Pour ou contre l'avortement

babeth23 Membre 879 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Heu, c'est le cas. Tu n'accouches pas chez toi toute seule en poussant dans les WC, et ton gamin va à l'école de la République. Tu le fais naître dans un hôpital, tu es suivie par des médecins tout au long de ta grossesse et tu touches des allocations familiales pour l'élever. Il va ensuite à l'école, qui est gratuite, c'est dire l'importance de la société dans son évolution.

la société donne un coup de pouce pour élever un enfant, et c'est très bien

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Alain75 Membre 18 329 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)
La multiplicité des moyens de contraception, le rapport à la famille qui change , la fin du patriarcat, les progrès de la médecine, les moyens de communications qui multiplie la possibilité de la prévention, l'acceptation morale de la femme en tant qu'individu à part entière, l'adoption publique qui manque de familles, etc

La contraception n'est pas sure à 100 %, même si les moyens sont multiples, et la médecine en progrès, depuis la loi Veil, il n'y à pas eu de découvertes particulières dans ce domaine, a part une certaine dangerosité des pilules sur le plan cardio-vasculaire, ce qui ne vas pas du tout dans ton sens.

Pour le reste on est encore dans l'enfumage et l'enfilage de perles. Je m'y attendais notes bien.

Je viens de relire le sujet c'est affligeant....

Tu vis vraiment dans ton monde.....sleep8ge.gif

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babeth23 Membre 879 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Vous ne voulez lui accorder aucun droit, pourquoi aurait il une responsabilité ? Si vous lui inculquez, au géniteur, qu'un foetus ou une embryon n'a pas plus de valeur qu'une carotte, et que cette carotte n'est qu'une appendice appartenant à 100 % à la femme qu ia un droit de vie et de mort sur elle, le géniteur n'a pas de raison d'assumer une responsabilité.

qui ne veut accorder aucun droit au père ?

c'est du vécu, t'as un soucis avec une ex ?

pas la peine d'en vouloir aux autres femmes pour autant

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

qui ne veut accorder aucun droit au père ?

c'est du vécu, t'as un soucis avec une ex ?

pas la peine d'en vouloir aux autres femmes pour autant

Tu serais donc prête à manifester également pour le droit du père à pouvoir codécider du futur de l'embryon aussi ?

Quel droit serais tu prêt à lui donner ? Le droit de se taire ?

Quel étonnement...

Réfuter le droit au père ce que je comprendrai, c'est être a minima cohérent dans sa propre responsabilité.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9 387 messages
X-Banni-X‚ 36ans
Posté(e)

Heu, c'est le cas. Tu n'accouches pas chez toi toute seule en poussant dans les WC, et ton gamin va à l'école de la République. Tu le fais naître dans un hôpital, tu es suivie par des médecins tout au long de ta grossesse et tu touches des allocations familiales pour l'élever. Il va ensuite à l'école, qui est gratuite, c'est dire l'importance de la société dans son évolution.

Alors pardon, mais des femmes qui accouchent chez elles, seules, en 2014, oui il y en a encore.

Après il y a des raisons médicales qui font que certaines femmes doivent accoucher sous conditions médicales, grèvant le budget "sécu", doit on les empêcher d'avoir des enfants? :)

"mon gamin" peut absolument être scolarisé à domicile, "l'école" n'est pas obligatoire, l'instruction seule l'est. :sleep:

De plus ignore sciemment les écoles privées qui font le jeu de nombres de municipalités, délestant ainsi largement les "citoyens" de leurs obligations. ;)

Pour ce qui est des médecins et des suivis de grossesse, quand je verrais une "maison de naissance "dans chaque ville de France, alors oui, je t'autoriserais à parler de "prise en charge par la société", chez moi c'est pas le cas. :sleep:

Je suis enceinte, je souhaite mener cette grossesse à terme? OK, sage femme "privé" et paye ta consultation mèmère.

Pour ce qui est des fameuses "allocations familiales", excuse moi de casser ton rêve, mais c'est "rien" pour le premier enfant, et 128.57 euros pour 2 enfants.... C'est clair que "la société" prend en charge le résultat d'une IVG qu'on m'a interdit. ;)

Et pour ce qui est de "l'école gratuite", tu oublies volontairement que l'instruction dispensée et la mise à disposition des bâtiments sont gratuits", mais les fournitures scolaires, les sorties pédagogiques, les transports, les repas, et autres annexes, eux ne sont pas gratuits.

Si la société (à laquelle tu tiens tant) est importante pour la construction de l'individu, elle ne répond pas à son éducation, ni à ses besoins. Alors dire que la société a droit de regard sur l'avortement, c'est comme dire que Mosanto a droit de regard sur mes semences et mes bêtes... Ben non, je sème et j'élève encore comme je veux en tant que particulier. :p

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Vous ne voulez lui accorder aucun droit, pourquoi aurait il une responsabilité ? Si vous lui inculquez, au géniteur, qu'un foetus ou une embryon n'a pas plus de valeur qu'une carotte, et que cette carotte n'est qu'une appendice appartenant à 100 % à la femme qu ia un droit de vie et de mort sur elle, le géniteur n'a pas de raison d'assumer une responsabilité.

Parce qu'un embryon c'est 50% des chromosomes maternels et 50% des chromosomes paternels : le zygote est formé à partir de gamète mâle et gamète femelle, donc co-responsabilité. Par contre la génitrice a un droit supplémentaire en étant celle qui lui permet d'arriver à l'état d'être humain conscient.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coucoucou Membre 2 293 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

De quel pére on parle là????

Pour avoir un pére, il faut un enfant.....pas d'enfant, pas de pére.

Vouloir étre pére, c'est bien et c'est rageant de devoir en passer par une femme pour en faire une réalité, mais avoir un enfant avec une femme qui n'en veut manifestement pas.....à part aller vers de gros problémes, je ne vois pas.......si une femme ne veut pas de sa grossesse, c'est peut-étre aussi parce qu'elle n'imagine pas le géniteur comme pére de son enfant potentiel.......c'est un schéma non envisageable pour elle.....on ne va quand méme pas la forcer.....

Mais effectivement, je peux comprendre que l'on peut avoir de l'amertume à dépendre d'un autre individu dans ce genre de décision. C'est tout à fait compréhensible.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Enlevons donc le droit aux hommes en matière de famille sur leurs enfants parce qu'ils ne les portent pas et continuons de fourniquer comme des lapins, mesdames étant suffisamment responsables de leurs actes quant à leur conséquence.

Mais par pitié, arrêtez de vous plaindre des problèmes de contraception et du manque de responsabilité des hommes.

Nous ne sommes que des lapins.

Modifié par zenalpha
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

donc tu seras d'accord avec moi pour dire que le cas particulier de certaines femmes qui en abusent ne doit pas interagir avec la grande, très grande majorité qui ne le fait pas par gaité de coeur

J'ai jamais considéré qu'une IVG se faisait par gaité de coeur, justement.

Bah justement la loi "Veil" autorise toute femme à avorter, pourquoi vouloir en restreindre les conditions d'accès?

C'est pas parce que la baronne de machin-patin-couffin ne peut pas supporter de prendre 10 kilos (mini), souffrir le "travail" et donner un héritier au baron, qu'on doit en priver la pôv' boniche engrossée par le dit baron...

Tu sais que la loi reconnait désormais les enfants "adultérins" comme "légitimes"?

Donc pas besoin de faire d'exception à la règle, et puisque l'avortement médicalisé est ouvert à chaque femme, autant prendre toute mesure pour les aider dans cet aspect de la vie, peu importe les raisons qui les poussent à y recourir. :sleep:

Merci :)

Pour toutes les raisons que j'ai citées quelques posts plus tôt en réponse à Alain75 , et que j'ai énumérées plusieurs fois dans ce même topic.

Au regard de notre évolution en terme de science, il ne faudrait pas considérer qu'il n'est pas logique de ne pas évoluer au niveau de l'éthique alors que la science nous donne justement les moyens de le faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babeth23 Membre 879 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Tu serais donc prête à manifester également pour le droit du père à pouvoir codécider du futur de l'embryon aussi ?

Quel droit serais tu prêt à lui donner ? Le droit de se taire ?

Quel étonnement...

Réfuter le droit au père ce que je comprendrai, c'est être a minima cohérent dans sa propre responsabilité.

non, je ne réfute pas le droit de l'homme, il faut discuter bien sûr

mais la décision finale est à la femme, car c'est elle qui est enceinte

si un jour on peu faire qu'un homme soit enceinte, il pourra choisir, mais c'est impossible

en fait, quand tu as utilisé le mot père, je pensais que tu parlais des pères d'enfants nés

Modifié par babeth23

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Alors pardon, mais des femmes qui accouchent chez elles, seules, en 2014, oui il y en a encore.

[...]

Elles ne représentent pas la majorité des femmes; la majorité accouche dans une clinique ou un hôpital. En fait, ceux qui vivent DANS la société vivent en osmose AVEC la société.

Ils travaillent pour elle, ils vont à son école, dans ses hôpitaux, payent des impots pour elle, sont pris en charge médicalement par elle, vote pour ses représentants, discute avec ses citoyens, épouse selon ses règles, etc etc ..

C'est la raison pour laquelle la société à un droit de regard sur la vie de ses habitants. Sur la mienne, sur la tienne, sur celle de tes enfants, sur leur avenir. C'est pourquoi l'Etat a pour charge l'emploi, la santé, le logement, la sécurité, c'est pourquoi il existe la Loi, qui implique des droits ET des devoirs.

C'est comme ça que fonctionne une société. Si tu veux accoucher dans tes chiottes et faire élever ton gosse par une meute de chiens, tu auras la police et les services sociaux chez toi, ils te retireront tes gosses et ça sera bien normal.

Ou alors tu peux choisir d'aller vivre avec les libertariens aux USA, mais ça ça n'est pas la France.

la société donne un coup de pouce pour élever un enfant, et c'est très bien

C'est plus qu'un coup de pouce, c'est ce autour de quoi la société est bâtie.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coucoucou Membre 2 293 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Zenalpha, ce n'est quand méme pas une légende urbaine les mecs qui s'en foutent pas mal d'avoir mis une nana en cloque, on ne va pas en plus ensuite leur demander leur avis sur la suite à donner..........

Un couple uni aura forcément une discussion sur la question pour se mettre d'accord.....ou alors c'est que le couple a du plomb dans l'aile auquel cas, il est opportun de se poser la question de la pertinence qu'une grossesse!!!

Je ne crois pas que des hordes de femmes sans scrupules se ruent vers les services d'IVG en se moquant d'avance de la téte de leur mec quand il va étre mis devant le fait accompli........

Alors il faut savoir raison garder.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9 387 messages
X-Banni-X‚ 36ans
Posté(e)

Elles ne représentent pas la majorité des femmes; la majorité accouche dans une clinique ou un hôpital. En fait, ceux qui vivent DANS la société vivent en osmose AVEC la société.

Ils travaillent pour elle, ils vont à son école, dans ses hôpitaux, payent des impots pour elle, sont pris en charge médicalement par elle, vote pour ses représentants, discute avec ses citoyens, épouse selon ses règles, etc etc ..

C'est la raison pour laquelle la société à un droit de regard sur la vie de ses habitants. Sur la mienne, sur la tienne, sur celle de tes enfants, sur leur avenir. C'est pourquoi l'Etat a pour charge l'emploi, la santé, le logement, la sécurité, c'est pourquoi il existe la Loi, qui implique des droits ET des devoirs.

C'est comme ça que fonctionne une société. Si tu veux accoucher dans tes chiottes et faire élever ton gosse par une meute de chiens, tu auras la police et les services sociaux chez toi, ils te retireront tes gosses et ça sera bien normal.

Ou alors tu peux choisir d'aller vivre avec les libertariens aux USA, mais ça ça n'est pas la France.

Explique moi donc cette impulsion qui valorise les "maisons de naissance", si ce n'est que les femmes qui peuvent accoucher sans médecin souhaitent le faire le plus naturellement possible? :mouai:

Et non, des enfants de "la société" peuvent absolument partir 6 mois en voyage autour du monde avec leur parents, être scolarisés dans le privé ou à domicile, ceci ne les exclue pas pour autant de "la société". :)

Si le citoyen et "la société" sont indissociable (quoique, on peut tout à fait respecter les lois de la République, sans pour autant se soumettre à ses diktats), il n'en va pas de même pour l'enfant ou la femme enceinte.

Et oui, aujourd'hui, je suis au regret de t'informer qu'une femme peut "accoucher dans ses chiottes" elle ne sera pas poursuivie, par contre cette femme va surtout rechercher un accompagnement de sage femme et des manières plus "naturelles" que "médicales", d'ailleurs, elle choisira de s'installer sur son canapé ou un vieux matelas, plutôt qu'une cuvette de WC inconfortable. :)

Pour ce qui est de la vie privée, encore une fois tu as tort... Dès lors que l'enfant, de 6 à 16 ans est instruit, et suivi, il n'y a aucun jugement ni condamnation de ses conditions de vie. :p

Aujourd'hui, on ne peut pas imposer à une femme de mener à terme une grossesse, sans risquer d'impacter sa santé, son moral, sa psyché et encore moins garantir "que votre enfant sera mieux vivant dans une famille d'adoption, plutôt qu'avec vous".

Faut juste arrêter le snif de boule de cristal et les infusions de guano, ça monte au cerveau et ça donne des idées de merde, qui ne sont absolument pas en contradiction avec les lois de la République, hein. :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Exactement.

Et c'est là où on voit que l'embryon est plus important que la femme qui le porte chez certains.

Ca aurait été sympa de venir m'aider quand je défendais cette idée que les antis-ivg préfèrent l'embryon à la personne qui le porte :D

L'histoire de Rennie Gibbs devrait t'intéresser.

http://www.alternet.org/story/151508/15-year-old_girl_faces_life_in_prison_for_a_miscarriage_why_conservatives_are_criminalizing_pregnant_women

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Explique moi donc cette impulsion qui valorise les "maisons de naissance", si ce n'est que les femmes qui peuvent accoucher sans médecin [...]

La société ne t'interdit pas de vivre en marge d'elle-même; tu as le droit de croire aux concombres volants, d'envoyer tes enfants dans une école coranique, mais ce qui fonde une société, et au final une civilisation, c'est la marche collective d'humains dans une même direction et répondant aux mêmes lois, c'est accepter la subordination à la loi et donc à l'intérêt général. Ca n'est pas une "question de point de vue", c'est comme ça.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

non, je ne réfute pas le droit de l'homme, il faut discuter bien sûr

mais la décision finale est à la femme, car c'est elle qui est enceinte

si un jour on peu faire qu'un homme soit enceinte, il pourra choisir, mais c'est impossible

en fait, quand tu as utilisé le mot père, je pensais que tu parlais des pères d'enfants nés

Je suis d'accord.

C'est à la femme de décider car il s'agit de son corps et que personne ne va la forcer à porter un enfant dont elle ne veut pas quel qu'en soit le motif d'ailleurs (et fort heureusement je dirai...).

Je pointe le fait que cela génère des responsabilités particulières qu'il s'agit (aussi) d'assumer même si on a tous le droit à l'erreur ou à des circonstances exceptionnelles qui nous dépassent.

J'ai un peu de mal avec la légèreté de certains discours...

Ce droit, il rime aussi avec la responsabilité.

Modifié par zenalpha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coucoucou Membre 2 293 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Un homme a, à mon sens, un droit bien légitime de se sentir frustré de devoir en passer par le désir d'une femme pour pouvoir étre pére biologique d'un enfant, mais on n'y peut rien.

A part faire attention aux femmes avec qui on se retrouve au lit, ce qui rappelle que choisir ses partenaires est aussi une responsabilité à la base de tout cela.Une responsabilité qui, pour le coups, est la méme pour les deux sexes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 9 077 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
D'autant que si on va jusqu'au bout de cette idée, chacun son corps.

Si madame ne prend pas de contraception, quelle honte de demander à Monsieur d'en prendre alors qu'il n'y a aucune conséquence pour lui...

Il faut arrêter de demander une chose et son contraire à un moment donné...

Tu es peut être ironique, mais ce que tu dis est vrai. Soit l'homme est co responsable de la création de la vie et il a des responsabilité, des devoirs, mais aussi des droits, mais si on claironne sans cesse qu'il n'a aucun droits, même pas à la discussion car comme on l'a répété des tas de fois sur ce sujet " tu es un homme alors tu fermes ta gueule", pourquoi devrait il se sentir responsable ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 20 810 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Enlevons donc le droit aux hommes en matière de famille sur leurs enfants parce qu'ils ne les portent pas et continuons de fourniquer comme des lapins, mesdames étant suffisamment responsables de leurs actes quant à leur conséquence.

Mais par pitié, arrêtez de vous plaindre des problèmes de contraception et du manque de responsabilité des hommes.

Nous ne sommes que des lapins.

Tout à fait, si on enlève le droit aux hommes en matière de famille, les femmes n'ont pas à responsabiliser les hommes en reportant la faute sur l'homme quand elles avortent. Et des femmes irresponsables, il y en a plusieurs sinon il n'y aurait pas tant d'avortements. Certaines utilisent l'avortement comme moyen de contraception d'où le fait que plusieurs y sont contre.

Donc l'IVG oui, mais le plus important me paraît de démontrer que l'avortement n'est pas quelque chose de banal, quand je lis par des pro ivg qu'il ne faut pas avoir peur de dire "vive l'avortement", ou que le gouvernement supprime la notion "situation de détresse" considérant qu'une femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse peut demander tout simplement à un médecin l'interruption de grossesse. C'est en fait chercher à banaliser l'avortement alors que l'avortement ne doit rester qu'un choix nécessaire quand il n'y a pas eu d'autres possibilités, ce qui implique savoir prendre ses responsabilités, prendre la contraception, un accident peut arriver mais il y a aussi le moyen de l'éviter.

Comment ne pas parler de banalisation quand on voit que certaines refusent catégoriquement de considérer que l'homme à aussi son mot à dire, la décision finale revient bien à la femme mais ne pas en informer l'homme, c'est prendre le risque d'accentuer les avortements car cela enlève toute sa part de responsabilité et aussi la communication dans le couple qui aurait permis d'éviter un avortement. La plupart des femmes qui avortent le vivent très mal donc important de prévenir avant que cela arrive.

Une femme qui au lieu de garder un enfant handicapé, au lieu de garder un enfant qu’elle devra abandonner, elle fera un choix non désiré de se faire avorter mais qui sera pour elle plus acceptable que les autres choix est pour ma part, être contre l'avortement car quand le choix n'est pas désiré, je n'appelle pas cela être pour l'avortement qui pour ma part ne doit resté qu'un choix en dernier recours.

Modifié par samira123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9 387 messages
X-Banni-X‚ 36ans
Posté(e)

La société ne t'interdit pas de vivre en marge d'elle-même; tu as le droit de croire aux concombres volants, d'envoyer tes enfants dans une école coranique, mais ce qui fonde une société, et au final une civilisation, c'est la marche collective d'humains dans une même direction et répondant aux mêmes lois, c'est accepter la subordination à la loi et donc à l'intérêt général. Ca n'est pas une "question de point de vue", c'est comme ça.

Insinues tu ainsi qu'une école coranique aurait moins de valeurs à transmettre qu'une école catholique? :mouai:

Et en causant "marche collective d'humain dans une même direction et répondant aux mêmes lois", tu sauras que si des écoles dites "coraniques" sont aujourd'hui acceptées en France, c'est parce qu'elle répondent aux même critères que les écoles judaïques ou catholiques. :sleep:

Pour moi la société prend des dispositions pour vivre au mieux, tous ensemble. On appelle ça des lois, il tient à chacun des citoyens de s'y conformer.

Padbol pour les antis, il y a justement une loi qui autorise l'avortement, avec aide médicale, pour chaque femme qui souhaite y avoir recours, dans des délais "raisonnables".

On fait quoi là maintenant que tu sais qu'il existe une fameuse "loi" pour l'avortement, on stop le débat, la conversation, l'échange? Si je m'en réfaire à ta dernière phrase :

c'est accepter la subordination à la loi et donc à l'intérêt général. Ca n'est pas une "question de point de vue", c'est comme ça.

La loi dit que l'avortement est légal, on s'y soumet, c'est pas un "point de vue", c'est comme ça. Merci et bonne soirée :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant