Pour ou contre l'avortement

Constantinople Membre 9 077 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Vos toupies rhétoriques n'illustrent qu'une chose : le vide intersidéral argumentaire. Faut vraiment être dans le manque d'inspiration le plus total pour s'accrocher comme au radeau de la méduse au fait qu'il ne s'agisse réellement qu'un coup du sort si un embryon devient un fœtus.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Blatte Membre 3 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Faut vraiment être dans le manque d'inspiration le plus total pour s'accrocher comme au radeau de la méduse au fait qu'il ne s'agisse réellement qu'un coup du sort si un embryon devient un fœtus.

Vos toupies rhétoriques n'illustrent qu'une chose : le vide intersidéral argumentaire.

Je plussoie l'auteur du deuxième quote :D

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 9 077 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Imaginerions nous une mère nous confiant "je ne comprends pas, j'étais enceinte, un embryon se développait dans mon corps et là, ô surprise, tout d'un coup, un enfant est apparu dans mon corps ! Quel hasard incroyable ! quelle chaine d'evenements improbable! si je m'y attendais..."

Cet argument qui est tenu inlassablement, tel un mantra, un leitmotiv...Que rajouter de plus ? Comment le qualifier ? C'est un navrant néant. C'est même de l'obscurantisme. Évidemment qu'un embryon contient de la vie, évidemment que c'est un être humain en formation.

Modifié par Constantinople

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blatte Membre 3 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Imaginerions nous une mère nous confiant "je ne comprends pas, j'étais enceinte, un embryon se développait dans mon corps et là, ô surprise, tout d'un coup, un enfant est apparu dans mon corps ! Quel hasard incroyable ! quelle chaine d'evenements improbable! si je m'y attendais..."

Je ris, tellement c'est absurde comme argument :D

Cet argument qui est tenu inlassablement, tel un mantra, un leitmotiv...Que rajouter de plus ? Comment le qualifier ? C'est un navrant néant. C'est même de l'obscurantisme.

Et non:

Obscurantisme:

"Attitude, doctrine, système politique ou religieux visant à s'opposer à la diffusion, notamment dans les classes populaires, des ,,lumières``, des connaissances scientifiques, de l'instruction, du progrès."

Quel est donc le "progrès" que tu défendrais en combattant un "progrès" ? Mystère... Quelle connaissance scientifique, c'est-à-dire objectivable, pourrais-tu amener pour démontrer ce que tu avances ? Mystère itou...

Évidemment qu'un embryon contient de la vie, (...)

.

Oui, et en quoi ça en fait un être humain ?

(...)évidemment que c'est un être humain en formation (...)

Exactement c'est en "formation", donc ce n'est pas un être humain puisqu'il est une étape "avant".

Répéter inlassablement le même sophisme n'en fera pas une vérité, juste comme ça :D

Modifié par Blatte
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

Sans cœur, c'est la meilleure. Perso je ne nie pas la vie pour me déculpabiliser. Je dis qu'il est anormal de donner un droit de vie et de mort sans aucune autre limite que la volonté de la mère. Sans coeur, on croirait refaire Mitterrand et Giscard sans déconner.

Encore une fois: la limite existe déjà, merci d'arrêter votre propagande. Sans autre limite que la volonté de la mère signifierait avortement légal jusqu'à l'accouchement. Ce n'est pas le cas.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 9 077 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je ris, tellement c'est absurde comme argument

On est au moins d'accord sur ce point.

connaissance scientifique

Argument idéologique obscurantiste ; Un fœtus n'est pas supposé devenir un être humain. On peut donc décider de l'éteindre sans problème.

Argument rationnel et scientifique : tout être humain a été un fœtus, et un fœtus sauf accident va devenir un être humain sans qu'il soit scientifiquement ou philosophiquement possible de dire avec certitude a quel point de son développement il en devient pleinement un : on ne peut donc pas le tuer tel une vulgaire opération médicale.

Encore une fois: la limite existe déjà, merci d'arrêter votre propagande

Et encore une fois, non, si une personne a un droit absolu de vie et de mort sur l'embryon qui se développe en son sein sans aucun frein légal, il n'y a pas de limite.

Modifié par Constantinople

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blatte Membre 3 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Argument idéologique obscurantiste ; Un fœtus n'est pas supposé devenir un être humain.

Voilà.

Puis ce n'est pas comme si l'idéologie ne transpirait pas dans tes prises de position, Constantinople, et je ne vois pas ce qu'il y a "d'obscurantiste" là-dedans, va falloir nous l'expliquer - j'ai donné la définition juste au dessus pourtant :hu:

On peut donc décider de l'éteindre sans problème.

Voilà :D

Argument rationnel et scientifique : tout être humain a été un fœtus, et un fœtus sauf accident va devenir un être humain sans qu'il soit scientifiquement ou philosophiquement possible de dire avec certitude a quel point de son développement il en devient pleinement un : on ne peut donc pas le tuer tel une vulgaire opération médicale.

Non, ça ce n'est pas un "argument scientifique", c'est un raisonnement fallacieux. Il n'y a pas grand chose dans cette affirmation qui soit prédictive, réfutable et testable, là-dedans :D

Toute personne ici présente a effectivement été un foetus, mais ça ne veut pas dire que TOUS les foetus deviendront forcément des êtres humains :hehe:

Et encore une fois, non, si une personne a un droit absolu de vie et de mort sur l'embryon qui se développe en son sein sans aucun frein légal, il n'y a pas de limite.

Et bah si, il y a une limite, mais je suppose que tu préfères resté sur ta pente glissante ? Le curling est un sport dans lequel les "pro-vies" sont des champions reconnus, il est vrai :hehe:

Modifié par Blatte
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

je note au passage que les femmes sont les moins virulentes ici, indice du fait que la encore, sous couvert de "défendre un point de vue" il y a la une énième version de "c'est moi que je sais le plus mieux avec mon gros kiki"

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Benbow69
Invité Benbow69 Invités 0 message
Posté(e)

Ceux qui s'opposent à l'avortement sont comme ceux qui veulent interdire la prostitution : ils souhaitent simplement une Société de l'hypocrisie dans laquelle leur bonne conscience ne souffrirait pas de ce dont ils n'auraient pas officiellement connaissance. Quitte à aller eux-mêmes au lupanar en cachette ou trouver un médecin ami de la famille pour régler le cas de leur fille malencontreusement enceinte.

Face à ces tartuffes, le maintien de l'avortement dans des conditions saines d'ygiène et d'accessibilité est un impératif absolu. Pour donc !

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

Ceci est un chantage affectif.

Comme quant on nous montre des enfants d'immigrés affamés pour nous apitoyer ?

Pas très rationnel, comme argument, mais j'imagine que tu ne peux pas faire plus

vous ne trouvez pas ça rationnel ? mais quelle définition avez vous du mot "rationnel" ?

Je ne suis ni un pro vie, ni un pro avortement. Mais il reste que l'avortement consiste, qu'on le veuille ou non, à supprimer une vie. A quel moment l’embryon devient un individu ? je n'en sais rien, vous n'en savez rien, personne n'en sait rien. Et c'est bien là le problème.

Il y a 2 approches, l'une "spiritualiste", l'autre matérialiste. Pour la première, à partir du moment ou on ne peut pas déterminer le moment de "l'apparition" de l'âme, on ne peut se baser sur des suppositions pour accepter l'avortement à partir de tel ou tel délai, car c'est prendre le risque de tuer un individu.

Pour les matérialistes, et c'est là le plus compliqué à comprendre, rien ne peut justifier l'avortement. Pourquoi ? mais parce que l'individu n'a aucune existence en dehors de sa matérialité, hors, l'embryon, quelque soit son age, représente bien, génétiquement, donc matériellement, un individu, complet, à part entière. D'un point de vue purement matériel ET rationnel, rien ne distingue un avortement à 4 semaines d'un avortement à 8 mois. D'un point de vue matérialiste, nous avons affaire à la même entité, le même programme génétique, individuel et unique. Donc, justifier l'avortement, c'est justifier, pour le "bonheur" d'un seul individu plus fort, puisqu'il est le seul à pouvoir imposer sa volonté en détruisant un autre plus faible, la suppression d'un autre individu, qui d'un point de vue matérialiste, ne vaut ni plus ni moins qu'un autre.

Tout le reste n'est que vaticination pour justifier une vision d'une forme d'idéologie totalitaire du bonheur individuel.

Ceci dit, comme dit précédemment, n'étant pas un pro vie, j'admets qu'il peut y avoir des cas particuliers ou l'avortement pourrait se justifier.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 26 693 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)

D'un point de vue purement matériel ET rationnel, rien ne distingue un avortement à 4 semaines d'un avortement à 8 mois.

Ah ba si quand même. A 8 mois le bébé est naturellement viable.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blood-n-sugar Membre 102 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Je suis pour le droit à l'avortement.

Essentiellement car je pense que nous n'avons pas le droit de juger et d'interdir les choix de parfaits inconnus.

Il faut avoir un accès sécuritaire et sanitaire à offrir à ceux pour qui c'est leur seul recours.

Je trouve révoltant de soutenir la mentalité pro-life et vouloir imposer sa vision des choses à autrui, alors qu'on ne fait rien pour aider la mère seule/abandonnée et l'enfant naissant. Dans les pays où la morale (surtout religieuse) condamne l'avortement, au lieu de créer un réseau pour aider la femme à se débrouiller avec son bébé, ou va la rejeter comme paria de la société, la femme trop facile sans moeurs, (sans jamais condamner le papa bien entendu, elle a fait son bébé toute seule), on abandonne le bébé à la rue, on retrouve des nouveaux-nés dans des poubelles et des enfants mourrants de faim mendier un quignon de pain.

Je trouve cela bien bien hypocrite de défendre corps et âme un oeuf de cellule comme un chevalier de la morale hautain, mais de se laver les mains ensuite de ceux qui sont nés et les laisser mourir dans une misère humaine absolue en jouant (encore) de la morale. (elle n'avait qu'à pas ouvrir ses cuisses / c'est un bâtard)

Quand ces gens auront résolus tous ces soucis liés à la mère isolée et l'abandon d'enfant, et les avortements illégaux dangereux por la santé, quand ils sauront éduquer les hommes à ne pas faire pression sur ces femmes pour les abandonner sans craindre aucune répercussion une fois la graine semée, alors seulement à ce moment-là, je leur donnerai le droit de faire la morale à autrui pour interdire le droit à l'avortement.

Par contre, je pense qu'une grande éducation sexuelle doit accompagner le droit à l'avortement, il ne doit jamais être banalisé, il doit être strictement régulé et surveillé, il doit rester le dernier recours exceptionnel.

Pour info, en France il n'es pas autorisé jusqu'à 3 mois de grossesse. C'est 12 sem d'aménorhée, donc 10 sem de grossesse.

Par exemple, j'ai beaucoup de mal avec le droit Canadien qui autorise le droit à l'avortement jusqu'à la dernière heure de grossesse. (pour raison de confort) (la mère prendra une capsule de composant toxique qui va arrêter le coeur du bébé pour qu'il soit mort-né). Ca, humainement, je trouve ça choquant j'avoue.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mitsi Membre 23 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bonjour,

Je suis pour le droit à l'avortement, dans la mesure ou l'avortement n'est pas perçu comme un moyen contraceptif et donc utilisé comme tel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 9 077 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je trouve cela bien bien hypocrite de défendre corps et âme un oeuf de cellule comme un chevalier de la morale hautain, mais de se laver les mains ensuite de ceux qui sont nés et les laisser mourir dans une misère humaine absolue en jouant (encore) de la morale. (elle n'avait qu'à pas ouvrir ses cuisses / c'est un bâtard)

Plus de 200 000 avortements par an, j'ai du mal à imaginer que l'intégralité d'entre eux sont des choix faits à cause d'une situation aussi dramatique que tu dépeins. je ne suis pas pour interdire l'avortement a des situations spécifiques, mais pour le limiter, ça clairement, oui.

Par ailleurs, personnelement, je ne suis pas responsable de cette société dans laquelle il doit être considéré comme un formidable progrés et un bonnheur absolu qu'une mère soit célibataire et doive se débrouiller seule, qu'un pére ait le droit voir le devoir de se foutre de son gamin dés que la vie de couple n'est pas toute rose, ou que le fait de pouvoir interrompre une vie parce que ce n'est pas tout à fait le bon moment, que les études ne sont pas finies, ou qu'on imaginait pas avoir un enfant a ce moment là de sa vie est un progrés social lumineux dont il est absolument tabou de ne serait ce que discuter, sans parler de le remettre en question au moins en partie.

Modifié par Constantinople
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

Ah ba si quand même. A 8 mois le bébé est naturellement viable.

Et alors, ça change quelque chose de SON point de vue et d'un point de vue moral ? Et alors, ça suffit pour dire qu'il y a une différence essentielle ? A 4 semaines aussi, on peut dire qu'il est viable, si on le laisse se développer dans des conditions normales. Je ne vois vraiment pas.

Je n'essaie pas de défendre un point de vue particulier, j'essaie juste de comprendre la démarche des pro avortement, car, jusqu'à aujourd'hui, je n'ai toujours pas saisi leur logique.. EN fait, ils veulent "prouver" la non humanité de l'embryon pour justifier la "liberté" de choix d'un adulte. Pour moi, ce n'est pas logique d'aborder le sujet de cette façon. D'un point de vue purement scientifique, le problème est pris totalement à l'envers. Le discours devient purement idéologique. Et concernant une histoire de vie ou de mort, cela me gène énormément.

Je trouve cela bien bien hypocrite de défendre corps et âme un oeuf de cellule comme un chevalier de la morale hautain, mais de se laver les mains ensuite de ceux qui sont nés et les laisser mourir dans une misère humaine absolue en jouant (encore) de la morale. (elle n'avait qu'à pas ouvrir ses cuisses / c'est un bâtard)

Ce n'est pas le sujet. On ne peut pas être pro avortement sur la base d'un tel argument, laisser faire quelque chose simplement pour compenser l'amoralité de certains, ce n'est pas raisonnable. Il faut autre chose pour justifier l'anéantissement d'une vie, qu'elle soit réelle ou potentielle (je suis désolé, mais je ne vois pas comment présenter autrement un avortement).

D'ailleurs, qu'elle soit réelle ou potentielle, qu'est ce que ça change, en final, à partir du moment ou, génétiquement l'être est bien présent, il possède toutes les caractéristiques de ce qu'il deviendra, la seule chose qui lui manque, c'est le temps.

Modifié par Thordonar
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 327 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Ah ba si quand même. A 8 mois le bébé est naturellement viable.

Tu aurai du rajouter " hors du corps de sa mère et sans assistance autre que les soins classiques pour un nouveau-né à terme " ça aurait évité quelques tourmentes dans les estocs......

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

les anti avortements seront satisfaits quand on aura interdit celui ci, interdit la contraception féminine, réinstauré l'autorité paternelle et le versement du salaire des épouses a leur mari

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)

Tu aurai du rajouter " hors du corps de sa mère et sans assistance autre que les soins classiques pour un nouveau-né à terme " ça aurait évité quelques tourmentes dans les estocs......

Ah, parce qu'à 6 mois, un bébé est viable ?

Lorsque les partisans d'une idée s'ingénient à dire n'importe quoi, c'est bien la preuve que les chose ne sont pas si évidentes que ça, et moi, ça me met la puce à l'oreille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blatte Membre 3 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Lorsque les partisans d'une idée s'ingénient à dire n'importe quoi, c'est bien la preuve que les chose ne sont pas si évidentes que ça, (...)

Dommage que cette attitude n'est visiblement valable que pour soutenir ta position. Quand les "antis-ivg" disent "n'importe quoi", est-ce aussi la "preuve que les choses ne sont pas si évidentes que ça" :hehe: ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PopPorn
Invité PopPorn Invités 0 message
Posté(e)

"Avortements aux avortons...!".

Eugène Nisme (théoricien toujours d'actualité).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant