Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'conscience'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

10 résultats trouvés

  1. Bonjour à tous, Me voici toute nouvelle sur ce forum à la recherche des certaines réponses à toutes ces questions qui se posent sans arrêt dans ma tête. J'arrive à un âge (25 ans) où j'analyse ma vie, ou du moins ce début de vie, les épreuves que j'ai traversées, tout en essayant de comprendre ce qui pourrait justifier mon comportement dans la vie quotidienne. Aujourd'hui, je souhaiterai discuter d'une épreuve particulière à laquelle j'ai fait face : faire partie des victimes lors d'une affaire de pédophilie. Pour faire court, à partir de l'âge de 10 ans, j'ai fait partie d'un club de tennis de table. Club familial, l'entraineur, que j'appellerais Paul pour cette histoire, (24 ans) était le fils du président du club etc. Plutôt bonne ambiance, mes parents participaient également à la vie du club, nous faisions des soirées tous ensembles. Ayant un grand frère relativement introverti et solitaire, je me suis vite rapprochée de cet entraineur que j'ai ensuite vite considéré comme un grand frère de substitution. Nous parlions souvent sur msn, avec la webcam. Lorsque nous étions donc entre amis, je montais sur ses genoux. Bref, nous étions proches. Puis petit à petit, il s'est mis à avoir un comportement bizarre. Il me demandait si j'avais fait l'amour avec mon petit copain qui était d'ailleurs son cousin (je rappelle que j'étais en CM2, voire 6ème à l'époque), si je gardais ou non mes chaussettes pendant l'acte. Il me racontait même ses ébats sexuels avec des inconnues, malgré mes demandes d'arrêter et le fait que je ne sois pas intéressée par ce genre de discussion. Il s'est mis à me proposer de venir plus tôt aux entrainements. Il me proposait même d'aller chercher une glace dans un fast food pour ensuite aller chez lui et se faire des câlins dans le canapé. J'ai toujours refusé ce genre de propositions (je devais sentir que quelque chose était étrange ou anormal) mais je ne pouvais en parler à mes parents qui eux-mêmes le considérait comme leur fils. Puis, des adresses msn bizarres se sont mises à me rajouter. La plupart du temps les personnes me disaient qu'elles étaient bi, qu'elles venaient de se faire violer etc. J'avais mené ma petite enquête et avais conclu que ces fausses personnes n'étaient autre que Paul, ce qu'il a toujours nié lorsque je le prenais sur le fait. Arriva un jour, où Paul a proposé un téléphone à un enfant contre une fellation. Cet enfant en a parlé à ses parents et toute l'affaire est apparue au grand jour. Il s'est avéré qu'il avait agressé sexuellement de nombreux enfants, notamment son cousin. Ma mère m'a posé beaucoup de questions, j'ai été auditionnée, j'ai même assisté au procès même si mes souvenirs sont assez flous étant donné le stress de l'évènement. On m'a considéré comme victime, pourtant j'ai toujours eu le sentiment de ne pas en être une, étant donné qu'il n'a jamais pu me toucher. Je n'arrive pas à me dire si j'ai tort de penser cela ou bien si je m'en persuade depuis petite afin de ne pas réaliser la gravité de la situation. J'ai même l'habitude d'en parler sans tabou, ce qui peut choquer certaines personnes, mais peut être est ce une façon de me dégager de tout cela en ne devenant que la narratrice de l'histoire et non l'actrice ? J'ai également culpabilisé en voyant la réaction de mes parents, me persuadant que je leur avais fait du mal en ne leur en parlant pas. Je suis un peu perdue quant à tout cela. Je manque beaucoup de confiance en moi, même si je mets tout en oeuvre pour que l'on pense l'opposé lorsque l'on me rencontre. Je suis complètement fermée aux gens (à l'exception de mes amis), je n'aime pas le contact physique(même avec mes amis). J'essaie donc de comprendre si ce genre de blocage est dû à cette histoire... Je me dis parfois que c'est un mal pour un bien et qu'il vaut mieux être méfiant plutôt que trop ouvert mais bon, si je pouvais comprendre ce qu'il se passe dans ma tête et comment passer au dessus... Je vous remercie par avance du temps que vous prendrez pour me lire et peut être me répondre.
  2. Bonjour j'ai besoin d'aide sur une dissert en philo "en quel sens ma conscience me decouvre telle a moi meme?" (meme le devoir tout fais je prends :p) merci d'avance
  3. Bonjour, Je traite en ce moment un sujet de philosophie assez intéressant "Peut-on être immoral sans le savoir". J'ai quelques pistes notamment ce poser la question de la possibilité ou de la légitimité ? Mais aussi l'inconscient et l'inconscience. Auriez-vous des idées sur ce sujet ?
  4. Résumé : Hannah Baker s'est suicidée. Avant de se donner la mort, elle a enregistré 13 cassettes dans lesquelles elle parle des 13 raisons (ou personnes) qui ont contribué à son mal-être. Un épisode par face de cassette. ________________________________________________ Je crée ce topic parce que cette série mérite d'être partagée, discutée et vue. On passe par toutes les émotions : incompréhension, dégoût, tristesse, compassion... Cette série met très bien en scène les petits actes du quotidien qui agissent sur le moral d'une adolescente. On peut également voir comment un petit détail prend toujours de plus en plus d'ampleur jusqu'à gâcher la vie d'une adolescente qui n'avait rien demandé. Une rumeur, un acte blessant, une parole déplacée et le cycle est lancé. Et vous, avez-vous regardé cette série ? Qu'en avez-vous pensé ?
  5. Causer la mort accidentellement est un événement terrible dont on ne peut sortir indemne. Les responsables d'accidents mortels apprennent à vivre avec la culpabilité, sans pouvoir oublier. «Un regard clair qui devient vitreux en quelques secondes, c'est quelque chose qui ne s'oublie pas.» Pierre* a 68 ans, il en avait 31 de moins quand il a percuté un piéton avec sa voiture sur une route de campagne. Pour lui, comme pour les autres personnes ayant causé la mort par accident, oublier est impossible. Bertrand Parent revoit toujours cette route sur laquelle il a percuté et tué un homme, en 1985: «Il ne se passe pas un jour sans que j'y pense. Ça marque une vie.» Source et suite de l'article
  6. EVFeopse

    Univers compris

    Bonjour, J'aimerais qu'on vienne contester ce que je me dis dans ma tête, l'univers est composé d'énergie vibration et fréquence. La matière qui apparaît solide, les être vivant et le vide. Tout ça est pareil, le changement est notre façon de percevoir. Le temps n'existe pas (dernière conclusion scientifique) le passé se déroulera et le futur est déjà arrivé ? Ok tout le monde me suit. La société a prix un tournant à la fin de la 2nd guerre mondial, profitons de la confusion et reconstruction on a accepté des choses telles que fluor dans l'eau. Nouveau pesticide à la base d'un gaz à la base mortel, changeant la musique de 432 hz (fréquence universel = Mozart, grognement animal Etc) à 440 Hz (conséquence horrible) bref tout ça a favorisé la calcification de notre glande pineale (radio du corp - 3eme oeil car connecter aux deux yeux) Il y a un ordre naturel, pour que notre cerveau fonctionne par exemple la nuit nous ne devons pas être stimuler par des lumières sinon nous créerons moin de melatonine qui sert à notre équilibre, la pire lumière et le spectre bleu (écran ) ceci procède à la calcification ainsi que l'absence de lumière du soleil et le faire de ne jamais méditer... Voilà une parcelle de mon savoir que j'ai jugé intéressant d'exposer.
  7. Bonjour, C'est une question que je me pose : l'homme moderne est-il un sujet socialisé, ou un citoyen responsable ? En étant un sujet socialisé, il est formé pour s'adapter aux exigences de la vie en société, ce qui ne fait pas de lui un être responsable. En revanche, en tant que citoyen responsable, c'est lui qui s'adapterait aux exigences de la vie en société, en toute conscience d'un bien-fondé que cela lui apporterait tant à lui qu'à ses semblables. La société moderne est une société de masse gérée par un pouvoir tutélaire et prévoyant, qui dispense les individus de penser et d'agir de leur propre initiative sur des questions d'intérêt général. Les individus s'y sentent protégés, bien que la dominante soit la logique de l'intérêt et du profit, ce qui devrait plutôt donner matière à s'inquiéter. D'où cette question : nous qui sommes habitués à cette société, sommes-nous des citoyens responsables ou des sujets socialisés ?
  8. Je viens ici pour parler d’une question qui me préoccupedepuis quelques temps déjà et je pense intéressant de pouvoir avoir plusieursavis et opinions là-dessus. L’intelligence rend-elle triste ? Je me posecette question sous divers points de vue, d’abord entre les humains et lesanimaux. Prenons par exemple un homme standard puis un canard (me demander paspourquoi un canard, c’est comme ça..), si l’homme perd un de ses proches ilsera surement triste, désemparé (on prend ici le cas général car certainespersonnes pourraient ne rien ressentir) alors que le canard continuera son chemin. L’hommeest plus intelligent qu’un canard et donc ressent des sentiments tels que latristesse, le regret etc. Il est donc plus triste dans ce cas-là, n’est-ce pas ? En ne s’intéressant qu’aux animaux cette fois-ci, certainsanimaux (chiens, chats, dauphins, éléphants etc.) sont plus développés que d’autres(fourmi, canard, poule, chenille etc.). Je redoute fort qu’une chenille est dessentiments et pourtant je serais presque sûre qu’un chien en a, il est tristepar exemple lorsque qu’il perd l’un des siens où qu’il attend que son maîtrerentre à la maison. Et en ne s’intéressant qu’aux humains cette fois-ci, unnouveau-né ne se posera pas de questions sur sa vie contrairement à un adultequi lui se demandera s’il fait les bons choix, si sa vie lui convient. Unhandicapé mental est rarement triste, du moins pas autant qu’une personne n’ayantpas ce problème de déficient mental. Pourtant il aurait beaucoup plus deraisons de ce plaindre. Autre exemple,une personne « ouverte », cultivée aura plus de chances de se rendrecompte du moindre souci, sera plus critique sur la vie. J’aimerais avoir votre avis, qu’il rejoigne le mien ou nontant que vous m’expliquer pourquoi et que vous restiez courtois. Je trouve cesujet intéressant et on mérite de s’y attarder un peu. Quand je parle d’intelligenceje ne parle pas forcément du Q.I, ce serait presque plus avoir un forme de conscienceélevée par rapport à la moyenne, conscience du monde qui nous entoure, de l’êtreque l’on est, de nos besoins etc. Je ne dis pas que quelqu’un sachant résoudreune équation complexe sera plus heureux que quelqu’un ne sachant la résoudre,loin de là. Merci pour vos réponses
  9. A ma connaissance, nous, êtres vivants, doués de conscience, nous parlons de la mort. Mais comment pourrait-on parler de la mort, si nous sommes des vivants. Il y a une théorie qui dit que nous sommes et vivant et mort. Si l´on meurt, que se passe-t-il ? Allons-nous vraiment mourir ? La conscience est-elle intemporelle et omniprésente ? La conscience et l´inconscient est-ce la même chose ? Si je ne meurs pas, est-ce que je peux faire tout ce que je veux avec mon corps et mon esprit ?
×