Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'prostituée'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

45 résultats trouvés

  1. Sujet sérieux... Hello, J'ai lu un article qui parlait de deux hommes qui ont pris 9ans pour l'un et 10ans pour l'autre, de prison ferme pour un viol... On va revenir à ces histoires purement financières, mais 19ans de prison à financer pour faire plaisir aux juges et à la victime, sa famille, etc... Ca à un coût ! Et qui paie = La communauté qui pourrait faire largement autre chose de cet argent ! Je me suis dit: "Mais ils ne pourraient pas se payer une pute quand une envie leur vient, ça coûterait beaucoup moins cher !" Faudrait-il imaginer un service de prostituée subventionné, de manière à éviter ce genre de problème de société ? En plus ce serait positif pour les proies potentielles. Est-ce que ce serait dégradant qu'une société moderne se mette à imaginer ce genre de solution ?
  2. querida13

    Client pénalisé

    Un projet de loi va être présenté:il visera à pénaliser le client d'une prostituée de 1500 euros d'amende.
  3. Espagne : les noms des clients de prostituées affichés Vendredi 19 octobre - 18:56 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] La mairie de la Jonquera a choisi la manière forte pour se débarrasser de la prostitution. A la suite d’un conseil municipal, les élus de cette ville catalane, située à la frontière entre l’Espagne et la France, ont décidé de dévoiler publiquement l’identité de clients de prostituées, a révélé « France 3- Midi Pyrénées » dans un reportage. Les noms et numéros de cartes d’identité des hommes qui ont refusé de payer une amende pour avoir « fréquenté » des prostituées de rue sont affichés à côté des informations municipales. Suite de l'article... Source: Elle
  4. Il fabriquait des faux billets pour s’offrir les services des escort-girls Samedi 24 septembre - 18:55 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Avec un salaire de 1 300 euros par mois, les fins de mois sont difficiles quand on a des goûts de luxe. Pour ce jeune homme de 23 ans, qui habite le Nord-Isère, le luxe consiste à s’offrir les services d’escort-girls, qu’il rencontre le week-end dans des résidences hôtelières de standing du quartier de la Part-Dieu à Lyon. Et comme ses moyens ne le lui permettraient pas, il a trouvé la solution : fabriquer des faux billets, en misant sur le fait que ses victimes, originaires de Russie ou d’Ukraine, ne s’apercevraient de rien et, de toute façon, ne déposeraient pas plainte. Au début du mois, il a ainsi « claqué » 900 euros en un week-end, pour trois rencontres d’une heure avec des jeunes femmes qui n’ont pas réagi aux billets factices. Suite de l'article... Source: Le progrès
  5. Chez nos voisins Suisse l'âge légal pour se prostituer est 16 ans. Autrement une fille de 16 ou 17 ans a le droit de se prostituer, et un homme a le droit de payer une jeunette de 16-17 ans pour son plaisir sexuel. La Suisse envisager de relever cet âge, e de le faire passer à 18 ans. Source : Prostitution: vers un relèvement de l'âge minimum à 18 ans Qu'en pensez-vous ? Trouvez-vous la loi française qui interdit de payer des mineures pour du sexe trop restrictive ? Trouvez-vous la loi suisse trop permissive ?
  6. Lutte contre le proxénétisme en ligne : des associations demandent la fin de l’anonymat sur Internet Jeudi 18 Août - 01:22 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] L’utilisation à des fins de proxénétisme des forums de discussion et des services de chat en ligne a atteint un niveau alarmant à Taiwan et menace la santé psychique des enfants et des adolescents, ont estimé hier des associations féministes et de protection de l’enfance. Elles ont appelé le gouvernement à mettre en place un système de vérification obligatoire de l'identité sur Internet de manière à lutter contre ce fléau. Appuyées par Huang Sue-ying, une députée du Parti démocrate-progressiste, dans l’opposition, elles ont détaillé, lors d’une conférence de presse, les modes opératoires des réseaux proxénètes pour inciter de jeunes filles à se prostituer. « Il existe des centaines de ces salons de discussion en ligne et ils ne font l’objet d’aucune censure de la part des autorités », a souligné Kang Shu-hua, la directrice de Taipei Women’s Rescue Foundation. Or il est très facile de s’y connecter, simplement en se déclarant majeur. Suite de l'article... Source: Taiwan.info
  7. Les jeunes femmes font tomber leur « mac » Jeudi 18 Août - 01:15 Deux femmes ont saisi la justice nantaise pour une affaire de proxénétisme aggravé. Leur « mac » a été jugé coupable. L'heure du procès qui les intéressait venue, les deux spectateurs, bel embonpoint identique et, pour qui voit le mal partout, mines patibulaires d'hommes interlopes, ont glissé des rangs du fond vers les places de devant. Les voilà donc quasi à portée de souffle des deux jeunes plaignantes qui sont là pour raconter comment l'homme installé dans le box fit régner sur elles sa terreur de proxénète, Mehmet, 34 ans, et comment ses deux co-prévenus, Louis, 33 ans et Cindy, 31 ans, prirent part à l'entreprise. Une proximité un brin incommodante pour les jeunes femmes qui prennent quelque distance en migrant alors sur les sièges voisins de leur avocate respective. Au départ, il était même prévu que l'une des jeunes femmes parle via la visioconférence. « Si elle veut témoigner, mademoiselle... viendra à la barre », indiquait en substance la présidente du tribunal correctionnel de Nantes. 700 € de dettes En mai 2009, une de ces deux jeunes femmes se lance dans la prostitution « pour tenter de sauver son entreprise », combler 700 € de dettes. « Idée surréaliste et saugrenue », pour son avocate. Quoi qu'il en soit, les risques du métier la poussent quasi illico à se chercher un protecteur. Ainsi fait-elle, par l'intermédiaire de Cindy, copine de soirée, la connaissance de Mehmet, un temps vendeur de kebabs, et gros bras dont le casier mentionne notamment deux condamnations pour port d'arme prohibée. Louis, commercial, diplômé d'école de commerce, photographe de charme à ses heures, entre alors en scène. Clichés aguichants, numéro de téléphone et offres de passe atterrissent sur la Toile. La prostituée, Louis, Cindy et Mehmet pactisent. Tope-là : 150 € la passe. 50 € pour la jeune femme, parts égales pour les trois autres. Mais pour la prostituée, viennent bientôt, de la part de Mehmet, « intimidations » et incitations à multiplier les clients pour rembourser des dettes imaginaires. « J'ai fait seulement la sécurité quand il y avait besoin », se défend Mehmet qui n'a, selon lui, récupéré « que » 500 € des amours tarifées. Ce père de trois enfants est certes un « gueulard », mais pas un homme « violent », et il nie farouchement toutes contraintes et autres menaces de représailles. Suite de l'article... Source: Nantes.MaVille.fr
  8. Une prostituée hospitalisée après une violente agression à Limoges mercredi 20 avril 2011 - 05:57 [DESC][/DESC] Une prostituée a été violemment agressée lundi soir, dans le secteur Donzelot à Limoges, et a dû être conduite à l'hôpital par les pompiers. La jeune femme, originaire du Nigéria, vendait ses charmes dans l'un des secteurs de la ville connu pour être un lieu habituel de prostitution, quand elle a été prise à partie, pour une raison inconnue, par son agresseur. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Le populaire
  9. Des femelles orang-outans prostituées : jusqu’où va la maltraitance animale ? Dimanche 29 Avril - 01:15 LE PLUS. Il semble que les mauvais traitements infligés aux animaux n'aient plus aucune limite. Exploités et maltraités avec une créativité extrêmement malsaine, de nombreuses espèces sont victimes d'une forme de commerce qui a de quoi laisser pantois. Notre chroniqueuse Eve Gratien revient sur des exemples effrayants. Les faits remontent à 2007 mais l’information a été massivement diffusée il y a quelques semaines seulement. A Bornéo, une fondation en faveur de la protection des oran-outang a organisé la libération d’une jeune femelle de la race qui venait de passer plusieurs années en captivité, prostituée dans un bordel de campagne. La femelle orang-outan a ainsi été victime de sévices sexuels pendant plusieurs années avant d’être finalement libérée, une libération qui aura mis un an à voir le jour et qui aura nécessité l’artillerie lourde (35 policiers armés) tant sa proxénète était peu encline à perdre sa poule aux œufs d’or et ses habitués récalcitrants à l’idée de devoir renoncer à leur bien docile Pony. Dans cette affaire où le mot sordide prend tout son sens, l’on apprend comment l’animal vivait enchaîné et était quotidiennement rasé afin de revêtir une apparence plus à même de convenir à sa clientèle et aussi proche que possible de celle d’une femme. Maquillée, parée de bijoux et autres artifices censés la rendre plus "humaine", la pauvre femelle orang-outan ainsi séquestrée et prostituée a enchaîné les "passes" quotidiennes pendant des années avant de pouvoir enfin être libérée et prise en charge par l’association indonésienne Borneo Orangoutan Survival Foundation (3). Ce fait divers laisse imaginer qu’il est peu probable que le cas de Pony soit isolé et de telles pratiques seraient toujours d’actualité en Indonésie ainsi que dans d’autres pays tels que la Thaïlande où, vraisemblablement, la prostitution infantile semble ne pas suffire. Suite de l'article... Source: Le Plus du Nouvel Obs
  10. Grenouille Verte

    The client list

    Jennifer Love Hewitt joue les prostituées Jeudi 11 Août - 23:26 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Jennifer Love Hewitt sera l’héroïne d’une nouvelle série produite par Lifetime, “The client list”, adaptée du téléfilm du même nom. Le choix de l’actrice ne s’est pas fait au hasard, puisqu’elle incarnait déjà le personnage principal dans le film, qui avait réuni près de 4 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion aux États-Unis. Tiré d’un scandale sur un réseau de prostitution au Texas, le téléfilm avait valu une nomination aux Golden Globes à Jennifer Love Hewitt, pour son rôle d’ancienne reine de beauté au Texas qui doit se battre pour subvenir aux besoins de la famille. Et se prostitue pour éviter la vente de sa maison. Suite de l'article... Source: Télé Obs
  11. La Prostitution à Dakar : Un phénomène qui jeune pas durant le ramadan Lundi 15 Août - 17:11 Toute une population dans une majorité musulmane on entamée cette année le jeun dans l’union. C’est dans le pardon et avec un « dewenati » que les frères et soeurs musulmans ont entamé un mois de bénédiction, de repenti, de pardon et d’abstinence totale afin de purifier leur âme et se faire pardonner de leurs péchés. Ils ne mangeront, ne boiront, ne fumeront et n’auront pas d’activité sexuelle durant les journées pendant tout le mois du ramadan. Seule relation sexuelle autorisée, est limitée entre conjoints la nuit durant le mois sacré. Le ramadan devrait donc être une mauvaise période pour les prostituées des rues de Dakar qui sont transformées très souvent en mosquée pour les prières de nuit. Dans les temps, les boites de nuits, les bars et autres espaces de loisirs étaient fermés durant le mois béni de ramadan. Mais hélas, de nos jours, c’est le mois qui fait gagner plus les femmes adeptes du plus vieux métier. Les prostituées ne jeûnent pas … Que ceux qui pensent donc qu’à Dakar, la prostitution prend du recul en période de ramadan se détrompent. Au contraire, c’est le temps de la bonne marche des affaires des prostituées. Une fois après les Nafilas organisés dans chaque mosquée durant la nuit, il suffit d’arpenter les rues dans certains coins de la ville pour s’en rendre compte. Au niveau des hôtels, des auberges, des bars et clubs c’est la bamboula autour de l’alcool et du sexe. Suite de l'article... A lire aussi Source: Actu Bénin
  12. Les cabarets genevois souffrent de la nouvelle loi de protection des prostituées Chloé Dethurens | 10.05.2011 | 00:00 Les «séparés», ces petits coins discrets où le client bénéficiait d'un rien d'intimité, ont été interdits. La fréquentation des établissements qui en possédaient en pâtit. On compte de moins en moins de cabarets à Genève. Alors qu’ils étaient 17 il y a dix ans, ils ne sont plus que 11 aujourd’hui. Ces deux dernières années, deux lieux cultes, le Maxim’s et le Bataclan, ont fermé leurs portes. Le Must, situé aux Pâquis, vient de se transformer en discothèque. Après la loi sur la fumée, un nouveau coup dur frappe ces établissements: l’interdiction des «séparés», ces petits coins discrets visant à laisser un peu d’intimité aux clients et aux danseuses, en toute discrétion. Résultat: les cabarets qui en possédaient ont vu chuter le nombre de leurs clients. Cette contrainte découle de la nouvelle loi sur la prostitution, entrée en vigueur il y a un an, visant à mieux contrôler l’activité et à protéger les travailleuses du sexe. Lors de l’application de ce nouveau règlement, les tenanciers ont dû choisir: bannir toute prostitution de leurs murs, en supprimant leurs séparés, ou choisir de se transformer en salon de massage. Objectif: pouvoir faire appliquer la loi. Dès le mois d’août dernier, les cabaretiers ont donc dû se défaire de ces lieux d’intimité. «Tous les tenanciers ont joué le jeu», explique Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Tribune de Genève
  13. Uchizy (71): Une prostituée poignardée[DATE][/DATE] La jeune-femme camerounaise a été hospitalisée dans un état grave. Elle avait perdu beaucoup de sang. L'agression a eu lieu ce samedi 2 avril 2011. L'homme est monté dans le camion à la suite de la prostituée. Il a planté le couteau dans le ventre dans la victime. Elle s'est débattue et a pu s'extraire du véhicule. L'homme a pu s'enfuir. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: France 3
  14. Prison pour le petit proxénète Mercredi 10 Août - 01:24 La jeune femme âgée de 19 ans, enceinte jusqu'aux yeux, aura tout fait pour éviter la prison à son proxénète. Mais, vers 21 h hier soir, ce sont bien cinq mois de prison qui tombent. Misère, misère... « Je suis un bon garçon, très gentil », résume Gilles Savary, un Roubaisien de 19 ans. Il devait effectuer bientôt un travail d'intérêt général à la piscine de Roubaix, dit-il, et plusieurs condamnations, figurant à son casier, témoignent d'ennuis judiciaires. Mais pas encore d'incarcération et une vie où le soleil n'a guère brillé sur le prévenu : toute une enfance et une adolescence passée à errer de foyer en foyer. Un jour, il rencontre Nathalie (prénom d'emprunt). La jeune femme, enceinte actuellement de sept mois, se prostitue. « Je me prostituais bien avant de le connaître avenue du Peuple belge (à Lille, ndlr). Au début, il ne le savait même pas », affirme-t-elle en pleurant. Le prévenu aurait même tenté, selon elle, de la dissuader. « Je lui disais que ce n'était pas bon pour elle et pour notre bébé », insiste-t-il. La présidente Marie Bunot-Rouillard : « On ne vous reproche pas de l'avoir mise sur le trottoir, de l'avoir incitée à se prostituer. On vous reproche d'avoir facilité sa prostitution, on vous reproche d'avoir profité aussi des revenus de la prostitution. » La jeune péripatéticienne, qui refuse de se considérer comme une victime, minimise : « Je lui ai payé de temps en temps le restaurant ou l'hôtel, il était à la rue. » Me Patrick Lambert, en défense, l'affirme: « Selon les enquêteurs, il s'agit peut-être de 80 E au maximum partagés par jour. » Pour le procureur Christophe Gourlaouen, les faits restent très graves : « Depuis cinq mois, il dit avoir cherché du travail et il n'a pas trouvé un seul jour d'intérim ! Comment un futur père peut-il laisser sa compagne se prostituer en n'essayant jamais sérieusement de trouver des revenus pour le couple ? Or elle est particulièrement vulnérable en raison de son état de grossesse. » Suite de l'article... Source: Nord Eclair
  15. Prostitution : la chasse aux camionnettes s’intensifie Publié le 01/06/2011 à 00:00 Depuis le début de l’année, la police multiplie les opérations pour faire respecter l’arrêté municipal qui prévoit l’exclusion des camionnettes d’une grande partie de Gerland Elles ont été chassées du centre-ville. Puis de Perrache. L’étau se resserre désormais à Gerland. Depuis 2002, six arrêtés municipaux se sont succédé pour interdire le stationnement des véhicules équipés pour une activité professionnelle. Le dernier en date, pris le 17 mai 2010, a étendu sa zone géographique à une grande partie de Gerland, là où les camionnettes sont concentrées. Les rues Carteret, Baldassini, du Vercors, Challemel-Lacour ou encore le boulevard de l’Artillerie sont notamment dans le collimateur. Des prostituées ont attaqué la décision municipale devant le tribunal administratif, mais ont été déboutées. L’arrêté est en vigueur mais l’activité demeure soutenue à Gerland. L’offre n’a d’ailleurs jamais été aussi abondante. « En avril 2010, il y avait entre 70 et 80 camionnettes. Fin avril 2011, un comptage a été fait sur le grand Gerland et a dénombré 148 camionnettes », confirme le commissaire du 7 e, Hervé Cazaux. Parmi les nouvelles venues, des travailleuses originaires de Guinée mais venues d’Espagne, dont elles possèdent un titre de séjour, voire la nationalité. Elles aussi subissent la crise sans précédent que traversent nos voisins, et ont franchi les Pyrénées pour travailler en France. Et notamment à Lyon, ville réputée pour sa forte clientèle. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Le Progrès
  16. Prostitution : la vie cachée d'étudiantes de la métropole jeudi 21.04.2011, 05:16 - PAR CATHY GERIG Loyers, frais de scolarité... La précarité étudiante débouche parfois sur une réalité crue : la prostitution. Les étudiantes proposent souvent de l'accompagnement sur le net. Pratique qui débouche, généralement,sur des relations sexuelles. Témoignages. La première fois, Malika (*) était lycéenne. Aujourd'hui âgée de 22 ans, la jeune femme, étudiante dans le monde de la mode, est escort girl. Moyennant 250 E par heure, elle accompagne, après contact sur internet, des hommes à des dîners d'affaires, dans leurs loisirs. Les relations sexuelles ne sont pas exclues. Certains imaginent qu'avec l'habitude - et à ce tarif -, elle ne se fait pas prier. La réalité est autre. La jeune femme vit très mal cette activité et rêve de l'abandonner le plus vite possible. « Je n'aime pas ce que je fais. Il n'y a aucun plaisir », lâche-t-elle, la voix pleine du dégoût qu'elle s'inspire. Avant d'en arriver là, elle a envoyé des CV par dizaines, répondu à des tas d'annonces offrant un job. « Les portes restent fermées lorsqu'on est beurette. Ou bien on me reproche mon accent. » Celui-ci est pourtant léger et ses phrases construites, loin des clichés. Bien sûr, il y a les aides. Mais les allocations ne suffisent pas et sa famille ne peut pas l'aider : « Elle n'a pas d'argent. C'était le seul moyen pour faire des études. » Pour suivre une filière spécialisée dès le lycée, elle a dû trouver un logement, s'acheter de quoi manger... Une amie escort girl lui a donné l'idée de monnayer ses charmes. L'argent paye le loyer de son studio lillois. Les jours de chance, on l'appelle « juste pour un massage » ou mieux, le client « m'emmène faire les boutiques et me fait un petit cadeau ». Ces jours sont rares. Quand il y a relation, « ce sont des messieurs un peu âgés ou avec un physique un peu difficile. Ils voient une jolie fille et ça va très vite ». [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: La voix du Nord
  17. Hello tout le monde... On parle beaucoup d'une star du X française, en ce moment, qui malgré son passé, arrive à faire de la TV, de la chanson et même une pièce de théatre... Mais elle s'en prend plein la tronche sur les réseaux sociaux, sans vraiment de raison (c'est mon avis)... Là, vous êtes avec une fille, super sympa, le courant passe bien, vous êtes prêt à vous lancer, mais vous apprenez de sa bouche qu'elle s'est prostituée, qu'elle a vécu de ce métier et que c'est parce qu'elle a arrêté, qu'elle se sent enfin l'envie d'avoir une vie amoureuse... Vous sortez avec elle ou vous lâchez l'affaire ?
  18. Espagne : des cours de prostitution pour résister à la crise ? Vendredi 19 octobre - 19:00 Difficultés pour boucler vos fins de mois ? Besoin de mettre du beurre dans les épinards ? A Valence, en Espagne, des affiches placardées dans la ville proposent des cours de « prostitution professionnelle ». A la clef, une « insertion immédiate » et des « gains instantanés ». Des volontaires ? « Travail immédiat ! Cours de prostitution professionnelle. Un travail très rentable pour les deux sexes ». Depuis quelques semaines, les murs de la ville espagnole de Valence sont envahis d’affiches véhiculant ce message. Dans un pays où le chômage atteint 25% en moyenne, et 50% chez les femmes de moins de 25 ans, se prostituer serait-il devenu le dernier remède anticrise ? L’annonce promet en tout cas une « insertion immédiate » avec « gains instantanés » à la clef. Pour 100 euros, à raison de 2 heures de formation par jour pendant une semaine, hommes et femmes reçoivent donc des cours théoriques et pratiques dispensés par des professionnels. Au programme : initiation au maniement des sex-toys, enseignement du Kamasutra et sensibilisation à la législation du métier. Seules conditions pour intégrer cette école pas comme les autres : « être majeure, avoir une bonne prestance et surtout ne pas être timide », précise l’affiche. Suite de l'article... Source: Terra Femina
  19. 15 clients de prostituées arrêtés en basse-ville de Québec Publié le 20 mai 2011 à 08h56 | Mis à jour le 20 mai 2011 à 08h56 La police de Québec a mené une opération contre des clients de prostituées, jeudi, en basse-ville. Entre 15h à 23h, les policiers ont arrêté 15 hommes qui ont été libérés sur promesse de comparaître. Les arrestations ont eu lieu notamment à Saint-Roch et à Saint-Sauveur. «Deux clients ont été pris à deux reprises dans la même opération», indique Catherine Viel, porte-parole de la police de Québec. Aucune prostituée n'a toutefois été arrêtée. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Cyberpresse
  20. Deux ans de prison ferme pour le proxénète de Saint-Prix Publié le 10.05.2011, 07h00 [DESC][/DESC] Le délibéré est tombé hier. Serge Vallée, qui tenait une maison close à Saint-Prix, a été condamné par le tribunal correctionnel de Pontoise à cinq ans de prison dont deux ans ferme, 100000 € d’amende, et se voit privé de ses droits civiques, civils et de famille pendant trois ans. Une décision proche des réquisitions du procureur de la République, lors de l’audience du 14 mars. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Le Parisien
  21. La prostituée de Chignin employait douze autres “filles” le 08/06/2011 à 05:00 [DESC][/DESC] En octobre 2010, la prostituée camerounaise de Chignin témoignait en tant que victime à la barre de la cour d’assises, elle avait été agressée avec une arme blanche dans son fourgon. Ce jeudi 26 mai, c’est elle qui s’est retrouvée sur le banc des accusés… pour proxénétisme, aggravé par la pluralité de victimes. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Le Dauphiné libéré
  22. Au Canada, des féministes luttent contre la dépénalisation du proxénétisme Juin 2011 Abattre les lois réprimant le proxénétisme, sous prétexte de... protéger les femmes en situation de prostitution : c’est la stratégie que pourrait bientôt appliquer l’Ontario (Canada), selon le dénouement de "l’affaire Bedford c. Canada". Le 16 juin 2011, une coalition d’associations féministes plaidera auprès du Tribunal en faveur d’une autre voie : décriminaliser les personnes prostituées, mettre hors d’état de nuire leurs agresseurs... En invalidant le 28 septembre 2010 trois articles du Code criminel portant sur la prostitution, la Cour supérieure de justice de l’Ontario, un état fédéral canadien, a donné le feu vert aux proxénètes pour organiser et développer le commerce des femmes. C’est au nom du souci de la "sécurité des personnes prostituées" que cette décision a été défendue. On doute qu’elle soit vraiment à leur profit ; notons d’ailleurs que l’infraction de "racolage" était, dans les faits, largement maintenue... [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Prostitution et Société
  23. Une prostituée jetée par la fenêtre ? Mis à jour 19-04-2011 09:28 [DESC][/DESC] Un homme de trente ans, habitant du centre-ville de Boulogne-sur Mer, a été interpellé dimanche au petit matin par les membres du groupe d’intervention de la police nationale après la chute d'une jeune femme depuis la fenêtre de son appartement. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s'agit d'une prostituée, retrouvée peu après minuit à moitié dévêtue en bas d’un immeuble, expliquant avoir été projetée depuis la fenêtre d’un appartement situé au deuxième étage de l’immeuble. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Métro
  24. Client insatisfait agresse une prostituée Dimanche 14 Août - 20:08 LUXEMBOURG-VILLE- Un client insatisfait a à moult reprises essayé de renverser une fille de joie qui se blesse au bras pour récupérer son argent. Il était environ 5h du matin, lorsqu'un homme s'en prend à une courtisane près d'un parking situé dans la rue de la Déportation à Luxembourg-Ville. Insatisfait, il essaie de renverser la femme avec sa voiture. Touchée par le capot du véhicule, cette dernière tombe et l'individu en profite pour reprendre son argent. Il prend ensuite la fuite sans se soucier de la prostituée qui a dû être transportée à l'hôpital pour une fracture au bras, des contusions et des égratignures. Suite de l'article... Source: Le Quotidien
  25. EN MATIERE DE PROSTITUTION ET TRAFIC D'ÊTRE HUMAINS, ISRAËL EST TRES MAL CLASSE DANS LE MONDE AVEC LE PAKISTAN, SIERRA LEONE, OMAN. Samedi 27 Août - 16:05 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Le Département d’Etat américain a très mal classé Israël qui ne lutte pas vraiment pour éradiquer une prostitution qui prend de l’ampleur (lire notre “IsraelValley Plus” ci-dessous). Selon une étude récente, on estime généralement qu’au cours des dernières années, plusieurs milliers de femmes, dont des adolescentes victimes de la traite ont été emmenées en Israël à des fins de prostitution. Au regard de la législation israélienne, presque toutes ces femmes sont des migrantes en situation irrégulière. Elles séjournent en Israël sans permis de travail ou sous couvert de faux documents, ce qui les rend particulièrement vulnérables à des atteintes à leurs droits fondamentaux perpétrées par les trafiquants, les proxénètes ou d’autres individus liés à l’industrie du sexe en Israël. Des associations ont recueilli de nombreuses informations faisant état de différentes formes d’atteintes aux droits humains de ces femmes, comme la réduction en esclavage et d’autres restrictions à leur liberté ainsi que des actes de torture tels que le viol et d’autres formes de sévices sexuels. En Israël 3000 à 5000 femmes ont été “vendues” en 4 ans pour 8 à 10 000 $. Elles travaillent jusqu’à 18h dans 400 bordels. Cette industrie du sexe rapporte un chiffre d’affaires d’un milliard $ par an. Les tribunaux commencent à considérer ces femmes comme des victimes et non plus comme des criminelles. Il en est de même des services sociaux qui ont créé un foyer pour abriter 50 femmes fuyant l’esclavage sexuel. Par ailleurs, 17 changements ont été apportés à la loi afin de réprimer les proxénètes, les passeurs et les commanditaires de ce trafic. Suite de l'article... Source: Israël Valley
×