le deni de grossesse

Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)

tu n'as pas compris

c'est vrai c'est brouillon!

ds mon cas le fait d'avoir été niée par ma mere ainsi que ma soeur a fait qu'elle a tjrs vecue comme si nous n'existions pas!

moi elle a abimé mes oreilles en continuant à prendre medicaments pendant grossesse

et ma soeur comme elle ne l'attendait pas(ds sa tete à elle) et bien elle a ignoré les contractions comme si ça existait pas et ..relire mon post tu comprendras mieux..

dc c'est plus qu'un deni c'est le rejet complet!

ces femmes là devraient aller faire un tour en psychiatrie

mnt c'est normal que les personnes qui sont concernées ne comprennent pas les personnes qui ont SUBI cela...c'est à dire les enfants nés de ces denis...

Modifié par nebuleuse helix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Darks Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Mon avis est le suivant : le déni de grossesse est bien réel.

On a vu dans plusieurs affaires notamment celle des bébés congelés que ce genre de maladie peut toucher n'importe quelle mère qui se refuse d'être enceinte. Elle considère alors son enfant comme une chose, un objet dont il faut se débarrasser. Pour de nombreuses mères cela parait impensable de mettre ce déni de grossesse comme justifiant de tels actes mais elles n'entendent pas raison sur le fait que pour ces mères ca ne soit absolument pas leur enfant...

Un problème qui touche directement et qui fait parler de lui du fait des nombreuses mères qui sont forcement touchées plus par cette maladie que par d'autres puisqu'elles sont directement concernées... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lumiera Membre 731 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Ma belle mere a eu son fils comme ça!

A 7 mois de grossesse, elle s'est aperçu qu'elle etait enceinte.

Mon mari a 57 ans.Tout est possible!!!!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lotaire Membre 241 messages
Forumeur activiste‚ 46ans
Posté(e)

Plusieurs choses me semblent intéressantes :

Le déni semblerait apprendre la tolérance. On découvre que des certitudes s'effondre sur la grossesse. Enfin on re-découvre en fait car ca ne date pas d'hier. Pourquoi re-découvre-t-on ? Parce qu'on oublie, parce que la transmission entre génération s'est ralentie au XIX / XXème siècle... ça ca pose question en soit.

Le déni vécu aide une jeune fille plus haut à prendre conscience qu'il ne faut pas juger. Mais celà vaut-il maintenant pour tout ou le déni est-il la seule chose qu'on apprend à ne plus juger, et pourquoi d'ailleurs ? Ne faut-il pas réfléchir plutôt à ses causes ?

Le déni ne s'appelle pas le déni pour rien. Il est assez curieux de constater que dés que le sujet devient médiatique, "télévisualisé", alors il devient une réalité reconnue (toute les déclarations de déni étaient suspectes même aux yeux des praticiens depuis des décennies, et on ne parle même pas du jugement du quidam..).

Quelle donnée historiques et anthropologiques a-t-on sur le déni ?

On sait maintenant combien d'affectation mentale sont très historique, culturelle (l'hystérie au tournant du XIX / XX, l'anorexie à notre époque, les 'môles' au XVI siècle). Toutes ces affectations mentales sont permanentes dans l'histoire humaine mais avec des pics sévères, et des périodes de quasi inexistances (des sociétés différentes aussi).

Quel type de situation est associée à un déni ? (travail, refus d'enfant, naissance inimaginable pour le contexte social, culturel, d'âge) etc ?? Evident il faut voir les effets de cumul des facteurs.

J'espère pouvoir échanger avec quelques personnes sur tout ça.

Bonne continuation aux autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dasfear Membre 616 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

A quand le déni d'infidélité. Pour se dédouaner. Pratique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grain de beaute Membre 299 messages
Forumeur activiste‚ 35ans
Posté(e)

J ai vécu cette situation, et pourtant c était ma 3ème grossesse...

Cette enfant je n en voulais pas en tt cas pas maintenant. Ma dernière n avait que 7 mois que je suis retombée enceinte.

Inconsciemment je savais que j étais enceinte, mais je refusais de l admettre. Ca a été une période très dure. Car je savais que ça aurait des conséquences sur ce petit etre que je portais. Que je n avais pas le droit de faire ça... Que c était une forme de maltraitance inconsciente... Je me suis fais violence en me disant que plus je le refuserais plus ce sera dur. Aussi bien la grossesse, que l accouchement et surtout son éducation, sa construction personnelle....

Aujoud hui elle est là magnifique, intelligente, souriante....

Et je l ai accepté, avec tt l amour qu une mère peut donner, voir un peu plus à cause de cette culpabilité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kristal45 Membre 39 messages
Forumeur balbutiant‚ 50ans
Posté(e)

moi je crois vraiment que les femmes a ki ca arrive ne s'appercoive de rien,cela m'ai arriver alors ke j'etait deja maman de

5 enfs et ne voulais pas d'un autre enfs,alors ke le petit avait pas 1 an!! j'avais une contraception,en faisant bien attention

de ne pas l'oublier. puis un soir,g commencer a avoir mal au ventre de plus en plus, puis g eu des contractions, g me suis

dit comment g peu avoir des contractions,alors ke g n'etait pas enceinte!!, et l'envie subite d'aller au toilette,là

resent une douleur et sens kelk chose sortir de mon corps!! et g me rends compte ke g viens de perdre un bebe. g fait une

fausse couche d'a peu pres 3 mois!! g telement culpabilisé de ne pas mettre appercue ke j'etait enceinte,et je m'en voulais

d'avoir perdu ce bébé,j'en ai jamais parler a personne avant l'année derniere,kan g etendu parler du deni de grossese,je me

suis demander, si j'avais pas perdu le bébé,est ce ke g m'en serais appercue,avant la naissance!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DanyHL92170 Membre 64 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

mais le pire, c'est ce qui arrive quand la femme sort brutalement de son déni de grossesse :

son ventre bascule et s'arrondit jusqu'à en devenir énorme, en l'espace de seulement quelques heures.

C'est seulement à ce moment précis où la future accouchée prend conscience qu'elle a un enfant dans le ventre, que cet enfant s'autorise à prendre la place qui lui revient.

Primauté du psychisme sur le physique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lumiera Membre 731 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Je veux bien comprendre le deni de grossesse........

Mais je ne comprends tjrs pas l'infanticide.

Une mere qui tue son enfant car elle n'en voulait pas, avouez quand meme qu'il y a un serieux probleme psychologique à moins que certaines se retrouvent à l'etat bestial!

Tant de couples voudraient adopter.Un enfant né a droit à la vie meme si ceux qui l'eleveront ne sont pas les parents biologiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léo Steeve Membre 261 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Bien des personnes maigres ne prêtent pas d'attention à "c'est leurs corps qui fait tout le travail"! Ils vivent dans moment heureux et je suis content pour eux!!

:blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nebel Membre 23 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)

j'ai eu la même réaction....j'ai appris quelques choses...mais alors pourquoi le taire a son mari? Disons que j'ai beaucoup d'imagination pour culpabiliser le mari, Ca c'est le détails qui me dérange le plus! ..... je n'ai rien contre les maris , c'est plus fort que moi de me dire qu'ils y sont pour quelques choses. Pourquoi la femme entre dans un mutisme total? oui c'est un choc!!! c'est certains! et mais ce choc n'a pu être detecté par le mari??? non je n'y crois pas!! pour moi le mari est responsable du mutisme de sa femme, probléme relationel et probléme de communication dans le couple, ......quel était ce probléme?la encore on peu s'maginer un tas de truc .

mais je suis certaine q'un choc de cette ampleur, l'homme ne peu pas l'ignorer ...........!!!!!

Ou bien c'est qu'il a quelque chose a se reprocher!

j'esper ne pas vous avoir choqué, ce n'est pas du tout mon but, je vous exprime juste mes ressenti , et encore je suis restée correct quand a mon imagination je préfère me taire que d'engendrer une polémique....je ne me permertrais pas non plus de savoir mieux que la vérité...que l'on attend toujours! sur ce j'espere vous avoir aporter quelques choses en vous signalant mon avis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lauraline Membre 5 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

ce sujet me laisse perplexe en tant que femme j'ai du mal à penser qu'on ne ressent rien je pense que le cerveau est plus compliqué qu'il n'est reellement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel.bzh Membre 2 769 messages
psycho-étudiante‚ 30ans
Posté(e)

Je trouve ça hallucinant :blush:

M'enfin ça existe c'est sûr !

Si ça m'arrivait, je serais totalement désemparée et à vrai dire, je ne garantis rien de ma reaction. Elle pourrait être totalement WTFesque !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Audrey31 Membre 252 messages
Forumeur activiste‚ 26ans
Posté(e)

Je n'arrive pas à comprendre comment un petit bout de chou peut rester 9 mois dans le ventre de sa maman, sans que le ventre de celle-ci grossisse comme lors d'une grossesse "normale".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Poupouille Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 45ans
Posté(e)
Je n'arrive pas à comprendre comment un petit bout de chou peut rester 9 mois dans le ventre de sa maman, sans que le ventre de celle-ci grossisse comme lors d'une grossesse "normale".

Parce que techniquement l'utérus et tout ce qu'il contient ne prend pas tant de place que ça. J'ai vu des femmes sans le moindre ventre à 7 mois sans pour autant qu'il y ait déni. éa dépend de la façon dont l'utérus se place. Et lorsque des femmes réalisent qu'elles sont enceintes sur le tard, leur utérus bascule et se met "vers l'avant".

Moi je suis enceinte de deux mois et rien ne devrait se voir. Mais j'ai déjà du ventre. Ma mère et ma soeur l'ont même vu sous mes vêtements d'hiver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Audrey31 Membre 252 messages
Forumeur activiste‚ 26ans
Posté(e)

Merci Poupouille pour l'explication :blush: et félicitations pour ta grossesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Poupouille Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 45ans
Posté(e)

Merci.

Dans mon cas mon corps réagit beaucoup plus vite que ma tête. Enfin il y en a déjà un qui suit :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Poupouille Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚ 45ans
Posté(e)

Je suis enceinte de 10 semaines et je l'ai su dès les premières semaines. Le père prend très bien la nouvelle et s'investit dans sa future paternité. Et pourtant cette grossesse est quasiment issue de notre première rencontre et nous en sommes encore à apprendre à nous connaitre.

Quant à moi, je gère bien ma grossesse (analyses, gynéco, interdictions alimentaires et bouleversement hormonaux) mais je ne réalise pas du tout que je vais avoir un enfant "à moi".

Par exemple, tandis que le papa cherche des prénoms, je prends juste note et je tâche de le conseiller au mieux. Mais je me sens complètement détachée de la question. Comme si ça le concernait lui mais pas moi

Ma gyneco dit que ça risque de changer la semaine prochaine, grâce à l'échographie. Mais pour l'instant, je me sens un peu monstrueuse.

Y'a t'il ici des femmes qui ont eu du mal à réaliser, non pas qu'elles étaient enceintes, mais qu'elles allaient devenir mères ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Tu n'es pas monstrueuse !

tu n'es pas la seule à être passée par là. :blush:

J'ai un fils de 13 mois. avant qu'il naisse, c'était très abstrait pour moi - même après les échographies. Je j'avais conscience j'étais enceinte, j'étais contente de devenir maman... mais en même temps, ça me semblait encore très lointain. Et j'avais du mal à "réaliser". Sur la fin de ma grossesse, j'étais même complètement paniquée à l'idée que ça allait devenir "vrai"... :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant