Aller au contenu

landbourg

Membre
  • Compteur de contenus

    152
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de landbourg

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 13/05/1966

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    bourg- en - bresse
  • Intérêts
    tout

Visiteurs récents du profil

4 206 visualisations du profil
  1. De l'inutilité de discuter !

    La même chose. Je crois que je voulais dire quelque chose comme ça avec mon histoire de gratuité que j'ai exprimé sur ce fil, sauf la fin où je dirais qu'il faut se laisser surprendre par les fruits de ses actes( et paroles) . Pour le meilleur et pour le pire. Et réajuster si nécessaire.
  2. Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier

    Cela est valable pour tout le monde. Ne plus créer de telles tensions entre les différentes communautés qui doivent se rassembler dans le même désir commun de ne pas se nuire mutuellement. Tout cela est l'idéal de la fraternité républicaine. On est, hélas, loin du compte
  3. "Plus rien ne s'oppose à la nuit"

    J'ai la barbe á papa en feu Un feu de broussaille Un asile aliéné- sang survivant Une étincelle de regret a mis le feu au poudre Et dans un dé á coudre je me suis noyé J'ai voulu tout éteindre même le palier La lumière est retombée sur l'escalier et rien dans la cave J'ai crié je crois trois fois muet Le mur d'en face m'a rendu la pareil Mes mots ricochets sans aucun doute Et une chose est sortie juste pour me dire en revoir Dehors il fait froid soit Mais mon corps lui brule de mille feux
  4. De l'inutilité de discuter !

    Je suis aussi, un marco polo de la pensée.Cependant mon effort tend vers la légèreté. La philosophie m'a appris, entre autres, une chose : qu'il faut choisir, ou peut-être ne choisissons nous pas, une pensée qui alourdit comme un fardeau ou une pensée qui fait "danser" . Ce qui nous rapproche en ce lieu c'est que cela est une affaire de raison et de caractère. Aucune méthode ne vaut mieux que l'autre, mais cependant chacune présente une façon particulière d'appréhension de la réalité. Ce que j'apprécie en toi c'est que tu défends ta singularité "bec et ongles". N'est-ce pas cela sui fait que l'on aime le débat ?
  5. "Plus rien ne s'oppose à la nuit"

  6. "Plus rien ne s'oppose à la nuit"

    Souvenir Souvenir de toi Image douce Extase d’un peintre Photographe réelle Ancrée dans les yeux Un oubli total amarré à jamais Je lis dans le ciel Le destin des témoins Témoins d’insomnie Vivant dans l’oubli Vie souvenir Vit dans mon cœur Autour de moi je veux le vide Je veux á ce jour revenir : Vivant je t’aime Dans le souvenir aussi ! ..…......... .............................. …... Jlt 1982................................................. ....................................................................
  7. Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier

    mytho oui peut- être , qui ne sait pas sortir de son drame personnel je pense cela plus juste. Sinon, j'aime bien les docs , je voulais faire se travail et ce topic est une bonne occaz . Moi ça me va. Mais que dire de c putains d' événements à Marseille? La manip? Se servir d'un fait divers et le transformer pour en faire de la propagande politicopourri : Aveugler le chalant et lui donner l'occasion d'exprimer sa haine ( sa peur de l'autre)? Donner à l'état l'occasion de purger le tas de pue qui risquait de lui péter à la gueule? Je m'interroge. S'il la haine est en fin de compte de la peur par méconnaissance et ben on peut se dire, et là encore le topic semblerait l'illustrer, qu'on est cerné par les cons et que cette connerie doit bien aussi se trouver nichée en chacun de nous. Je cause, mais moi aussi j'ai connu des moments où certaines de mes réactions à chaud avaient une odeur pestilentielle!
  8. Intéressant Laurent Wauquiez. ..

    Je l'avais déjà dit mais le message a disparu. P'tain la parano!
  9. De l'inutilité de discuter !

    Je ne répond qu'à ma nature que je découvre peu à peu. et j'évite , du moins aujourd'hui, les "prises de tête" à la D-u . Sans vouloir l’offenser.
  10. Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier

    non tu sais hanss , Poitiers... Charles martel. :-)
  11. De l'inutilité de discuter !

    récompense ? quelle récompense? N'est- ce pas plutôt une affaire d'acceptation? Définir l'humain dans un rapport de récompense et d'insatisfaction me semble une mauvaise idée. Personnellement dans tout ce que je fais je lutte pour ne rien mériter , je désir la gratuité de l'acte. et il faut se passer de cette question et vivre , respirer, ce monde.
  12. "Plus rien ne s'oppose à la nuit"

    Comment lui dire Ma volonté Merveilles - passages égarés Labyrinthique - désir voilé Comment Au vent levé Je ne cesse de la tenir Et pourtant...
  13. Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier

    Pour moi, non, décidément, non l'homme n'est pas violent par nature. L'homme ordinaire( la majorité) aspire avant tout à vivre paisiblement. Les combats qu'on lui fait mener ne sont pas les siens. Et c ça le drame. Le pouvoir de la peur.
  14. Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier

    Saligots( les asiats) ils achètent tout les bars de nos auvergnats !
  15. Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier

    À ça c sûr! Faut vraiment être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas le voir. Et ni dieu ni maitre. Et à la tienne ! C l'heure, ça fait du bien.
×