• billets
    12
  • commentaires
    49
  • vues
    3 877

Régime mental.

Shimoani

248 vues

L'université est décidément une source de stress.

29 juin

Le jour des résultats est arrivé. Je suis peu rassurée et à la fois impatiente d'être fixée. Les événements des derniers jours nous ont tué moralement. Les inondations et les mauvais résultats de mon frère nous laissent un arrière-goût amer de la vie. Je m’apprêtais à recevoir le coup de grâce. Heure de la dépression programmée à 18h30.

18h : On ferme le magasin et je me connecte sur la plateforme en ligne de l'université dans l'espoir qu'ils aient de l'avance. Négatif, sans grande surprise. J'actualise la page toute les minutes, les mains tremblantes. Je suis persuadée d'avoir raté les 4 cours que je devais réussir pour passer dans l'année supérieure. Je suis hyper stressée.

J'explique : Comme je recommençais mon année, je devais en repasser 4 et en réussir minimum 2 sur les 4 pour passer dans l'année supérieure. Ayant des journées de cours forts light, j'avais anticipé des cours de l'année supérieur. Les cours réussis n'étaient plus à repasser l'année prochaine et les cours ratés bah c'était pas grave.

J'étais donc persuadée d'avoir 4 examens à repasser durant la session d'août. Ce qui m'assurait de devoir rester en Belgique pendant que mes parents partent en Sicile, comme l'année passée. Mauvais souvenir.

18h et quelques minutes : Je vois sur Facebook qu'une amie connait son sort. Je réactualise la page, toujours pas. Elle est allée à la proclamation et a entendu son nom, elle passe dans l'année supérieure avec quelques examens à repasser. Elle me dit avoir entendu le mien. Mon cœur s'arrête. Regain d'espoir. J'ai les larmes aux yeux déjà.

18h30 : Je réactualise la page, c'est l'heure du verdict. Et là... RIEN. Le serveur du site n'a pas tenu le coup face à toutes les connections des étudiants. Désespoir. Le problème provient de l'autre implantation de l'université à quelques centaines de kilomètres. Aucune information ne nous est donnée. Nous n'avons plus qu'à attendre, prendre notre mal en patience.

22h : J'abandonne l'actualisation de la page. A cette heure-ci, ça m'étonnerait que quelqu'un soit occupé à régler le problème dans les locaux de l'université. Ca sera pour demain matin, la nuit va être longue. Je me couche aux alentours de minuit.

30 juin

1h30 : Je me réveille en sursaut. Quelque chose me dit que je dois me réveiller et vérifier. Mon corps l'a ressenti et a réagi. Je jette un œil à moitié ouvert sur mon téléphone et je vois sur notre conversation de groupe sur messenger : "Punaise les filles, j'ai réussi math !!!!" Cette fois mes yeux sont grands ouverts, mon coeur palpite, j'ai mal au ventre. J'actualise la page que j'avais laissé ouverte sur mon téléphone.

J'AI RÉUSSI !!!

Soulagement total. J'ai réussi, je l'ai fais. J'ai passé cette fichue année qui m'a donné du fil à retordre. J'ai réussi sur le fil mais j'ai réussi. J'ai 2 examens à repasser mais je m'en fiche, je serai dans l'année supérieure dès septembre. Mais surtout, je peux partir en vacances avec mes parents. Je peux aller passer quelques semaines dans mon pays, recharger mes batteries, me remplir le bide de plats délicieux, prendre le soleil, profiter d'une far niente bien méritée, entendre cette langue si douce à mes oreilles et sentir ces parfums uniques de sol chaud et de produits du terroir.

Bon, calme-toi. Il est 2h du mat' et tout le monde dort à la maison. Je ne vais pas les réveiller au milieu de la nuit pour ça, on travaille demain. Je tente tant bien que mal de me rendormir, un sourire bête reste figé sur ma bouche.

Petit déjeuner émotion

7h30 : Je suis déjà levée, habillée et de très bonne humeur. Je fuis mon père, assis à la table de la cuisine. Je veux l'annoncer à mes deux parents en même temps car je sais qu'une bonne nouvelle leur fera du bien et je ne veux pas en privilégier un par rapport à l'autre. Je vais réveiller mon petit frère, comme tous les matins. Comme je suis en avance, je prends le temps de m'asseoir sur son lit et de le câliner pour le réveiller. Ma maman vient me voir et la première chose qu'elle me demande est : "Alors, toujours rien ?" Je lui réponds que non, qu'il faut attendre 9h pour que les gens qui travaillent à l'université soient dans les locaux. Elle descend. Je secoue mon frère : "Réveille-toi ! J'ai menti à maman, j'ai eu mes résultats et j'ai réussi." Je crois qu'il ne s'est jamais réveillé aussi vite. Il écarquille les yeux et me fait un câlin. Je ne tiens plus, je veux descendre l'annoncer à mes parents.

Je m'assied à la table de la cuisine, mon père lit le journal, ma maman prépare le petit déjeuner et mon frère s'habille dans la salle de bain.

"Maman, je t'ai menti." *Silence* Elle me regarde et je lis dans ses yeux l'interrogation. "J'ai eu mes résultats pendant la nuit..." *Mon père relève la tête et je sens qu'un stress s'empare immédiatement de lui* "... et j'ai réussi !"

Incrédules, on reste comme ça à nous regarder pendant quelques secondes qui paraissent une éternité. Et puis ils me serrent dans leur bras, les yeux tout humides. Mes nerfs lâchent et je fonds en larmes.

J'ai perdu du poids

Cette annonce de ma réussite me libère d'un poids énorme qui pesait sur mes épaules depuis bientôt 1 an. Je me sens légère, libre. Enfin. Je n'y croyais plus et j'avais envie de baisser les bras depuis un moment. J'attendais le coup de grâce qui me découragerait définitivement à croire en mon avenir universitaire. Mais mon travail a payé. Je peux profiter un peu de mes vacances sans culpabiliser de laisser mes cours de côté. Je peux être fière d'annoncer ma réussite à mon entourage et non pas m'écraser en expliquant que j'avais (encore) échoué à mes examens et qu'à 22 ans je n'étais pas encore sûr de passer à l'année supérieure.

La roue tourne les amis. Ne baissez jamais les bras, quelques doutes et coups de mou peuvent subvenir mais il faut continuer de vous battre et d'y croire !


1 personne aime ça


7 Commentaires


Félicitations ;)

Surtout ne désespère jamais et dis toi qu'un diplôme, ça n'est qu'une formalité qui prouve que tu as des connaissances :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité Karbomine

Posté(e)

Félicitations, Shimoani et BONNES VACANCES !!!!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité D.Clic

Posté(e)

Félicitations ! Et bonne vacances en famille !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant