Pour ou contre l'avortement

Blatte Membre 3 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

C'est marrant comme certain ne savent absolument pas débattre sans diaboliser ou déshumaniser son adversaire.

Un peu comme ici, par exemple :o° ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

Ce qui m'épate, c'est que vous me reprochez de mépriser la vie humaine, alors que le bonheur de chacun et de tous compte à mes yeux.

Non, je ne vous reproche pas de mépriser la vie humaine, je ne vous connais pas et je n'aurai pas cette audace. Je dis simplement que l'idéologie que vous défendez, mène, en final au mépris de l'humain. Je ne dis pas que c'est une volonté de votre part.

Vous comparez le contrôle individuel des naissances et la maîtrise de la fécondité à de l'eugénisme.

Non, la encore, ce n'est pas ce que je dis, je dis que l'eugénisme est aussi une méthode pour contrôler les naissance.

Vous m'accusez d'ultra-individualisme quand ma première inquiétude pour une fille de 15 ans confronté à ce type de problème est qu'elle en souffre le moins le possible (d'autant que j'ai jamais dit qu'il était raisonnable qu'une fille de 15 ans soit enceinte hein, je dis juste que ça arrive et qu'il faut agir en conséquence).

Non, je ne VOUS accuse pas d'ultra individualisme, je dis que le principe invoqué pour justifier l'utilisation libre de l'avortement dans tous les cas, favorise l'ultra individualisme de notre société. Je ne doute pas que votre position parte d'un bon sentiment, par principe, sur internet, j'admets ce que les gens me disent d'eux.

Vous vous contredisez en quelques paragraphes : il n'est pas normal pour vous de tomber enceinte par hasard, mais pourtant vous êtes hostile au contrôle des naissances.

Je ne vois pas ou est la contradiction, et ensuite, je ne vois pas ou vous avez pêché que j'étais hostile au contrôle des naissances. La contraception et la procréation médicale assistée sont 2 méthodes de contrôle des naissances, et, jusqu'à preuve du contraire, je n'ai pas émis d'avis négatif sur ces méthodes.

Et vous m'accusez d'être le défenseur des bonnes mœurs quand vous-même affirmez ce qui est normal ou pas, alors que je défend le principe que chacune a la liberté de choisir d'être enceinte ou pas, pas plus, avec pour solution de dernier recours l'avortement (qui, je le répète, n'est pas une partie de plaisir).

Oui, moi aussi je défends la liberté de choisir d'être enceinte. Ce doit bien être un choix, mais un choix avant, pas après.

l'avortement (qui, je le répète, n'est pas une partie de plaisir).

Qui a dit le contraire ? Ce n'est aucunement un argument et cela n'apporte rien au débat. L'avortement n'est pas une partie de plaisir et produit, en général des dégâts physiques et psychologique. C'est bien un argument contre l'avortement. Et d'ailleurs, pourquoi cela produit il des dégâts psychologique ? parce quoiqu'on dise, cela produit un sentiment lourd de culpabilité, parce qu'au fond d'elles, la majorité des femmes sentent bien, qu'en tant qu'être humain, les choses ne sont pas aussui simple, qu'il ne s'agit pas d'une simple opération ou l'on enlève un organe, un simple paquet de cellules, mais bien, en final d'un être qui aurait été une personne comme vous ou moi. Que se soit du domaine de la réalité ou de la potentialité, on supprime l'accès à la réalité, à la vie, à un être humain unique et individualisé.

Je sais pas comment vous tenez debout, honnêtement.

Je suis logique avec moi même et je ne m'arrange pas avec la réalité pour soulager ma conscience

Modifié par Thordonar
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blatte Membre 3 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

(...) et produit, en général des dégâts physiques et psychologique. C'est bien un argument contre l'avortement.

Non, plus à l'heure d'aujourd'hui.

Les "dégâts" ne sont pas plus, pas moins présents que lors de n'importe quelle opération chirurgicale, quand aux dégâts psychologiques, ils ne sont que dus à notre société qui crée cette culpabilisation.

Donc, c'est peut être un "argument" contre l'avortement", mais à l'instant réfuté.

Et d'ailleurs, pourquoi cela produit il des dégâts psychologique ? parce quoiqu'on dise, cela produit un sentiment lourd de culpabilité, parce qu'au fond d'elles, la majorité des femmes sentent bien, qu'en tant qu'être humain, les choses ne sont pas aussui simple, qu'il ne s'agit pas d'une simple opération ou l'on enlève un organe, un simple paquet de cellules, mais bien, en final d'un être qui aurait été une personne comme vous ou moi. Que se soit du domaine de la réalité ou de la potentialité, on supprime l'accès à la réalité, à la vie, à un être humain unique et individualisé.

Mais aussi et surtout parce que des gens comme Favras ou Constantinople les harcèlent sur ce point et tente de jouer sur la fibre sensible des femmes qui avortent.

Sinon, je suis sûr qu'elles s'en foutraient comme si elles se foutent de leur première chemise :)

Modifié par Blatte
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

Non, plus à l'heure d'aujourd'hui.

Les "dégâts" ne sont pas plus, pas moins présents que lors de n'importe quelle opération chirurgicale, quand aux dégâts psychologiques, ils ne sont que dus à notre société qui crée cette culpabilisation.

Donc, c'est peut être un "argument" contre l'avortement", mais à l'instant réfuté.

Mais aussi et surtout parce que des gens comme Favras ou Constantinople les harcèlent sur ce point et tente de jouer sur la fibre sensible des femmes qui avortent.

Sinon, je suis sûr qu'elles s'en foutraient comme si elles se foutent de leur première chemise :)

C'est encore pire que ce que je pensais. Non, sincèrement, je trouve ça effarant de dire de telles choses.

Vivre dans l’inconscience la plus totale, l'absolue ignorance volontaire des conséquences, vivre pour soit, uniquement pour soit et le reste, on s'en fiche, jeter les choses comme ça, selon ses petites envies immédiates, se foutre de tout ce qui en résulte, simplement parce que ça nous convient.

Au moins, cela a le mérite de montrer que le désaccord est beaucoup plus profond que cette histoire d'avortement. C'est un choix d'humanité dont il s'agit, un désespérant choix, qui se rapproche plus d'une forme de suicide collectif que d'un véritable choix de vie.

Modifié par Thordonar
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blatte Membre 3 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

C'est encore pire que ce que je pensais. Non, sincèrement, je trouve ça effarant de dire de telles choses.

Rho, Thordonnar, ne me dit pas que tu n'as que ça à répondre, des petites larmes glissant sur tes joues, si ?

Vivre dans l’inconscience la plus totale, l'absolue ignorance volontaire des conséquences, vivre pour soit, uniquement pour soit et le reste, on s'en fiche, jeter les choses comme ça, selon ses petites envies immédiates, se foutre de tout ce qui en résulte, simplement parce que ça nous convient.

Et oui, vivre sa vie, indépendamment des pères-la-morale qui parlent "d'êtres humains" mais qui ignorent totalement les "êtres humains" qui portent ces tas de cellules.

Les gens vivent pour eux, ils ne sont pas là pour la satisfaction d'une élite autoproclamée détentrice de la seule morale vraie de vraie.

Au moins, cela a le mérite de montrer que le désaccord est beaucoup plus profond que cette histoire d'avortement. C'est un choix d'humanité dont il s'agit, un désespérant choix, qui se rapproche plus d'une forme de suicide collectif que d'un véritable choix de vie.

Un choix "d'humanité", parles-en donc à elle et à sa famille, tu seras bien gentil :)

J'pense que le choix d'humanité devrait s'orienter sur ce qui est vraiment un être humain, c'est-à-dire la personne porteuse du tas de cellules, et non sur ce tas de cellules qui, lui, se fout éperdument de ce qui peut lui arriver et qui n'a strictement rien d'un "être humain".

Modifié par Blatte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PopPorn
Invité PopPorn Invités 0 message
Posté(e)

Pourquoi vouloir oter la vie alors que nous sommes promis à la mort, non mais je vous le demande...

(je dis cela, je ne dis rien).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

Nos chers humanistes traitent la vie comme une MST, considèrent le fœtus humain comme « un parasite », et se persuadent mutuellement du progrès que doit représenter la normalisation de l'avortement. Tout ceci eût été impossible sans hébétude généralisée, sans abrutissement des masses, sans la Grande Déculturation du monde post-soixante-huitard. Pour que les symptômes les plus évidents – et les plus connus – d'une civilisation en décadence passent pour des « progrès » aux yeux des ravis de la crèche, il faut que le recul historique disparaisse ; sans quoi les trotte-menu de la pensée unique et prémâchée pourraient comprendre que la banalisation de l'avortement et autres joyeusetés libérales, le déclin démographique, l'explosion de la famille, le célibat de masse, la perte de spirituel, la société du divertissement et de l’assistanat, la déconstruction identitaire du peuple par le multiculturalisme, et enfin le mode de vie individualiste qui regroupe un certain nombre de ces maux, que tout cela est parfaitement commun à une société en fin de vie : ces symptômes se retrouvent en tout point et avec d'autres encore durant la période qui précède et qui couvre la chute de la République romaine.

Que les bigotes s'accrochent à leurs accoudoirs : il y a plus d’instinct maternelle chez la hyène que chez la femme qui avorte pour conserver son mode de vie ; la femelle de l'homme est sans doute l'animal le moins noble sur cette terre.

Des statistiques sur les raisons de l'avortement ont été récoltés aux États-Unis entre 1996 et 2004 sur un échantillon de 122 083 interventions, dans les états de Louisiane, du Nebraska et de l’Uta : 99,16 % des femmes avortent par mode de vie (« Lifestyle abortions ») ; 0,42% parce-que la santé ou la vie de la mère est en danger ; 0,22 % en cas de viol ou inceste ; et 0,20% car il se peut que l’enfant ait une malformation.

Selon le professeur Brian Clowes qui a participé à l'étude, « Les raisons faisant qu’on avorte aux USA sont similaires dans les pays européens établissant des statistiques depuis plus de 10 ans. »

Tribune de Genève, Décembre 2009.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 331 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

...........

Que les bigotes s'accrochent à leurs accoudoirs : il y a plus d’instinct maternelle chez la hyène que chez la femme qui avorte pour conserver son mode de vie ; la femelle de l'homme est sans doute l'animal le moins noble sur cette terre.

wacko.gif. Sans commentaires........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

Faut admettre, fallait oser dire une horreur pareille, pas envie de parler avec quelqu'un qui dit ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinHenry Membre 2 649 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Si la femme était bonne, Dieu en aurait une... (Coluche). :cool:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Des statistiques sur les raisons de l'avortement ont été récoltés aux États-Unis entre 1996 et 2004 sur un échantillon de 122 083 interventions, dans les états de Louisiane, du Nebraska et de l’Uta : 99,16 % des femmes avortent par mode de vie (« Lifestyle abortions »)

Pouvez vous étayer votre propos "mode de vie"??

Du reste, elles ont tout a fait raison d'avorter d'un enfant non désiré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

les statistiques, l'arme ultime des seigneurs de la bonne morale

Peu importe que ledit sondage vienne d'un pays ou l'avortement a une législation variable et un lobbying anti avortement très virulent pour ne pas dire volent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9 510 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 33ans
Posté(e)

Reste à savoir ce qu'on entend par "mode de vie"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

on attend la réponse avec impatience, selon moi, dans l'esprit de Favras, ça veut dire une femme qui se fait avorter une fois par mois au lieu de prendre la pilule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

Rho, Thordonnar, ne me dit pas que tu n'as que ça à répondre, des petites larmes glissant sur tes joues, si ?

Le ridicule ne tue pas, dit on. Pour moi, si, il tue une crédibilité. Rien à ajouter à ce genre de provocation débile

Pouvez vous étayer votre propos "mode de vie"??

Du reste, elles ont tout a fait raison d'avorter d'un enfant non désiré.

Quant on ne désire pas d'enfant, on n'en fait pas.

Enfin, à titre général, je constate d'un côté 2 ou 3 individus qui s'évertuent à faire des posts relativement longs et argumentés, qui se démènent pour sortir quelque chose d'élaborés, et d'un autre côté, toute une ribambelle de "grands penseurs" qui ne font qu'une suite de réponses sans aucun argument, de quelques mots uniquement, (cas typique, Alain75 dont on se demande ce qu'il vient faire ici, à part extraire une phrase et y "répondre" avec 2 mots...). Si tout le monde agissait de la même façon, le forum serait follement intéressant:

x: "ridicule"

y: "toi aussi"

z: "n'importe quoi"

x: "sans commentaire"

z: "et alors ?"

y: "sans intérêt"

x: "nul"

y: "écoeurant"

x: "Fallait oser"

Modifié par Thordonar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Quant on ne désire pas d'enfant, on n'en fait pas.

Justement, elles en n'ont pas fait.

Merci de prouver votre contradiction. ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favras Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

je note au passage que les femmes sont les moins virulentes ici, indice du fait que la encore, sous couvert de "défendre un point de vue" il y a la une énième version de "c'est moi que je sais le plus mieux avec mon gros kiki"

Selon un sondage réalisé par BVA en 2005, 83% des Françaises pensent que la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l'Interruption Volontaire de Grossesse, et selon un autre sondage réalisé par Ifop-Alliance en 2010 pour le journal La Croix, 85% des Françaises jugent trop élevé le nombre d'avortement, 60% considèrent que la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l’IVG, et cela devrait passer selon 67% d'entre elles par une sensibilisation des femmes enceintes à la possibilité d’adoption à la naissance.

Nous sommes bien plus proches des aspirations des femmes que les néo-féministes qui croient les émanciper par l'infanticide.

Bah tiens, c'pour ça que le discours préfabriqué est celui des "pro-vies" croyants (et pas que cathos), chantage affectif compris, et genre c'est une "calomnie" d'être qualifié d'être croyant.

Non, c'est une calomnie d'attribuer des "arguments divins" à quelqu'un qui n'en utilise pas. Mais le néo-moderne est désarçonné s'il n'a pas en face de lui quelqu'un répondant aux clichés qui fondent son système de pensée simpliste, à savoir contre l'IVG un obligatoire "croyant" sinon un intégriste.

évidemment que dans l'absolu l'embryon et le fœtus peuvent se voir ; quand je dis que la législation considère que l'enfant ne devient un être humain qu'à partir du moment où on le voit, ce n'est évidemment pas à travers une échographie, mais à l'accouchement (...)

Citation précise du texte de loi en question stp, histoire de voire de voir si ce n'est pas de la, comment dis-tu déjà, ah oui, de la "calomnie" :D

On n'est jamais si bien servi que par soi-même :

la constitution dit "Tous les hommes NAISSENT libres et égaux en droit et en devoir".
Mes smileys te gênent :hehe: !

Autant qu'une discussion sur feu MSN avec un enfant de 12 ans.

Néanmoins, il est certain que la conscience ne soit pas là avant la neurulation, soit le délai légal de l'avortement libre actuel. Donc acte.

La neurulation a lieu au stade embryonnaire et le délai d'avortement va bien au delà, jusqu'à 12 semaines, au stade fœtal. Du reste, on dit dont acte et non donc acte ; il ferait mieux de se cantonner aux smileys...

Oué, c'est de la rhétorique

Monsieur smiley croit faire de la rhétorique ? Comme il croyait faire de la moto sur son tricycle.

Je serais curieuse de savoir comment réagiraient tous les pères la morale si leur fille de 15ans étaient enceinte. On verrait alors s'ils iraient, ou pas comme je le crois, jusqu'au bout de leur logique ou alors pratiqueraient la double éthique du "ce qui vaut pour les autres ne s'applique pas à moi".

Dans le monde civilisé d'autrefois, lorsqu'un jeune homme mettait enceinte une jeune femme il avait le devoir de l'épouser. Les mères célibataires étaient une infime minorité, exceptées les veuves en temps de guerre bien sûr.

Modifié par Favras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

Justement, elles en n'ont pas fait.

Merci de prouver votre contradiction. ;-)

Mais oui, c'est ça (je me mets aussi en mode "communication minimum sans argument")

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Selon un sondage réalisé par BVA en 2005, 83% des Françaises pensent que la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l'Interruption Volontaire de Grossesse, et selon un autre sondage réalisé par Ifop-Alliance en 2010 pour le journal La Croix, 85% des Françaises jugent trop élevé le nombre d'avortement, 60% considèrent que la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l’IVG,

Et alors?

et cela devrait passer selon 67% d'entre elles par une sensibilisation des femmes enceintes à la possibilité d’adoption à la naissance.

hahahahaha!!

j'en rigole encore!!

Non mais c'est pas un argument ça???si??

Dans le monde civilisé d'autrefois, lorsqu'un jeune homme mettait enceinte une jeune femme il avait le devoir de l'épouser. Les mères célibataires étaient une infime minorité, exceptées les veuves en temps de guerre bien sûr.

Haa elle était belle l'époque des mariages forcés hein?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9 510 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 33ans
Posté(e)

Pour avoir connus de nombreux enfants nés sous X sans avoir la possibilité de connaître l'identité de leur mère biologique, il est très difficile pour nombre d'entre eux de pouvoir mener une vie normal.

Et pour les adoptés, le problème est assez similaire mais ils se retrouvent dans un cas ou leurs parents biologiques refusent de les voir.

Et leur souffrance est réelle, mais pas toujours prise en compte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant