Pour ou contre l'avortement

Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Ce déni est ridicule. :rofl:

Avoir cette autorisation injuste n'est pas une liberté mais une anarchie dans laquelle le droit de vivre est bafoué.

La liberté de l'embryon et de sa mère inciterait plutôt à préserver leurs destinées.

(Et en effet la fertilité est précieuse aussi.)

Modifié par ézîa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Non mais vraiment j'ai pas compris en quoi mon raisonnement est faux.

Si c'est la "potentialité" qui vous fait défendre l'embryon, alors vous devriez militer pour supprimer toute forme de contraception. La pilule supprime la potentialité qu'un spermatozoïde puisse féconder un ovule, et donc s'interpose sur votre chemin de la potentialité de la vie. Je ne vois pas au nom de quoi votre argument de la potentialité s'arrêterait magiquement au moment où il y a fécondation, puisque la potentialité c'est "ce qui est potentiel, qui existe virtuellement, en puissance". Si il n'y avait pas de moyen contraceptif, l'embryon existerait, tout autant qu'un bébé naîtrait potentiellement après gestation. Vous êtes tout aussi arbitraires que nous.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Théia VIP 11 741 messages
Θεία‚ 123ans
Posté(e)

Sur la notion d'être humain "à part entière" ou "potentiel" je vous invite à discuter ici : http://www.forumfr.com/sujet606609-qu-est-ce-qu-un-etre-humain-a-part-entiere.html?p,9046316,fromsearch,1#entry9046316

en espérant que le fait d'avoir dissocié ce sujet de celui traitant du droit à l'IVG, permettra d'aborder la question plus largement (sans se limiter à l'ivg), plus honnêtement et plus sereinement.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

(Et en effet la fertilité est précieuse aussi.)

Du coup tu es d'accord pour interdire les moyens de contraception ?

Sur la notion d'être humain "à part entière" ou "potentiel" je vous invite à discuter ici : http://www.forumfr.c...,1#entry9046316

en espérant que le fait d'avoir dissocié ce sujet de celui traitant du droit à l'IVG, permettra d'aborder la question plus largement (sans se limiter à l'ivg), plus honnêtement et plus sereinement.

Bonne initiative smile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tricephale Membre 1 650 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Tricephale, mon petit.... :sleep:

T'excites pas comme ça, c'est pas bon pour le coeur. :)

Tu confonds 2 principes :

* le droit pour une femme de supprimer la vie qu'elle porte si elle ne souhaite pas la mener à terme, et

* les génocides, holocaustes, shoah, qui avaient pour but de tuer les personnes concernées, obligatoirement.

Entre offrir aux femmes le droit d'avorter, et imposer aux femmes l'avortement, tu ne crois pas qu'il y a une nuance?

Moi oui. :)

Parce que ta comparaison et ton amalgame sont juste foireux.

Le droit à l'IVG n'est pas un génocide ou un "embryonicide", encore moins un "holocauste", c'est juste un droit proposé, offert, donné, à chaque femme de choisir ce qu'il adviendra de son corps en cas de grossesse.

attends un peu

tu dis que c'est un choix de la femme; mais l'embryon a-t-il le choix, lui ? on lui a proposé quelque chose d'autre que de passer en bouillie. Et si lui ne peut se défendre, a--t-il droit à un avocat ?

On lui impose bien à lui le seul destin de mourir à cause d' une loi que la femme utilise certes librement ( encore que le conditionnement mental est général )

Alors évidemment tu vas dire : l'embryon n'est pas une personne donc pas de problème.

Mais on en revient au fait suivant : une société a déclaré que tel être vivant d' espèce humaine ( et donc un être humain au sens objectif ) entre zéro et x semaines n'est pas digne d' être une personne sujet de droit qui protège sa vie.

moi je vois un lien même si ça fait hurler certain avec un régime nazi qui dit : tel être humain n'est pas digne d'être une personne et peut être détruit. D'autant plus, que d'un côté comme de l'autre on considère et le sous-homme et l'embryon comme gênant.

Un petit plus pour toi, je te remercie de ne pas m'avoir déclaré crétin ou psychiatrisable ( même si tu ne penses peut-être pas moins ):smile2:

bon de toute façon c'est pas la peine que les pro-avortements s'énervent , c'est pas demain la veille que la loi changera car je maintiens que c'est une aubaine pour la gent mâle ; c'est eux qui en profitent et c'est la femme qui se débrouille, une souffrance infligée à la femme avec son consentement, élevée en progrès de l'humanité et défendue bec et ongle par les féministes, un truc de macho défendu par des victimes femmes éduquées dans ce sens.

au fait IVG est un sigle hypocrite, c'est pas une interruption c'est un arrêt radical.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Du coup personne ne répond à ça ?

Si c'est la "potentialité" qui vous fait défendre l'embryon, alors vous devriez militer pour supprimer toute forme de contraception. La pilule supprime la potentialité qu'un spermatozoïde puisse féconder un ovule, et donc s'interpose sur votre chemin de la potentialité de la vie. Je ne vois pas au nom de quoi votre argument de la potentialité s'arrêterait magiquement au moment où il y a fécondation, puisque la potentialité c'est "ce qui est potentiel, qui existe virtuellement, en puissance". Si il n'y avait pas de moyen contraceptif, l'embryon existerait, tout autant qu'un bébé naîtrait potentiellement après gestation. Vous êtes tout aussi arbitraires que nous.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Du coup tu es d'accord pour interdire les moyens de contraception ?

Bonne initiative smile.gif

Mon éthique quotidienne s'applique à respecter la fertilité, la mienne, celle des autres, de la faune et de la flore, et à la protéger de ce pouvant la mettre en péril quand c'est nécessaire.

Modifié par ézîa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 586 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Si c'est la "potentialité" qui vous fait défendre l'embryon, alors vous devriez militer pour supprimer toute forme de contraception. La pilule supprime la potentialité qu'un spermatozoïde puisse féconder un ovule, et donc s'interpose sur votre chemin de la potentialité de la vie. Je ne vois pas au nom de quoi votre argument de la potentialité s'arrêterait magiquement au moment où il y a fécondation, puisque la potentialité c'est "ce qui est potentiel, qui existe virtuellement, en puissance". Si il n'y avait pas de moyen contraceptif, l'embryon existerait, tout autant qu'un bébé naîtrait potentiellement après gestation. Vous êtes tout aussi arbitraires que nous.

C'est black cat qui parle d'être humain potentiel, pas moi.

Pour moi la vie humaine n'est pas "potentielle" quand elle existe déjà.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Mon éthique quotidienne s'applique à respecter la fertilité, la mienne, celle des autres, de la faune et de la flore, et à la protéger de ce pouvant la mettre en péril quand c'est nécessaire.

Tu n'utilises aucune contraception ?

C'est black cat qui parle d'être humain potentiel, pas moi.

Pour moi la vie humaine n'est pas "potentielle" quand elle existe déjà.

Mais pour toi il y a une continuité dans la vie. Si c'est l'idée de la continuité qui est importante pour dire que tuer un embryon au stade 10 jours c'est tuer un être humain et c'est grave parce qu'il deviendra une personne avec des sentiments, une vie etc, alors c'est pareil à une idée de potentialité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javade Membre 1 381 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

100 % pour. Un enfant non désiré ne doit pas venir au monde, c'est cruel de lui infliger ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Black Cat
Invité The Black Cat Invités 0 message
Posté(e)

1 - Ta théorie selon laquelle, l'enfant devient humain quand il sort sa tête est grotesque.

2 - Les femmes ont souvent avorté suite à des pressions sociales, comme les tiennes.

1 - J'ai jamais écrit ça.

2 - Je n'ai jamais dit ça et je n'inciterai jamais une femme à avorter ou non. Propos diffamatoire.

Apprendre à lire.

Modifié par The Black Cat
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 586 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Mais pour toi il y a une continuité dans la vie. Si c'est l'idée de la continuité qui est importante pour dire que tuer un embryon au stade 10 jours c'est tuer un être humain et c'est grave parce qu'il deviendra une personne avec des sentiments, une vie etc, alors c'est pareil à une idée de potentialité.

Merci de penser à ma place, mais j'y arrive tout seul.

Ma réponse à ta question est dans le topic ouvert par Théia ( et aussi une centaine de fois dans celui-ci, mais bon c'est pas comme si on lisait ce que j'écris)

Par ailleurs, je suis bien obligé de constater que personne ne lit ce que j'écris : le fait que je reconnaisse la vie humaine quand je la vois ne m'interdit pas de réfléchir à la supprimer quand il y a besoin de le faire, je ne suis pas un religieux.

Modifié par Savonarol
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Tu n'utilises aucune contraception?

En effet pour moi même, et il y a souvent eu aussi ma participation à veiller à la sécurité de la fertilité des différentes espèces, y compris les humains (rare dans ces circonstances).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 586 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Black Cat
Invité The Black Cat Invités 0 message
Posté(e)

En effet pour moi même, et il y a souvent eu aussi ma participation à veiller à la sécurité de la fertilité des différentes espèces, y compris les humains (rare dans ces circonstances).

Pardon ? En d'autres termes, vous dites que vous incitez autrui à ne pas utiliser de contraceptifs ?

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9 387 messages
X-Banni-X‚ 36ans
Posté(e)

attends un peu

tu dis que c'est un choix de la femme; mais l'embryon a-t-il le choix, lui ? on lui a proposé quelque chose d'autre que de passer en bouillie. Et si lui ne peut se défendre, a--t-il droit à un avocat ?

On lui impose bien à lui le seul destin de mourir à cause d' une loi que la femme utilise certes librement ( encore que le conditionnement mental est général )

Alors évidemment tu vas dire : l'embryon n'est pas une personne donc pas de problème.

Mais on en revient au fait suivant : une société a déclaré que tel être vivant d' espèce humaine ( et donc un être humain au sens objectif ) entre zéro et x semaines n'est pas digne d' être une personne sujet de droit qui protège sa vie.

moi je vois un lien même si ça fait hurler certain avec un régime nazi qui dit : tel être humain n'est pas digne d'être une personne et peut être détruit. D'autant plus, que d'un côté comme de l'autre on considère et le sous-homme et l'embryon comme gênant.

Un petit plus pour toi, je te remercie de ne pas m'avoir déclaré crétin ou psychiatrisable ( même si tu ne penses peut-être pas moins ):smile2:

bon de toute façon c'est pas la peine que les pro-avortements s'énervent , c'est pas demain la veille que la loi changera car je maintiens que c'est une aubaine pour la gent mâle ; c'est eux qui en profitent et c'est la femme qui se débrouille, une souffrance infligée à la femme avec son consentement, élevée en progrès de l'humanité et défendue bec et ongle par les féministes, un truc de macho défendu par des victimes femmes éduquées dans ce sens.

au fait IVG est un sigle hypocrite, c'est pas une interruption c'est un arrêt radical.

Sur ce coup là, t'es mal placé.... Mes gamins sujets à une "enquête sociale" suite à dénonciation calomnieuse, ont du être entendus par un juge des enfants, ils ont respectivement 9 et 7 ans, ils n'ont pas eu droit à un avocat, alors tu sais pas, un embryon, là, la loi s'en contrefout au moins autant que de mes enfants. :)

On ne lui "impose" rien, on évite son développement au sens médical du terme, et parfois ça peut être salutaire pour la matrice (comprend donc la mère qui porte ce foetus). ;)

Faut me relire, et très attentivement, car je n'ai jamais affirmé que l'embryon, le foetus n'étaient pas des personnes, au sens sentimental du mot. Tu sai quand j'ai du prendre ce foutus cachets pour "éliminer" ce bébé mort, ben j'en ai chié, et au delà du raisonnable... C'était MON bébé, ma vie, le prolongement de celle ci et plus encore. Alors, pour ce qui est des avis à l'emporte pièce je te suggère simplement de prendre un peu de recul. Je suis opposée à l'avortement me concernant, et j'ai du y avoir recours, pour survivre. :mouai:

Ben t'es bien le seul (et ptètre un peu suivi par quelques acharnés du droit à la vie) pour pouvoir trouver un lien entre "le droit de la femme à disposer de son corps" et le régime fasciste et toutes ses dérives. :hum:

TU considères, TU annonces et TU généralises, je n'ai jamais réduit l'embryon ou le foetus à un sous homme (d'autant plus si cet oeuf développe un sexe féminin) :D

Un gros moins pour toi, tu réduis tes contradicteurs, malgré toute leur tolérance à des connards pas finis et non attribués de plus d'un neurone, c'est super sympa, en fait. :wub:

Ensuite peux tu simplement intégrer le fait que défendre un droit n'est pas forcément synonyme d'être "pro" ce même droit? :gurp:

J'en suis un exemple concret et bien réel, pardon de vivre... :)

Et pour finir si je m'en réfère à la définition du larousse en ce qui concerne le verbe "interrompre" (et donc son application l'interruption) elle mentionne ceci :

  • Empêcher quelqu'un de continuer ce qu'il était en train de faire : Le téléphone l'interrompit dans son travail.
  • Cesser de faire ce qu'on était en train de faire : Il a dû interrompre ses études pour trouver du travail.
  • Couper la parole à quelqu'un : Ne m'interrompez pas tout le temps.
  • Rompre la continuité d'un phénomène, le cours d'une action : Un accident a interrompu la circulation.

Donc si tu apprenais à réfléchir, et non à radoter tu pourrais intégrer qu'une interruption peut être temporaire (dans le cadre de la circulation routière) ou définitive (dans le cas de l'IVG). MAis que ce sigle "IVG" n'est que e résumé pour "Interruption Volontaire de Grossesse", c'est le volontaire, je crois qui te gêne le plus, parce que les avortements spontanés (autrement appelés "fausses couches", aucun "anti IVG" n'en parle). ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Merci de penser à ma place, mais j'y arrive tout seul.

Ma réponse à ta question est dans le topic ouvert par Théia ( et aussi une centaine de fois dans celui-ci, mais bon c'est pas comme si on lisait ce que j'écris)

Par ailleurs, je suis bien obligé de constater que personne ne lit ce que j'écris : le fait que je reconnaisse la vie humaine quand je la vois ne m'interdit pas de réfléchir à la supprimer quand il y a besoin de le faire, je ne suis pas un religieux.

Je cite alors :

Un être humain c'est une vie humaine créée par deux être humains, un mâle et une femelle. *

La vie est le contraire de la mort ( le sang qui circule, le coeur qui bat, les cellules qui vieillissent) , l'humanité est l'espèce à laquelle nous appartenons.

* il y aura une variable à cette définition le jour où le clonage permettra de créer une vie humaine sans passer par les voies naturelles.

Donc il n'y a aucune différence entre tuer un embryon de 1 jour et tuer une mère de famille de 40 ans ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 327 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Pssst ! on en cause sur le fil ouvert par Theia..wink1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Ah non ici on parle de l'IVG et de la différence entre tuer un embryon et un adulte, c'est pas pareil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

"Puisque vous le faite exprès d'être autant obtus, je vais vous répéter une dernière fois quelques éléments de base :

- foetus : potentiel être humain, être humain en devenir

- enfant : être humain né suivant une phase de croissance allant de la naissance à l'adolescence

- tuer : acte d'ôter la vie

- homicide : acte d'ôter la vie à un être humain[/size][/font]

- meurtre : acte d'ôter la vie à un être humain volontairement"

Cela insinue que l'enfant devient humain en naissant. :baby:

"C'est tout simplement une escroquerie intellectuelle et morale, une tentative pathétique de culpabilisation sans gêne, prenant de haut ces femmes, en vous croyant plus intelligent que tout un comité d'éthique, en méprisants les facteurs sociaux (grossesses non-désirées, risque d'abandons, etc.), économiques (femmes pauvres risquant leur vie dans un cabinet clandestin, femmes plus aisées faisant du tourisme abortif (*) ), médicaux (risques de complications, mise en danger de la vie des femmes concernées), les problématiques juridiques (en cas de viol, pratique-t-on l'avortement avant ou après une décision de justice?)"

Ceci est une incitation à avorter dans certaines circonstances. :aie:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant