Aller au contenu

L’Éducation nationale m’a tuer…

Noter ce sujet


PASCOU

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 75 546 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

TEMOIGNAGE. Au bout de presque trente ans d’enseignement, que dire…Il a fallu renoncer très vite à l’exigence et à l’autorité, et mêler cela à de la psychologie, à de l’empathie en permanence. Il a fallu éviter de faire des vagues !...

 

https://frontpopulaire.fr/o/Content/co273113/l-education-nationale-m-a-tuer

Quel est votre point de vue sur l' éducation nationale?

  • Like 2
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 32ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 4 180 messages
Forumeur vétéran‚ 32ans‚
Posté(e)

Mon avis? L'éducation nationale est laissée à l'abandon. C'est même le secteur le plus à l'abandon dont l’État s'occupe pendant que l'on passe son temps à parler de "sécurité". Enfin il y a aussi la santé, mais la crise covid a permis au moins de montrer l'intérêt des hôpitaux. De toute façon, on est dans une logique libérale de l'éducation: laisser péricliter l'éducation pour tous afin de la privatiser pour ne la rendre disponible qu'aux plus riches.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 667 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)

Un témoignage EDIFIANT! Que dire de plus ?

Tout ce que je sais (je côtoies beaucoup d'enseignants) de l'éducation nationale  actuelle, de la maternelle aux études supérieures, correspond en tout point à ce que décrit ici ce professeur de lettres.

J'ajouterais, ce qui n'est qu'en filagrane à la fin de son texte, une soumission "supplémentaire", liée à certains groupes, mise en exergue depuis l' immonde assassinat de SAMUEL PATY, avec des professeurs, non soutenus par la hiérarchie et  qui s'auto-censurent; à ce sujet, la dernière sortie de A. Corbières(LFI) indiquant que S . PATY aurait mieux fait de se limiter pour éviter le conflit, est tout bonnement hallucinant...

Modifié par MarcThor
erreur
  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Peut être que Paradoxalement l Éducation Nationale doit à moitié être privatisée...

Ceux qui sont riches cotiseraient ou paieraient,  ceux qui sont pauvres bénéficieraient de l Éducation gratuite.

Cela réduirait le poids de l Éducation nationale ( je crois 50 milliards / an), sachant qu un lycéen ou étudiant sortant de l Éducation nationale va être chômeur ( caf École ne forme pas Professionnellement...). 

Comme l Hopital : un hôpital public gratuit financé par les impôts et un hôpital privé. 

L Armee doit en partie être lâchée.  Le financement viendrait de l U.E.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 75 546 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 14:36, soldat inconnu a dit :

Peut être que Paradoxalement l Éducation Nationale doit à moitié être privatisée...

Ceux qui sont riches cotiseraient ou paieraient,  ceux qui sont pauvres bénéficieraient de l Éducation gratuite.

Cela réduirait le poids de l Éducation nationale ( je crois 50 milliards / an), sachant qu un lycéen ou étudiant sortant de l Éducation nationale va être chômeur ( caf École ne forme pas Professionnellement...). 

Comme l Hopital : un hôpital public gratuit financé par les impôts et un hôpital privé. 

L Armee doit en partie être lâchée.  Le financement viendrait de l U.E.

Il n' y a rien de gratuit.

Combien chaque élève  coûte à  la société. 

Je pense que le mieux serait d' allouer une bourse annuelle pour chaque enfant et le choix aux parents de choisir celle de leur choix. 

Ça  permettrait de tirer vers le haut et non vers le bas.

Laisser aussi aux directeurs d' établissement   de gérer  le leur pour le meilleur, on choisit  sa boulangerie,  je ne vois pas pourquoi on ne choisit pas son école. 

Se cacher derrière  la nébuleuse EN est contre productif. 

Ce serait mieux pour les enseignants qui seraient enfin traiter au mérite et non à  la tendance politique.

Il y a des écoles ( je parle du public) qui grossiraient et d' autres qui devraient faire des choix  sinon  fermer.

 

Le 16/11/2021 à 14:31, MarcThor a dit :

Un témoignage EDIFIANT! Que dire de plus ?

Tout ce que je sais (je côtoies beaucoup d'enseignants) de l'éducation nationale  actuelle, de la maternelle aux études supérieures, correspond en tout point à ce que décrit ici ce professeur de lettres.

J'ajouterais, ce qui n'est qu'en filagramme à la fin de son texte, une soumission "supplémentaire", liée à certains groupes, mise en exergue depuis l' immonde assassinat de SAMUEL PATY, avec des professeurs, non soutenus par la hiérarchie et  qui s'auto-censurent; à ce sujet, la dernière sortie de A. Corbières(LFI) indiquant que S . PATY aurait mieux fait de se limiter pour éviter le conflit, est tout bonnement hallucinant...

Filagramme ou filigrane ? :)

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Nephalion a modifié le titre en L’Éducation nationale m’a tuer…
Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 667 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 14:59, PASCOU a dit :

Il n' y a rien de gratuit.

Combien chaque élève  coûte à  la société. 

Je pense que le mieux serait d' allouer une bourse annuelle pour chaque enfant et le choix aux parents de choisir celle de leur choix. 

Ça  permettrait de tirer vers le haut et non vers le bas.

Laisser aussi aux directeurs d' établissement   de gérer  le leur pour le meilleur, on choisit  sa boulangerie,  je ne vois pas pourquoi on ne choisit pas son école. 

Se cacher derrière  la nébuleuse EN est contre productif. 

Ce serait mieux pour les enseignants qui seraient enfin traiter au mérite et non à  la tendance politique.

Il y a des écoles ( je parle du public) qui grossiraient et d' autres qui devraient faire des choix  sinon  fermer.

 

Filagramme ou filigrane ? :)

 

filigrane, oui! (désolé, souci avec le fait de taper sur le téléphone avec les mots proposés et corrigés).

Tu avais compris, c'est l'essentiel ! :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 39 659 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 14:31, MarcThor a dit :

Un témoignage EDIFIANT! Que dire de plus ?

Tout ce que je sais (je côtoies beaucoup d'enseignants) de l'éducation nationale  actuelle, de la maternelle aux études supérieures, correspond en tout point à ce que décrit ici ce professeur de lettres.

J'ajouterais, ce qui n'est qu'en filagramme à la fin de son texte, une soumission "supplémentaire", liée à certains groupes, mise en exergue depuis l' immonde assassinat de SAMUEL PATY, avec des professeurs, non soutenus par la hiérarchie et  qui s'auto-censurent; à ce sujet, la dernière sortie de A. Corbières(LFI) indiquant que S . PATY aurait mieux fait de se limiter pour éviter le conflit, est tout bonnement hallucinant...

Comme je l'ai dit précédemment, dans un autre topic il y avait un moyen d'aborder la liberté d'expression en histoire sans nécessairement se mettre à dos les muslims: il fallait parler des caricatures de Daumier à l'encontre du roi Louis Philippe. Il faut avoir une certaine intuition pour ne pas prendre certains publics à rebrousse- poil, surtout quand on tue pour quatre paroles ou dix dessins....

Modifié par querida13
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 75 546 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 15:13, querida13 a dit :

Comme je l'ai dit précédemment, dans un autre topic il y avait un moyen d'aborder la liberté d'expression en histoire sans nécessairement se mettre à dos les muslims: il fallait parler des caricatures de Daumier à l'encontre du roi Louis Philippe.

Possible mais sur le fond est ce que le mal n' est pas global?

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 39 659 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Je me suis usée la santé à enseigner pendant trente-deux ans,  les problèmes évoqués dans l'article , j'ai bien connu cela. 

 Mais ne noircissons pas le tableau. Le meilleur je l'ai connu  aussi: une petite classe où les enfants comme les parents étaient adorables et reconnaissants, Une hiérarchie qui m'a octroyé un point ( au lieu du demi -point habituel pour cinq ans travaillés,  avec plus de 130 enfants, une honte!) et une promotion au grand choix à la clé, une année où tous les enfants sans exception ont progressé,  où les projets ont avancé, où les réunions et formations  étaient intéressantes, où  l'équipe était sympathique, sans   animosité et conviviale et avec laquelle je travaillais en équipe avec solidarité et bonne humeur...

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
K-sos Membre 1 256 messages
Mentor‚ 61ans‚
Posté(e)

L'Enseignement délivré a plongé dans la médiocrité en quelques décennies. Pour apprendre à écrire il y a 50 ans, c'était du rabâchage, des dictées conséquentes. Aujourd'hui, on vous fait écrire quatre mots et basta.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 667 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 15:28, querida13 a dit :

Je me suis usée la santé à enseigner pendant trente-deux ans,  les problèmes évoqués dans l'article , j'ai bien connu cela. 

 Mais ne noircissons pas le tableau. Le meilleur je l'ai connu  aussi: une petite classe où les enfants comme les parents étaient adorables et reconnaissants, Une hiérarchie qui m'a octroyé un point ( au lieu du demi -point habituel pour cinq ans travaillés,  avec plus de 130 enfants, une honte!) et une promotion au grand choix à la clé, une année où tous les enfants sans exception ont progressé,  où les projets ont avancé, où les réunions et formations  étaient intéressantes, où  l'équipe était sympathique, sans   animosité et conviviale et avec laquelle je travaillais en équipe avec solidarité et bonne humeur...

Tu parles davantage des relations avec les élèves et des collègues, qui ,heureusement, sont souvent très positifs...et le moment que tu évoques date sans doute déjà.

Ce qui reste de positif dans l'éducation nationale tient à ses enseignants( comme celui à l'origine de l'article), qui dans leur grande majorité, font un bon boulot dans des conditions peu propices.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 75 546 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 15:28, querida13 a dit :

Je me suis usée la santé à enseigner pendant trente-deux ans,  les problèmes évoqués dans l'article , j'ai bien connu cela. 

 Mais ne noircissons pas le tableau. Le meilleur je l'ai connu  aussi: une petite classe où les enfants comme les parents étaient adorables et reconnaissants, Une hiérarchie qui m'a octroyé un point ( au lieu du demi -point habituel pour cinq ans travaillés,  avec plus de 130 enfants, une honte!) et une promotion au grand choix à la clé, une année où tous les enfants sans exception ont progressé,  où les projets ont avancé, où les réunions et formations  étaient intéressantes, où  l'équipe était sympathique, sans   animosité et conviviale et avec laquelle je travaillais en équipe avec solidarité et bonne humeur...

Mais bien sûr  l  'un n' empêche pas l'autre .

Mais ne pas non plus faire croire que tout est rose.

Faut juste regarder  la réalité sans oeillères politiques.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 25 445 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 12:21, PASCOU a dit :

TEMOIGNAGE. Au bout de presque trente ans d’enseignement, que dire…Il a fallu renoncer très vite à l’exigence et à l’autorité, et mêler cela à de la psychologie, à de l’empathie en permanence. Il a fallu éviter de faire des vagues !...

 

https://frontpopulaire.fr/o/Content/co273113/l-education-nationale-m-a-tuer

Quel est votre point de vue sur l' éducation nationale?

Tirer sur les ambulances n'est pas un sport de gentleman.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 39 659 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 15:36, PASCOU a dit :

Mais bien sûr  l  'un n' empêche pas l'autre .

Mais ne pas non plus faire croire que tout est rose.

Faut juste regarder  la réalité sans oeillères politiques.

J'ai fait des vagues aussi, ne t'en fais pas, surtout lorsque je me suis aperçue qu'on nous avait grugés et qu'on commençait à pousser le bouchon un peu loin, c'est à dire quand on a commencé à nous imposer d'enseigner à des enfants handicapés sans avoir AUCUNE QUALIFICATION ( à l'époque le CAFIFM), ni le salaire (ben tiens donc!)  et quand on m'a reproché mon attitude devant ce public, puis quand l'éducation nationale n'a pas tenu ses engagements en matière de logement de fonction,  et lorsque j'ai été intégrée dans le corps des profs des écoles à l'ancienneté en perdant dix ans de carrière au niveau des échelons de la nouvelle grille indiciaire. et que ma carrière et ma note n'ont pas évolué pendant 15 ans, ni mon pouvoir d'achat ! Quand nos horaires de travail devenaient du gros n'importe quoi et que ce travail, en plus d'être mentalement exigeant en devenait carrément exténuant. Des tas d'enseignants finissent avec des burn out et des cancers...

Je plains ceux qui enseignent dans des clusters actuellement: 1057 écoles fermées pour Covid...

Modifié par querida13
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 39 659 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 15:33, K-sos a dit :

L'Enseignement délivré a plongé dans la médiocrité en quelques décennies. Pour apprendre à écrire il y a 50 ans, c'était du rabâchage, des dictées conséquentes. Aujourd'hui, on vous fait écrire quatre mots et basta.

Je connaissais un enseignant très bien noté en plus dont tous les élèves obtenaient de bonnes notes en dictées: il les leur donnait en texte  à apprendre à la maison, en devoirs et ils faisaient de l'autodictée, durant toute l'année et le problème était réglé.

Il y a ça et ceux qui comme moi, faisaient apprendre à réfléchir  et abordaient la dictée sous l'angle des savoir-faire des enfants  ;c'est à dire que je choisissais précisément  des dictées  qui leur donnaient les difficultés à résoudre sur lesquelles ils avaient au préalable travaillé deux à trois fois, avec règles d'orthographe et exercices d'application faits , les temps de la conjugaison vus et  travail de réflexion préalable sur l'accord dans le groupe nominal exécuté , vocabulaire nouveau copié et mémorisé. Ensuite, au cours de l'année scolaire on voyait les Les rédactions libres  qui évoluaient fortement avec un autre niveau en orthographe que celui de septembre...Bien sûr il fallait aussi travailler  grammaticalement sur  l'identification de la nature des mots pour  que les enfants sachent différencier un verbe d'un nom, un adjectif d'un adverbe etc...Bref il fallait faire un travail de fond...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 4 180 messages
Forumeur vétéran‚ 32ans‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 14:59, PASCOU a dit :

Il n' y a rien de gratuit.

Combien chaque élève  coûte à  la société. 

Je pense que le mieux serait d' allouer une bourse annuelle pour chaque enfant et le choix aux parents de choisir celle de leur choix. 

Ça  permettrait de tirer vers le haut et non vers le bas.

Laisser aussi aux directeurs d' établissement   de gérer  le leur pour le meilleur, on choisit  sa boulangerie,  je ne vois pas pourquoi on ne choisit pas son école. 

Se cacher derrière  la nébuleuse EN est contre productif. 

Ce serait mieux pour les enseignants qui seraient enfin traiter au mérite et non à  la tendance politique.

Il y a des écoles ( je parle du public) qui grossiraient et d' autres qui devraient faire des choix  sinon  fermer.

 

Filagramme ou filigrane ? :)

 

Toujours ce vieux discours éculé de la droite qui voudrait que la libéralisation de l'enseignement aboutisse à un meilleur résultat. Or, et comme dans le domaine de la santé, ça fait depuis bien longtemps que l'on sait que ce genre de chose est totalement fausse.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 75 546 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 16:48, Virtuose_en_carnage a dit :

Toujours ce vieux discours éculé de la droite qui voudrait que la libéralisation de l'enseignement aboutisse à un meilleur résultat. Or, et comme dans le domaine de la santé, ça fait depuis bien longtemps que l'on sait que ce genre de chose est totalement fausse.

Si tu savais lire tu verrais que ce n'est  pas ce que je dis, je parle de l' école  publique .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 498 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

L'éducation nationale est une institution qui a trois grands objectifs fondamentaux :

1) Cultiver et ouvrir l'élève à une multitude de disciplines qui pourraient lui permettre de découvrir et se développer sous toutes les facettes de la vie humaine. S'épanouir individuellement en somme.

2) Faire de bons citoyens, voir de bons patriotes, et apprendre à vivre ensemble.

3) Permettre l'employabilité maximale des élèves une fois arrivés sur le marché du travail.

Tout le problème de l'éducation nationale actuelle c'est qu'elle a complètement négligé ou ne permet plus correctement de remplir les points 1) et 2) et ne met presque plus que l'accent sur le numéro 3).

Donc les savoirs deviennent rapides et expéditifs, de façon à rendre le plus facilement employables le plus d'élèves le plus rapidement et efficacement possible, et on ne s'intéresse plus ni à la culture (on apprend plus à penser) ni à la France (non seulement les élèves de milieux différents ne se côtoient plus, mais nous n'avons plus qu'un melting-pot multiculturel assumé au lieu de "Nos ancêtres les gaulois...").

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 75 546 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 15:38, Gouderien a dit :

Tirer sur les ambulances n'est pas un sport de gentleman.

Donc on ne dit rien pour ne pas déplaire aux ambulanciers qui pantouflent en attendant la cloche?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 33ans Posté(e)
Prosarko Membre 2 295 messages
Maitre des forums‚ 33ans‚
Posté(e)
Le 16/11/2021 à 14:31, MarcThor a dit :

Un témoignage EDIFIANT! Que dire de plus ?

Tout ce que je sais (je côtoies beaucoup d'enseignants) de l'éducation nationale  actuelle, de la maternelle aux études supérieures, correspond en tout point à ce que décrit ici ce professeur de lettres.

J'ajouterais, ce qui n'est qu'en filagrane à la fin de son texte, une soumission "supplémentaire", liée à certains groupes, mise en exergue depuis l' immonde assassinat de SAMUEL PATY, avec des professeurs, non soutenus par la hiérarchie et  qui s'auto-censurent; à ce sujet, la dernière sortie de A. Corbières(LFI) indiquant que S . PATY aurait mieux fait de se limiter pour éviter le conflit, est tout bonnement hallucinant...

La faute à nos laxistes et soumis de politiciens. 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×