Pour ou contre l'avortement

Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
on te parle de foetus et tu nous parles de bébé, compare ce qui est comparable pour une fois! tu n'es pas allé en primaire où on t'expliquait que tu ne pouvais pas comparer des carottes et des choux? Bin c'est pareil

Je compare ce qui est comparle si tu n'es pas capable de comprendre une comparaison retourne en primaire, tu nous dit qu'un être à le droit de vie ou de mort sur un autre être si celui ci en est dépendant je ne fait qu'appliquer la généralité que tu nous énonces .

Quant à la moral elle est présente certes, mais ausis la science qui l'étaye!

Oui et la science ce n'est pas machin chose donnant sa définition d'être vivant en toute subjectivité dans le seul but de justifié une pratique .

Et justement parce que science sans conscience n'est que ruine d el'âme les scientifiques ont réfléchi et prouvé les choses, que tu el veuilles ou non!

Prouver quoi ? Tu nous donnes une définition, une définition n'a pas à être prouver c'est quelque chose de totalement arbitraire .

La dépendance de l'embryon notamment en terme métabolique ne le rend pas un être conscient de son existence et c'est ce qui détermine le fait qu'on puisse autoriser l'avortement!

Ce n'est pas la dépendance de l'embryon qui ne le rend pas conscient :o , ce qui ne le rend pas conscient c'est le fait qu'il lui manque un système nerveux suffisament élaborer, ce qui n'est pas par contre forcement le cas du foetus .......

L'embryon est, certes, du vivant, un ensemble de tissus et de cellules (au même titre qu'une main ou un oeil) mais il n'est pas un être vivant, c'est-à-dire un individu, doué d'unité, d'identité et d'indépendance.

Enfaite l'embryon répond à tout ces critères sauf la dépendance ..... mais la dépendance c'est toi qui l'a rajouté pour faire collé car nombreux sont les êtres vivant qui ne sont pas dépendant, comme l'homme par exemple ...... aucun organisme est indépendant un organisme est forcement dépendant de son environnement dans lequel il puise son énergie . Pour un embryon il semblerait que l'envrionnement soit un utérus .....

L'idée d'un être vivant suppose en effet une indépendance suffisante, un fonctionnement et un développement autonome.

''Suffisament'' autonome, très subjectif encore une foi....... qu'est-ce que signifie ''suffisament'' ?

Un être vivant ne se définit pas seulement par le fait qu'il ait des fonctions (de nombreuses parties du vivant en ont), il faut

encore qu'il ait toutes les fonctions qui lui permettent de vivre.

Il les a sinon il mourrait spontannément, un embryon est comme tout être vivant dépendant de son environnement, mais à l'ouest rien de nouveau :p .

Je connais ce discours : il vise à déculpabiliser les adultes sérieux qui décident du droit de vivre ou non.

Kaplan utilise ce raisonnement tordu : c'est parce que l'embryon et le foetus ne sont pas des êtres vivants qu'on peut les éliminer en toute bonne conscience...

:cray:

raisonnement que tu trouves tordu et qui ne justifie en rien quoi que ce soit! La preuve puisqu'il prend peine de comprendre la peine des parents de perdre l'embryon et pour avoir vécu cela je sais de quoi je parle!

Très scientifique comme démarche : ''prendre la peine de s'apitoyer''

Il ne s'agit pas de déculpabiliser, son but est celui de réfléchir à cette donnée pas autre chose!

Réfléchir à une donné ? Créer une définition dans le but de déculpabilisé tout le monde c'est pour toi réflechir à une donné ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
:cray: si tu juges, tu le fais selon des valeurs donc tu émets un jugement de valeur que tu le veuilles ou non :o bon à savoir :p

Je veux dire que c'est pas parce que je juge quelque chose bien ou mal que ma vision des choses vaut plus que celle d'un autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 41ans
Posté(e)
je suis pour la totalité des femme libre mais... avant de penser a l'avortement elle pense a leur contraceptif

avec une ex copine elle a pris car on a commencer en parler de la sexualité pillule c'est pilule jasmine

Sauf que le sujet c'est pas la contraception mais l'avortement

Tes interventions poncutuées par un "mais je suis pour" ça pue autant que les mecs qui commencent leur message par "je ne suis pas raciste mais..."

Il ne t'appartient pas de juger des raisons qui font que les femmes peuvent avoir recourt à l'avortement, que se soit pour tel ou tel cas, c'est un luxe relatif dont elle se passerait bien, si c'était possible d'exclure les moralismes à la mord moi le n¿ud tout le monde s'en porterait que mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Monkey.D.Luffy Membre 4 868 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

Pour mais il faut responsabiliser les gens sur la contraception pour ceux où le problème viendrait de là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)
la c'est une femme qui parle

Je suis contre l'avortement. Et vous?? on tue 220 000 enfants chaque année par an dans notre pays basé sur légalité et les droits de l'homme. Ne commencent ils pas par les droits de l'enfant? Ne me dites pas que ça ne me regarde pas, accepter ce meurtre , c'st en être responsable et complice.

http://fr.answers.yahoo.com/question/index...27020655AAJDeFS

tu vas aller fouiller tout le net pour nous balancer des liens comme ça ? :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou
Invité zazou Invités 0 message
Posté(e)
En effet, la contraception doit être diffusée le plus possible, donnée de façon anonyme et gratuite (mais absolument médicalisée -pas d'infirmières scolaire porte-pillulier!), au plus grand nombre de femmes défavorisées, et à toutes les adolescentes qui le souhaitent. L'avortement est une technique médicale lourde à éviter, c'est sûr.

Oui mais encore une fois tu ignores volontairement les cas d'IVG hors défaut de contraception.....

J'en déduis que tu n'as de connaissance de la sexualité et de la reproduction que le schéma :

Homme + Femme = rapport sexuel = procréation.

Sauf qu'on est plus au moyen âge et que parfois l'avortement est un mal nécessaire. :cray:

Au fait tu le veux le bébé "pas normal"??? Je suis sûre que durant sa courte vie tu auras quand même le temps de lui expliquer "la vie éternelle et le repos de l'âme auprès du Seigneur qui de part sa seule volonté lui a permis d'exister" ainsi que s'il souffre c'est pas grave car Dieu l'aime quand même.... :o :p :p :p :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Si l'on est contre l'IVG, on est contre les échographies qui permettent un diagnostique prénatal, donc on refuse la progrès..... C'est beau la vie au moyen âge :cray:

C'est caricatural.

pour rappel : "science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

et pour exemple : on peut s'opposer au clonage des êtres humains sans forcément refuser l'ensemble du progrès.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Je sélectionne certes, car je n'ai pas les moyens, la patience, la force, le courage (et que sais je encore) d'élever un enfant qui serait condamné à une vie de souffrances, de traitements, d'hospitalisations, tout cela pour en mourir à plus ou moins long terme. :cray:

Je n'en aurai sans doute pas le courage non plus, mais je pense qu'il faut etre malheureusement en situation pour savoir quel choix on ferait.

Sauf pour la trisomie 21, l'expérience m'a montré quel choix j'aurai fait et je le gardais.

La question de filiation "génétique" n'est pas le principe ici, je suis tout à fait d'accord que l'éducation et l'amour peuvent être donnés par une tierce personne.

Oui ce n'est pas tout à fait le principe ici, mais l'abandon, abandon souvent à l origine du processus d'adoption, a été conspué au cours de cette discution et il me semble l'etre de manière générale.

Il y a comme quelque chose de honteux a mettre au monde un enfant, a lui offrir la vie, puis a l'abandonner pour adoption tandis que l'avortement est avancé comme un droit libertaire, comme La décision a prendre si on ne souhaite pas s'occuper d'un enfant.

Implicitement cela suppose que seuls la mère biologique ou le père biologique sont capables de fournir le réservoir d'amour nécéssaire à l'épanouissement d'un enfant.

Et là, je ne suis absolument pas d'accord.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou
Invité zazou Invités 0 message
Posté(e)
après les gens vous disent oui mais les handicapper etc mais vous parler pour eu ou quoi ?

et la paroles des handicaper ca compte pour du beurre?

un monde sein ou tout est beau ca n'existe pas et l'amour va au dela des apparence social etc :o

Et tu fais quoi de l'enfant qui souffre d'un défaut de fermeture de la paroi abdominale (si si il est bien vivant tant qu'il reste dans l'utérus, mais à la naissance c'est la mort assurée si trop d'organes se sont développés hors de son propre corps)?

Alors tu le veux ce bébé "viable" (mais dans quelles conditions...)? :p

C'est caricatural.

pour rappel : "science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

et pour exemple : on peut s'opposer au clonage des êtres humains sans forcément refuser l'ensemble du progrès.

Certes c'est caricatural, mais tout à fait approprié aux réponses de Mister Asia pour qui l'avortement fait forcément suite à un défaut de contraception. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Oui ce n'est pas tout à fait le principe ici, mais l'abandon, abandon souvent à l origine du processus d'adoption, a été conspué au cours de cette discution et il me semble l'etre de manière générale.

Il y a comme quelque chose de honteux a mettre au monde un enfant, a lui offrir la vie, puis a l'abandonner pour adoption tandis que l'avortement est avancé comme un droit libertaire, comme la décision a prendre si on ne souhaite pas s'occuper d'un enfant.

Implicitement cela suppose que seuls la mère biologique ou le père biologique sont capables de fournir le réservoir d'amour nécéssaire à l'épanouissement d'un enfant.

Et là, je ne suis absolument pas d'accord.

très judicieuse analyse... :cray:

Assez curieusement en effet, l'abandon d'un enfant à sa naissance me semble également plus mal jugé que l'avortement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)
Je compare ce qui est comparle si tu n'es pas capable de comprendre une comparaison retourne en primaire, tu nous dit qu'un être à le droit de vie ou de mort sur un autre être si celui ci en est dépendant je ne fait qu'appliquer la généralité que tu nous énonces .

ah bah voilà! enfin tu progresses en reconnaissant que tu fais des généralités, ce qui ne vaut rien du tout de généraliser puisque tu passes à côté du particularisme du cas!

Oui et la science ce n'est pas machin chose donnant sa définition d'être vivant en toute subjectivité dans le seul but de justifié une pratique .

la commission de bioéthique évalue les délais et dans cette commission il y a...des scientifiques...il y a aussi un suivi de l'IVG par des rapports annuels dont le dernier est fait pas le professeur NISAND ou encore des réflexions sont menées par le professeur PINSART...des scientifiques quoi :acute:

Prouver quoi ? Tu nous donnes une définition, une définition n'a pas à être prouver c'est quelque chose de totalement arbitraire .

non une définition ne prouve rien...c'est vrai comme la notion de puissance...un définition sert à mettre une base que l'on confronte à al réalité des faits et si la réalité entre dans la définition le phénomène correspond à la réalité...mais c'est vrai que cela ne sert à rien dans une démonstration de définir les termes du sujet :acute::acute:

Ce n'est pas la dépendance de l'embryon qui ne le rend pas conscient :p , ce qui ne le rend pas conscient c'est le fait qu'il lui manque un système nerveux suffisament élaborer, ce qui n'est pas par contre forcement le cas du foetus .......

euh oui c'est ce que j'ai dit...le terme métabolique? Tu connais? :p

Enfaite l'embryon répond à tout ces critères sauf la dépendance ..... mais la dépendance c'est toi qui l'a rajouté pour faire collé car nombreux sont les êtres vivant qui ne sont pas dépendant, comme l'homme par exemple ...... aucun organisme est indépendant un organisme est forcement dépendant de son environnement dans lequel il puise son énergie . Pour un embryon il semblerait que l'envrionnement soit un utérus .....

tu fais dans le déterminisme maintenant toi? :cray: je n'ajoute rien de moi-même : je lis, j'analyse et je reprends...bref je réfléchis!

''Suffisament'' autonome, très subjectif encore une foi....... qu'est-ce que signifie ''suffisament'' ?

suffisamment = lui permettant de vivre seul...

Il les a sinon il mourrait spontannément, un embryon est comme tout être vivant dépendant de son environnement, mais à l'ouest rien de nouveau :p .

:o

Très scientifique comme démarche : ''prendre la peine de s'apitoyer''

comment peux-tu dire cela sans connaître sa propre histoire? Donc tous ceux qui ont de la peine s'apitoient? C'est un peu bizarre comme raisonnement...tu prends donc la peine de t'apitoyer sur l'embryon? C'est plutôt la preuve qu'il prend le temps de tenir compte de tous les tenants et aboutissants...mais bon...

Réfléchir à une donné ? Créer une définition dans le but de déculpabilisé tout le monde c'est pour toi réflechir à une donné ?

Donc pour toi les femmes sont coupables d'avorter...très intéressant comme conception du droit des femmes...intéressant et cela rejoint le reste :p

très judicieuse analyse... ;)

Assez curieusement en effet, l'abandon d'un enfant à sa naissance me semble également plus mal jugé que l'avortement.

oui tout à fait : c'est très mal jugé! Tout est là...le jugement...on ne peut pas juge rune femme qui abandonne comme une femme qui avorte...il vaut mieux comprendre que juger!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou
Invité zazou Invités 0 message
Posté(e)
ouai en gros si une personne va pas bien il faut éliminer tout l'ensemble des handicapers etc mais ca fait hitlerien je trouve :o

Je ne parle pas d'éliminer tous les enfants souffrant de malformations, et si tu prenais la peine de me lire tu constaterais que je fais une ENORME différence entre les maladies invalidantes, mais supportables, et les maladies qui condamnent l'enfant à une vie courte, pleine de souffrances. :cray:

Mais apparemment lire les arguments de ceux qui pensent autrement que toi, et qui argumentent leurs idées, soit ça te gêne, soit ça t'énerve. :p

C'est pourtant la base d'un débat, dommage que tu n'aies rien d'autre que la bible et des témoignages trouvés sur le net pour étayer tes idées. :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11 523 messages
Con de Sysiphe‚ 41ans
Posté(e)
après les gens vous disent oui mais les handicapper etc mais vous parler pour eu ou quoi ?

et la paroles des handicaper ca compte pour du beurre?

T'es toi même amoindrit au point de ne pas comprendre qu'un trisomique 21 on ne lui demande pas de gamberger sur l'avortement.

Hallucinant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

ah mais oui Aaltar c'est hallucinant mais faut de tout pour faire un monde...même lui! :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

si le bonheur consistait en un toit, l'Afrique serait le continent le plus heureux de la planète...le bonheur d'un enfant c'est beaucoup plus qu'un simple toit...allez tu vas grandir, t'inquiète :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
T'es toi même amoindrit au point de ne pas comprendre qu'un trisomique 21 on ne lui demande pas de gamberger sur l'avortement.

Pourquoi on ne lui demanderais pas ? je ne comprends pas.

Par ailleurs, pour cotoyer des trisomiques et autres handicapés mentaux, ils sont en effet aussi heureux (je ne dis pas davantage mais je le pense) que les "normaux" et tout à fait agréables à fréquenter...

Mais d'un autre côté, pour les familles c'est parfois une grande source de souffrance, elles ne peuvent accepter ce handicap.

Modifié par Marinelou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
ah bah voilà! enfin tu progresses en reconnaissant que tu fais des généralités, ce qui ne vaut rien du tout de généraliser puisque tu passes à côté du particularisme du cas!

Et oui, quand ont me donne une définition générale je me permet de la généralisé :o

la commission de bioéthique évalue les délais et dans cette commission il y a...des scientifiques...il y a aussi un suivi de l'IVG par des rapports annuels dont le dernier est fait pas le professeur NISAND ou encore des réflexions sont menées par le professeur PINSART...des scientifiques quoi :acute:

Ce n'est pas parce que c'est fait par des scientifiques que c'est de la science :p , la bioéthique n'est pas une science

non une définition ne prouve rien...c'est vrai comme la notion de puissance...un définition sert à mettre une base que l'on confronte à al réalité des faits et si la réalité entre dans la définition le phénomène correspond à la réalité...mais c'est vrai que cela ne sert à rien dans une démonstration de définir les termes du sujet

;) , très scientifique comme démarche donc : je définit être humain de la façon qu'il m'arrange, je définit ce qui mérite de vivre comme cela m'arrange, je mélange le tout et paf sa fait donne un raisonnement bidon .

tu fais dans le déterminisme maintenant toi? :cray: je n'ajoute rien de moi-même : je lis, j'analyse et je reprends...bref je réfléchis!

Tu réfléchis... mais encore :p .

h04' post='6195616']suffisamment = lui permettant de vivre seul...

Donc l'homme n'est pas un être vivant puisqu'il ne peut pas vivre seul, il doit par exemple manger d'autre être vivant ou encore utilisé de l'oxygène, mais il ne survit certainement pas de façon spontanné :p

Donc pour toi les femmes sont coupables d'avorter...

Non c'est le saint esprit qui avorte :p

Modifié par Encéphale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)
genre il y a que l'Afrique qui est pauvre mdrrrr

c'est le continent le plus pauvre d ela planète, revoies tes cours de 5ème, de 3ème...je vais pas au-delà parce que pas persuadé que tu aies passé la seconde encore :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou
Invité zazou Invités 0 message
Posté(e)
non je regrette y a des personnes ici qui pense a la solution de l'avoirtement car en premier temps évidement le droit de la femme la dessus les femmes veulent être égal a l homme et je n'ai rien contre mais il y a des avis que me géne tel que des réponse si pas riche ou l enfant sera malheureu etc une femme a toujours plusieurs solution ! avorter, ou donner un toi a son bébé et l'enfant est heureux par la suite

ou l'enfant est handicap trisomique sera pas heureux mais regarder les handicaper et vous verrez qu il sont très heureux même avec leur handicape

c'est pas pour ca qu il y a des handicape rare qu on doit tout nettoyer :cray:

L'avortement a de tout temps existé, mais avant Simone Veil et sa loi, c'était illégal. :acute:

Ensuite sache que les femmes qui avortent le font rarement de gaité de coeur, ni elles ne se rendent à la clinique en se marrant, hein ;)

(Si tu pouvais arrêter d'éditer tes posts ce serait sympa, ça faciliterait la compréhension, là j'ai eu du bol j'ai quoté suffisamment tard) :acute:

Encore une fois je te répète qu'il ne s'agit PAS que des cas de viol, de défaut de contraception ou de trisomie....

Les paramètres entrant en compte lorsqu'une femme décide de subir une IVG sont tellement nombreux et complexes qu'on ne peut résumer l'avortement à un choix confortable. :p

Es tu sûr que TOUS les enfants ayant un toit sont heureux? (T'as pensé à l'enfant battu ou abusé par un parent)?

Es tu certain que TOUS les enfants trisomiques sont heureux? (Tu sais au moins qu'il y a différentes formes de trisomies?)

Vas, lis et deviens mon enfant :o

Car :

"Les enfants trisomiques 13 et 18 ne vivent en général que quelques jours à quelques semaines en raison de l'importance des malformations associées.

La trisomie en général empêche l'évolution du cerveau dite normale, cependant à force de stimulation, les porteurs de trisomie peuvent se développer tant sur le plan intellectuel, émotionnel que sur le plan professionnel, même si leur handicap ne leur permettra jamais d'atteindre l'âge mental d'un adulte." source

si le bonheur consistait en un toit, l'Afrique serait le continent le plus heureux de la planète...le bonheur d'un enfant c'est beaucoup plus qu'un simple toit...allez tu vas grandir, t'inquiètes :p

Bah apparemment les Africains orphelins, malnourris et sidaïques doivent être heureux, puisqu'ils ont une case sur la tête (pratique un toit en période de sécheresse):p

Sauf qu'on ne leur a pas demandé s'ils étaient si contents que ça :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

Non c'est le saint esprit qui avorte :cray:

donc la femme est coupable...intéressant...donc elle a commis un acte répréhensible...au regard de quoi?

haiti ? :p

tu sais la différence entre un continent et un pays? :o retourne à tes devoirs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant