Aller au contenu

landbourg

Membre
  • Contenus

    659
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de landbourg

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 05/13/1966

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    bourg- en - bresse
  • Intérêts
    tout

Visiteurs récents du profil

5692 visualisations du profil
  1. Il s'est inscrit sur forumfr ?
  2. landbourg

    [QUIZ] La Bible

    Je viens de terminer ce quiz. Mon score 81/100 Mon temps 124 secondes  
  3. landbourg

    dieu

    Je lui demanderais poliment de rester là où il est.
  4. Ouais je l'aime pas celui là, mais ça l'empêche pas de dormir, ni moi d'ailleurs. Je préfère malgré tout voir ça gueule plutôt que celle de la fifille à son papa ou de l'autre gueulard qui se prend pour la république ! Et puis merde j'arrive plus à aller avec les g jaunes. Je suis comme un con. Mais c pas grave j'ai voté espéranto et je les emmerdes tous ! Macron risé de l'europe ? Mais alors je m'en fout comme pas possible!
  5. Ok je comprend mieux ce que tu dis. Je pense que malgré tout le négre même absent physiquement était très présent dans l'imaginaire de la pensée européenne. Les civilisés fiers de leur culture avant tout marchande, et les religieux (civilisés ou pas) amène pour les uns les sciences et les techniques et les autres le doux message du christ avec le sabre et le goupillon. En échange, ils se donnent le droit d'exploiter leurs richesses en terres et en mains d'oeuvres et de déporter une partie de la population. Je pense que Césaire se place sur le plan l'idéologie ce droit que la culture et la population occidentale s'est donnée sur les peuples dit indigénes. La traite des noirs et le colonianisme en général est ce qui dans l'idéologie constitue l'acceptation de cette violence qui de conséquences en conséquences,comme un poison dans le fruit mène à hitler. L'acceptation c'est celle d'une humanité plus ou moins complète ou absente, suivant des critères de races. Critères véhiculés par des clichés souvent dégradants. On prête à l'autre ce que l'on ne veut pas voir chez soi. Le schéma peut s'appliquer à d'autres minorités. Moi j'ai compris ça. C'est une critique de la pensée esclavagiste et colonialiste, pensée qui traverse la modernité sans trop de problèmes et qui en quelque sorte conduit à la faillite de cette modernité par la prise de conscience du drame de la shoah. Il est vrai que la culpabilité est plus grande pour les victimes de la shoah. Ce qui ne veut pas dire que la douleur est moindre pour les autres victimes de la dés-humanisation.
  6. Précise stp. Le blanc est le bouc de Césaire ? ( j'ai bien lu différent)
  7. C bien en autres raisons, pc qu'ils étaient noirs donc non homme qu'ils pouvaient être réduit a l'esclavage et déportés en masse de leur pays. Ni vois- tu pas la trace d'un racisme débile. Non ?
  8. Je soutien le contraire. Pas sur la façon mais dans l'esprit.
  9. Je pense même que ces cons participent à l'entretien de l'horreur.
  10. Peut-être qur ce qui rapproche c le côté déshumanisation, de faire des humains des objets? Et actuellement dans certains endroits du monde n'y a t'il pas des humains que l'on rends esclaves ou que l'on tuent juste pour ce qu'ils sont? L'industrie du meutre ce n'est pas que les chambres à gaz mais ausi le napalm, les attaques chimiques., les famines organisées, les bombes nucléaires ... Quoi la shoa ? C plus ici c ailleurs. La shoa ne peut plus être le mètre étalon de la souffrance et de la destruction. Les mêmes forces repugnantes sont à l'oeuvre aujourd'hui et ne se sont jamais arrêtées. Moi shoa ou esclavagisme je les mets dos à dos. Ils me font chier avec leur competition à la con.!
  11. Oui. T'inquiète, la connerie n'est pas que l'apanage des blancs !
  12. Je trouve cette thèse passionnante et certainement très riche dans la compréhension de cette histoire .
  13. Pour Aimé Césaire, c bien sur l'esprit et les conséquences qu'il faut juger le colonianisme et le nazisme. Et pour lui il y a pas photo les deux sont liés, ils participent du même esprit. " Et pourtant, par la bouche des Sarraut et des Barde, des Muller et des Renan, par la bouche de tous ceux qui jugeaient et jugent licite d’appliquer aux peuples extra-européens, et au bénéfice de nations plus fortes et mieux équipées, « une sorte d’expropriation pour cause d’utilité publique », c’était déjà Hitler qui parlait ! Où veux-je venir ? À cette idée : que nul ne colonise innocemment, que nul non plus ne colonise impunément ; qu’une nation qui colonise, qu’une civilisation qui justifie la colonisation – donc la force – est déjà une civilisation malade, une civilisation moralement atteinte, qui, irrésistiblement, de conséquence en conséquence, de reniement en reniement, appelle son Hitler, je veux dire son châtiment. » https://www.doc-etudiant.fr/Francais/Fiche-lecture/Cours-Discours-sur-le-colonialisme-aime-cesaire-424519.html J'ai aussi lu qu' il disait que le plus insuportable pour les européens ce n'est pas l'horreur de la shoa mais que des blancs ont pu faire cela à d'autres blancs. ( de mémoire, il y a peut être des nuances, mais je ne crois pas.)
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité