Aller au contenu

L'islam et la liberté individuelle

Noter ce sujet


Quasi-Modo

Messages recommandés

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 498 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Bonjour,

Quelle place l'islam laisse-t-il à la liberté individuelle dès lors qu'il ne distingue pas vie privée et vie publique ?

Avec un fonctionnement clanique, l'oumma se rendrait complice aux yeux d'Allah (déshonneur) si elle tolérait l'irrespect des lois coraniques sans rien dire : c'est ainsi qu'on trouve que des parents d'apostats renient leur enfant, sous prétexte que son incroyance est une atteinte à l'honneur de la famille et pourrait les mener en enfer, que le grand frère se mêle de la vie sexuelle de sa soeur qui doit arriver vierge au mariage et trouver un bon mari musulman pratiquant, ou que les talibans condamnent ceux qui, seuls dans leur chambre, écoutent de la musique.

Il n'y a donc pas de solitude, pas de liberté de conscience, pas de vie privée en islam, mais Allah et la communauté (oumma) est présente pour contrôler les moindres faits et gestes du quotidien dans une société de la honte et de l'honneur, où chaque membre de l'oumma, préoccupé du qu'en-dira-t-on, fait régner la terreur sur les autres par la pression à l'honneur, à la fierté, au prestige.

C'est donc bien une religion totalitaire et hypocrite, qui refuse de voir que nul n'est jamais exactement taillé pour le costume que les autres lui ont cousu (la névrose est l'état naturel courant de l'être humain), où la loi du groupe prédomine sur les libertés individuelles avec un contrôle social par la honte et l'ostracisme de manière invraisemblable et totalement contraire aux droits de l'Homme, où les gens veulent à tout prix sauver les apparences et se cachent pour transgresser.

Peut-on imaginer un jour qu'un islam, inspiré des grecs et de la renaissance occidentale, donne naissance à une vision du monde plus démocratique et respectueuse des libertés des individus ?

En outre, il est remarquable que dans l'histoire de cette religion, les courants de pensée et autres schismes ne se sont jamais imposés qu'en tentant de rayer définitivement de la carte les anciennes écoles de pensée, tandis que la seule façon pour les pays musulmans d'envisager le progrès consiste très cyniquement à capter le regard et les critiques de l'Autre sans le nommer, dans une forme de fondamentalisme réactionnaire (les critiques occidentales notamment), afin de l'intégrer dans la sphère islamique de façon totalement perverse (au sens psychiatrique où il n'y aucune reconnaissance de l'Autre en tant qu'Autre mais sa subordination définitive à une fin qui ne lui appartient pas, et son pillage intellectuel dont on niera l'héritage) : par exemple dans le concordisme, on fera semblant que les progrès scientifiques développés par les occidentaux chrétiens n'ont fait que mettre à jour ce que les musulmans ne pouvaient que déjà savoir, puisque c'était déjà présent dans le Coran (mais on se demande pourquoi les découvreurs officiels ne sont donc pas musulmans), ou encore le féminisme islamique, qui ne peut espérer se faire une place qu'en expliquant que la tradition a été déformée par des hommes qui ont étouffé le féminisme précurseur de Mahomet, et qu'il s'agirait de réformer l'islam pour remettre les femmes à leur juste place, etc.

A quoi on voit bien que l'islam ne reconnaît jamais l'altérité, l'Autre en tant qu'Autre, ce qui serait nécessaire pourtant à fonder une vision plus respectueuse des libertés individuelles, pour faire évoluer cette tradition de manière positive, mais ne lui laisse droit d'exister qu'en l'ostracisant, lui faisant porter des stigmates visibles tels que le voile islamique ou la burqa pour les femmes, en le subordonnant définitivement à un ordre islamique jugé absolu et sacré (cf. dhimmitude, djihad, contre les apostats, etc.).

Ne nions pas que certains musulmans n'en sont pas conscients et vivent leur foi de manière tranquille en se construisant une spiritualité distincte de la temporalité politique, mais cela ne les engage qu'eux-mêmes et leur propre vision de l'islam, tandis que les grandes écoles sunnites, chiites, salafistes ou autres sont sans aucune ambiguïté quant aux impératifs et au fonctionnement idéal d'une civilisation islamique qui étouffe les individus sous la chape de plomb du groupe et de la peur des regards des autres, ne laisse aucune place aux désirs sexuels en particulier au désir féminin (mais pas que), rejette toute altérité en tant que telle et lui impose sa subordination définitive dans un statut inférieur, son ostracisme ou son rejet total, interdit toute distinction privé/public, et donc toute différence entre spirituel et temporel qu'exigerait la laïcité.

Je crois qu'il est difficile de faire plus lourd en terme de pression sur les individus, plus obscurantiste en terme de perspectives d'avenir pour la jeunesse dans des sociétés islamiques dépassées par la mondialisation qui se replient sur elles-mêmes dans le fondamentalisme pour sauver les meubles face à leur décrépitude, tandis que tout réformisme est assimilé à un fondamentalisme réactionnaire et ne saurait jamais être conçu autrement, car il n'y a pas de meilleur gouverneur à leurs yeux qu'Allah et que s'éloigner de sa parole directement dictée dans le Coran serait une grave faute. Une société étouffante où le qu'en-dira-t-on dont sont spécialistes les commères, et les hypocrites qui se donnent l'apparence propre sur eux mais sont sales à l'intérieur, sont comme des poissons dans l'eau croupie de la mare islamique.

Je plains sincèrement toutes les victimes présentes, passées et à venir de cette idéologie totalitaire extrêmement politique et dangereuse aussi bien pour ceux qui y croient que pour les démocraties contemporaines.

Modifié par Quasi-Modo
Précision
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Je veux devenir la réincarnation de l intelligence illimité( ce n est pas du troll). Je cherche de l Amitié., 20ans Posté(e)
LegendarySpark Membre 41 messages
Forumeur inspiré‚ 20ans‚ Je veux devenir la réincarnation de l intelligence illimité( ce n est pas du troll). Je cherche de l Amitié.,
Posté(e)

Bonjour. L'Islam n'est pas une si mauvaise religion que l'on veut prétendre. Cette religion respecte sa famille et la femme beaucoup plus que nous. Les musulmans voient la femme égale á soi au plan intellectuel. Exemple, des Prophétes etudiez chez des femmes. Ces femmes avaient des éducations religieuses, mais aussi intellectuelle. Des femmes scientifiques existaient.

Fatima a ouvert une école pour les femmes et hommes. Aïsha a aidé Muchamed.

Avant d'écrire que ce sont tous des sauvages discutez avec eux.

Les talibans couvrent les femmes alors que nous ont les viole.

Pas de égalité homme femmes chez les musulmans alors que avec nos pensées ont aurait du deja arrete d ecrire ces steryotipes, que la femme et les hommes sont différents , rendre le salaire égal.

Nous ne sommes pas mieux. 

 

  • Haha 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 25 532 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 18:05, LegendarySpark a dit :

Bonjour. L'Islam n'est pas une si mauvaise religion que l'on veut prétendre. Cette religion respecte sa famille et la femme beaucoup plus que nous. Les musulmans voient la femme égale á soi au plan intellectuel. Exemple, des Prophétes etudiez chez des femmes. Ces femmes avaient des éducations religieuses, mais aussi intellectuelle. Des femmes scientifiques existaient.

Fatima a ouvert une école pour les femmes et hommes. Aïsha a aidé Muchamed.

Avant d'écrire que ce sont tous des sauvages discutez avec eux.

Les talibans couvrent les femmes alors que nous ont les viole.

Pas de égalité homme femmes chez les musulmans alors que avec nos pensées ont aurait du deja arrete d ecrire ces steryotipes, que la femme et les hommes sont différents , rendre le salaire égal.

Nous ne sommes pas mieux. 

 

Vaut mieux lire ça que d'être aveugle.:hehe:

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 053 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Questionnement hypocrite (pour changer) qui essentialise la foi musulmane (comme si les individus se reniaent et se donnaient corps et âmes à leur religion), et qui fait mine d'ignorer le poids théorique des autres religions sur leur fidèles.

Reste que concrètement, peu importe la religion, chaque croyant croît à sa façon, en étant plus ou moins pratiquant, et globalement loin du rigorisme des textes.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Dattier Membre 638 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

 

Je propose cette question @Quasi-Modo

Quelle place la liberté individuelle laisse-t-elle à la sincérité dès lors qu'elle encourage une duplicité entre vie privée et vie publique ?

Modifié par Dattier
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 151ans Posté(e)
stephh06 Membre 1 359 messages
Mentor‚ 151ans‚
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 18:18, Gouderien a dit :

Vaut mieux lire ça que d'être aveugle.:hehe:

Moi j'aime bien ce qu'il dit, on a pas tant l'occasion de rire en ce moment.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Garlaban Membre 5 682 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 17:20, Quasi-Modo a dit :

Je crois qu'il est difficile de faire plus lourd en terme de pression sur les individus, plus obscurantiste en terme de perspectives d'avenir pour la jeunesse dans des sociétés islamiques dépassées par la mondialisation qui se replient sur elles-mêmes dans le fondamentalisme pour sauver les meubles face à leur décrépitude, tandis que tout réformisme est assimilé à un fondamentalisme réactionnaire et ne saurait jamais être conçu autrement, car il n'y a pas de meilleur gouverneur à leurs yeux qu'Allah et que s'éloigner de sa parole directement dictée dans le Coran serait une grave faute. Une société étouffante où le qu'en-dira-t-on dont sont spécialistes les commères, et les hypocrites qui se donnent l'apparence propre sur eux mais sont sales à l'intérieur, sont comme des poissons dans l'eau croupie de la mare islamique.

Je plains sincèrement toutes les victimes présentes, passées et à venir de cette idéologie totalitaire extrêmement politique et dangereuse aussi bien pour ceux qui y croient que pour les démocraties contemporaines.

Il suffit de constater l'état lamentable dans lequel se situe les 57 pays musulmans en matière de droit humain, de dictatures, d'égalité en berne, de la place de la femme etc... le tout sans image positive et  sans évolution possible à cause de cet islam qui contrairement au christianisme est irréformable.

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Pales Membre 20 547 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 18:18, Gouderien a dit :

Vaut mieux lire ça que d'être aveugle.:hehe:

OUI mais d'être aveugle n'empêche pas d'entendre des "âneries" 

L'islam veut tout simplement dire "Soumission", et cela Individuellement avec son Créateur et son entourage ,a savoir devoir Respecter autrui là ou il vie (en lieux et place)..................si fueris Rōmae, Rōmānō vīvitō mōre; si fueris alibī, vīvitō sicut ibi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Barbara lebol
Invités, Posté(e)
Invité Barbara lebol
Invité Barbara lebol Invités 0 message
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 21:30, Pales a dit :

OUI mais d'être aveugle n'empêche pas d'entendre des "âneries" 

L'islam veut tout simplement dire "Soumission", et cela Individuellement avec son Créateur et son entourage ,a savoir devoir Respecter autrui là ou il vie (en lieux et place)..................si fueris Rōmae, Rōmānō vīvitō mōre; si fueris alibī, vīvitō sicut ibi.

Du respect ? Et de l'intolérance religieuse quand les musulmans sont appelés à tuer les mécréants ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Pales Membre 20 547 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 23:57, Barbara lebol a dit :

Du respect ? Et de l'intolérance religieuse quand les musulmans sont appelés à tuer les mécréants ?

Celui qui Tue un "Mécréant" ou pas n'est pas, et ne peut pas être un Musulman!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 25 532 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 21:30, Pales a dit :

OUI mais d'être aveugle n'empêche pas d'entendre des "âneries" 

L'islam veut tout simplement dire "Soumission", et cela Individuellement avec son Créateur et son entourage ,a savoir devoir Respecter autrui là ou il vie (en lieux et place)..................si fueris Rōmae, Rōmānō vīvitō mōre; si fueris alibī, vīvitō sicut ibi.

Oui, on constate tous les jours aux actualités la conception musulmane du "respect".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Pales Membre 20 547 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
Le 06/12/2021 à 08:13, Gouderien a dit :

Oui, on constate tous les jours aux actualités la conception musulmane du "respect".

Ah bon............ comment  tu sait qu'ils sont musulmans?

En tout cas Ils sont Français tu ne pense pas?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 25 532 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Le 06/12/2021 à 09:17, Pales a dit :

Ah bon............ comment  tu sait qu'ils sont musulmans?

En tout cas Ils sont Français tu ne pense pas?

Parce qu'ils s'en vantent, évidemment. Et je ne parle pas seulement de ce qui se passe en France. 

Il n'y a qu'à regarder ce qui se passe en Afghanistan pour observer en pleine action la conception musulmane de la liberté et du "respect" (pas du respect des femmes, en tout cas). On va me dire : c'est un cas extrême. A ma connaissance, aucun pays musulman ne renie l'Afghanistan et ne dénonce ce qui s'y passe.

Et qu'arrive-t-il si un musulman veut changer de religion (et oui, ça arrive!), épouser une chrétienne, boire de l'alcool, manger pendant le ramadan? Dire qu'il risque de GROS ennuis est un aimable euphémisme. Et là je ne parle pas de l'Afghanistan, je parle de pays bien plus proches de nous, comme le Maroc ou l'Algérie - sans oublier nos cités de banlieue. 

Modifié par Gouderien
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Barbara lebol
Invités, Posté(e)
Invité Barbara lebol
Invité Barbara lebol Invités 0 message
Posté(e)
Le 06/12/2021 à 02:08, Pales a dit :

Celui qui Tue un "Mécréant" ou pas n'est pas, et ne peut pas être un Musulman!!

C'est ce qui a été dit en préalable dans tous les pays où sévit la charia !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Debout les morts..., 72ans Posté(e)
Anatole1949 Membre 30 443 messages
72ans‚ Debout les morts...,
Posté(e)
Le 05/12/2021 à 17:20, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Quelle place l'islam laisse-t-il à la liberté individuelle dès lors qu'il ne distingue pas vie privée et vie publique ?

Avec un fonctionnement clanique, l'oumma se rendrait complice aux yeux d'Allah (déshonneur) si elle tolérait l'irrespect des lois coraniques sans rien dire : c'est ainsi qu'on trouve que des parents d'apostats renient leur enfant, sous prétexte que son incroyance est une atteinte à l'honneur de la famille et pourrait les mener en enfer, que le grand frère se mêle de la vie sexuelle de sa soeur qui doit arriver vierge au mariage et trouver un bon mari musulman pratiquant, ou que les talibans condamnent ceux qui, seuls dans leur chambre, écoutent de la musique.

Il n'y a donc pas de solitude, pas de liberté de conscience, pas de vie privée en islam, mais Allah et la communauté (oumma) est présente pour contrôler les moindres faits et gestes du quotidien dans une société de la honte et de l'honneur, où chaque membre de l'oumma, préoccupé du qu'en-dira-t-on, fait régner la terreur sur les autres par la pression à l'honneur, à la fierté, au prestige.

C'est donc bien une religion totalitaire et hypocrite, qui refuse de voir que nul n'est jamais exactement taillé pour le costume que les autres lui ont cousu (la névrose est l'état naturel courant de l'être humain), où la loi du groupe prédomine sur les libertés individuelles avec un contrôle social par la honte et l'ostracisme de manière invraisemblable et totalement contraire aux droits de l'Homme, où les gens veulent à tout prix sauver les apparences et se cachent pour transgresser.

Peut-on imaginer un jour qu'un islam, inspiré des grecs et de la renaissance occidentale, donne naissance à une vision du monde plus démocratique et respectueuse des libertés des individus ?

En outre, il est remarquable que dans l'histoire de cette religion, les courants de pensée et autres schismes ne se sont jamais imposés qu'en tentant de rayer définitivement de la carte les anciennes écoles de pensée, tandis que la seule façon pour les pays musulmans d'envisager le progrès consiste très cyniquement à capter le regard et les critiques de l'Autre sans le nommer, dans une forme de fondamentalisme réactionnaire (les critiques occidentales notamment), afin de l'intégrer dans la sphère islamique de façon totalement perverse (au sens psychiatrique où il n'y aucune reconnaissance de l'Autre en tant qu'Autre mais sa subordination définitive à une fin qui ne lui appartient pas, et son pillage intellectuel dont on niera l'héritage) : par exemple dans le concordisme, on fera semblant que les progrès scientifiques développés par les occidentaux chrétiens n'ont fait que mettre à jour ce que les musulmans ne pouvaient que déjà savoir, puisque c'était déjà présent dans le Coran (mais on se demande pourquoi les découvreurs officiels ne sont donc pas musulmans), ou encore le féminisme islamique, qui ne peut espérer se faire une place qu'en expliquant que la tradition a été déformée par des hommes qui ont étouffé le féminisme précurseur de Mahomet, et qu'il s'agirait de réformer l'islam pour remettre les femmes à leur juste place, etc.

A quoi on voit bien que l'islam ne reconnaît jamais l'altérité, l'Autre en tant qu'Autre, ce qui serait nécessaire pourtant à fonder une vision plus respectueuse des libertés individuelles, pour faire évoluer cette tradition de manière positive, mais ne lui laisse droit d'exister qu'en l'ostracisant, lui faisant porter des stigmates visibles tels que le voile islamique ou la burqa pour les femmes, en le subordonnant définitivement à un ordre islamique jugé absolu et sacré (cf. dhimmitude, djihad, contre les apostats, etc.).

Ne nions pas que certains musulmans n'en sont pas conscients et vivent leur foi de manière tranquille en se construisant une spiritualité distincte de la temporalité politique, mais cela ne les engage qu'eux-mêmes et leur propre vision de l'islam, tandis que les grandes écoles sunnites, chiites, salafistes ou autres sont sans aucune ambiguïté quant aux impératifs et au fonctionnement idéal d'une civilisation islamique qui étouffe les individus sous la chape de plomb du groupe et de la peur des regards des autres, ne laisse aucune place aux désirs sexuels en particulier au désir féminin (mais pas que), rejette toute altérité en tant que telle et lui impose sa subordination définitive dans un statut inférieur, son ostracisme ou son rejet total, interdit toute distinction privé/public, et donc toute différence entre spirituel et temporel qu'exigerait la laïcité.

Je crois qu'il est difficile de faire plus lourd en terme de pression sur les individus, plus obscurantiste en terme de perspectives d'avenir pour la jeunesse dans des sociétés islamiques dépassées par la mondialisation qui se replient sur elles-mêmes dans le fondamentalisme pour sauver les meubles face à leur décrépitude, tandis que tout réformisme est assimilé à un fondamentalisme réactionnaire et ne saurait jamais être conçu autrement, car il n'y a pas de meilleur gouverneur à leurs yeux qu'Allah et que s'éloigner de sa parole directement dictée dans le Coran serait une grave faute. Une société étouffante où le qu'en-dira-t-on dont sont spécialistes les commères, et les hypocrites qui se donnent l'apparence propre sur eux mais sont sales à l'intérieur, sont comme des poissons dans l'eau croupie de la mare islamique.

Je plains sincèrement toutes les victimes présentes, passées et à venir de cette idéologie totalitaire extrêmement politique et dangereuse aussi bien pour ceux qui y croient que pour les démocraties contemporaines.

"C'est donc bien une religion totalitaire et hypocrite"

Tout ça pour arriver à cette conclusion ...

Toutes les religions sont TOALITAIRES et HYOPCRITES et le christianisme dans le genre, n'est pas à la dernière place.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Pales Membre 20 547 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
Le 06/12/2021 à 10:13, Gouderien a dit :

Parce qu'ils s'en vantent, évidemment. Et je ne parle pas seulement de ce qui se passe en France. 

Il n'y a qu'à regarder ce qui se passe en Afghanistan pour observer en pleine action la conception musulmane de la liberté et du "respect" (pas du respect des femmes, en tout cas). On va me dire : c'est un cas extrême. A ma connaissance, aucun pays musulman ne renie l'Afghanistan et ne dénonce ce qui s'y passe.

Et qu'arrive-t-il si un musulman veut changer de religion (et oui, ça arrive!), épouser une chrétienne, boire de l'alcool, manger pendant le ramadan? Dire qu'il risque de GROS ennuis est un aimable euphémisme. Et là je ne parle pas de l'Afghanistan, je parle de pays bien plus proches de nous, comme le Maroc ou l'Algérie - sans oublier nos cités de banlieue. 

En "Respect" tu as l'air de t'y connaitre a ce que je vois?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je veux devenir la réincarnation de l intelligence illimité( ce n est pas du troll). Je cherche de l Amitié., 20ans Posté(e)
LegendarySpark Membre 41 messages
Forumeur inspiré‚ 20ans‚ Je veux devenir la réincarnation de l intelligence illimité( ce n est pas du troll). Je cherche de l Amitié.,
Posté(e)

Non  . Un vrai croyant musulman respecte la femme étant son égale au milieu intellectuel ( logique, créativité) , ce ne sont pas des monstres. C'est le média qui les fait passer par des monstres.

Et même si j'ai tort ( mais je pense que non , ce sont des personnes adequates) est ce que nous sommes mieux?

On parle d'égalité de femme, oui, mais de façon hyronique, pour plaisanter. Si vous étiez pour l'égalité, alors vous ne diriez pas femme masculine, homme féminin qui sont déjà des stéryotipes.

 

Les pays viennent chez eux, torturent et font des films pour les faire passer pour des monstres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 25 532 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Le 06/12/2021 à 17:53, Pales a dit :

En "Respect" tu as l'air de t'y connaitre a ce que je vois?

 

Je respecte... ce qui est respectable. Le respect, ça ne s'impose pas à coups de bombes ou de fusil, ça se mérite.

En matière de religions, j'en distingue trois sortes :

- Celles auxquelles on croit (et donc qu'on respecte);

- Celles auxquelles on ne croit pas, mais qu'on respecte quand même;

- Celles auxquelles on ne croit pas, et qu'on ne respecte pas. Ce n'est pas parce qu'une idéologie s'auto-proclame religion qu'elle mérite obligatoirement le respect.

Modifié par Gouderien
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×