Aller au contenu

yves-1902

Membre
  • Contenus

    5855
  • Inscription

  • Dernière visite

7 abonnés

À propos de yves-1902

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 02/19/1961

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Ca y est ..... c'est parti pour la cinquantaine ...!

Visiteurs récents du profil

12269 visualisations du profil
  1. On attend plutôt de la sagesse des personnes âgées, et non qu'elles s'adonnent à des gamineries aussi naïves ...
  2. Chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais certains on besoin de voir la réalité sous un angle tout autre que celui que les médias leur impose, une fois de plus. Pour moi, Renaud n'est qu'un Guignol hypocrite : Quand on fait de la propagande politique pendant si longtemps sans savoir de quoi on parle, pour se donner un air et une certaine conviction idéologique à laquelle on n'a jamais cru, quand on n'a fait que raconter des bêtises en musique uniquement pour se faire de la tune sur la crédulité des milliers de naïfs épatés par un langage qu'ils pouvaient enfin comprendre parce que trop paresseux pour ouvrir un livre de français, quand on s'est fait passer pour un apôtre du "Che", quand on a fait de la chanson à texte pour épater et tirer vers le bas une catégorie de la population qui avait plutôt besoin d'entendre l'inverse ... ... le comportement de Renaud ne m'étonne en rien Pour moi ce type est et restera un des plus grands crétins du show-bizz, un type sans intérêt, obligé de se cacher derrière son verre quand il n'a pas son masque.
  3. euh ....... tu veux dire "présidente" ^^
  4. Avec un individu aussi médiocre que Hollande, on ne peut s'étonner de rien ...
  5. Joyeux anniversaire ;)

      aa
  6. Jusqu'au bout on aura cherché à donner plus d'importance que nécessaire à cette affaire. Y en aura---il autant pour les divorces homos ? Tout le ramdam provoqué par le gouvernement qui a tout fait pour se donner en spectacle sur ce projet de loi n'avait pour but que de provoquer ceux qui, jusqu'à présent, ne cherchaient même pas à s'exprimer sur la question. Un simple décret instituant le mariage ou l'équivalent aurait suffi, mais non, il faut du buzz pour que l'on ne parle bien-sûr pas d'autre chose.... Et si la droite revient au pouvoir dans 4 ans, elle n'aura d'autre choix que de remettre la loi en question puisqu'elle l'a tant décriée. Mais si la droite est logique avec elle-même, elle proposera le référendum qu'elle a réclamé et que le gouvernement a tout fait pour éviter car le projet de loi sur le mariage homo aurait été grillé.. La droite proposera donc un référendum, que je souhaite sans débat ni campagne, afin que les français s'expriment en connaissance de cause et au bout,de trois ou quatre années d'expérience sur le sujet. Cela classerait l'affaire une fois pour toute si une majorité se prononçait pour le maintient de la loi, et obligerait les députés à se remettre à l'ouvrage sur la question si une majorité se prononçait pour l'abrogation du mariage homosexuel.
  7. Pas vraiment d'accord avec ceux qui réclament sa démission ou un remaniement ou une dissolution, surtout à cause d'une affaire comme celle qui défraie la chronique actuellement. Si FH démissionnait ou ferait dissoudre l'assemblés on n'en sortirait pas ! C'est sûr que la droite reprendrait les rênes du pays sur fond de cohabitation. Le panard pour FH ! Si F Hollande doit un jour laisser sa place, il faut que ce soit à l'occasion d'une élection, suite à un désaveu de la politique socialiste et de tous ceux qui l'ont soutenu et amené au pouvoir.
  8. F Hollande exploite actuellementune polémique qui ne mérite pas tout le tapage que lui donnent les médias. Eninstrumentalisant ce qui était à l'origine, et ne l'oublions pas, une mesureélectoraliste gratuite, il a créé et exploité une fracture qui n'existait pasvraiment, si ce n'est, comme toujours, chez certains extrémistes ou intégristesqui lui ont trouvé du répondant, comme d'habitude. Le gouvernement, en ouvrantce débat, pouvait très bien prendre en considération la question de l'union despersonnes de même sexe sans s'attaquer au mariage et aux institutions auxquellesadhère et tient la grande majorité des français. L'homosexualité a toujoursexisté, et si elle pose tant d'interrogation et d'incompréhension chezcertains, il est hypocrite de faire croire qu'elle fait l'objet de rejet,hormis bien sûr et toujours chez ces mêmes provocateurs qui existent etexisteront toujours … de parts et d'autres. Pour moi, il est vital quel'institution que l'on appelle "mariage" soit réservée aux coupleshomme/femme, ce qui ne veut pas dire que des couples du même sexe ne peuventpas vivre ensemble, nous sommes dans un pays où le mot "liberté"n'est pas réservé à certaines personnes ni certains domaines. Seulement, l'hypocrisie denotre gouvernement et de ses leaders nous a emmené dans la situation que l'onconnait aujourd'hui, alors qu'il suffisait de travailler un peu plus, et mieux,sur une nouvelle reconnaissance civile des déclarations de vie communesauxquelles aspirent les couples de même sexe, tout en lui donnant un caractèreautre que celui du pacs qui est une démarche qui a le mérite d'exister, mais qui demeure banale, généraliste etanodine, réservée à des associations de deux personnes, et qui ne met pas envaleur les couples voulant officialiser leur vie commune au yeux de la société,peut-être même le contraire. On en vient à se demander siF Hollande ne cherche pas à susciter l'homophobie qu'il prétend ainsi combattre,afin de pouvoir se mettre artificiellement en valeur sur cette question. Alors qu'iI est important demaintenir et de renforcer plus que jamais cette belle institution qu'est lemariage entre les hommes et femmes qui le désirent, et qui est pour eux unefaçon de s'engager en tant que père et mère. Ce serait si simple etvalorisant pour le gouvernement d'instaurer une reconnaissance officielle devie commune, autre que le "pacs", et pour les couples de personnes demême sexe, tout en stipulant clairement qu'ils ne peuvent prétendre au rôle deparents en tant que pères et mères, mais uniquement dans le cadre défini par larèglementation sur l'adoption. Il en va de la stabilité etde l'épanouissement de tous pour les générations futures. Où sont d'ailleurs ceuxqui revendiquent sans cesse leur souci de la terre que l'on va laisser à nosenfants ? Ont-ils peur d'être pris en flagrant délit de contradiction ? Pour compléter mon propos etrépondre à tous ceux qui profitent également de ce débat pour satisfaireinnocemment leurs relents anticléricaux, je leur rappelle, ou les informe, que l'Eglise,en France, n'a jamais marié qui que ce soit. La France possède cetteparticularité, issue d'une convention entre l'Eglise et l'état, et qu'il fautpréserver. On n'a jamais vu un prêtre ou tout autre membre de l'Eglisepratiquer des mariages. L'Eglise ne reconnait que le mariage civil. Ceux qui l'ignorent sontbien sûr ceux qui crient le plus sur le clergé français, or, il faut qu'ilsapprennent que, lorsqu'on parle de se "marier à l'Eglise", ou de"passer devant Monsieur le Curé", il s'agit pour les époux, deprononcer leurs vœux, leurs consentements et leur engagement devant Dieu, parl'intercession du prêtre, et devant les parents et amis invités pour être lestémoins de cette union. Un prêtre français n'ajamais prononcé les mots "je vous marie" ou "je vous déclaremari et femme". Le prêtre ne peut accueillirles époux à l'église pour reconnaître leur mariage que s'ils disposent del'attestation de mariage de la mairie. C'est pour cette raison que l'on passed'abord devant Monsieur le Maire avant de passer devant Monsieur le Curé. Les mariés se présentent àl'Eglise uniquement pour bénir leur union et la mettre sous la protection deDieu et devant leurs familles et amis qu'ils ont invité en tant que témoins, toutcomme le prêtre qui a toujours joué le rôle de témoin pour Dieu et l'Eglise. Le mariage religieux est unedémarche spirituelle et un acte sacramentel, il n'a aucune valeur civile. En tant qu'officier duculte, le prêtre a comme seul pouvoir de bénir les alliances (les bagues c'est pourles pigeons) et de bénir les unions après que les époux aient prononcé etéchangé leurs consentements pour recevoir le sacrement de mariage. La position de l'Eglise surle mariage homosexuel ne concerne donc en rien le passage à l'église. Elle indiquela position des responsables du clergé sur cette disposition que souhaiteimposer des dirigeants politiques actuels et qui, de toute évidence n'en n'ontpas mesuré les conséquences, conséquences qu'un clergé est bien plus à même dejuger qu'un gouvernement et un parlement.
  9. Très bonne question ! Car Le Tweet de Valérie Trierveiler... .... n'est qu'une orchestration. - Lisez jusqu'au bout et vérifier, c'est long, je sais, mais cela en vaut la peine et vous comprendrez tout !- - Quoiqu'il en soit, vous en aurez la preuve en Septembre prochain.- V Trierveiler n'a fait qu'allumer l'étincelle pour mettre en marche un plan machiavélique visant à éjecter S Royal de l'avion avant que celui-ci ne décolle. Enterrées les querelles Aubry-Royal ? Voyons ! Et Valérie Trierveiler ? Tout simplement une Mata Hari du monde journalistique et des médias. Pourquoi tout ça ? L'avantage fiscal créée en 1934, pour les journalistes, supprimé par Juppé et rétabli par Jospin, pose question à l'heure où les niches fiscales ont mauvaise presse, même auprès de Ségolène Royal. Depuis 1999, les journalistes sont autorisés à retrancher 7.650 euros de leur salaire imposable, au nom des frais professionnels non remboursés par leurs employeurs. Un avantage fiscal conséquent. Prenons l'exemple d'un journaliste célibataire (ils sont en grande majorité célibataires, et pour cause) gagnant 2.500 euros par mois. Sans cet avantage fiscal, il paierait 2.534 euros d'impôt sur le revenu. Avec, il ne paye que 1.477 euros. Cette niche fiscale a été créée en 1934. Le journalisme faisait partie d'une liste délicieusement surannée de 110 professions qui étaient supposées avoir des frais professionnels (transport, nourriture, matériel...) plus importants que la moyenne. En France, tous les salariés sont exonérés de 10% de leur revenu au nom de ces frais professionnels. Pour 30.000 euros gagnés, on n'en déclare en fait que 27.000. En 1996, au nom d'une vaste réforme sur l'impôt sur le revenu, le gouvernement Juppé tire un trait sur une série de niches fiscales, «devenues sans rapport avec la réalité des frais professionnels supportés par les intéressés et qui ont donc perdu toute justification». Une profession va particulièrement se plaindre, les journalistes. Une manifestation réunissant 2.000 personnes parcourt alors les rues de Paris. Une dizaine de titres de la presse quotidienne régionale lancent une opération «homme invisible», un boycott photographique des parlementaires favorables à la suppression de la niche. On découvre à cette occasion que les journalistes ont nettement plus de moyens de pression que les ouvriers concernés par ces mesures. «Le souvenir que j'en conserve est moins la hargne des journalistes que la trouille des politiques», raconte Alain Lambert, ex-rapporteur du budget au Sénat. Juppé tient bon face à la fronde, mais offre une première concession à la profession, la création d'un fonds budgétaire pour compenser la hausse d'impôts que subiront les journalistes. Parallèlement, des négociations sont engagées avec les syndicats. Elles aboutiront sous Jospin. Il est décidé de rétablir l'avantage fiscal, mais sous une forme un peu plus juste. Au lieu des 30%, les journalistes pourront dorénavant retirer 50.000 F (soit 7.650 €) de leurs revenus, une mesure qui favorise les bas salaires et limite l'avantage pour les plus riches. Il n'empêche que les journalistes sont les seuls à bénéficier de la mesure. Michel Diard, ancien secrétaire général du SNJ-CGT (Syndicat national des journalistes) qui a participé à la négociation, ne voit qu'une explication: «La profession s'est mobilisée, les autres ne l'ont pas fait suffisamment». Comment justifier cette différence de traitement face à l'impôt? «On considère que le travail du journaliste ne s'arrête jamais, répond Michel Diard. Même en vacances, le journaliste doit se tenir au courant, acheter les journaux, regarder le JT de 20h, consulter les infos sur Internet, ce qui a des coûts non pris en compte par l'entreprise de presse». Les journalistes seront ravis d'apprendre que leur Macbook est financé par l'Etat. Avant les primaires les syndicats de journalistes notamment de l’humanité ont demandé à Mr François hollande de rétablir l’abattement de 30% pour les journalistes, de plus, chose étrange une certaine Valérie Massonneau (plus connu sous le nom de Valérie Trierweiler) fut la porte-parole des journalistes accompagnée bien sûr d’Audrey Pulvar, compagne de ???? Ha Oui ! Arnaud Montebourg. A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-sarkozy commença. Donc un journaliste célibataire gagnant 2500 € par mois pourrait à partir de 2012 déduire 9000€ au lieu de 7650€. Imaginez: - Audrey Pulvar et David Pujadas gagnent aux environs de 12000€ par mois ils peuvent donc déduire 54000€; - Laurence Ferrari gagne 400000€ annuel, cela lui fait une déduction de 120000€. - Jean-Michel Apathie 40000€ par mois soit une déduction de 144000€. - Alain Duhamel 56000€ par mois déduction de 207600€. De plus les journalistes de l’audiovisuel lui ont demandé un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dit: « frais esthétique » du fait qu’ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d’abattement. Mr Hollande leur a promis qu’il leur rétablirai ce droit dès septembre 2012 si il est élu. Et il est certain que Valérie Trierweiler et Audrey Pulvar sauront lui rappeler. Comme quoi tous ces journalistes qui crachent sur les riches, et qui n’ont pas de mots assez forts pour dénoncer le Sarko bling bling se gardent bien de parler de leurs avantages fiscaux. A savoir que Valérie Trierweiler est petite-fille et arrière petite fille de Banquier? Elle n’est pas issue d’un milieu modeste comme elle essaie de le faire croire. Elle a un gros patrimoine immobilier, comme François Hollande avec sa SCI « La Sapinière » et son agence à Londres Ils veulent bien taxer les riches mais pas eux, car avec leur salaire de smicard ils ne pourraient plus vivre, on les comprend d’ailleurs fort bien. Une grande Injustice 42500 journalistes bénéficieront de cet avantage, mais on peut aussi se déclarer journaliste fiscalement sans carte de presse. Et des proches de journalistes, qui ne sont pas journalistes se déclarent journalistes sans carte de presse, sport très prisé chez les amis de l’Humanité et du Canard Enchainé. Il n'empêche que cette niche fiscale laisse un sale goût dans la bouche des journalistes. Tout le monde comprend bien l'injustice de la mesure et le souci éthique qui se pose. Dans ce débat, les journalistes sont juges et parties puisqu'ils ont le pouvoir de mobiliser ou non l'opinion publique. Mais ces derniers ne veulent aucunement que l’on touche à leurs avantages et désirent les accroître. Ce n'est pas plus glorieux que les parlementaires qui votent eux-mêmes leur rémunération. Une suppression de cet avantage fiscal serait néanmoins compliquée à mettre en oeuvre. Les syndicats demanderaient immédiatement une augmentation de salaire correspondant à la perte subie, ce qui au vu de la situation financière des journaux s'annonce bien délicat (à moins que le gouvernement rende l'argent de l'autre côté par des aides à la presse). N’en doutons pas cette loi sera votée, et vous pouvez être sûr, que cela ne fera pas la une du journal de 20h00 ni la première page du journal l’Humanité, ni du Canard Enchaîné. Avantages sur les congés maladies Au-delà de trois mois de présences les journalistes ont le droit à la totalité de sa rémunération mensuelle pendant 3 mois, ils ont demandé à François hollande de porter la durée à 6 mois. Et au-delà au 2/3 de la rémunération mensuelle plus le supplément familial dans son intégralité. Les journalistes ont la prise en charge intégrale de leur cure thermale par la sécurité sociale et ouvrent droit aux mêmes conditions d'indemnisation que celles prévues pour la maladie simple et sont prises en compte dans la durée de celle-ci. Les journalistes en service, victimes d'accidents du travail ou de trajet, ou atteints de maladie professionnelle contractée à l'occasion de leur travail, conservent, pour tous les arrêts reconnus par la sécurité sociale comme directement liés à l'accident du travail ou à la maladie professionnelle, l'intégralité de leur rémunération dans la limite de deux ans, Ils ont demandé à François Hollande de passer cette durée à 4 ans. En cas d'incapacité permanente partielle telle qu'elle est reconnue par la sécurité sociale, le journaliste a droit à une priorité de reclassement dans une fonction compatible avec son état physique, avec maintien de tous ses droits (y compris la déduction fiscale), notamment en matière de salaire. A compter de la date de leur engagement, les journalistes atteints d'une affection de longue durée reconnue par la sécurité sociale entraînant momentanément une incapacité totale d'exercer leur fonction conservent pendant les trois premières années l'intégralité de leur salaire et les avantages fiscaux. Ils ont demandé à François Hollande que la durée soit portée à 5 ans. Ils ont eu la promesse que cela serait fait en Septembre. Il est donc important d’avoir la majorité des journalistes à ses côtés afin de nous faire avaler des couleuvres. Pour un chef d’état il est très important d’avoir le pouvoir médiatique de son côté, même si cela doit passer par l’attribution de niche fiscale, afin d’avoir une emprise sur les médias. Ce qu’avait parfaitement compris François Mitterrand. De ce fait il pourra dire et faire croire aux français ce qu’il veut. Après le département le plus endetté de France, la Corrèze, nous aurons le pays le plus endetté d’Europe, la France. Les Français vont encore jouer les cigales, pendant qu’une minorité de fourmis va devoir travailler comme des dingues pour engraisser tout ce petit monde. A bons entendeurs …. J’aime · · Annu
  10. LETTRE DE DEMISSION Françaises, Français, mes cherscompatriotes, Lorsque je fais le bilan du temps écoulé,que je passe en revue tous les événements qui se sont produits et lestransformations que j’ai tenté d’apporter à notre société depuis mon élection,(je vous rappelle que c’est vous qui m’avez élu en mai 2007), je me dis que lesFrançais sont d’éternels insatisfaits et que quoi qu’on fasse, Il y a toujours50% de mécontents, le reste n’étant pas heureux non plus. Même si j’ai parfois un peu dérapé, j’aivoulu que notre pays entre dans la modernité. Alors, Carla et moi avons décidé de vousoffrir le plus beau cadeau que vous semblez appeler de tous vos vœux. Je vous présente ici ma démission dePrésident de la République française et j’ai décidé de partir au bout du monde avec Carla et toute ma petite famille,avec notre «bling bling» qui vous fait tellement rigoler, ma Breitling à 58000euros, et tout le reste … Je vais vendre mon magnifique appartementde Neuilly-sur-Seine que vous aimeriez bien posséder, et je vais vivre avec l’argent qu’il me rapportera,ainsi qu’avec les retraites que je vais toucher de toutes mes précédentesfonctions... Enfin... Tant que les caisses pourront payer. Nous bronzerons nos corps de riches surles yachts de Vincent (Bolloré), nous irons visiter à nouveau les pyramides encompagnie de notre ami le Roi du Maroc, et surtout vous arrêterez de nouscasser les bonbons avec vos éternelles jérémiades. Je n’aurai plus à m’occuper de tous cesconnards d’étudiants encapuchonnés, qui pensent à la retraite avant de penser àtravailler, et qui sont toujours prêts à casser du CRS, et le ministre del’éducation, quel qu'il soit. Je n’aurai plus à serrer la main de tousces guignols de syndicalistes de m…. qui font ch..r tous les Français avecleurs grèves à répétition, malgré leurs seulement 7% de représentativité,malgré les très gras salaires de syndicalistes qu'ils encaissent, et quicroient avoir la solution à tous les problèmes actuels en appliquant à laFrance les principes qui ont mené l'URSS à sa perte, et son peuple à la famineet la misère, et qui refusent de participer, au nom d’un sectarisme archaïque,au nom d'avantages acquis et pour beaucoup obsolètes, et qui contribuent àappauvrir un peu plus le pays. Je ne verrai plus les tronches de cakedes socialistes toujours prêts à défendre les sans-abris, mais qui eux,les pauvres, habitent Place des Vosgeset dans le septième arrondissement, qui défendent la diversité et le multiculturalisme,mais qui envoient leurs enfants dans des écoles d'élites ou les seuls musulmanssont les rejetons d'ambassadeurs et d'hommes d'Etats. Je n’aurai plus à m’emmerder avec desdiplomates chinois constipés par leur riz mélaminé, ni avec des islamistesbarbus qui détruisent les églises dans leurs pays pendant qu'ils réclament desmosquées chez nous, qui sont assez cons pour se faire sauter au nom de l'Islamet d'un prophète, dont Ataturk disait que " l'Islam est la théologieabsurde d'un bédouin immoral ". Fini, de me laisser emmerder par tous ces"penseurs" qui veulent faire croire aux français que notre pays estune dictature, un pays où la police est prête à casser de l’immigré, et qui nesont pas foutus de voir que si les immigrés ne semblent pas être pressés deretourner chez eux, c'est parce que là bas, la police les massacreraient pourde bon, s'ils osaient brûler une seule voiture. Fini de me laisser em…er par ceux quiprétendent que la déferlante du tiers monde est une chance pour la France, maisqui gueulent que les flics ne sont jamais là quand on a besoin d'eux, dès qu’unarabe touche à leur bagnole ou pique le portable de leur fils. Fini, les grèves de la SNCF et de laRATP, déclenchées par des mecs qui sont chouchoutés comme s'ils fourraientencore du charbon dans des locomotives à vapeur, qui font un caca nerveux dèsqu'on leur demande une minute de travail supplémentaire, payée double en plus,mais qui voyagent gratuitement sur toutes les lignes, toute l’année, et mêmependant les vacances. Bon débarras de ces fonctionnaires quifonctionnent à l'envers et qui trouvent le moyen, en étant deux fois plusnombreux par habitant qu'aux Etats-Unis ou qu'en Allemagne, sans parler duJapon, de fournir un service trois fois plus mauvais. Terminé, les journalistes qui passentleur temps à critiquer mon train de vie, et qui voudraient bien avoir le même,et qui sont tout heureux quand je les emmène se balader aux quatre coins dumonde, aux frais du contribuable. Ras le bol de ces bras cassés de l'équipede France qui se prend pour le nombril du monde, qui crache sur la France encoulisse, et qui n'est même pas foutue de gagner des matchs pour justifier desénormes salaires qu'on leur sert. Alors je pars et je vous laisse dans lam…e que vous avez vous-mêmes créée. Débrouillez vous avec Aubry, avec la CGT,avec le Parti Communiste aux mains ensanglantées de plus cent millions de mortset qu'on n'ose même pas interdire, avec la Fédération des Parents d’Elèves quis'intéresse plus à défendre l'idéologie gauchiste que leurs propres enfants,avec le nucléaire qui pourtant nous sauve un peu de la panade, avec les heuressup. que vous avez volées parce que pendant les heures payées vous avez tiré auflanc, avec le chômage qui incite à tout, sauf à retrouver du travail, avec laretraite à 55 ans, avec le sida, EDF GDF, le Dalaï-Lama, BHL et Fabius, et tantpis pour Canteloup et Ruquier. Arrangez-vous avec la hausse du pétrolequi va bientôt repartir, avec la récession, la vraie, qui n'est pas prête de seterminer, tandis que des pays moins cons que vous sont en plein bouméconomique. Vous qui avez voulu être plus malins que les autres, qui avez cruque vous alliez pouvoir placer votre argent mieux que votre voisin de palier,et qui, aujourd’hui demandez à l’Etat de prendre en charge vos pertes en lesdéduisant de vos impôts. Quand est-ce que vous comprendrez quel'Etat, ce n’est pas votre maman? Demandez aux socialistes, demandez àSégolène Royal, Madame«je-sais-tout-sur-tout-et-vous-offrirai-la-belle-vie-si-vous-votez-pour-moi» etson «Désir d’Avenir», définitivement embourbé dans un passé sans espoir. Réclamez lui, au maire de Paris dit"Bertrand l’embrayage", qu'il libère la profession de chauffeur detaxis, et qu'on puisse enfin trouver des taxis à tous les coins de rue, à touteheure du jour et de la nuit, et pour cinq euros la course, comme à New York ouà Berlin, puisqu'il a rendu les routes impraticables. Demandez qu'il supprimecette escroquerie obligatoire qu'est le service à 15% dans les cafés et lesrestaurants, quand on vous sert avec la soupe à la grimace. Demandez leur de vous faire travaillermoins pour gagner plus, car on dirait bien que vous n'avez pas encore comprisque les trente cinq heures, elles vous ont gravement appauvri, et que nosconcurrents s'en frottent encore les mains. Demandez leur de rétablir un peu dedémocratie dans notre horrible pays, demandez leur de combler vos fins de moisdifficiles, et de vous payer vos prochaines vacances en Guadeloupe (tiens ! jeles avais oubliés les assistés des DOM-TOM). Demandez-leur par la même occasion deprendre leur argent aux riches pour le donner aux pauvres - que vous êtesforcément - alors que vous voudriez bien devenir riches. Et quand les riches seront pauvres etqu'ils ne sauront plus à qui prendre l'argent, moi je serai L.O.I.N etH.E.U.R.E.U.X, sans vous bien sûr, quiavez souhaité mon départ avec tant de ferveur. Mes chers compatriotes, je vous laisse àvos grèves pour la retraite, à vos fantasmes d'enfants gâtés qui ridiculisentla France (vous me direz, depuis la coupe du monde, on est les champions duridicule). Je vous souhaite l’avenir de m…e que vous avez bien cherché, et que vous êtes en train d’atteindre. Carla et moi vous em…..brassons. Par Jean-Patrick Grumbert PS: Il semblerait qu'Albert II de Belgique soitsur le point d'en rédiger une aussi.
  11. Paroles de tous les bords ! Ils les ont écrites et signées !!! Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la jeunesse : Je ne connais pas d’islamisme modéré. Vladimir Poutine Bientôt la France sera la colonie de ses anciennes colonies. Alija Izerbegovic, ancien Président de l'Etat européen deBosnie Il n’est en effet pas possible qu’une paix ou qu’une coexistence ait lieu entrela Religion islamique et les institutions sociales et politiques nonislamiques. Il n’y a pas de principe de laïcité. Alain Gerin, député communiste Aujourd'hui limiter l’immigration y compris régulière devient vital faceà une situation intenable et explosive dans des centaines de villes populaires. Sir Bertrand Russel, Prix Nobel L'islam et le bolchevisme ont une finalité pratique dont le seul but estd’étendre leur domination sur le Monde. Alain … En France, on protège ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnentle tocsin. Eric Zemmour Nous avons connu en France l’alliance du trône et de l’autel, du roi et del’église. Nous voyons aujourd’hui se mettre en place l’alliance du marché et duminaret. Faites accoster des clandestins sur des plages françaises. Il ne peut rien leurarriver. L’état est impuissant. Les passeurs disent merci à la justicefrançaise. Georges Marchais La poursuite de l’immigration pose de graves problèmes. Il faut les regarder enface et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte estatteinte […] C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, souspeine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage.. Michel Rocard La France ne peut accueillir toute la misère du monde Giscard D’Estaing Ce type de problème actuel se déplace de celui de l'immigration vers celui del'invasion. De Gaulle Nous sommes un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, etde religion chrétienne. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez labouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sontles Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps françaispeut absorber dix millions de Musulmans, qui demain seront peut-être vingtmillions et après-demain quarante ? Houari Boumediene,président algérien, Dès 1974, lors de la conférence islamique affirme : « Le ventre fécond de nos femmes nous permettra de conquérir l’Europe et leMonde » et à l’ONU « Des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pouraller dans l’hémisphère nord. Ils n’iront pas en tant qu’amis. Ils iront pourle conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est leventre de nos femmes qui nous donnera la victoire. Erdogan, premier ministre de Turquie Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nosbaïonnettes et les croyants nos soldats. Le Cheik Al-Qaradawi : Président du Conseil européen de la fatwa etde la recherche structure juridique mère de l’UOIF : L’islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur. Malika Sorel : Écrivain d’origine algérienne, membredu Haut Comité à l’intégration, auteur du livre : Immigration-Intégration. Nous devons rompre avec l’idéologie victimaire qui inspire toute notrepolitique d’intégration, et qui a échoué. On demande aux peuples européens dedisparaître ; c’est une entreprise terrifiante ! Xavier Lemoine, maire de Montfermeil : Il est nécessaire d’ouvrir les yeux de ceux qui ne vivent pas ou qui ne veulentpas voir ce que nous vivons dans un certain nombre de nos quartiers, d’apaiserla désespérance et l’exaspération des populations qui se sentent étrangèreschez elles, et de venir au secours et en aide à ceux qui sont submergés et assistentimpuissant à la prise d’otage de populations entières. Gilles Bourdouleix L’immigration économique ? Avec notre taux de chômage, ça n’est plus possible.Quant à l’immigration sociale, il faut y mettre un terme pour résorber nosdéficits. Ces gens viennent sur notre territoire pour bénéficier de notreprotection sociale avec la complicité de notre administration : on trouve surles sites du gouvernement toute la liste des aides sociales ! C’est d’unprotectionnisme migratoire que la France a besoin ! Yvan Rioufol Le pays ne tourne plus rond quand il fait appel à des extra-européens pourrépondre aux 500.000 emplois vacants tandis que 2.7000.000 chômeurs sont aidéspar une solidarité nationale épuisée. Claude Guéant La France est un pays ouvert, mais elle n’a pas vocation à accueillir desétrangers pour en faire des chômeurs. Jeune Tunisienne de 20 ans vivant à Nice: Ce que l’on appelle l’islam radical, c’est l’islam tout court ; le reste, c’estun islam laxiste. Mgr Abba Athanasios, chef de l’église copte orthodoxe. Il y a un plan d'islamisation de la planète. Rasmussen, Premier ministre Danois Nous avons un très haut niveau de prospérité au Danemark. Nous serions obligésde l’abandonner si des gens n'ont qu'à mettre le pied dans la porte pourobtenir des avantages financiers sans avoir d’abord contribué à l’économie. Christopher Caldwell, écrivain. Un jour en Europe, l'Islam sera assez puissant pour que les Européens regrettentd’avoir croisé son chemin. Bassan Tibi, sociologue syro-allemand. Le problème n'est pas de savoir si une majorité d’Européens sera islamisée,mais plutôt quel Islam est appelé à dominer l’Europe. Jacques Ansquer, président de la Banque alimentaire des Bouches du Rhôneet rapporté par La Provence le 28 juin dernier. Nous ne sommes plus dans une situation de non-droit, il y a désormais des zonesrégies par un autre droit que le nôtre. Renaud Camus, écrivain. Aucun épisode depuis quinze siècles, ni la guerre de cents ans, ni l’occupationallemande n'ont constitué pour la patrie une menace aussi grave, aussi fatale,aussi virtuellement définitive en ses conséquences que lechangement de peuple.
  12. Let's continue ... Si Hollande est élu : - 1% supplémentaire sur la dette de la France (inférieure à 3% actuellement) = 20 milliards de plus par an. La Grèce est à 20%, l'Espagne à 6,5%. - Le bouclier fiscal "virtuel", inventé par les anti-Sarko, ne vaudra plus rien. Pire, les taxes prélevées et mises en place par N Sarkozy sur les grandes fortunes, ne disparaîtront au profit des pays étrangers. Les entreprises qui ont maintenus leurs activités en France ou qui ont relocalisé en France repartiront devant la pression réglementaire et sociale qui s'annonce (Taxes sur les licenciements.) - A l'heure où les autres pays cherchent à se désendetter par tous les moyens, F Hollande va chercher à emprunter ce qu'il ne trouvera pas par la taxe et va se faire aligner par les banques, les agences de notations. Je précise au passage, au sujet d'un post complètement stupide lu plus haut, que les agences de notation n'émettent pas d'études pour le fun ou pour faire parler d'elles, mais parce qu'elles sont chargées par les organismes de financement de suivre l'évolution de la solvabilité des clients de ces organismes. Il est sûr et certain, qu'au nom de la sacro-sainte idéologie socialiste, F Hollande ne pourra pas faire marche arrière dans son pseudo-programme et se verra contraint et forcé de quémander les dizaines de milliards qu'il aura besoin pour sa politique, et les dizaines d'autres milliards qui lui feront défaut du fait du ralentissement de l'économie, de la fuite des investissements et des investisseurs. Les notations ne donnent qu'une opinion de la fiabilité des orientations financières, mais il ne faut pas croire que le fait de perdre un"A" fait monter 1%. Hollande ne se rend compte de rien et ignore que ceux qui auront le vrai pouvoir s'il est élu président (Aubry, Fabius, Royal, Sapin, ....) vont organiser un "méga-domino-day" financier en France.
×