Aller au contenu

Le mystère du "grand assombrissement" de Bételgeuse a été résolu

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 78ans Posté(e)
L'ornithorynque Membre 1 578 messages
Forumeur alchimiste‚ 78ans
Posté(e)

Une étude menée par des astronomes français explique pourquoi la supergéante rouge, une des stars du ciel nocturne, a perdu deux tiers de son éclat début 2020. On comprend mieux, grâce à cet évènement exceptionnel, comment les étoiles en fin de vie dispersent des éléments lourds et ensemencent ainsi l’Univers.

Le mystère de grand assombrissement de Bételgeuse est résolu - Sciences et Avenir

Nous avons assisté en direct à la formation de ce que l'on appelle la poussière d'étoile", annonce Miguel Montargès, chercheur à l’Observatoire de Paris et à l’université KU Leuvenen en Belgique, dans un communiqué de l’Observatoire européen austral (ESO). Et c’est donc ce phénomène, détaillé le 16 juin 2021 dans la revue Nature, qui expliquerait l’étrange et spectaculaire baisse de luminosité de l’étoile Bételgeuse survenue entre fin 2019 et les premiers mois de 2020. Ce comportement inouï – du jamais vu de mémoire d’astronome ! – avait tenu en haleine la communauté scientifique et avait été copieusement relayé dans les médias internationaux, certains chercheurs estimant que cette étoile serait en train d’agoniser sous nos yeux et exploserait même prochainement dans un gigantesque feu d’artifice céleste. Une année et demie d’enquête scientifique permet de mieux comprendre, aujourd’hui, ce qu’il s’est réellement passé.

Au soir de son existence
Perchée dans la constellation d’Orion sur l’épaule gauche du "Chasseur", Bételgeuse est l’une des étoiles les plus brillantes et les plus célèbres du ciel nocturne, située à quelque 700 années-lumière de la Terre. Cette « super-géante rouge » n’est âgée que de 8 millions d’années, beaucoup moins que le Soleil dont la naissance remonte à 4,5 milliards d’années. Elle néanmoins parvenue au soir de son existence car sa masse faramineuse – 15 à 20 fois plus importante que celle de notre étoile – la fait évoluer beaucoup plus rapidement. Elle a brulé ainsi, par le biais de réactions thermonucléaires, la quasi-totalité de ses atomes d’hydrogène. Et c’est désormais d’autres atomes, à commencer par l’hélium, qui se combinent pour former des éléments de plus en plus lourds : carbone, néon, oxygène, silicium et lors les toutes dernières réactions des atomes de fer. Le cœur de l’étoile tend par conséquent à se contracter tandis que son enveloppe grossit et se dilate sous l’effet de réactions de plus en plus énergétiques. Si Bételgeuse était placée au centre du système solaire, elle engloutirait Mercure, Vénus, la Terre et Mars jusqu’à l’orbite de Jupiter !

Le reste de l'article est réservé aux abonnés...
 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre+ 32ans Posté(e)
metal guru Membre+ 28 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
il y a une heure, L'ornithorynque a dit :

a perdu deux tiers de son éclat

J'aurais dit les 9/10 ème, Bisoous les coupipinautes ! :crazy:

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 121ans Posté(e)
Tor boudine Membre 783 messages
Forumeur accro‚ 121ans
Posté(e)
il y a une heure, L'ornithorynque a dit :

cette étoile serait en train d’agoniser sous nos yeux et exploserait même prochainement dans un gigantesque feu d’artifice céleste. 
 

Ce serait une grande perte pour forumfr !

(Mais comme départ discret...c'est raté!)

  • Like 1
  • Haha 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 926 messages
scientifique‚
Posté(e)

Encore une fois, les annonces pessimistes de journaleux qui n'y connaissent pas grand chose dans le sujet qu'ils abordent sèment le désarroi du public sans aucune raison.

Il faut faire des titres sensationnels ... à la con.

Tant pis si les annonces sensationnelles sont plus tard démenties mais jamais ces distributeurs de "merde" ne reconnaissent leurs erreurs !:diablo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 926 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 47 minutes, hanss a dit :

Qu’est ce qu’elle a fait encore ? :D @Beltégeuse

Betelgeuse s'est drappée dans des voiles et de loin elle a perdu de son éclat !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 103ans Posté(e)
Atipique Membre 2 186 messages
Forumeur alchimiste‚ 103ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Répy a dit :

Betelgeuse s'est drappée dans des voiles et de loin elle a perdu de son éclat !

Il reviendra!

Une supernova est imminente, dans 100,000 ans tout au plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 50ans Posté(e)
guernica Membre 2 698 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
il y a 16 minutes, Atipique a dit :

Il reviendra!

Une supernova est imminente, dans 100,000 ans tout au plus.

bon... Je l'attends de pied ferme alors !

 

deuxième et.gif

  • Haha 1
  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 926 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Atipique a dit :

Une supernova est imminente, 

Ou @Beltégeuse a dit qu'elle s'éclatait sur forumFr.

Elle nous faire croire que Bételgeuse et Beltégeuse c'est la même étoile de première grandeur !

Modifié par Répy
  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Blaquière Membre 13 744 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 21 heures, L'ornithorynque a dit :

Une étude menée par des astronomes français explique pourquoi la supergéante rouge, une des stars du ciel nocturne, a perdu deux tiers de son éclat début 2020. On comprend mieux, grâce à cet évènement exceptionnel, comment les étoiles en fin de vie dispersent des éléments lourds et ensemencent ainsi l’Univers.

Le mystère de grand assombrissement de Bételgeuse est résolu - Sciences et Avenir

Nous avons assisté en direct à la formation de ce que l'on appelle la poussière d'étoile", annonce Miguel Montargès, chercheur à l’Observatoire de Paris et à l’université KU Leuvenen en Belgique, dans un communiqué de l’Observatoire européen austral (ESO). Et c’est donc ce phénomène, détaillé le 16 juin 2021 dans la revue Nature, qui expliquerait l’étrange et spectaculaire baisse de luminosité de l’étoile Bételgeuse survenue entre fin 2019 et les premiers mois de 2020. Ce comportement inouï – du jamais vu de mémoire d’astronome ! – avait tenu en haleine la communauté scientifique et avait été copieusement relayé dans les médias internationaux, certains chercheurs estimant que cette étoile serait en train d’agoniser sous nos yeux et exploserait même prochainement dans un gigantesque feu d’artifice céleste. Une année et demie d’enquête scientifique permet de mieux comprendre, aujourd’hui, ce qu’il s’est réellement passé.

Au soir de son existence
Perchée dans la constellation d’Orion sur l’épaule gauche du "Chasseur", Bételgeuse est l’une des étoiles les plus brillantes et les plus célèbres du ciel nocturne, située à quelque 700 années-lumière de la Terre. Cette « super-géante rouge » n’est âgée que de 8 millions d’années, beaucoup moins que le Soleil dont la naissance remonte à 4,5 milliards d’années. Elle néanmoins parvenue au soir de son existence car sa masse faramineuse – 15 à 20 fois plus importante que celle de notre étoile – la fait évoluer beaucoup plus rapidement. Elle a brulé ainsi, par le biais de réactions thermonucléaires, la quasi-totalité de ses atomes d’hydrogène. Et c’est désormais d’autres atomes, à commencer par l’hélium, qui se combinent pour former des éléments de plus en plus lourds : carbone, néon, oxygène, silicium et lors les toutes dernières réactions des atomes de fer. Le cœur de l’étoile tend par conséquent à se contracter tandis que son enveloppe grossit et se dilate sous l’effet de réactions de plus en plus énergétiques. Si Bételgeuse était placée au centre du système solaire, elle engloutirait Mercure, Vénus, la Terre et Mars jusqu’à l’orbite de Jupiter !

Le reste de l'article est réservé aux abonnés...
 

Pour une masse de 15 à 20 fois supérieure au soleil, un volume qui va jusqu'à l'orbite de Jupiter, ça veut dire que sa densité est dérisoire, à peine supérieure au vide...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 926 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Blaquière a dit :

Pour une masse de 15 à 20 fois supérieure au soleil, un volume qui va jusqu'à l'orbite de Jupiter, ça veut dire que sa densité est dérisoire, à peine supérieure au vide...

le vide c'est rien, pas de matière.

Ces supergéantes qui enflent en fin de vie ont en effet une densité très faible en raison de leur volume énorme. Mais cette densité n'est pas nulle.

En réalité le mot densité est mal choisi. Une densité c'est un nombre sans dimension car c'est un rapport. Ainsi la densité du gaz carbonique par rapport à l'air est le quotient de la masse d'un certain volume de CO² sur la masse du même volume d'air. Si on prend le volume molaire standard qui vaut 22,4 litres, alors la densité du CO² est 44/29 =1,52.

Dans le cas de Bételgeuse il faut employer l'expression "masse volumique" qui est de quelques kg par kilomètre cube !

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Blaquière Membre 13 744 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, Répy a dit :

le vide c'est rien, pas de matière.

Ces supergéantes qui enflent en fin de vie ont en effet une densité très faible en raison de leur volume énorme. Mais cette densité n'est pas nulle.

En réalité le mot densité est mal choisi. Une densité c'est un nombre sans dimension car c'est un rapport. Ainsi la densité du gaz carbonique par rapport à l'air est le quotient de la masse d'un certain volume de CO² sur la masse du même volume d'air. Si on prend le volume molaire standard qui vaut 22,4 litres, alors la densité du CO² est 44/29 =1,52.

Dans le cas de Bételgeuse il faut employer l'expression "masse volumique" qui est de quelques kg par kilomètre cube !

Oui ! ce qui n'est pas beaucoup !

Et un  km cube d'air au niveau  du sol ou de la mer pèse....?

aux condition normales (20°, niveau de la mer) c'est environ 1g/litre 1 mètre cube, 1 kg donc.

Un km cube d'air pèserait donc environ  1000 x 1000 x 1000 = 1 000 000 000 kilos.   Un million de tonnes. (ou un milliards de kg) On est loin de quelques kilos pour la densité moyenne du km 3  de Betelgeuse...

Je ne me fais pas d'illusion, je me suis sûrement trompé dans mon calcul ! :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 926 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 51 minutes, Blaquière a dit :

Oui ! ce qui n'est pas beaucoup !

Et un  km cube d'air au niveau  du sol ou de la mer pèse....?

aux condition normales (20°, niveau de la mer) c'est environ 1g/litre 1 mètre cube, 1 kg donc.

Un km cube d'air pèserait donc environ  1000 x 1000 x 1000 = 1 000 000 000 kilos.   Un million de tonnes. (ou un milliards de kg) On est loin de quelques kilos pour la densité moyenne du km 3  de Betelgeuse...

Je ne me fais pas d'illusion, je me suis sûrement trompé dans mon calcul ! :smile2:

1 mètre cube d'air pèse 1,3 kg environ.

1 kmcube d'air c'est 1000x1000 x1000 = 1 milliard de mcubes et donc ce kmcube d'air a une masse de 1,3 milliard de kg soit 1,3 millions de tonnes.

Ton calcul est juste. Mais c'est moi qui ai exagéré la faible "densité" de Bételgeuse.

J'ai confondu avec les nébuleuses planétaires ( nuage de gaz après une supernova).

mea culpa !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Blaquière Membre 13 744 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, Répy a dit :

1 mètre cube d'air pèse 1,3 kg environ.

1 kmcube d'air c'est 1000x1000 x1000 = 1 milliard de mcubes et donc ce kmcube d'air a une masse de 1,3 milliard de kg soit 1,3 millions de tonnes.

Ton calcul est juste. Mais c'est moi qui ai exagéré la faible "densité" de Bételgeuse.

J'ai confondu avec les nébuleuses planétaires ( nuage de gaz après une supernova).

mea culpa !

OK ! ça doit pouvoir se calculer !

 4/3x Pi x R x R x R....

(Le rayon étant la distance soleil Jupiter en km.)

3,1416 x 3/4 x 778 600 000 x 778 600 000 x 778 600 000 = 1,112 e+27 Soit 1,112 x 10 puissance 27 km cubes

20 masses solaires : (2x 10^30) x 20 = 40 x 10^30 kg

Soit un poids de 40 000 / 1,112 = 35 971 kilos par km cube soit 35,9 tonnes par km3

Ce qui si par un hasard extrême je me suis pas gouré est bien inférieur au poids d'un même volume d'air de 1 300 000 tonnes.

 

Mais je me suis certainement gouré, le calcul mériterait d'être fait par un vrai matheux calculateur, pas par un fantoche comme moi en la matière !...

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 926 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 17 minutes, Blaquière a dit :

OK ! ça doit pouvoir se calculer !

 4/3x Pi x R x R x R....

(Le rayon étant la distance soleil Jupiter en km.)

3,1416 x 3/4 x 778 600 000 x 778 600 000 x 778 600 000 = 1,112 e+27 Soit 1,112 x 10 puissance 27 km cubes

20 masses solaires : (2x 10^30) x 20 = 40 x 10^30 kg

Soit un poids de 40 000 / 1,112 = 35 971 kilos par km cube soit 35,9 tonnes par km3

Ce qui si par un hasard extrême je me suis pas gouré est bien inférieur au poids d'un même volume d'air de 1 300 000 tonnes.

 

Mais je me suis certainement gouré, le calcul mériterait d'être fait par un vrai matheux calculateur, pas par un fantoche comme moi en la matière !...

Ton erreur finale est dans le 4/3 devenu 3/4. Le volume est 1,97 10¨27        soit environ 2 milliard de milliard de milliards de km-cube.

Au final je trouve environ 20 tonnes par kmcube

@Blaquière cependant ce calcul est "trop moyen". En effet bien que l'étoile gonfle, sa partie centrale reste encore assez dense. Pour faire un calcul plus exacte il faudrait passer par un calcul "intégral" prenant en compte la gravitation. Mais c'est une toute autre affaire.

Modifié par Répy
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Blaquière Membre 13 744 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Répy a dit :

Ton erreur finale est dans le 4/3 devenu 3/4. Le volume est 1,97 10¨27        soit environ 2 milliard de milliard de milliards de km-cube.

Au final je trouve environ 20 tonnes par kmcube

:smile2: merci ! (Je suis con ! Une erreur aussi bête !)

En tout cas une densité moyenne bien plus faible que celle de l'air qu'on respire !

C'est assez étonnant ! Même s'il faut considérer que le centre de l'étoile est bien plus dense....

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×