L'homosexualité et l'adoption

Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?   139 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?

    • Pour
      74
    • Contre
      54
    • Sans avis
      11

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Si je fais ma vie avec une femme, je ferai des enfants, mais si je suis avec un homme j'éviterai.

:yahoo: Je vois mal comment tu pourrais en faire avec un homme.

Moi je suis pour qu'on puisse adopter des enfants, même homosexuels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Kusana Membre 1 126 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
Je ne me suis pas prononcé contre le mariage et j'ai argumenté mon opposition à l'adoption, là où tu m'as répondu ineptement par homophobe. Je n'appelle pas ça un débat, c'est au contraire tuer dans l'¿uf une discussion en condamnant quelqu'un par un mot.

Tu devrais regarder les pays où l'homosexualité est proprement interdite, où les homosexuels sont condamnés à mort, et peut-être que tu pèserais mieux le mot homophobie.

Oui c'est vrai que tu n'as rien dit sur le mariage, j'ai fais un amalgame désolé! Mes arguments sont sur ce sujet et sur d'autres et me répéter devient soulant donc non je n'ai pas tué le débat, tu es juste arriver en retard (ce n'est pas une remarque négatif) et non le fait de ne pas donner les mêmes droits à certains citoyens sous des prétextes pseudo conservateur c'est de l'homophobie. L'homophobie ce n'est pas que des insultes ou de la violence physique.

Personnellement le mariage d'homos ne me choque pas,ils sont adultes.

L'adoption ,je suis contre,pour deux raisons principales: s'il s'agit de petits français jamais ils ne réussiront, c'est une chasse gardée réservée aux institutions sociales qui conservent bec et ongle tout le pognon que cela leur rapporte. Car à leur niveau c'est une véritable industrie financière, un simple exemple ,un gamin placé en famille d'accueil par une institution est payé à cette famille 25euros/jour ( conseil général) mais l'institution plaçant perçoit 700 euros/ jour et je n'aborde pas les IME ou IMPRO....

Donc il ne reste plus aux homos qu'à se rabattre sur les filières étrangères...Imaginez seulement le premier traumatisme de cet enfant, puis le deuxième d'avoir comme seul horizon deux personnes du même sexe.

Etre homo ,cela s'assume ,c'est une déviation non naturelle ,qui ne regarde qu'eux et leur affect,par contre pour élever un enfant il faut se conformer à certaines règles présentent dans tous les milieux évolués ou naturels

Donc je suis déviante, non naturelle, peu évoluée et un danger pour ma fille, cool ça fait plaisir à lire, heureusement que tous ne sont pas de cet avis!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
le fait de ne pas donner les mêmes droits à certains citoyens sous des prétextes pseudo conservateur c'est de l'homophobie.

Et quand je suis contre l'adoption par les célibataires, je suis célibatairophobe ?

L'adoption n'est pas un droit proprement parlé, sinon cela voudrait dire que l'état nous doit à chacun un enfant si on le lui réclame, c'est n'importe quoi. Non l'adoption n'est pas un droit, l'enfant n'est pas un objet, l'adoption est une mission qu'on accepte de nous confier ou pas selon des critères pragmatiques n'ayant rien à voir avec l'égalité.

Modifié par Napo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oulach Membre 2 574 messages
Forumeur alchimiste‚ 9ans
Posté(e)
On voit bien que tu ne sais pas ce que ça fait d'être insulté de la sorte, on t'a jamais traité de sous humain parce que tu embrassais une femme au lieu d'un homme et j'en passe donc non ce sont des propos homophobes qui ne doivent pas être généraliser... et qu'on ne me sort pas que nous homosexuels on l'utilise entre nous vu que tous ne le font pas.

Noooooonnnnn moi on ne m'a jamais insulté de ma vie... ... Y'a qu'à toi que c'est arrivé, mais bon c'était pas la dernière fois que tu tombera sur un connard

Un pd c'est un pd pas de quoi en faire une maladie. Pareil pour fiotte c'est mignon et ça me fait rire, tout dépend de comment c'est dit et par qui...

Heureusement que Coluche est mort jeune, il en aurait bouffé des procès pour injures...

Modifié par oulach

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Heureusement que Coluche est mort jeune, il en aurait bouffé des procès pour injures...

Procès pour injures raciales, antisémites, homophobes, il aurait eu le droit à tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oulach Membre 2 574 messages
Forumeur alchimiste‚ 9ans
Posté(e)
Personnellement le mariage d'homos ne me choque pas,ils sont adultes.

L'adoption ,je suis contre,pour deux raisons principales: s'il s'agit de petits français jamais ils ne réussiront, c'est une chasse gardée réservée aux institutions sociales qui conservent bec et ongle tout le pognon que cela leur rapporte. Car à leur niveau c'est une véritable industrie financière, un simple exemple ,un gamin placé en famille d'accueil par une institution est payé à cette famille 25euros/jour ( conseil général) mais l'institution plaçant perçoit 700 euros/ jour et je n'aborde pas les IME ou IMPRO....

Donc il ne reste plus aux homos qu'à se rabattre sur les filières étrangères...Imaginez seulement le premier traumatisme de cet enfant, puis le deuxième d'avoir comme seul horizon deux personnes du même sexe.

Etre homo ,cela s'assume ,c'est une déviation non naturelle ,qui ne regarde qu'eux et leur affect,par contre pour élever un enfant il faut se conformer à certaines règles présentent dans tous les milieux évolués ou naturels

Ca c'est antique comme manière de penser... Dieux merci on en est plus là...

Et j'ai dis antique, pas homophobe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Balpheron Membre 36 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
:yahoo: Je vois mal comment tu pourrais en faire avec un homme.

Je peux être avec un homme et faire des enfants avec...une femme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pilgrim Membre 1 003 messages
Forumeur alchimiste‚ 57ans
Posté(e)
N'importe quoi. En est en 2010, mon cher. Les femmes désormais contrôlent leur reproduction, c'est dire que les choses ont changé. Les réactionnaires dont tu fais partie sont des has-been. :yahoo:

;) Il vaut mieux être un has-been, que de disparaitre. :dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Et quand je suis contre l'adoption par les célibataires, je suis célibatairophobe ?

Oui ! :yahoo:

L'adoption n'est pas un droit proprement parlé, sinon cela voudrait dire que l'état nous doit à chacun un enfant si on le lui réclame, c'est n'importe quoi. Non l'adoption n'est pas un droit, l'enfant n'est pas un objet, l'adoption est une mission qu'on accepte de nous confier ou pas selon des critères pragmatiques n'ayant rien à voir avec l'égalité.

Tu parles toi-même d'une mission qui n'a rien à voir avec l'égalité mais l'égalité est un principe national. Tout citoyen doit être traité également lors des critères d'adoption.

Certains célibataires ont des situations très bonnes, certains couples hétéros sont discutables, on peut bouter des couples homos aussi. Le problème est qu'ils sont exclus d'office (sauf avec le passe-passe d'adoption en célibataire) sous un critère très discuté de stabilité des modèles parentaux pour l'identité et le bien-être de l'enfant (qui aura pourtant déjà le traumatisme d'être un adopté) et son intégration sociale.

Ou même sous aucune justification qui ne soit pas valable pour un couple hétéro ou n'importe quel adoptant célibataire. On n'est pas du tout dans des critères pragmatiques, à ce que j'en vois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Alary
Invité Alary Invités 0 message
Posté(e)
Je n'ai aucun avis sur oui ou non autoriser les gens homosexuels à adopter un enfant.

Il y a autant de bonnes raisons pour et contre.

Alors je voulais savoir ce que vous en pensiez.

Vrai sujet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Tu parles toi-même d'une mission qui n'a rien à voir avec l'égalité mais l'égalité est un principe national.

Les citoyens sont égaux en droits, hors j'ai démontré que l'adoption n'est pas un droit comme on l'entant. N'importe qui ne peut pas adopter, même parmi les couples hétérosexuels.

Certains célibataires ont des situations très bonnes, certains couples hétéros sont discutables, on peut bouter des couples homos aussi.

Ce n'est pas la question. Il est très difficile et long d'adopter en France, des enquêtes importantes sont menées, la liste d'attente des couples hétéros est assez longue pour qu'on ne s'amuse pas à expérimenter l'adoption chez les homos ou les célibataires. Le célibataire peut avoir la légion d'honneur, mais s'il recherche de la compagnie qu'il s'achète un chien, un enfant ça se fait à deux. Le couple d'homos peut être composé des gens respectables, peu importe. La question est celle du modèle familial de notre société qui est le couple monogame, composé d'un père et d'une mère. Outre civilisation il existe aussi en modèle familial le couple polygame, ici c'est interdit, et je m'assoie sur ceux qui pleurent à la discrimination. Il en va de la stabilité de la société et de la sauvegarde culturelle. Il y a des traditions qu'il faut savoir respecter et entretenir, un père et une mère est sans doute la plus fondamentale et naturelle de toute.

Les homos sont ce qu'ils sont et on ne les empêches pas de l'être, seulement il faut qu'ils assument leur différence, et le fait de ne pouvoir enfanter en est la plus évidente. Réclamer l'adoption par les homos c'est réclamer le beurre et l'argent du beurre ; la différence et la normalité.

Un homosexuel qui veut un enfant est révélateur d'un être qui ne s'assume pas en tant qu'homosexuel, et on voudrait leur confier des orphelins ?

De plus, on en sait très peu sur l'homosexualité, les psychanalystes prétendent qu'il s'agit d'un trouble de l'identité sexuel lié à la construction psychique dans l'enfance, des scientifiques parlent de facteur génétique, etc... Tant que l'homosexualité est si mal expliquée, leur permettre l'adoption serait faire des orphelins les cobayes de l'histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tricephale Membre 1 650 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

faut être con pour vouloir élever des gosses de nos jours: c'est source d'emmerdements, de privations, de dépenses financières ...

les omo avaient la possibilité d'être pénards sans marmots et tout ce qui va avec

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)

L'adoption par le couple homo n'est pas qu'une question de sentiments, chaque individu est capable d'aimer. Les homosexuels revendiquent le droit de fonder une famille, en contrepartie, nous pouvons avoir le droit de revendiquer d'avoir un père et une mère. Dans la majorité des cas, l'adoption se déroule à sens unique, l'enfant qui est en bas âge, on ne lui pose pas la question, on le place et puis voilà, on lui demande jamais son avis.

La construction d'un enfant abandonné est très complexe. Il vit le deuil d'une famille, d'une histoire. De profondes frustrations, les motifs de son abandon, ce qu'il est et ce qu'il va devenir. L'enfant pour se reconstruire, doit apprendre à s'identifier aux yeux des autres, hommes et femmes et pour cela il a besoin d'un père et d'une mère. Besoin d'une mère qui lui donne de la tendresse et qui lui montre que toutes les femmes ne sont pas comme sa mère qui l'a abandonné, besoin d'un père pour l'autorité et qui lui donne une image paternelle positive afin qu'il puisse faire le deuil de ses parents sans garder de colères... Etes vous sûr qu'un enfant abandonné a besoin d'une difficulté supplémentaire pour pouvoir s'identifier à sa nouvelle famille homosexuelle ?

Pour tenir compte de ce qui est le mieux pour les enfants adoptés par des homosexuels ou des parents isolés, il faudrait tenir compte des avis des :

Des homosexuels (en évitant bien sûr que ceux là, dénoncent l'homophobie à tout bout de champs)

Des parents isolés

Mais surtout des enfants abandonnés et adoptés ou des adultes si les enfants sont trop jeunes, leurs témoignages seraient très intéressants (ce que malheureusement on a pas ou très peu dans des enquêtes)

Et des mères (accouchements sous x) qui ont accouché et abandonné leurs enfants, après tout, elles le font car elles savent qu'il est garanti un père et une mère. L'aurait elle gardé et abandonné si elle avait su qu'il aurait pu être adopté par un couple homo ? Elles choisissent de l'abandonner certes mais pour une famille plus stable, plus aisée, plus construite. A partir du moment où il y a plusieurs modèles, elles doivent avoir le choix de choisir quel modèle elles veulent pour leurs enfants. Et qu'on ne viennent pas me dire qu'après tout, ses mères les ont abandonnés, qu'elles n'ont pas le droit de donner leurs avis, je connais des mères qui ont accouchées sous x et pour des raisons multiples, elles ont préférés garder l'enfant pour le donner à des familles, mais j'ai vu la souffrance de ses mères, un choix très difficile et toute leurs vies, elles pensent à leurs enfants en gardant toujours l'espoir qu'ils sont dans une bonne famille, beaucoup d'entres elles risquent d'être déçues si elles apprennent que leurs enfants sont élevées par des homosexuels, et beaucoup d'entre elles feront moins d'accouchements sous x, car une des raisons qui les font aller jusqu'au bout, c'est surtout parce qu'elles pensent que leur enfant trouvera une famille modèle (idem pour ses mères, on a pas ou très peu d'avis)

Bien sûr, l'avis des pédopsychiatres, psychologues, sociologues¿est aussi importante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kusana Membre 1 126 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Napo

Et quand je suis contre l'adoption par les célibataires, je suis célibatairophobe ?

L'adoption n'est pas un droit proprement parlé, sinon cela voudrait dire que l'état nous doit à chacun un enfant si on le lui réclame, c'est n'importe quoi. Non l'adoption n'est pas un droit, l'enfant n'est pas un objet, l'adoption est une mission qu'on accepte de nous confier ou pas selon des critères pragmatiques n'ayant rien à voir avec l'égalité.

Sauf que même si ce n'est pas un droit je ne vois pas pourquoi nous, citoyen, nous serions privé d'accéder au droit d'être parent via l'adoption alors que des gens comme nous, à l'exception de la sexualité y ont accès, donc non ce n'est pas égalitaire et donc nous sommes inférieurs aux autres citoyens et de ce fait c'est en soit un acte d'homophobie!

Les homos sont ce qu'ils sont et on ne les empêches pas de l'être, seulement il faut qu'ils assument leur différence, et le fait de ne pouvoir enfanter en est la plus évidente. Réclamer l'adoption par les homos c'est réclamer le beurre et l'argent du beurre ; la différence et la normalité.

Un homosexuel qui veut un enfant est révélateur d'un être qui ne s'assume pas en tant qu'homosexuel, et on voudrait leur confier des orphelins ?

De plus, on en sait très peu sur l'homosexualité, les psychanalystes prétendent qu'il s'agit d'un trouble de l'identité sexuel lié à la construction psychique dans l'enfance, des scientifiques parlent de facteur génétique, etc... Tant que l'homosexualité est si mal expliquée, leur permettre l'adoption serait faire des orphelins les cobayes de l'histoire.

Le fait de faire des enfants et d'éléver un enfant c'est deux choses différentes mon grand, la normalité c'est de la connerie et ce qui prone cela sont plus anormaux que ceux qu'ils désignent ainsi. J'élève une fille alors que je suis homosexuelle en me basant sur les préceptes de mes parents et ma fois je ne sais pas mais elle a l'air bien dans sa tête, en bonne santé et j'en passe et il y a des millions de cas ainsi. Je m'assume en tant que homosexuel donc ta science qui ne se base sur rien de concret hein.

Adopter ce n'est pas faire des cobayes potentiels ou je ne sais quelle autre connerie, non mais sérieusement qu'est ce qu'il ne faut pas lire!

Oulach

Noooooonnnnn moi on ne m'a jamais insulté de ma vie... ... Y'a qu'à toi que c'est arrivé, mais bon c'était pas la dernière fois que tu tombera sur un connard

Un pd c'est un pd pas de quoi en faire une maladie. Pareil pour fiotte c'est mignon et ça me fait rire, tout dépend de comment c'est dit et par qui...

Heureusement que Coluche est mort jeune, il en aurait bouffé des procès pour injures...

Cela n'a aucun rapport, il est humoriste et l'emploi avec intelligence comme Desproges alors que vous vous l'employez pour nous désigner ce qui est stigmatisant, et non cela n'arrive pas qu'à moi et je n'ai pas à subir la vue de ce genre de mots désignants des gens comme moi sous prétexte que trouves cela non agressif!

Elles choisissent de l'abandonner certes mais pour une famille plus stable, plus aisée, plus construite. A partir du moment où il y a plusieurs modèles, elles doivent avoir le choix de choisir quel modèle elles veulent pour leurs enfants. Et qu'on ne viennent pas me dire qu'après tout, ses mères les ont abandonnés, qu'elles n'ont pas le droit de donner leurs avis, je connais des mères qui ont accouchées sous x et pour des raisons multiples, elles ont préférés garder l'enfant pour le donner à des familles, mais j'ai vu la souffrance de ses mères, un choix très difficile et toute leurs vies, elles pensent à leurs enfants en gardant toujours l'espoir qu'ils sont dans une bonne famille, beaucoup d'entres elles risquent d'être déçues si elles apprennent que leurs enfants sont élevées par des homosexuels, et beaucoup d'entre elles feront moins d'accouchements sous x, car une des raisons qui les font aller jusqu'au bout, c'est surtout parce qu'elles pensent que leur enfant trouvera une famille modèle (idem pour ses mères, on a pas ou très peu d'avis)

Bien sûr, l'avis des pédopsychiatres, psychologues, sociologues¿est aussi importante.

Non mais à vous lire on a l'impression d'être des cinglés paranoïaque limite pédophile, pauvre qui vie dans je ne sais quelle connerie. Nous sommes comme vous, avec les mêmes valeurs (je parle en tant que parent) et on est stable, homosexualité ne rime pas avec nymphomanie, changement de partenaire et je ne sais quelle foutaise stable. J'ai une vie de couple stable depuis des années, je suis toujours avec la même femme, j'ai un métier stable, j'ai une vie stable... non mais comment vous tournez les choses, j'ai l'impression que vous avez peur qu'on les contamine avec je ne sais quoi et que les envoyer dans une famille qui les aime mais qui est homosexuel c'est comme les envoyer au purgatoire!

Enfin on ne fait que se répéter depuis 25 sujets et je me dis qu'on vit dans une société déprimante!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oulach Membre 2 574 messages
Forumeur alchimiste‚ 9ans
Posté(e)
Sauf que même si ce n'est pas un droit je ne vois pas pourquoi nous, citoyen, nous serions privé d'accéder au droit d'être parent via l'adoption alors que des gens comme nous, à l'exception de la sexualité y ont accès, donc non ce n'est pas égalitaire et donc nous sommes inférieurs aux autres citoyens et de ce fait c'est en soit un acte d'homophobie!

Cela n'a aucun rapport, il est humoriste et l'emploi avec intelligence comme Desproges alors que vous vous l'employez pour nous désigner ce qui est stigmatisant, et non cela n'arrive pas qu'à moi et je n'ai pas à subir la vue de ce genre de mots désignants des gens comme moi sous prétexte que trouves cela non agressif!

Ton raisonnement est très logique, mais encore une fois il ne tiens pas compte du bien de l'enfant... On a pas le droit, on nous interdit, on est inférieur... Pauvre petite persécuté...

Je ne parle pas que des sketch de Coluche, mais aussi de ses interventions publiques ou privées ou de certaines réplique de ses films. Donc pas forcement dans un contexte humoristique. C'était un artiste engagé avec un langage cru, pas seulement un clown.

Je prend un autre exemple : le terme "Rital" était la pire insulte que l'on pouvait dire à mon grand père lorsqu'il est arrivé en France après guerre, aujourd'hui cette expression a été banalisé grâce à de grand homme comme Cavanna, Coluche... et c'est pratiquement passé dans le langage courant, ça peut mettre être affectif...

En accusant les gens de stigmatisation à tort et à travers tu tombes dans le communautarisme et tu fabriques tes propres ennemis. Tu te stigmatises toute seule au lieu de chercher à te fondre dans la masse.

Je pense aussi que des évènements comme la gaypride ou le drapeau multicolore ridicule affiché devant les boutiques font beaucoup de mal à la cause gay. Ca se sont de vrai exemple de stigmatisation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kusana Membre 1 126 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
Ton raisonnement est très logique, mais encore une fois il ne tiens pas compte du bien de l'enfant... On a pas le droit, on nous interdit, on est inférieur... Pauvre petite persécuté...

Je ne parle pas que des sketch de Coluche, mais aussi de ses interventions publiques ou privées ou de certaines réplique de ses films. Donc pas forcement dans un contexte humoristique. C'était un artiste engagé avec un langage cru, pas seulement un clown.

Je prend un autre exemple : le terme "Rital" était la pire insulte que l'on pouvait dire à mon grand père lorsqu'il est arrivé en France après guerre, aujourd'hui cette expression a été banalisé grâce à de grand homme comme Cavanna, Coluche... et c'est pratiquement passé dans le langage courant, ça peut mettre être affectif...

En accusant les gens de stigmatisation à tort et à travers tu tombes dans le communautarisme et tu fabriques tes propres ennemis. Tu te stigmatises toute seule au lieu de chercher à te fondre dans la masse.

Je pense aussi que des évènements comme la gaypride ou le drapeau multicolore ridicule affiché devant les boutiques font beaucoup de mal à la cause gay. Ca se sont de vrai exemple de stigmatisation.

Se fonde dans la masse ouai ouai mais il n'y a pas besoin de donner des noms aux gens pour les désigner de la sorte! Quand je vois une personne de couleur, je ne lui dit pas salut le black alors qu'à suivre ton raisonnement on le pourrait. Non ces termes n'ont pas à être banalisé, les insultes ne sont pas banalisés aujourd'hui et reste péjoratif, donc des termes comme pédés qui sont des insultes, je ne vois pas en quoi cela doit changer. Ne pas stigmatiser les gens c'est déjà les respecter et le respect ça ne fait pas à travers ce genre de terme!

Sinon en ce qui concerne l'adoption, non je n'oublie pas l'enfant! Et sinon pour ce qui est de la gaypride, ceux en France ne ressemblent souvent à rien mais il y en a qui continue à être utile comme celui de San Francisco et j'en passe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Et sinon pour ce qui est de la gaypride, ceux en France ne ressemblent souvent à rien mais il y en a qui continue à être utile comme celui de San Francisco et j'en passe.

Gaypride de Paris :

paris+1+015.JPG

defiles-paris-france-1260235937-1223206.jpg

Gaypride de San Francisco :

tits1.jpg

san-francisco-lesbian-gay-pride-parade-2009-part-209.jpg

En effet il y a pas à dire, celle de San Francisco relève le niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
Gaypride de Paris :

paris%201%20015.JPG

defiles-paris-france-1260235937-1223206.jpg

Gaypride de San Francisco :

tits1.jpg

san-francisco-lesbian-gay-pride-parade-2009-part-209.jpg

En effet il y a pas à dire, celle de San Francisco relève le niveau.

Le problème, Napo, c'est que tu dérives de l'adoption à une certaine critique que je vois arriver de loin sur les us et coutumes follement gaies de certains membres de la communauté homo, et là on part dans des trucs merdoyants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mimisoleil Membre 2 135 messages
Vivre l'instant... ‚ 54ans
Posté(e)

Les parents adoptant doivent rendre les enfants adoptés heureux...

Peu importe leurs origines ethniques, sociales, religieuses ou préférences sexuelles...

Sur que l'image que renvoit certains homos en manifestant lors des gay-prides de part le monde n'aide pas à les voir en tant que parents responsables mais bon, y'a des parents "naturels" hétérosexuels qui ont des comportements peu responsables (alcool, violences verbales entre conjoints ou violences physiques) ou qui s'adonnent aussi à des exhibitions qui n'ont pas lieu d'être devant leurs enfants voire sont incestueux...

Avoir des parents "naturels" hétérosexuels n'est pas un label de garantie...

Avoir des parents "adoptants" hétérosexuels n'est pas un label de garantie...

Difficile de savoir de prime abord qui sera un "bon" parent ou pas...

Déjà, on n'adopte pas un enfant pour se faire uniquement plaisir, pour le modeler à son image mais pour donner de l'amour et en recevoir, pour l'aider à grandir,...

Sur que c'est pas facile d'être adopté et de bien le vivre...

Sur que cela ne doit pas être facile de lire dans les regards des autres le fait que ces parents soient différents de la moyenne... Disons faisant partie d'une minorité...

Je connais des enfants dont les parents ont un handicap ou ne se comportent pas comme la moyenne et le regard des autres enfants et parents sont durs à vivre pour ces enfants... Formateurs aussi...

Une souffrance qui peut être aussi une force...

Je dirais qu'il faut prendre en compte la personnalité des parents, les chances de stabilité du couple,...

Une lourde responsabilité que de choisir qui peut adopter ou pas...

L'erreur est lourde de conséquences pour l'enfant...

Pour ceux aussi auxquels on refuse le droit à adopter alors qu'ils auraient les capacités de le faire...

Et je préciserais aussi qu'il n'y a pas de permis ou de tests pour être parent naturellement alors c'est peut-être aussi bien compliquer les choses que de rechercher la "perfection" des conditions psy-sociales-matérielles pour ceux qui ne peuvent le faire naturellement...

Etrange aussi qu'au 21ème siècle, il y est encore des enfants à adopter alors que les méthodes contraceptives, la pillule du lendemain, le droit à l'avortement auraient du faire quasiment disparaitre les enfants confiés à l'adoption... Tout au moins en Europe...

Ce qui me choque par contre c'est les traffics parfois liés à l'adoption des enfants étrangers, de ceux qui viennent de pays "pauvres"... Certains ont encore de la famille mais se voient expatriés au nom de conditions matérielles meilleures dans les pays "riches"...

Enfin, cela est un autre débat...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Le problème, Napo, c'est que tu dérives de l'adoption à une certaine critique que je vois arriver de loin sur les us et coutumes follement gaies de certains membres de la communauté homo, et là on part dans des trucs merdoyants.

Je répond à qui prétend la gaypride utile, si tu as un problème à poser sur une dérive de sujet par ailleurs désuète, il faut remonter plus haut.

On entant pleurer ici à l'homophobie pour un oui ou pour un non ; le type qui ne connait pas d'homos dans son entourage et qui voit cette manifestation grotesque, il a toutes les raisons de devenir homophobe. La gaypride est la pire chose qui soit arrivée aux homosexuels, c'est une véritable fabrique à homophobie alors qu'elle est censée la combattre ; exactement comme la doctrine antiraciste avec le racisme.

Modifié par Napo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant