Aller au contenu

Un peu de moi

  • billets
    12
  • commentaires
    49
  • vues
    5 344

À propos de ce blog

Bribes de ma vie, écrits sur certaines choses qui m'ont inspirée

Billets dans ce blog

Coeur de pierre à tendance guimauve.

Ça fait des mois que je n'ai plus écrit mais ce soir j'en ai besoin. Il est passé minuit, je suis en pleine période de révisions pour mes examens et j'ai besoin de dormir. Seulement je n'y arrive pas. Il faut que j'évacue et je ne vois pas où le faire d'autre qu'ici. Au moins ici, vous ne me connaissez pas ou en tous cas pas assez pour reconnaître les gens dont je parle, ni pour juger ce que je dis. Soit, venons-en au fait.   Depuis toujours, le même scénario se répète dans ma vie. J'a

Shimoani

On fire.

Rêve de la semaine passée : C'est la rentrée scolaire, je me rends à l'université où je retrouve mes amis. Les premiers que je vois ne sont pas à l'université avec moi en réalité, il y a : mes deux meilleures amies, le copain d'une des deux, un blond inconnu au bataillon qui porte un bonnet (il faisait grand soleil et chaud) et une amie qui, elle, est de l'unif. Nous discutons sur les bancs qui se trouvent devant la porte du bâtiment des cours. Puis c'est l'heure, nous rentrons pour rejoindre n

Shimoani

Régime mental.

L'université est décidément une source de stress. 29 juin Le jour des résultats est arrivé. Je suis peu rassurée et à la fois impatiente d'être fixée. Les événements des derniers jours nous ont tué moralement. Les inondations et les mauvais résultats de mon frère nous laissent un arrière-goût amer de la vie. Je m’apprêtais à recevoir le coup de grâce. Heure de la dépression programmée à 18h30. 18h : On ferme le magasin et je me connecte sur la plateforme en ligne de l'université dans l'espoir

Shimoani

Catastrophes naturelles.

Hier soir, alors que l'orage est assez violent dehors, je me pose sur mon lit pour observer la tempête se déchaîner. Le vent est violent et la pluie est dense, ça forme comme un rideau blanc. J'appelle ma maman pour qu'elle puisse constater ce qui provoque mon étonnement. Le tonnerre gronde de plus belle et les éclairs nous flashent régulièrement. Cela dure 5 grosses minutes puis la pluie se calme un peu, tout comme le vent. Avec maman, nous sommes toujours à notre poste d'observation quand soud

Shimoani

Retrouvailles.

Je suis chez moi et je décide de ranger la maison de fond en comble. Pendant mes examens, le ménage passait au second plan et je ne désirais que ça : ranger et nettoyer. Contrairement à beaucoup de personnes, je pense, j'aime nettoyer. Ça me détend, j'aime voir la différence après mon passage. Bref, je m'y mets et dans d'anciennes affaires, je trouve des papiers sur lesquels mes copains de classe avaient inscrits leurs adresses msn. Sur ce même papier figurait mes identifiants de l'époque. Je m'

Shimoani

Incertitude.

Une fois de plus, je me retrouve dans une situation de merde. Au cours des dernières années, mon parcours scolaire s'est fortement dégradé. "Quand je serai grande, je veux être maîtresse !" Depuis ma plus tendre enfance, j'étais persuadée que je serai institutrice primaire, que j'enseignerai les matières principales aux enfants, surveillerai les récréations, ferai des bricolages pour les fêtes, soignerai les bobos aux genoux et au coeur. C'est pourquoi après mes 6 années de secondaires (j'ha

Shimoani

Double vie & gros connard.

J'ai passé quelques mois avec un connard. Il ne me manque pas. Ce qui me manque c'est cette présence au quotidien. La tendresse, l'attention... Début des hostilités Je le voyais régulièrement, travaillant au même endroit que lui. Quelque chose m'attirait chez lui, sans doute ce côté mystérieux. Il n'était pas très bavard à propos de lui même s'il échangeait volontiers sur de nombreux sujets et blaguait facilement. Je voulais briser cette carapace, connaitre ses secrets, entrer dans son intimit

Shimoani

Fixation.

Premier échange de regard Il y a un an et demi, je rentrais à l'université pour entamer ma première année de bachelier. J'attendais dans le hall, seule. Sans doute attendais-je qu'un de mes cours commence ou qu'une amie me rejoigne. Je ne m'en souviens plus. Il traversa ce hall et ralentit à ma hauteur, nous échangeâmes un regard. Rien de plus. Pas de sourire, pas de parole, pas de signe de la main. Juste un regard et le silence qui nous entourait. Il a une charme et quelque chose en lui m'att

Shimoani

Jad ou F.

Aujourd'hui, c'est ton anniversaire. Va savoir pourquoi j'ai si bien retenu cette date alors que je suis incapable de retenir les anniversaires de certains de mes amis que je côtoie tous les jours. Chaque année, le 30 mai et d'autres jours où la nostalgie prend le dessus, j'ai une pensée pour toi. J'ai l'impression de parler de quelqu'un de mort mais j'espère du plus profond de mon coeur que ce n'est pas le cas. Où es-tu ? Que fais-tu ? Cette année tu dois avoir 20 ou 21 ans. Je me souviens que

Shimoani

Qui suis-je ?

Après avoir lu les textes et péripéties de certains membres du forum, je me suis aussi sentie d'humeur à écrire un peu. Commençons par le commencement, c'est-à-dire une petite remise en contexte me concernant afin que vous puissiez comprendre ce que j'écris. Je ne dévoilerai pas mon prénom mais certains forumeurs avec qui j'ai lié certains liens d'amitiés virtuels le connaissent. J'ai 22 ans et je vis en Belgique. Je suis étudiante en information et communication à l'université et je vis chez

Shimoani

×