l'indéboulonnable "Académie française" veillent aux grains rassure toi.

Qui peut réellement définir ce qu'elle est ?

Doit-ont ce basé sur l'influence des lumières pour dire, daté la vraie (entre guillemets) langue française ?

Si ont remonte dans l'histoire la langue d'ici était le gaulois, après, et venue la langue un peut plus évoluer née aux bas et hauts moyens âges, etc., etc.

Puis enfin, plus rapidement s'est vers les 15 et 16èmes siècles que la langue deviendra ce qu'elle est.

Après, il faux savoir de quelle langue ont parle lorsque le dit à fort regret "La langue française est-mise à mal", car de quel manière était employée la langue chez les petites gens et chez les bourgeois à c'est époques la voir même aujourd'hui, ah, ah, ah.

La quel de c'est langues aimons-nous aujourd'hui parler et défendre ?

Nous aimons celles des dictionnaires, de nos grands poètes, de nos grands dramaturges mêmes si nous ni pipons mots en fait, donc, voilà.

Il est vrai que la langue française fout le camp sous l'influence de la langue anglaise, alors, bon.

Alors pourrions-nous tout franciser, tout est-il transposable de l'anglais aux Français ?

Tu as cité dans ton poste quelqu'un des mots en guise d'illustration, d'accords.

Mais il et un autre débat qui dit "Que peut ont féminisé comme mots porter dans le langage courant français" ah, oui ça c'est vrai non.

"écrivaine", "Mairesse", "Chercheuse", "Chirurgienne", etc., il et certain que si nous cherchions nous aurions bien du mal à féminisé un grand nombre de mots comme "Politologue", "¿nologue", "Terrassier", etc., etc. non.

Alors, après, l'apport de la langue anglaise sur le français vous semble en faites, trop importent, bon, que peut-ont y faire ?

Vous regrettez que des montagnes de mots se soient anglicisées au détriment de la beauté de nos mots, d'accord.

Il et vrai aussi que des gens venant de l'extérieure voient toujours les maux que nous-mêmes ne voyons pas ou plus d'accords.

Il et vrai aussi que face au mot "Spam" par exemple son pendent français "Pourriel" lui et plus joli sa sonorité et plus, heu, comment dire propre.

Vous imaginé demander à votre commerçant "Bonjour je voudrais la fenêtre 7, s.v.p." il vous dirait en sourient "Pardon ?" et vous de lui dire d'accord je souhaite Windows 7" c'est tout.

Tout et question d'éducation et n'est-il pas trop tard pour nous en fait ?

Pour les générations à venir il n'est s'en doute pas encore trop tard, quoique sachez que dés la maternelle ont commence à apprendre à nos chères têtes blondes des langues étrangères et/ou régionales donc voilà.

Alors, il faut savoir aussi que la France compte sur son territoire pas moins de quarante langues régionales.

Elles-mêmes nées de frottement avec des envahisseurs venus du passé.

C'est même quarante langues régionales ont laissé derrière elles des traces linguistiques fortes.

En voici quelques exemples :

Le terme "Briser" nous vient tout droit des Gaulois, cette exclamation "Baragouiné" par exemple vient du Breton, le mot "Carafe" lui vient de l'Arabe, le mot "Humour" vient de l'Anglais, enfin le mot "Dessiné" lui vient de l'Italien, etc., etc.

Ce qui nous montre s'il le fallait, que tous c'est apports linguistiques ont aussi aidé à faire ce que la langue française en général et devenue.

Ensuite, oui, d'autres pays limitrophes au notre ou séparé par des mers diverses, ce sont ont-elles aussi frotté à nos doux langages.

J'en veux pour preuves les pays européens comme l'Italie, l'Espagne, ou même certaines langues du Maghreb, etc.

Alors, cela veut dire quoi, oui, cela veut dire quoi le terme "La langue française" ?

Mais comme il et dis aussi il y à plein de mots français dans l'autre sens aussi.

Alors que le problème en fait ne se pose pas tant dans le fait de l'envahissement de termes anglophone dans notre parlé.

Mais viens bien du fait que nous ne savons plus vraiment parler le français comme il le faudrait.

Ont reproche s'en cesse aux gens de faires des fautes de français, d'êtres illisibles, de "Massacré" la langue de Molière, etc., bon.

Sacher alors (pour en avoir moi-même fréquenté) que nos amis du continent africain par exemple parle le français d'une manière extraordinaire.

Oui, ils savent jouais avec les mots, parler avec les mots justes et en effet, ils parlent comme des dictionnaires comme l'ont dit avec humour.

Alors, qu'est-ce qui fait que le français s'est laissé submerger par les langues environnantes aux points que certains crient aujourd'hui haro sur le baudet la main sur la sonnette d'alarme ?

N'est-ce pas bien qu'une langue forte, influente telle que le français (au regard de la carte des pays francophones) se laisse ma foi séduire par des mots d'ailleurs ?

Si nous retirions tous les emprunts millénaires et séculaires que la langue française à laisser entrée dans s'est livres, que resterait-il alors comme langage propre ?

Oui, si nous demandions à tous ceux qui ne sont pas Parisiens de souche de quitter la ville, combien, en millier de gens, resterait-il au c¿ur de la capitale.

Moi, tous ces frottements de mots ne me dérangent pas, la preuve, j'arrive même à en inventer c'est pour dire (rire).

Enfin pour conclure, si les langues extérieures font peur et laisse croire à un effondrement des origines de la langue française, regarder ce que les nouveaux langages tels, le "Slam", le rap, peuvent crée.

Pourquoi alors ne pas se servir de ses termes métis comme le "FrancArabe", le "Franglais" (pour ce que je connais de nom), etc.

Serait-ce perdre c'est racines franchouillardes (rire) que d'accepter les frottements linguistiques développer ci-dessus ?

Amitié¿

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 064 messages
Parlez plus fort, je porte une serviette‚ 25ans
Posté(e)

Certains anglicismes sont utiles, pour éviter des ambiguïtés, mettre des mots sur des concepts flous ou nouveaux - il est plus facile de piocher dans la langue de Shakespeare, bien plus propice aux néologismes - ; d'autres sont superflus mais sont (trop) employés par facilité, surtout les faux anglicismes en fait, ou simplement parce que ça sonne bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 064 messages
Parlez plus fort, je porte une serviette‚ 25ans
Posté(e)
j'au lu sur internet que les anglicismes sont nombreux dans les pays où le français est en contact quotidien avec l'anglais (le Canada et la Belgique), c'est faux !

j'ai vécu au Canada et labas ils utilisent moins de mot anglais qu'en France.

exemple :

Toile = Web

Courriel = e-mail

Pourriel = spam

un atre exemple McDonald's qui a toujours francisé le nom de ses produits : alors qu'en France, on commande « un menu best of Royal cheese avec un Coca light », on parlera au Canada d'« un trio quart de livre avec fromage avec un coke diète ».

Ce n'est pas parce que les Québécois utilisent moins de mots anglais qu'ils se servent moins d'anglicismes. Si tu as lu le même article que moi (sur wikipédia, même si ce n'est pas une référence), tu as dû remarquer qu'il en existe différents types et que les anglicismes syntaxiques sont majoritairement québécois - ce qui s'explique facilement par l'usage des deux langues. Or, un anglicisme syntaxique n'utilise pas de mot anglais mais un idiotisme anglais traduit vers le français. Je serais tenté de dire que les Québécois font également plus d'anglicismes graphiques mais j'en doute finalement, vu le nombre de fois où j'ai lu "Mr" pour "monsieur" alors que c'est l'abréviation de mister, connection au lieu de connexion, "traffic" et non trafic - qui est déjà un anglicisme sémantique -, etc...

Cela dit, je t'accorde que les Français utilisent tout de même plus d'anglicismes.

Il y a des mots très usités qui n'ont limite pas d'équivalent en français tellement on a l'habitude...

Comment dire week-end en français, hein ? :smile2:

"Fin de semaine", c'est plus long et plus moche et je ne l'utilise pas non plus mais si j'aime beaucoup la langue de Molière.

Le problème est que "fin de semaine" est devenu ambigu. On a la semaine du lundi au vendredi et le week-end pour les deux derniers jours, alors la fin de semaine peut aussi bien être vendredi que samedi et dimanche. ;)

Si ma réponse semble ne pas correspondre à ce topic, dites-le-moi et je l'efface, merci…

Je t'avoue que je n'ai pas tout lu - l'absence de paragraphes nuit gravement à la lisibilité.

Modifié par konvicted

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Certains anglicismes sont utiles, pour éviter des ambiguïtés, mettre des mots sur des concepts flous ou nouveaux - il est plus facile de piocher dans la langue de Shakespeare, bien plus propice aux néologismes - ; d'autres sont superflus mais sont (trop) employés par facilité, surtout les faux anglicismes en fait, ou simplement parce que ça sonne bien.

Tout à fait d'accord. Par exemple remplacer un titre de film américain par un titre en anglais, je ne vois pas l'intérêt. :smile2:

Cette tendance touche aussi les entreprises, qui ont pourtant déjà un jargon professionnel propre, alors que souvent on peut trouver l'équivalent français... en cherchant un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 064 messages
Parlez plus fort, je porte une serviette‚ 25ans
Posté(e)

Je ne savais pas que ça se faisait, tiens. J'ai d'abord pensé qu'"américain" pouvait être un lapsus et que tu pouvais avoir pensé "français" mais je me suis dit que c'était encore pire et qu'il valait mieux que ce n'en soit pas un. Cela dit, il me semble avoir déjà lu des titres anglais pour des films français. ;)

Ce que je trouve le plus ridicule, c'est que d'un côté, on se donne la peine de faire des VF, alors que de l'autre, on n'est pas fichu de faire des titres qui vont avec. C'est sûr que les traductions littérales peuvent être complètement grotesques - essayez "Whatever works", "Grey's anatomy" ou "Sex and the city" :smile2: - mais avec un minimum d'imagination, on peut trouver un titre français, potable et fidèle à l'esprit du film ou de la série.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
Tout à fait d'accord . :sleep:

Mais des mots nouveaux que créent les Canadiens sont tellement moches que , moi personnellement , je préfère le Franglais . ;);)

UN COKE DIéTE ;) !!! c'est très moche comme mot

Le vrai Français est très beau et n'est pas près de disparaître .

;)

C'est pas une question de beauté ou de mocheté, c'est une question d'habitude. Demande au uebecois si nos mots ne sont pas moches....

Ceci dit, je suis parfaitement d'accord avec l'auteur du topic!! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 21 457 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 38ans
Posté(e)

Les anglicismes tels week end, le nom des Sandwichs Mc Do, le web, e-mail, etc... ne me dérangent pas.

Ce qui me gonfle c'est aujourd'hui d'entendre, "live" au lieu de "direct" par exemple. Je trouve ça insupportable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Je ne savais pas que ça se faisait, tiens. J'ai d'abord pensé qu'"américain" pouvait être un lapsus et que tu pouvais avoir pensé "français" mais je me suis dit que c'était encore pire et qu'il valait mieux que ce n'en soit pas un.

Un exemple récent: Very bad Trip au lieu du titre américain The hangover. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 100ans
Posté(e)
Les sages de l'indéboulonnable "Académie française" veillent aux grains rassure toi.

L'Académie française ne semble pas très compétente ni très réactive sur le sujet.

D'autres organismes sont bien plus compétents/performant. Il n'y a comparer le TLFi avec le dictionnaire de l'académie française....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
betageek Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 41ans
Posté(e)

En effet grenouille, ton site semble très intéressent dommage qu'il ne soit plus mise à jour, car à l'air de "Windows 7" et/ou "d'Office 2007" (voir "Office 14") il est pour le moment inutilisable.

Celui-ci ressemble fortement aussi au "Littré" je trouve.

http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/

Je vous invite à compulsions aussi l'encyclopédie de nos amis "Diderot - d'Alembert" qui foisonne de mot de pure beauté.

http://diderot.alembert.free.fr/E.html

Il suffit alors de jeter quelques coups d'¿il dans s'est dictionnaires pour parfaire un peut nos langages et redécouvrir s'il le fallait des mots que nous pourrions ré ajouter à nos langages, vous n'êtes pas d'accords ?

Mais cela enlèvera-t-il l'Anglicisme latent qui nous happe ?

Il est vrai, que comment traduire, le terme "Week-end", "Bungalow", "Scanner", etc.

Regardés, aussi l'emprunt aux nouveaux langages sortit tout droit de "WLM" ou du mouvement "SMS" ou les mots sont réduits, triturés, parfois détournés comme c'est "Lol", "JT kiss", etc.

http://www.aidoforum.com/traducteur-sms.php

Cela dépasse ici largement le cadre d'un trop-plein d'Anglicisme non ?

pour s'amuser un peut voici, ci-dessous un lien vers un dictionnaire d'Angliscme...

http://www.dicomoche.net/

Amitié¿

Modifié par betageek

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zak B. Membre 586 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Bonjour,

Je trouve effectivement nécessaire de protéger la langue française, comme toute autre langue, du processus de ''contamination'' qui, dans le cas présent, serait les anglicismes.

En fait, ce n'est pas tellement la langue que nous défendons, mais l'identité d'un peuple dont le rempart le plus solide est la langue.

Relativement au Québec, je trouve logique de préserver la langue.

Par contre, en France ou dans un pays majoritairement francophone, faire une lutte acharnée contre les anglicismes serait un non-sens, voire même une absurdité. En effet, la langue est si enracinée qu'il serait erroné de croire au risque de son affaiblissement.

En conclusion, combattre l'anglicisme au Québec est une forme de résistance nécessaire car légitime. Mais adopter une même démarche en France relèverait du ridicule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant