Aller au contenu

Croyance/Opinion/Conviction/Avis

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 19ans Posté(e)
Nuance Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Salutations !

 

Je peine à définir avec exactitude les termes indiqués dans le titre.

Si un cerveau habile pouvait m'aider, je lui en serais très reconnaissant.

Tout de même, je vais vous fournir les définitions auxquelles j'ai abouti.

 

Croyance :

 

1) Tenir une proposition pour vrai ou réelle.

 

2) Personne qui adhère à une thèse ou une hypothèse qu’elle considère comme vrai ou réel.

 

3) La notion de croyance sert à désigner l’adhésion à des idées, des opinions, des valeurs sans qu’une démonstration rationnelle, empirique ou théorique n’ait conduit à l’élaboration et l’adoption des croyances en question.

 

Opinion :

 

1) C’est un jugement personnel (subjectif).

Elle est avant tout subjective (croyance) mais repose également sur une part d’objectivité (fait, savoir).

 

2) L’opinion est une croyance qui repose sur un certain degré d’objectivité.

 

Conviction :

 

Trop d'incertitude, je ne sais pas !

 

Avis :

 

1) Le mot avis désigne une opinion résultant d’une réflexion, d’une délibération.

Un avis est généralement destiné à être communiqué souvent afin d’aider à faire adopter la meilleure conduite possible dans une circonstance donnée et implique souvent une action.

 

 

De ce que j'ai pu comprendre, tous ces termes font appel à la subjectivité. Il repose également sur l'objectivité à l'exception de la croyance. L'opinion, la conviction et l'avis se différencient par leurs degrés de subjectivité et d'objectivité. Je bute aussi sur le fait que la croyance est une opinion, par exemple, "Je pense que Dieu existe". C'est une opinion et une croyance. Donc l'opinion est composée d'une part de croyance, comme l'avis, la conviction... Mais si la croyance est une opinion, je dois invalider ma définition de l'opinion. Car j'explique que l'opinion repose sur une part d’objectivité, sauf que la croyance en est exempte... 

Je suis très confus, d'ailleurs il me reste à définir la connaissance, le savoir, le jugement. 

 

Merci d'avance pour vos réponses !  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Anna Kronisme Membre 2 130 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚
Posté(e)

Je crois que la recherche de sens aboutit inexorablement à la production de l'insensé. Ce n'est là qu'une opinion personnelle, cependant, de par mon expérience propre, je suis convaincue qu'il faut savoir raison garder lorsqu'il s'agit de définir des termes qui ont en commun l'expression de ce qui nous est intime. 

Voilà mon avis...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Demsky Membre 6 744 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, Nuance a dit :

Salutations !

 

Je peine à définir avec exactitude les termes indiqués dans le titre.

Si un cerveau habile pouvait m'aider, je lui en serais très reconnaissant.

Tout de même, je vais vous fournir les définitions auxquelles j'ai abouti.

 

Croyance :

 

1) Tenir une proposition pour vrai ou réelle.

 

2) Personne qui adhère à une thèse ou une hypothèse qu’elle considère comme vrai ou réel.

 

3) La notion de croyance sert à désigner l’adhésion à des idées, des opinions, des valeurs sans qu’une démonstration rationnelle, empirique ou théorique n’ait conduit à l’élaboration et l’adoption des croyances en question.

 

Opinion :

 

1) C’est un jugement personnel (subjectif).

Elle est avant tout subjective (croyance) mais repose également sur une part d’objectivité (fait, savoir).

 

2) L’opinion est une croyance qui repose sur un certain degré d’objectivité.

 

Conviction :

 

Trop d'incertitude, je ne sais pas !

 

Avis :

 

1) Le mot avis désigne une opinion résultant d’une réflexion, d’une délibération.

Un avis est généralement destiné à être communiqué souvent afin d’aider à faire adopter la meilleure conduite possible dans une circonstance donnée et implique souvent une action.

 

 

De ce que j'ai pu comprendre, tous ces termes font appel à la subjectivité. Il repose également sur l'objectivité à l'exception de la croyance. L'opinion, la conviction et l'avis se différencient par leurs degrés de subjectivité et d'objectivité. Je bute aussi sur le fait que la croyance est une opinion, par exemple, "Je pense que Dieu existe". C'est une opinion et une croyance. Donc l'opinion est composée d'une part de croyance, comme l'avis, la conviction... Mais si la croyance est une opinion, je dois invalider ma définition de l'opinion. Car j'explique que l'opinion repose sur une part d’objectivité, sauf que la croyance en est exempte... 

Je suis très confus, d'ailleurs il me reste à définir la connaissance, le savoir, le jugement. 

 

Merci d'avance pour vos réponses !  

Classement possible :  

1 °  Croyance & conviction

2 ° Avis & opinion

  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 14 580 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Nuance a dit :

De ce que j'ai pu comprendre, tous ces termes font appel à la subjectivité. Il repose également sur l'objectivité à l'exception de la croyance. L'opinion, la conviction et l'avis se différencient par leurs degrés de subjectivité et d'objectivité. Je bute aussi sur le fait que la croyance est une opinion, par exemple, "Je pense que Dieu existe". C'est une opinion et une croyance. Donc l'opinion est composée d'une part de croyance, comme l'avis, la conviction... Mais si la croyance est une opinion, je dois invalider ma définition de l'opinion. Car j'explique que l'opinion repose sur une part d’objectivité, sauf que la croyance en est exempte... 

Je suis très confus, d'ailleurs il me reste à définir la connaissance, le savoir, le jugement. 

:smile2: C'est un sujet pour @DroitDeRéponse :rolle:
(quoi qu'il risque de ne pas comprendre ton pseudo)


Et encore, il y a des degrés : une croyance, c'est tenir une proposition pour vraie ou réelle ... ou vraisemblable, ou possible.
On peut croire avec plus ou moins .... de conviction :smile2:

Modifié par Pheldwyn
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 14 580 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Nuance a dit :

Je bute aussi sur le fait que la croyance est une opinion, par exemple, "Je pense que Dieu existe". C'est une opinion et une croyance.

C'est la formulation d'une opinion ... qui implique une croyance.
C'est l'opinion autour de l'assertion "Dieu existe", mais du coup celui qui pense cela a une croyance religieuse ou métaphysique, ne serait-ce que pour définir ce Dieu selon lui, selon ce qu'il croit. Car il ne s'agit pas de croire à une simple formulation, mais de croire au concept derrière. Et que ce concept ne repose pas forcément sur un raisonnement ou une argumentation (ça le peut aussi), mais peut simplement venir de la foi ou de l'intuition personnelle (une croyance quoi).

"Je pense que Dieu existe ... parce que j'y crois."

Modifié par Pheldwyn
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 237 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 49ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Pheldwyn a dit :

:smile2: C'est un sujet pour @DroitDeRéponse :rolle:
(quoi qu'il risque de ne pas comprendre ton pseudo)


Et encore, il y a des degrés : une croyance, c'est tenir une proposition pour vraie ou réelle ... ou vraisemblable, ou possible.
On peut croire avec plus ou moins .... de conviction :smile2:

Aucune nuance n’est nécessaire. 
Opinion : subjectivement et objectivement non suffisant

Conviction ( pour les pudiques)/ foi / croyance : subjectivement suffisant , objectivement non suffisant 

savoir : subjectivement Et objectivement suffisant 

 

Il n’y a pas de sujet 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 14 580 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Aucune nuance n’est nécessaire. 
Opinion : subjectivement et objectivement non suffisant

Conviction ( pour les pudiques)/ foi / croyance : subjectivement suffisant , objectivement non suffisant 

savoir : subjectivement Et objectivement suffisant 

 

Il n’y a pas de sujet 

Ca répond à ta question @Nuance ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 237 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 49ans
Posté(e)

https://philosophie.cegeptr.qc.ca/2008/10/resume-de-lesprit-de-latheisme-de-comte-sponville/
 

Marquons bien la différence entre opinion, conviction (foi, croyance) et savoir.C’est Kant qui nous fait la distinction dans la Critique de la raison pure.Kant distingue trois degrés de créance ou d’assentiment : 

  1. L’opinion : qui a conscience d’être insuffisante aussi bien subjectivement qu’objectivement.
  2. La foi, la croyance, la conviction : qui n’est suffisante que subjectivement, non objectivement.
  3. Le savoir : qui est suffisant aussi bien subjectivement qu’objectivement.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 14 580 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
il y a 59 minutes, DroitDeRéponse a dit :

https://philosophie.cegeptr.qc.ca/2008/10/resume-de-lesprit-de-latheisme-de-comte-sponville/
 

Marquons bien la différence entre opinion, conviction (foi, croyance) et savoir.C’est Kant qui nous fait la distinction dans la Critique de la raison pure.Kant distingue trois degrés de créance ou d’assentiment : 

  1. L’opinion : qui a conscience d’être insuffisante aussi bien subjectivement qu’objectivement.
  2. La foi, la croyance, la conviction : qui n’est suffisante que subjectivement, non objectivement.
  3. Le savoir : qui est suffisant aussi bien subjectivement qu’objectivement.

 

Il nous parlera de six arguments : les trois premiers l’amenant à ne pas croire en Dieu et les trois derniers le poussant à croire que Dieu n’existe pas.

Tiens, c'est étrange cette nuance qu'il fait entre "ne pas croire en Dieu" et "croire que Dieu n'existe pas" .... :smile2:
Mais bon, c'est un autre sujet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 237 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 49ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Pheldwyn a dit :

Il nous parlera de six arguments : les trois premiers l’amenant à ne pas croire en Dieu et les trois derniers le poussant à croire que Dieu n’existe pas.

Tiens, c'est étrange cette nuance qu'il fait entre "ne pas croire en Dieu" et "croire que Dieu n'existe pas" .... :smile2:
Mais bon, c'est un autre sujet.

Il est dans l’athéisme d’opinion , il l’écrit et a une explication cohérente avec son écrit . Rien de bizarre, surtout qu’il a perdu la foi . Son credo n’est donc pas de ne pas croire en l’existence de Dieu , mais d’être sans Dieu , ce qui arrive quand on perd sa foi . Mais oui c’est un autre sujet , tu n’as jamais indiqué qu’il y avait pour toi des arguments pour , et contrairement à lui tu uses de « absolument «  . Ce n’est pas le lieu de ce débat …

Modifié par DroitDeRéponse
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 660 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

La conviction, c'est être persuadé. On est persuadé par la raison, ou par la rhétorique quand c'est par la raison d'autrui. L'esprit ne peut penser faux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 19ans Posté(e)
Nuance Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Merci pour vos réponses; surtout DroitDeRéponse et Pheldwyn. 

 

- L’opinion : qui a conscience d’être insuffisante aussi bien subjectivement qu’objectivement ?

- La foi, la croyance, la conviction : qui n’est suffisante que subjectivement, non objectivement.

- Le savoir : qui est suffisant aussi bien subjectivement qu’objectivement.

 

Dans le fond, j'ai envie de prendre ça pour argent comptant. Néanmoins, je pense qu'il a des nuances à faire entre la foi, la croyance et la conviction. 

 

Pour l'instant, j'en suis mentalement à : 

 

1) Une croyance est subjective et ne repose sur aucun, peu de fondement objectif. 

"Je crois que les hommes peuvent se réincarner en chaussette.

 

2) Une opinion/avis est subjective, mais repose sur un fondement + ou - objectif. 

"Je crois que les hommes ne peuvent pas se réincarner.

 

3) Le savoir/connaissance est objectif. 

"La Terre est ronde.

 

Finalement, une opinion comporte des croyances, mais suivant chaque opinion il y a un degrés plus ou moins important de croyance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 19ans Posté(e)
Nuance Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

J'irais jusqu'à dire que l'opinion même est une croyance reposant du des éléments objectifs. Et que chaque opinion comporte un degrés plus ou moins important de croyance (incertitude, possibilité, probabilité, certitude). 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 19ans Posté(e)
Nuance Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Une croyance est une opinion reposant sur peu voir aucun fondement objectif et n'est pas démontrable. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 621 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Croyance

Une croyance est une conviction personnelle, individuelle. C'est une tendance humaine que d'avoir recours aux croyances. La croyance se forme à partir d'expériences ou d'incidents de la vie réelle qui permettent de donner de la force à des circonstances indépendantes de leur volonté. La croyance se transmet par la confiance, par l'autorité (éducation). Une croyance n'est pas formée de façon objective, elle ne se justifie pas rationnellement ou logiquement, elle n'est donc pas réfutable et ne se prête pas au débat, elle ne sert que le monologue.

Opinion

Une opinion est un jugement personnel, formée de divers éléments objectifs et subjectifs: des savoirs, des croyances, des hypothèses, des informations de différentes sources, des expériences (connaissances) individuelles ou collectives, des données culturelles et sociales, etc.

Une opinion est un jugement personnel porté sur une question sans en impliquer sa véracité. L'opinion sert au débat et n'est pas suffisante pour convaincre. Elle peut être débattues, exposée, confrontée, remise en question, et surtout elle est évolutive.

Conviction

La conviction est une opinion qui s'est un peu solidifiée par l'apport de preuves, de raisonnements étayés, par la diminution de la subjectivité. Elle a subit le feu du débat et revient au débat avec plus de force. La conviction se veut plus objective  que subjective, elle en appelle à la raison et la logique dans un débat, elle a suffisamment de force pour potentiellement convaincre les autres.

Avis

L'avis est une opinion résultant d'un débat, d'une réflexion, d'une délibération sur une question précise et destiné à être communiqué à autrui dans le but de déclencher une action.

L'avis serait alors plus proche du conseil que de l'opinion, et l'opinion serait plus proche du point de vue que de l'avis (tout en n'étant ni l'un ni l'autre bien sûr)

Savoir

Le savoir relève d'un débat communautaire. Un savoir est une connaissance statuée et définie. Il n'est cependant pas fermé à l'évolution dans le sens où le savoir se forme à partir des informations vérifiées et éprouvées à un instant précis. Il évolue normalement dès que les informations vérifiées évolues ou que de nouvelles sont introduites. Cependant l'évolution doit être débattue et acceptée par la communauté pour être actée. Le savoir est transmit ou acquis par un apprentissage ou une formation.

La connaissance

La connaissance, contrairement au savoir qui est communautaire, est une affaire personnelle. Une connaissance est intérieure à la personne et n’est donc pas stockable ou additionnable comme les savoirs. Elle est singulière. Aucun manuel de ne peut référencer des connaissances, elle est intimement liée à l'expérience individuelle. Les connaissances peuvent être différentes même si un même savoir est abordé.

Hypothèse

L'hypothèse est différente de la croyance. Elle n'est pas du tout liée à un ressenti subjectif. Une hypothèse se forme à partir d'observations des variables dynamiques de la nature ou du comportement humain. Elle prend en compte des constantes observées sans pour autant être des preuves concluantes. Elle n'a pas la force d'une preuve scientifique dans le sens où elle est toujours réfutable, mais n'est jamais prouvable.

Jugement

Le jugement fait entrer en ligne de compte des valeurs. Le jugement n'a de valeur que pour celui qui le forme et ceux qui en acceptent l'autorité (ceux qui ont un même système de valeur, un même référentiel). Le jugement est institutionnel ou individuel et se référence par rapport à une morale (religieuse ou laïque), à des règles de vie sociétaires ou à un code de bonne conduite. Il peut être injuste, malveillant, raciste ou autre.

J'espère avoir été suffisamment claire, mais peut répondre à des questions si ce n'est pas le cas.

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 19ans Posté(e)
Nuance Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Merci pour ton aide Ambre, j'ai reformulé et appauvris les définitions volontairement pour ma compréhension et ma mémorisation. Je vais de suite m'atteler aux autres définitions. Si tu considères que mes définitions dispose d'inexactitude fait le moi savoir. :smile2:

 

Petite question au passage, la croyance, l'opinion, l'information et la connaissance sont subjectif ? et le savoir est objectif ? 

 

Croyance :

 

Une croyance est une conviction dénuée d'objectivité.

Elle est irrationnelle, car c'est une affirmation sans preuve.

Mais l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence.

Donc une croyance n’est pas réfutable, c'est pourquoi elle ne se prête pas au débat. 

 

Elles s’opposent à la notion d’esprit critique et peuvent être personnelles comme collective.

 

 

Opinions :

 

C’est un jugement personnel (subjectif), qui a été formé de divers éléments objectifs et subjectifs : des savoirs, des croyances, des hypothèses, des informations, des expériences (connaissances). L’opinion n’est pas nécessairement juste, mais elle se prête au débat, elle est évolutive.

 

 "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la savoir et l'ignorance"

 

Avis :

 

1) Le mot avis désigne une opinion résultant d’une réflexion, d’une délibération.

L'avis est proche du conseil, car il est généralement destiné à être communiqué en vue d’une action.

 

 

Convictions :

 

C’est une opinion formée par plus d'objectivité. En ce sens, celui qui la porte l'exprime avec certitude et ferveur. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
deja-utilise Membre 5 241 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Bonjour @Nuance,

 

comme l'a laissé entendre Anna Kronisme, chercher à donner des définitions précises éloigne davantage de la compréhension plutôt qu'elle en approche. Déjà pour une bonne et première raison, c'est que la plupart de tous ces termes sont polythétiques. Deuxièmement et non des moindres, c'est que les notions d'objectivité ou de rationalité peuvent s'appliquer à chacun, ou du moins y être comme ingrédient dans chacun.

 

Par exemple, le savoir comme la connaissance peuvent être imprégnées de croyances plus ou moins conscientes, et à l'inverse on peut croire en ayant de bonnes raisons de le faire, en s'appuyant sur une méthode, un raisonnement, des faits, et même une certaine logique, voire être le fruit d'un argumentaire sans faille, à l'exception des a priori implicites ou non-dits.  

 

L'induction est un exemple concret de méthode heuristique et ordinaire qui n'est pas " logique " ou parfaitement rationnel de prendre pour acquis, pourtant scientifique, philosophe et la doxa s'en servent impunément. On croit donc en son pouvoir. " Demain le jour se lèvera " est donc de l'ordre de la croyance, et pourtant nous avons tous de bonnes raisons de croire que tel sera le cas, ce peut donc être autant, une opinion, un avis, un jugement, un savoir ou une connaissance, une prévision, une prédiction ou encore une théorie.

Il en irait de même avec le principe de non-contradiction ou encore celui de tiers-exclu, relativement scientifique dans leur essence, mais qui sont des croyances bien commodes ou des a priori conscients ou non.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 19ans Posté(e)
Nuance Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Bonjour "déjà-utilisé", votre pseudo a été finement trouvé haha, ce n'est que mon opinion. :smile2: 

 

il y a 42 minutes, deja-utilise a dit :

comme l'a laissé entendre Anna Kronisme, chercher à donner des définitions précises éloigne davantage de la compréhension plutôt qu'elle en approche. Déjà pour une bonne et première raison,

 

Sincèrement, je ne sais qu'en penser. 
 

 

 

Pour " Demain le jour se lèvera. ", on peut considérer votre propos comme une opinion voir une conviction.

Car aux yeux de ma définition, en supposant qu'elle soit correcte, ce n'est pas une croyance.

Ma définition engage une conviction dénuée d'objectivité.

Mais pour construire cette affirmation, vous vous êtes basé sur des éléments objectifs.

En ce sens, on cheminerait plus du côté de l'opinion, qui bien évidemment comporte des degrés de croyance.

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 19ans Posté(e)
Nuance Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Je constate que connaissance et savoir sont utilisé de façon interchangeable. Je n'ai jamais discerner les deux, c'est le moment. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×