Pour ou contre l'avortement

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
"tous les enfants abandonnés ont besoin d'une psychanalyse " est évidemment une provocation de plus du troll emperlousé là dessus nous sommes d'accord.

Dolto (qui était une femme aussi cultivée qu'intelligente et respectant le langage auquel elle accorde une importance vitale aurait au moins dit que ces enfants auraient besoin d'un psychanalyse.

De plus, la psychanalyse n'a de sens que si l'intéressé en exprime le besoin justement (à de rares exceptions près comme Françoise Giroud).

D'ailleurs, le boulet sus-cité n'est pas capable de citer ni l'ouvrage ni le séminaire où aurait été prononcée cette phrase mais saute du coq à l'âne sur d'autres propos de Dolto mettant ainsi en exergue sa culture de facade et son incapacité à approfondir un sujet.

Que d'insultes dignes d'un charretier! Ton passé dans les abattoirs a laissé des traces indélibiles...

Pourquoi devrais-je citer une source visant à prouver mes dires ? N'es-tu pas censée tout connaître de F. Dolto ?

Et c'est encore moi qui devrais t'instruire sur le sujet ?

L'inconditionnelle (de façade bis) que tu prétends être a plutôt intérêt à se procurer les travaux de cette dernière afin d'être un peu plus crédible (et n'hésite pas à étudier aussi la projection...).

Il existe un mal être évident chez de nombreux enfants abandonnés à la naissance. Comment réussir à être épanoui en sachant que ta propre mère t'a rejeté ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Pas exactement.

La loi Veil était temporaire, et n'autorisait l'avortement que de manière temporaire. C'était déjà un immense bouleversement.

Ce n'est que plus tard que l'avortement a été définitivement autorisé.

Certes. Mais, comme tu le précises, cette loi temporaire fut une révolution en soi.

De plus, la loi n'est pas un argument en soi : la loi pourrait changer. Les anti-avortement ont déjà obtenus plusieurs victoires, comme la fermeture de nombreux sites pratiquant l'avortement. A ce propos, voir cet autre sujet : IVG en danger

Il n'est pas du tout certain que l'avortement reste légal, ou du moins qu'il reste aussi facile d'accès. Les choses pourraient changer dans l'avenir.

Effectivement, rien n'est acquis en ce bas monde tant que des arriérés tenteront de faire régresser la société.

C'est étrange ça. A ma connaissance, les soi-disant pro-vie sont contre l'avortement, même quand la vie de la mère est en danger. Il y a eu plusieurs cas en Europe, en Irlande et en Pologne, où les pro-vie se sont opposés à des avortement nécessaires pour la santé de la mère.

De plus, rappelons que ces mêmes "pro-vie" se sont opposé à l'avortement d'une fillette de 11 ans violée par son beau père (la pauvre attendait des jumeaux).

Ces individus sont très dangereux. Ils me font penser aux membres d'une secte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Pourquoi devrais-je citer une source visant à prouver mes dires ?

Chacun jugera... :cray:

(précision : ce ne sont pas tes dires,)

Modifié par Marinelou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)
Il existe un mal être évident chez de nombreux enfants abandonnés à la naissance. Comment réussir à être épanoui en sachant que ta propre mère t'a rejeté ?

Le mal être se créer pas tout seul... C'est juste qu'ici et dehors la plupart des gens confondent géniteurs et parents. Tu fait pareil dans ton post en disant que sa mère la rejeter. Ce n'est pas sa mère mais sa génitrice. mère et père sont des termes sociaux ce sont ceux qui s'occupent de l'enfant et qui subviennent à ses besoins.

C'est comme ça qu'un adopté se verra entendre dire "mais t'as déjà vu tes vrais parent ?"... Le seul truc c'est que chaque jour on croise des gens qui ne savent pas dissocier ces deux termes et qui discréditent les parents de l'enfant. A force tu peut te dire :

"Si eux c'est pas mes vrais parents...."

En gros on remet en cause la parenté des personnes ayant adopté constamment tout comme le prouve le fait que l'anonymat des accouchement sous X soit menacé.

PS: Sérieusement, d'un point de vue moral entre l'avortement et l'accouchement sous X on va pas non plus nous dire qu'il est plus humain d'avorter que de confier l'enfant à une autre famille qui désire un enfant...

Modifié par Arsenic504

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 20 810 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne pense pas qu'on peut se poser la question de savoir si c'est plus humain d'avorter ou de l'accouchement sous x. C'est un choix qui ne regarde que celle concerné, et on a pas à porter de jugement là dessus. Mais moi-même, en tant que mère, je préfèrerais avorter que de confier l'enfant à une autre famille. C'est très douloureux d'abandonner son enfant, et la mère doit y penser tous les jours jusqu'à la fin de sa vie. Je pense aussi qu'un enfant se sent certainement malheureux de savoir qu'il a été abandonné par sa mère, beaucoup d'enfants adoptés recherchent leurs parents d'origine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)

L'avortement à foutu ma mère en dépression pendant 2 ans et elle y repense encore aujourd'hui ça fait 4 ans. Et c'était une IVG. donc enfant non désiré.

En tant que mère tu me dis que tu serait triste de confier ton enfant à d'autre... Il se trouve que dans l'adoption on parle de génitrice et pas de mère... A partir du moment ou tu ne t'occupe pas du gamin ce n'est pas ton fils ou ta fille.

avec l'avortement, les deux sont des choix douloureux que la femme doit prendre....

Enfin bon, en France le plus souvent quand tu tombe enceinte c'est que tu veux un gamin :o:cray::acute:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 20 810 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Si l'on parle de génitrice dans l'adoption, cela ne change rien au fait qu'une femme ne peut oublier l'enfant qu'elle a mis au monde. Et l'avortement est aussi bien sûr un acte douloureux. C'est bien pour cela que la décision incombe à celle qui est concernée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
beaucoup d'enfants adoptés recherchent leurs parents d'origine.

Non en fait, c'est la majorité qui ne recherche pas ses parents biologiques :

Le CNAOP est saisi de moins de 1000 demandes par an (500 en 2010).source

Or on estime à 400 000, le nombre d'enfants et adultes vivants concernés. source

Les enfants adoptés n'ont pas besoin de connaître leurs parents biologiques pour penser leur histoire.

Modifié par Marinelou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)
Si l'on parle de génitrice dans l'adoption, cela ne change rien au fait qu'une femme ne peut oublier l'enfant qu'elle a mis au monde. Et l'avortement est aussi bien sûr un acte douloureux. C'est bien pour cela que la décision incombe à celle qui est concernée.

Ai-je dis l'inverse ?

Je donne juste mon avis sur l'adoption et l'avortement.

Pour la mère ça ne change rien pour l'enfant ça change tout. Sa mère est celle qui l'adopte. Pas celle qui l'a mis au monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Chacun jugera... :o

(précision : ce ne sont pas tes dires,)

Elle se croit en Cour d'Assise... :cray:

Le mal être se créer pas tout seul... C'est juste qu'ici et dehors la plupart des gens confondent géniteurs et parents. Tu fait pareil dans ton post en disant que sa mère la rejeter. Ce n'est pas sa mère mais sa génitrice. mère et père sont des termes sociaux ce sont ceux qui s'occupent de l'enfant et qui subviennent à ses besoins.

C'est comme ça qu'un adopté se verra entendre dire "mais t'as déjà vu tes vrais parent ?"... Le seul truc c'est que chaque jour on croise des gens qui ne savent pas dissocier ces deux termes et qui discréditent les parents de l'enfant. A force tu peut te dire :

"Si eux c'est pas mes vrais parents...."

En gros on remet en cause la parenté des personnes ayant adopté constamment tout comme le prouve le fait que l'anonymat des accouchement sous X soit menacé.

Nombre d' enfants abandonnés seront toujours tentés de rechercher ceux que tu surnommes ses géniteurs, même si leurs parents adoptifs sont exemplaires.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)
Nombre d' enfants abandonnés seront toujours tentés de rechercher ceux que tu surnommes ses géniteurs, même si leurs parents adoptifs sont exemplaires.

Oui on est d'accord mais ce n'est pas utile dans le développement social et intellectuelle.

Je ne la surnomme pas sa génitrice c'est le terme adéquat. La femme qui accouche ne s'en occupe et ne lui donne pas de nom y a aucune si ce n'est génétique.

En fait je répond à un propos que j'ai lu et qui m'as surpris :

"sachant que ça propre mère l'a rejette"

Justement, c'est pas sa mère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Elle l'est pourtant quand tu parles de zemmour...Quelle girouette ce batracien...!!!

La loi est un argument pour dire que quelque chose est illégal, en effet. Par exemple, pour dire que Zemmour a promu un comportement illégal, on se réfère à la loi.

Mais la loi n'est pas un argument pour interdire quelque chose. On ne dit pas qu'il faut interdire quelque chose parce qu'on l'a interdit : c'est un raisonnement circulaire.

De même, on ne dit pas qu'il faut autoriser quelque chose parce qu'on l'a autoriser : c'est aussi un raisonnement circulaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
"tous les enfants abandonnés ont besoin d'une psychanalyse " est évidemment une provocation de plus du troll emperlousé là dessus nous sommes d'accord.

:cray:

Rien ne prouve que la psychanalyse soit d'une quelconque utilité pour ces enfants.

A chaque fois c'est pareil. Dès que des personnes sont en détresse, on va leur proposer des "solutions" douteuses, dont l'efficacité n'est pas prouvée. C'est à la limite du charlatanisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
:cray: Ce n'était pas exactement le sens de mon intervention... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
:cray:

Rien ne prouve que la psychanalyse soit d'une quelconque utilité pour ces enfants.

A chaque fois c'est pareil. Dès que des personnes sont en détresse, on va leur proposer des "solutions" douteuses, dont l'efficacité n'est pas prouvée. C'est à la limite du charlatanisme.

Tu expliqueras cela à F. Dolto.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Oui on est d'accord mais ce n'est pas utile dans le développement social et intellectuelle.

Je ne la surnomme pas sa génitrice c'est le terme adéquat. La femme qui accouche ne s'en occupe et ne lui donne pas de nom y a aucune si ce n'est génétique.

En fait je répond à un propos que j'ai lu et qui m'as surpris :

"sachant que ça propre mère l'a rejette"

Justement, c'est pas sa mère.

Tu joues sur les mots, là. C'est initialement (mais tu peux aussi la surnommer "génitrice", cela ne me pose aucun problème) sa mère, même si elle n'en jouera pas le rôle par la suite.

Ceci dit, une femme peut bien décider d'avorter ou d'abandonner son enfant à la naissance, je n'en ai cure : l'important est qu'elle ait la liberté de choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Xx-kiwii-973-xX Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)

NON !! Des l'acte sexuel, environ quelques heures après, je considère l'oeuf comme un etre vivant. Et apres le fait d'avorter, pourquoi avoir fait enfant ??!! si c'était accidentel, il fallait faire plus attention. Je ne comprends pas les gens qui veulent avorter, ca vous embete tant que ca d'avoir un enfant ?? Supprimer la vie de quelqu'un sans le lui avoir demandé...argh. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
ca vous embete tant que ca d'avoir un enfant ?? :cray:

C'est pas anodin quand même :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loriane-04 Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Personnellement, je pense que cela dépend de la situation :

Si une gamine de 13 ans se fait violer, et tombe enceinte, je pense que c'est la meilleure solution.

Autrement, je dirai plutôt contre. En même temps, avoir un enfant, c'est pas à prendre à la légère, si on n'est pas sûr de pouvoir l'assumer, et qu'on est enceinte, l'adoption est aussi une bonne solution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kar0 Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
NON !! Des l'acte sexuel, environ quelques heures après, je considère l'oeuf comme un etre vivant. Et apres le fait d'avorter, pourquoi avoir fait enfant ??!! si c'était accidentel, il fallait faire plus attention. Je ne comprends pas les gens qui veulent avorter, ca vous embete tant que ca d'avoir un enfant ?? Supprimer la vie de quelqu'un sans le lui avoir demandé...argh. :cray:

Parfois ce n'est pas que ça embête d'avoir un enfant mais je pense que quand on en a pas les moyens et/ou la situation adéquate, ce n'est pas la peine de lui infligé ces malheurs, il ne sera pas plus heureux, il y a beaucoup de choses à prendre en compte, et le fait d'avorter n'est pas forcément, et d'ailleurs le plus souvent, une solution de facilité, on peut imaginer la difficulté d'avorter pour celles qui considère que c'est un bébé dès les premières semaines de grossesse et même pour celles que ne le pensent pas.

Personnellement, je pense que cela dépend de la situation :

Si une gamine de 13 ans se fait violer, et tombe enceinte, je pense que c'est la meilleure solution.

Autrement, je dirai plutôt contre. En même temps, avoir un enfant, c'est pas à prendre à la légère, si on n'est pas sûr de pouvoir l'assumer, et qu'on est enceinte, l'adoption est aussi une bonne solution.

Donc une jeune fille de 13 ans qui tombe enceinte sans s'être fait violer, doit garder son enfant ou le faire adopter mais pas avorter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant