Aller au contenu

Woke, racialistes, islamo-gauchiste etc…

Noter ce sujet


Camp de rééducation des hommes blancs  

8 membres ont voté

Vous n’avez pas la permission de voter dans ce sondage, ou de voir les résultats du sondage. Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Membre Posté(e)
LulzLamo Membre 3 305 messages
#GauloisRéfractaire‚
Posté(e)

Bonjour,

Pour faire simple, WOKE en gros tu peux tout mettre dans cette catégorie (islamo-gauchiste, racialiste etc…), maintenant pour voir les effets délétères de cette secte, je pense que c’est mieux ou plus à jour dans les médias anglo-saxon, ils ont beaucoup « d’avance » sur cette mouvance.

Aujourd’hui tu as des sociétés qui obligent à faire des camps de rééducation des hommes blancs, un exemple parlant Lockheed Martin (société financée par les deniers publique), 3 jours pour vous faire comprendre que peut importe la personne (blanche) elle est forcément raciste, article en lien en anglais.
https://thepostmillennial.com/lockheed-martin-executives-attend-three-day-white-male-reeducation-camp-seminar

Alors une pépite française, Rokhaya Diallo et la ville de Grenoble, d’ailleurs quand tu regardes un peu les publications de cette dame c’est clairement anti-homme, anti blanc, anti France, bref blanc et occident c’est le mal absolu.
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/a-grenoble-un-mois-decolonial-accuse-de-promouvoir-les-delires-du-racialisme-20210526

Et vous si votre boite vous demande de faire ce genre de stage vous en dites quoi ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 44ans Posté(e)
Gremlyne Membre 808 messages
Forumeur accro‚ 44ans
Posté(e)

C'est sûr ça ne donne pas envie, je ne pense pas que vous aurez beaucoup de oui... Mais je trouve que qu'au fond vous les faites exister et jetez de l'huile sur le feu...

En fait pour moi peu importe la couleur...Les racistes sont des racistes pis c'est tout. :hu:Quelque soit leur couleur, leur angle d'approche, bref même finalité, même inepties, le conflit, la soumission de l'autre... Ils valident leur folie, leurs raisons d'exister entre eux ! Dangereux, inintéressant, mortifère pour tous.

 

La question constructive ne serait elle pas que faire pour arrêter la montée de tout ça ?

 

Au fond plutôt qu'en couleur, culture, le monde ne se partagerait il pas en ces trois groupes :

-Les abimés, embrigadés, vindicatifs et revanchards qui cherchent prétexte et support à leur délire de violence... et qui essaient d'y emmener "leur communauté" avec eux ...de toutes les couleurs...

-Les gens qui voudraient vivre un peu en paix... de toutes les couleurs...

-Les pervers parasites qui se foutent bien de tout mais appuient tout ce qui contribuent à diviser et qui profitent tranquilou de de toutes et tous...de toutes les couleurs...

Modifié par Gremlyne
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Animateur 32ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 13 188 messages
Fou échappé de l'asile‚ 32ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, LulzLamo a dit :

Et vous si votre boite vous demande de faire ce genre de stage vous en dites quoi ?

Je sécherais ce stage, comme à l'école buissonnière. Je n'ai pas grand chose à me faire reprocher.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
Beebee Membre 477 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)

Moi je me marre quand je vois tous ceux découvrir la discrimination quand ils se sentent "menacés". Tu vois @LulzLamo, tu es aussi une sorte de woke finalement. Tu te rends compte de ce que ça fait de se sentir montré du doigt, accusé de tous les torts, par des abrutis.

Bienvenue camarade, dans le monde de lutte contre les discriminations! Mais attention, il faut accepter de défendre tout le monde (sinon ça ne compte pas) : l'homme blanc, la femme, le gros, le malade, l'immigré, etc.:yahoo:

 

Modifié par Beebee
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
LulzLamo Membre 3 305 messages
#GauloisRéfractaire‚
Posté(e)
Il y a 21 heures, Gremlyne a dit :

C'est sûr ça ne donne pas envie, je ne pense pas que vous aurez beaucoup de oui... Mais je trouve que qu'au fond vous les faites exister et jetez de l'huile sur le feu...

En fait pour moi peu importe la couleur...Les racistes sont des racistes pis c'est tout. :hu:Quelque soit leur couleur, leur angle d'approche, bref même finalité, même inepties, le conflit, la soumission de l'autre... Ils valident leur folie, leurs raisons d'exister entre eux ! Dangereux, inintéressant, mortifère pour tous.

 

La question constructive ne serait elle pas que faire pour arrêter la montée de tout ça ?

 

Au fond plutôt qu'en couleur, culture, le monde ne se partagerait il pas en ces trois groupes :

-Les abimés, embrigadés, vindicatifs et revanchards qui cherchent prétexte et support à leur délire de violence... et qui essaient d'y emmener "leur communauté" avec eux ...de toutes les couleurs...

-Les gens qui voudraient vivre un peu en paix... de toutes les couleurs...

-Les pervers parasites qui se foutent bien de tout mais appuient tout ce qui contribuent à diviser et qui profitent tranquilou de de toutes et tous...de toutes les couleurs...

Je ne pense pas que de ne pas en parler arrange les choses, à mon sens il faut au contraire mettre un terme sur cette idéologie, pas seulement pour montrer du doigt mais pour en comprendre les conséquences, c’est une importation des USA, ou maintenant on commence à comprendre les impactes et aussi les parasites qui vivent de cette opposition des uns aux autres.

Par exemple lors d’une interview de Rokhaya Diallo cette dernière ne se dit pas de la culture woke (dans les médias français), et en même temps fait la traduction du mot (éveillé), et dit que si c’est être éveillé ça lui convient, bref une malhonnêteté incroyable alors qu’elle devient résidente à Georgetown, et dans quel domaine je vous laisse deviner gender + justice en gros SJW, woke, alors que lors d’interventions sur des médias français elle ne prend aucune position, elle va être résidente de 2021 à 2023 pour exporter le woke à l’international, bref en France.
 

Il y a 17 heures, Kyoshiro02 a dit :

Je sécherais ce stage, comme à l'école buissonnière. Je n'ai pas grand chose à me faire reprocher.

Mauvaise réponse lol, si tu dis ne pas être raciste c’est que tu souffres de la fragilité blanche, donc raciste, je ne pense pas que je t’apprends quelque chose, c’est le fameux concept qui a réponse à tout, quand au concept sauf erreur c’est « White Fragility : Why it’s so hard for white people to talk about racism » de Robin DiAngelo.

Il y a 16 heures, Beebee a dit :

Moi je me marre quand je vois tous ceux découvrir la discrimination quand ils se sentent "menacés". Tu vois @LulzLamo, tu es aussi une sorte de woke finalement. Tu te rends compte de ce que ça fait de se sentir montré du doigt, accusé de tous les torts, par des abrutis.

Bienvenue camarade, dans le monde de lutte contre les discriminations! Mais attention, il faut accepter de défendre tout le monde (sinon ça ne compte pas) : l'homme blanc, la femme, le gros, le malade, l'immigré, etc.:yahoo:

 

C'est clairement de la haine envers les blanches et blancs, et le pire c'est que c'est ok pour le politiquement correct, c'est pas une lutte contre la discrimination mais le rétablissement des discriminations dans ce qu'il a de pire.

Bien vu les Beru ;) mais je ne suis pas obliger d'aimer ou de défendre tout le monde, maintenant ok prendre du recul respecter les autres tout comme je demande du respect, même si je pense que tu as raison, va savoir peut être avec les bonnes influences un jour j'accepterais de défendre tout le monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Animateur 32ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 13 188 messages
Fou échappé de l'asile‚ 32ans
Posté(e)
il y a une heure, LulzLamo a dit :

Mauvaise réponse lol, si tu dis ne pas être raciste c’est que tu souffres de la fragilité blanche, donc raciste, je ne pense pas que je t’apprends quelque chose, c’est le fameux concept qui a réponse à tout, quand au concept sauf erreur c’est « White Fragility : Why it’s so hard for white people to talk about racism » de Robin DiAngelo.

Je ne dis pas que je ne suis pas raciste, j'ai fait plusieurs fois preuve de racisme envers les enfants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 073 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
à l’instant, hanss a dit :

Il faudrait que 70% de la population se rééduque. 

Cesse d'exister. Rééduqué ou pas tu reste blanc, donc un ennemi.

Il y a 18 heures, Beebee a dit :

Moi je me marre quand je vois tous ceux découvrir la discrimination quand ils se sentent "menacés". Tu vois @LulzLamo, tu es aussi une sorte de woke finalement. Tu te rends compte de ce que ça fait de se sentir montré du doigt, accusé de tous les torts, par des abrutis.

Bienvenue camarade, dans le monde de lutte contre les discriminations! Mais attention, il faut accepter de défendre tout le monde (sinon ça ne compte pas) : l'homme blanc, la femme, le gros, le malade, l'immigré, etc.:yahoo:

 

Ce qu'il faut rééduquer d'urgence c'est ceux qui luttent contre les discriminations. Et on peut le faire grâce au dictionnaire et en leur faisant copier des lignes, c'est très facile.

Car c'est le niveau auquel on combat, celui du CE1 CE2 à peu près.

Une personne qui a pu franchir ces classes est capable de prendre un dictionnaire, d'y lire un mot et d'en répéter la définition, elle sait donc nativement, que "lutter contre les discriminations" n'a aucun putain de sens car elle comprend le sens du verbe discriminer. Elle sait donc qu'elle doit mettre la purée dans sa bouche mais pas manger la fourchette. C'est ce que signifie ce verbe. Lutter contre les discriminations, c'est manger la fourchette.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
hanss Membre 23 286 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Mr_Fox a dit :

Cesse d'exister. Rééduqué ou pas tu reste blanc, donc un ennemi.

Je parle en général il y a tellement de monde à rééduquer :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
Beebee Membre 477 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Mr_Fox a dit :

Ce qu'il faut rééduquer d'urgence c'est ceux qui luttent contre les discriminations. Et on peut le faire grâce au dictionnaire et en leur faisant copier des lignes, c'est très facile.

Car c'est le niveau auquel on combat, celui du CE1 CE2 à peu près.

Une personne qui a pu franchir ces classes est capable de prendre un dictionnaire, d'y lire un mot et d'en répéter la définition, elle sait donc nativement, que "lutter contre les discriminations" n'a aucun putain de sens car elle comprend le sens du verbe discriminer. Elle sait donc qu'elle doit mettre la purée dans sa bouche mais pas manger la fourchette. C'est ce que signifie ce verbe. Lutter contre les discriminations, c'est manger la fourchette.

Mais tu penses impressionner qui :D ? Garde ta définition de "discriminer" qui permet de distinguer rhumatismes infectieux et arthrites microbiennes, j'en ai RAF.

Je parle de "discrimination". Je conseille aussi un dictionnaire, mais celui pour les grandes personnes : https://www.cnrtl.fr/definition/discrimination.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 073 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Beebee a dit :

Mais tu penses impressionner qui :D ? Garde ta définition de "discriminer" qui permet de distinguer rhumatismes infectieux et arthrites microbiennes, j'en ai RAF.

Je parle de "discrimination". Je conseille aussi un dictionnaire, mais celui pour les grandes personnes : https://www.cnrtl.fr/definition/discrimination.

 

Personne, je sais qu'on ne peut pas faire revenir sur terre ceux qui sont partis.

Prends ta définition, qui est aussi la mienne... qu'y est-il dit ? Que la discrimination est la distinction en vue d'un traitement.

La distinction, c'est différencier le tube de gouache vert du bleu, ce qui n'est pas pertinent par exemple dans le cadre du transport. Tu vois la différence mais tu n'en fais rien. La discrimination opère lorsque tu vas ranger tes tubes si tu le fais par teinte. Et bien sur lorsque tu vas utiliser ton tube pour peindre, le ciel ou la mer plutôt en bleu et la végétation plutôt en vert.

Le problème de fond c'est qu'un gros tas de dégénérés mentaux qui se croient extrêmement intelligents alors qu'ils sont en fait totalement idiots ont a un moment associé la discrimination raciale avec l'injustice, et se sont dit plutôt que de lutter contre l'injustice, mécanisons le processus pour ne pas avoir besoin de la chercher, l'injustice. Cherchons la discrimination. Sauf que dans 99,99% des cas la discrimination est pertinente.

Si tu verse de l'eau et du café moulu dans ton grille-pain tu vas le découvrir.

En fait dans le monde réel, ce que tu essayes d'endiguer c'est l'injustice. Comme nous tous. Sauf que ta méthode a la propriété particulière de ne marcher qu'en faisant preuve d'esprit critique, ce que le processus de mécanisation oblitère justement. Donc ça ne marche pas.

 

Ca ne marche pas parce que vous vous refusez à vous mêmes et au reste de l'humanité la capacité de discriminer a bon escient. Alors que la plus conne des bactéries discrimine et survit grâce à ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
Beebee Membre 477 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)

@Mr_Fox

Je te cite (sur un autre post, mais il me semble que nous somme plus dans le sujet ici):

"Je ne prends pas les gens pour des idiots, je sais qu'ils ont été embobinés ce qui est différent.

En luttant contre une chose tu perds de vue l'objectif, tu ne sais plus la raison de ta lutte. Alors tu deviens l'esclave de celui qui te dit quoi penser.

En plus de ça, regardes ta définition que tu qualifie de sans ambiguité. Elle ne veut rien dire. Et quand bien même cette succession de mots sans relation serait signifiante, le problème qu'on y trouve est un traitement inégalitaire. Alors pourquoi tu ne dis pas ça ? Traitement inégalitaire c'est signifiant. Ca veut dire que ton problème est une injustice. C'est ce que tu veux résoudre.

L'indiscrimination ça veut dire qu'on ne va plus produire qu'une taille de jeans ce sera 44 pour tout le monde. Faut réfléchir à un moment aux mots qu'on utilise.

Tu prends un mot de portée universelle, le mot à la plus large application du monde entier, et tu dis "ça c'est l'axe du Mal; Saddam Hussein et Kim Jong un".

C'est de la merde, désolé de te le dire."

Et si c'est toi qui te trompais. Il n'est pas question de dire que tous les gens sont les mêmes donc tout le monde en jean 44, mais de dire que tout le monde devrait avoir les mêmes droits, à savoir porter un jean s'il le veut. Dans la lutte contre les discriminations, il n'a toujours été questions que de droits. Je n'ai pas besoin de spécifier "traitements inégalitaires" parce que c'est compris dans le mot. Je suis désolée, mais c'est toi qui décide que ça ne l'est pas. Le TLF est une référence en matière de lexicographie en langue française depuis de XIXème siècle. Il n'y est pas question de novlangue.

En revanche, il y a une expression que je trouve totalement impropre : c'est discrimination positive. L'association des ces deux mots est pour moi totalement ridicule.

Soit on parle de discrimination dans le sens de distinction et il n'y a aucune raison de lui adjoindre un jugement de valeur

Soit on parle d'inégalités. Et moi une inégalité positive, je ne sais pas ce que c'est.

 

Modifié par Beebee
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 073 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
il y a 29 minutes, Beebee a dit :

@Mr_Fox

 

Et si c'est toi qui te trompais. Il n'est pas question de dire que tous les gens sont les mêmes donc tout le monde en jean 44, mais de dire que tout le monde devrait avoir les mêmes droits, à savoir porter un jean s'il le veut. Dans la lutte contre les discriminations, il n'a toujours été questions que de droits.
 

C'est faux, dans la lutte contre les discriminations il est question de discrimination, à savoir la capacité à distinguer les choses. Donner aux uns un jean en 42 et  à l'autre un 38 c'est discriminer et que fais-tu  ? Tu luttes contre ça.

Discriminer, c'est le MAL. ET il n'y a pas de raison à ça. Pas de motivation, pas d'objectif. Il y a juste la haine d'une chose.

il y a 29 minutes, Beebee a dit :

Je n'ai pas besoin de spécifier "traitements inégalitaires" parce que c'est compris dans le mot. Je suis désolée, mais c'est toi qui décide que ça ne l'est pas. Le TLF est une référence en matière de lexicographie en langue française depuis de XIXème siècle. Il n'y est pas question de novlangue.

Bien sur que si, on n'utilise cette acception politique inepte que depuis les années 80. Ce traitement inégalitaire est ce que tu essaye de combattre à travers la discrimination, mais 100% des actes de la vie font appel à la discrimination. Alors pourquoi ne pas viser l'objectif ?

il y a 29 minutes, Beebee a dit :

En revanche, il y a une expression que je trouve totalement impropre : c'est discrimination positive. L'association des ces deux mots est pour moi totalement ridicule.

Soit on parle de discrimination dans le sens de distinction et il n'y a aucune raison de lui adjoindre un jugement de valeur

Soit on parle d'inégalités. Et moi une inégalité positive, je ne sais pas ce que c'est.

La discrimination positive participe au délire total autour de ce mot, ce n'est rien d'autre que la continuité de la folie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 124ans Posté(e)
menon Membre 4 870 messages
Forumeur alchimiste‚ 124ans
Posté(e)

Rod Dreher: «Le wokisme est un totalitarisme soft»

Face à la menace d'un nouveau totalitarisme prenant racine dans le «wokisme», le journaliste et écrivain américain Rod Dreher, appelle les chrétiens à résister face aux périls qui guettent les temps modernes.

Publié le 28/05/2021 à 17:29, Mis à jour hier à 13:41
 
Un État totalitaire est  un État qui cherche à définir et contrôler le réel, c'est-à-dire, décider pour vous ce qu'est la vérité.

Aujourd'hui, le totalitarisme exige l'allégeance à un ensemble de croyances progressistes incompatibles avec toute logique. Les communistes ne s'opposaient, par exemple, à des vérités telles que 2 +2 = 4 ; le totalitarisme qui sévit aujourd'hui considère qu'il n'y a de réel que dans l'esprit, ainsi, ils peuvent très bien convenir que 2 + 2 = 5.

J'appelle ce totalitarisme de gauche, « soft totalitarisme », car c'est un totalitarisme doux, qui promet d'étancher une soif intérieure, de se battre et défendre une société plus juste qui libérerait et défendrait les victimes historiques de l'oppression. Il se pare des atours de la gentillesse tout en diabolisant les dissidents afin de ménager les sentiments des « victimes » et de faire advenir la « justice sociale ».

la justice sociale identifie les membres de certains groupes sociaux comme des agresseurs, puis il en fait ses boucs émissaires et proclame que leur suppression est une question de justice. Ainsi, les « guerriers de la justice sociale », plus connus sous le sigle SJW, au départ animés par un sincère sentiment de compassion et une pensée authentiquement libérale, finissent par abandonner tout libéralisme et par embrasser une politique agressive et punitive qui ressemble au bolchévisme.

La menace de cette nouvelle idéologie pèse sur chacun d'entre nous. Aujourd'hui, ceux qui n'adhèrent pas à la ligne du parti woke peuvent voir leur entreprise, leur carrière, leur réputation, détruites. Ils sont exclus de la sphère publique, stigmatisés voire diabolisés comme racistes, sexistes, homophobes, etc. Cela peut prendre plusieurs manifestations, dont la cancel culture. Si vous êtes en désaccord avec la vision de l'antiracisme aux États-Unis vous êtes socialement accusés. Si vous n'acceptez pas l'idéologie transgenre vous êtes bannis des institutions. Alors, certes, il n'y a pas de goulag, pas de police secrète, mais il s'agit bien d'un totalitarisme, car pour préserver votre vie sociale, vous devez taire vos désaccords avec l'idéologie imposée.

Comment émerge ce totalitarisme ?

Ce totalitarisme est plus insidieux car il n'est pas officiellement désigné comme le mal.

René Girard disait déjà il y a 20 ans que le souci pour la victime tenait du fanatisme : « La surenchère perpétuelle transforme le souci des victimes en une injonction totalitaire, une inquisition permanente. » Nous y sommes ! Dans la vision woke tous nos sentiments et désirs doivent être acceptés.

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 37ans Posté(e)
cheuwing Membre 14 397 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

 

Citation

Alors, certes, il n'y a pas de goulag, pas de police secrète, mais il s'agit bien d'un totalitarisme, car pour préserver votre vie sociale, vous devez taire vos désaccords avec l'idéologie imposée.

Illustration parfaite du paradoxe des réactionnaires/ conservateurs

Ici on a un écrivain américain lambda qui peut tellement rien dire qu il arrive même à le dire en France 

Et en France c'est la même avec Bruckner, Zemmour, rufiol et autres qui sans arrêt pleurent qu'ils ne peuvent rien dire

 

 

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 073 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
il y a 48 minutes, menon a dit :

Rod Dreher: «Le wokisme est un totalitarisme soft»

Face à la menace d'un nouveau totalitarisme prenant racine dans le «wokisme», le journaliste et écrivain américain Rod Dreher, appelle les chrétiens à résister face aux périls qui guettent les temps modernes.

Publié le 28/05/2021 à 17:29, Mis à jour hier à 13:41
 
Un État totalitaire est  un État qui cherche à définir et contrôler le réel, c'est-à-dire, décider pour vous ce qu'est la vérité.

Aujourd'hui, le totalitarisme exige l'allégeance à un ensemble de croyances progressistes incompatibles avec toute logique. Les communistes ne s'opposaient, par exemple, à des vérités telles que 2 +2 = 4 ; le totalitarisme qui sévit aujourd'hui considère qu'il n'y a de réel que dans l'esprit, ainsi, ils peuvent très bien convenir que 2 + 2 = 5.

J'appelle ce totalitarisme de gauche, « soft totalitarisme », car c'est un totalitarisme doux, qui promet d'étancher une soif intérieure, de se battre et défendre une société plus juste qui libérerait et défendrait les victimes historiques de l'oppression. Il se pare des atours de la gentillesse tout en diabolisant les dissidents afin de ménager les sentiments des « victimes » et de faire advenir la « justice sociale ».

la justice sociale identifie les membres de certains groupes sociaux comme des agresseurs, puis il en fait ses boucs émissaires et proclame que leur suppression est une question de justice. Ainsi, les « guerriers de la justice sociale », plus connus sous le sigle SJW, au départ animés par un sincère sentiment de compassion et une pensée authentiquement libérale, finissent par abandonner tout libéralisme et par embrasser une politique agressive et punitive qui ressemble au bolchévisme.

La menace de cette nouvelle idéologie pèse sur chacun d'entre nous. Aujourd'hui, ceux qui n'adhèrent pas à la ligne du parti woke peuvent voir leur entreprise, leur carrière, leur réputation, détruites. Ils sont exclus de la sphère publique, stigmatisés voire diabolisés comme racistes, sexistes, homophobes, etc. Cela peut prendre plusieurs manifestations, dont la cancel culture. Si vous êtes en désaccord avec la vision de l'antiracisme aux États-Unis vous êtes socialement accusés. Si vous n'acceptez pas l'idéologie transgenre vous êtes bannis des institutions. Alors, certes, il n'y a pas de goulag, pas de police secrète, mais il s'agit bien d'un totalitarisme, car pour préserver votre vie sociale, vous devez taire vos désaccords avec l'idéologie imposée.

Comment émerge ce totalitarisme ?

Ce totalitarisme est plus insidieux car il n'est pas officiellement désigné comme le mal.

René Girard disait déjà il y a 20 ans que le souci pour la victime tenait du fanatisme : « La surenchère perpétuelle transforme le souci des victimes en une injonction totalitaire, une inquisition permanente. » Nous y sommes ! Dans la vision woke tous nos sentiments et désirs doivent être acceptés.

L'auteur se méprend en qualifiant ce totalitarisme de "soft" tu peux être poursuivi en justice pour non-soumission.

 

  • Peur 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
Beebee Membre 477 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Mr_Fox a dit :

Bien sur que si, on n'utilise cette acception politique inepte que depuis les années 80. Ce traitement inégalitaire est ce que tu essaye de combattre à travers la discrimination, mais 100% des actes de la vie font appel à la discrimination. Alors pourquoi ne pas viser l'objectif ?

Article 7 de la Déclaration des Droits de l'Homme qui date de 1948:

Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

Je m'arrêterai là parce que nous avons un dialogue de sourd et que ce n'est pas intéressant en ce qui me concerne.

Modifié par Beebee
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
Beebee Membre 477 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, menon a dit :

Rod Dreher: «Le wokisme est un totalitarisme soft»

Face à la menace d'un nouveau totalitarisme prenant racine dans le «wokisme», le journaliste et écrivain américain Rod Dreher, appelle les chrétiens à résister face aux périls qui guettent les temps modernes.

Publié le 28/05/2021 à 17:29, Mis à jour hier à 13:41
 
Un État totalitaire est  un État qui cherche à définir et contrôler le réel, c'est-à-dire, décider pour vous ce qu'est la vérité.

Aujourd'hui, le totalitarisme exige l'allégeance à un ensemble de croyances progressistes incompatibles avec toute logique. Les communistes ne s'opposaient, par exemple, à des vérités telles que 2 +2 = 4 ; le totalitarisme qui sévit aujourd'hui considère qu'il n'y a de réel que dans l'esprit, ainsi, ils peuvent très bien convenir que 2 + 2 = 5.

J'appelle ce totalitarisme de gauche, « soft totalitarisme », car c'est un totalitarisme doux, qui promet d'étancher une soif intérieure, de se battre et défendre une société plus juste qui libérerait et défendrait les victimes historiques de l'oppression. Il se pare des atours de la gentillesse tout en diabolisant les dissidents afin de ménager les sentiments des « victimes » et de faire advenir la « justice sociale ».

la justice sociale identifie les membres de certains groupes sociaux comme des agresseurs, puis il en fait ses boucs émissaires et proclame que leur suppression est une question de justice. Ainsi, les « guerriers de la justice sociale », plus connus sous le sigle SJW, au départ animés par un sincère sentiment de compassion et une pensée authentiquement libérale, finissent par abandonner tout libéralisme et par embrasser une politique agressive et punitive qui ressemble au bolchévisme.

La menace de cette nouvelle idéologie pèse sur chacun d'entre nous. Aujourd'hui, ceux qui n'adhèrent pas à la ligne du parti woke peuvent voir leur entreprise, leur carrière, leur réputation, détruites. Ils sont exclus de la sphère publique, stigmatisés voire diabolisés comme racistes, sexistes, homophobes, etc. Cela peut prendre plusieurs manifestations, dont la cancel culture. Si vous êtes en désaccord avec la vision de l'antiracisme aux États-Unis vous êtes socialement accusés. Si vous n'acceptez pas l'idéologie transgenre vous êtes bannis des institutions. Alors, certes, il n'y a pas de goulag, pas de police secrète, mais il s'agit bien d'un totalitarisme, car pour préserver votre vie sociale, vous devez taire vos désaccords avec l'idéologie imposée.

Comment émerge ce totalitarisme ?

Ce totalitarisme est plus insidieux car il n'est pas officiellement désigné comme le mal.

René Girard disait déjà il y a 20 ans que le souci pour la victime tenait du fanatisme : « La surenchère perpétuelle transforme le souci des victimes en une injonction totalitaire, une inquisition permanente. » Nous y sommes ! Dans la vision woke tous nos sentiments et désirs doivent être acceptés.

4 ans d'un président de la république qui prend les femmes par la chatte, pour qui les mexicains sont tous des violeurs, grâce à qui le droit à l'avortement recule de façon inimaginable dans tous les USA mais que QAnon peut remercier pour une une mise en lumière inespérée. Ils vont arrêter de chouiner les réacs :cray:?

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
hanss Membre 23 286 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Beebee a dit :

grâce à qui le droit à l'avortement recule de façon inimaginable dans tous les USA

Qu’a t’il mis en place concernant l’avortement ?!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

encore un topic sur la victimisation de l'homme blanc que la société rejette et gnagnagnagna...

personnellement je ne me sens pas du tout agressé apr qui que ce soit de quoi que ce soit

donc en fait que ce soit les gens du CRAN ou des gens comme l'auteur de ce topic vous vous ressemblez et cherchez juste à cristalliser les opinions

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×