Pour ou contre l'avortement

Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

L'avortement n'est pas un "droit", techniquement, il me semble... et il n'est pas un soin (sauf dans des cas très particuliers). Obliger un médecin à avorter, c'est du même niveau qu'obliger une femme à avorter, pour moi. Ou même choisir pour elle dans un sens ou dans l'autre.

Et je trouve... grave, triste... qu'on ne propose pas d'alternative à l'avortement (autre que "démerde-toi s'tu l'gardes", hein :blush:)

Et pour rester sur la contraception : je trouve dérangeant que certaines contraceptions ne soient pas remboursées alors que l'avortement, lui, l'est... quelque part, c'est une incitation à utiliser l'avortement comme moyen de régulation des naissances. Alors que ce devrait être une solution d'urgence, quelque chose d'exceptionnel, pas de banal...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

mike02 Membre+ 4 307 messages
On dit Monsieur Mike maintenant !!‚ 37ans
Posté(e)

De nombreux praticiens refusent de le faire parce qu'ils jugent cela contraire à leur vocation ... :blush:

C'est quand même chouette de pouvoir décider de ce que l'on veut soigner ...

Alors toi t'as une scoliose ?? Nan désolé je fais pas !

Une hernie ? Non plus désolé ...

C'est un droit ... Comme l'ont souligné plusieurs personnes ici ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Je confirme l'avortement est bel et bien un droit, cf lien ci-dessous :

Droit avortement

Par contre d'accord avec toi pour le non remboursement de certaines contraceptions.

De nombreux praticiens refusent de le faire parce qu'ils jugent cela contraire à leur vocation ... :blush:

C'est quand même chouette de pouvoir décider de ce que l'on veut soigner ...

Alors toi t'as une scoliose ?? Nan désolé je fais pas !

Une hernie ? Non plus désolé ...

C'est un droit ... Comme l'ont souligné plusieurs personnes ici ...

Pas mieux, mais n'insiste pas Mike, les mentalités sur ce sujet ont du mal à sortir du haut Moyen-Age.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savannah Membre 25 631 messages
Very bad fille‚
Posté(e)
Je trouve dramatique qu'on ne dise pas à une femme qui souhaiterait garder son enfant mais qui ne le peut pas pour des raisons bassement matérielles qu'elle peut être aidée, qu'il y a des allocations, des structures qui peuvent l'aider.

Et très sincèrement, je reste persuadée que la majorité des cas d'avortement en France sont dus à de la négligence - et donc qu'on pourrait en réduire le nombre en étant un peu plus vigilants à sa contraception,

:blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

On pourrait arrêter de ne penser qu'au cul aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Pour le droit... j'ai lu, en survolant le pdf lié à l'article, que l'avortement est autorisé. Pas que c'est un "droit". Selon moi, c'est très différent...

Et, NON, ce n'est PAS un soin.

Sauf cas très très particuliers (choisir entre la vie de la mère et celle de l'enfant).

C'est pas une question de moyen-âge ou je ne sais quoi, juste que là, on est face à deux vies. Quelque part, le médecin se trouve face à deux "patients". Et il a le droit de ne pas vouloir en tuer un... certains donnent des valeurs différentes à ces deux vies et ne trouvent pas dérangeant d'avorter. D'autres, si. C'est leur droit, leur choix, et leur liberté...

Et je répète ce que je disais : si on avait recours à l'avortement uniquement en dernier recours, et pas parce qu'on a oublié de se poser la question de la contraception avant, la question du manque de médecins ne se poserait même pas. Autant d'avortements aujourd'hui qu'avant que la contraception soit banalisée, ça ne vous interpelle pas ?

Modifié par Feuille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Avoir l'autorisation, c'est avoir le droit. L'avortement est donc un droit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Contre, mais ça se discute ....... logique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Non, avoir l'autorisation n'est pas avoir le droit. Si on a un droit, on peut porter plainte si on ne parvient pas à l'obtenir. Pas si on a une autorisation.

Petit rappel (je cite le pdf dont le lien est dans le post de MS)

En vertu du livre II, titre 1er de la deuxième partie du Code de la Santé Publique on distingue deux types d'avortement autorisés : [...] une interruption pratiquée avant la douzième semaine de grossesse pour une femme enceinte « que son état place dans une situation

de détresse » (art. L. 2212-1) ; [... les] interruptions de grossesse pratiquées à

toute époque de la grossesse pour motif médical, c'est-à-dire « soit que la poursuite de la grossesse met en péril grave la santé de la femme, soit qu'il existe une forte probabilité que l'enfant à naître soit atteint d'une affection d'une particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic » (art. L. 2213-1).

On parle surtout du premier cas, dans ce sujet. et je constate que l'interprétation de la "situation de détresse" est très large.

Bien que l'article L. 2214-2 stipule qu'« en aucun cas l'interruption volontaire de grossesse

ne doit constituer un moyen de régulation des naissances », il faut considérer que environ « 30 %

des grossesses en France ne sont pas prévues (350.000 à 400.000) chaque année, la moitie faisant l'objet d'une IVG. »2

Considérant que le nombre globale des avortements pratiqués en France se relève d'environ

220.000 à 225.000, avec environ 190.000 avortements de grossesses non prévues, soit 86,3 % du nombre total, l'IVG sous l'état actuel n'est devenu qu'un moyen de régulation des naissances pour les femmes ou un moyen de contraception retardé.

Et c'est ça qui me pose problème, en particulier. On devrait pouvoir faire autrement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Non, avoir l'autorisation n'est pas avoir le droit. Si on a un droit, on peut porter plainte si on ne parvient pas à l'obtenir. Pas si on a une autorisation.

Note, la valeur du sens des mots donnée par la législation n'en a aucune pour moi. Avoir l'autorisation, c'est avoir le droit, sinon c'est un non sens. Je parle français, pas politique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Et pourtant, c'est le sens donné par la législation qui compte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)
Non, avoir l'autorisation n'est pas avoir le droit. Si on a un droit, on peut porter plainte si on ne parvient pas à l'obtenir. Pas si on a une autorisation.

Petit rappel (je cite le pdf dont le lien est dans le post de MS)

On parle surtout du premier cas, dans ce sujet. et je constate que l'interprétation de la "situation de détresse" est très large.

Et c'est ça qui me pose problème, en particulier. On devrait pouvoir faire autrement...

Ecoute Feuille je mets un dernier lien, tu t'exprimes bien tu as l'air débrouillarde, je te laisse chercher après toi même sur le net si d'aventure tu avais encore des doutes. :blush:

Loi sur l'avortement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Laguardia Membre 6 639 messages
Inside‚
Posté(e)

si c'était une autorisation, ça impliquerait une demande qui soit examinée

c'est un droit , c'est très différent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

On joue avec les mots, Là. Je ne suis pas juriste. Mais je ne vois rien qui dise noir sur blanc que c'est un "droit"... d'où mes doutes. Qui subsistent. Parce que je pense -je peux me tromper- que c'est à ce titre - entre autres - que les médecins ne sont pas contraints à avorter...

Ton deuxième lien, Manhattan Story, ne répond pas à cette question : il se contente de faire un état des lieux avant/après. Oui, la loi Veil était nécessaire. Mas je ne crois pas que quiconque ici l'ait remise en question...

Je vois une différence entre une dépénalisation et un droit... Pour prendre un autre exemple : si on autorisait l'usage du cannabis, est-ce que fumer du cannabis serait pour autant un droit ? Pour moi, non. Ce ne serait juste pas un délit. M'enfin bon, comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas juriste.

Je crois qu'en pinaillant sur la question "droit, ou pas" on (moi y compris, hein) s'éloigne du sujet.

Qui -selon moi, hein- est : est-ce que l'avortement n'est pas devenu banal ? Alors que, pour ou contre, on sait tous que c'est loin d'être une partie de plaisir et que c'est pas toujours facile à vivre. Pourquoi ne met-on pas en place plus de mesures pour éviter d'en faire une contraception d'urgence ? Est-ce normal qu'il y ait toujours autant d'avortements aujourd'hui qu'il y a 30 ans ?

Bref, que l'avortement soit parfois une nécessité... sans doute. Là où je suis contre, là où ça m'effraie, c'est quand il est banalisé.

Modifié par Feuille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Loi Veil 1975 : loi = droit c'est pas plus compliqué que cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Bah non.

Dépénalisation =/= droit, selon moi, et cette loi = dépénalisation et encadrement des pratiques (qui restent interdites hors cadre médical, et passibles de sanctions).

Dépénalisation = Action de faire disparaître le caractère pénal qui était attribué à une infraction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Hummm il est évident que tu as un doctorat en droit :blush: .... de toute façon, ce droit existant bien ce n'est pas ton déni ou tes doutes qui l'aboliront, ouf!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Jusqu'à preuve du contraire, ce n'est pas un droit mais une liberté.

Je vais prendre l'exemple du suicide, qui est autorisé... mais qui n'est pas pour autant un droit, sinon une personne ayant fait une tentative de suicide pourrait se retourner contre les secouristes et les médecins qui l'ont soignée.

De même, une femme a la possibilité d'avorter, mais elle ne peut pas poursuivre en justice un médecin qui refuserait de l'avorter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lucy Van Pelt Membre 27 463 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
je vois que tu m'as cité (mon ecrit) pour ta reponse DONC te prevenir que

je dis ce que je pense un point c'est tout.

donc Contre à cause des derives des filles qui se servent de l'avortement en guise de pillule(siisis ça existe je le vois ds mon travail jour apres jour)

Pour si enfant malformé lourdement handicapé et faisant suite à un viol ...

l'interet ds ce cas là etant l'enfant avant tout

POINT. :blush:

Bien, oui, je te citai car je te disais ce que moi, j'en pensais, c'est le but d'un échange, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitepao Membre 12 807 messages
ptitevalseuse‚ 46ans
Posté(e)

Pour à 200 %

Pour répondre aux arguments "contre" : une naissance non désirée, c'est un enfant et une mère qui souffrent. Si selon certains principes moraux, auxquels je ne saurais adhérer, la mère "mériterait" sa souffrance, ce n'est aucunement le cas de l'enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant