Aller au contenu

Les continents plus vieux de 500 millions d'années ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

70ans Posté(e)
Pratika Membre 547 messages
Forumeur forcené‚ 70ans
Posté(e)

J'avoue être perplexe quand je lis ce genre d'article. A vous de le lire et de me dire où est la vérité, à condition qu'il y en ait une :

https://dailygeekshow.com/formation-continent-terre/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2021_05_01

Modifié par Pratika
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)

les procédés d'analyse ultra précise grâce aux spectrographes de masse, permettent de doser très finement la présence des divers isotopes des éléments chimiques.

L'article cité fait part de conclusions intéressantes : la formCependant pour que ce conditionnel devienne une certitude, il faudra multilier les mesures sur d'autres échantillons.

La Terre a une stucture multicouches. en raison de la séparation par les densitées et les natures chimique. Au centre le noyau métallique  Fer à >95% et nickel en deux zones : graine solide et noyau liquide. Ensuite le manteau formé essentiellement d'aluminosilicates ferro-magnésiens. En deux parties lui aussi : manteau interne et manteau externe. Enfin la croûte composée d'aluminosilicates calco-alcalins. Cette croûte flotte sur le manteau solide en raison de sa densité plus faible : 2,4 sur 3,2. Cette légèreté de la croûte la fait remonter systématiquement et dans les zones de subduction interplaques, jamais la croûte ne s'enfonce profond dans le manteau sous-jacent.

Enfin il faut savoir que la chaleur interne de la Terre provient pour l'essentiel de la désintégration des éléments chimiques radioactifs contenus essentiellement dans le manteau profond : famille de l'uranium, famille du thorium et le potassium radioactif qui est présent dans le manteau supérieur et la croûte. Cette chaleur se transmet du centre vers l'extérieur par des panaches dans le manteau profond ( points chauds) et par des courants de convection dans le manteau supérieur. Ce sont ces courants de convection qui sont responsables des mouvements tectoniques observés en surface de la Terre.

Il est donc tout à fait possible que cette ségrégation en fonction de la densité et des non-miscibilités chimiques ont fait que la croûte continentale se soit formée plus tôt que ce que l'on croyait antérieurement.

C'est donc une affaire de spécialistes qui possèdent les données d'analyse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
70ans Posté(e)
Pratika Membre 547 messages
Forumeur forcené‚ 70ans
Posté(e)

J'avais peur que cet article ne soit que du racolage comme beaucoup d'autres. Ton analyse, Répy, me rassure. Cela dit, que les continents se soient formés plus tôt que supposé auparavant, ne change pas grand-chose à nos vie, non ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Pierrot89 Membre 3 232 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En réalité les continents flottent et se déplacent continuellement sans fin, s'entrechoquent parfois, se disloquent parfois comme les danseurs lors d'une fête de village.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Pierrot89 a dit :

En réalité les continents flottent et se déplacent continuellement sans fin, s'entrechoquent parfois, se disloquent parfois comme les danseurs lors d'une fête de village.

les continents flottent (sur le manteau plus dense et d'un autre composition chimique)

se déplacent continuellement  ( depuis au moins 4 milliards d'années)

s'entrechoquent parfois, ( toujours )

se disloquent parfois  (souvent).

le mouvement des plaques tectoniques suit un cycle d'une durée de 300 à 500 Ma selon lequel les continents sont massivement regrouppés en une pangée suivie d'une phase de dislocation. Pour l'Antartique, on ne sait pas si c'est un craton.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
20ans Posté(e)
arrial Membre 263 messages
Forumeur activiste‚ 20ans
Posté(e)
Le 02/05/2021 à 08:33, Pratika a dit :

Les continents plus vieux de 500 millions d'années ?

… mais les vieux deviennent incontinents beaucoup plus jeunes …

image.thumb.png.e71a9b23eb2c3fcbe144beaf431a147e.png

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Blaquière Membre 13 241 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 06/05/2021 à 11:51, Répy a dit :

les continents flottent (sur le manteau plus dense et d'un autre composition chimique)

se déplacent continuellement  ( depuis au moins 4 milliards d'années)

s'entrechoquent parfois, ( toujours )

se disloquent parfois  (souvent).

le mouvement des plaques tectoniques suit un cycle d'une durée de 300 à 500 Ma selon lequel les continents sont massivement regrouppés en une pangée suivie d'une phase de dislocation. Pour l'Antartique, on ne sait pas si c'est un craton.

UN CRATON ! UN CRATON ! Comme tu y vas !

Blague à part que les continents soient antérieurs de 500 ans à une date qu'on ne connaissait pas vraiment... c'est sûr que ça change pas grand chose pour nous !

Ce qui m'étonne c'est qu'il soit question dans l'article de "nutriments".  C'est donc par rapport au vivant, pas à la géologie proprement dite. Que les nutriments se soient raréfiés à une époque, cela nous aiderait à comprendre que l'évolution de la vie a pu parfois marquer le pas. Ce qui me semble important.

Serait-ce en rapport avec "l'explosion du cambrien" qui a eu lieu bien plus tard ? Je veux dire un mécanisme semblable de diminution globale des nutriments ? Ou un niveau d'oxygène pas assez suffisant ? Ou est-ce plutôt une conformation particulière interne du vivant qui a enfin permis cette "explosion" ?

Modifié par Blaquière
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 23 minutes, Blaquière a dit :

UN CRATON ! UN CRATON ! Comme tu y vas !

Blague à part que les continents soient antérieurs de 500 ans à une date qu'on ne connaissait pas vraiment... c'est sûr que ça change pas grand chose pour nous !

Ce qui m'étonne c'est qu'il soit question dans l'article de "nutriments".  C'est donc par rapport au vivant, pas à la géologie proprement dite. Que les nutriments se soient raréfiés à une époque, cela nous aiderait à comprendre que l'évolution de la vie a pu parfois marquer le pas. Ce qui me semble important.

Serait-ce en rapport avec "l'explosion du cambrien" qui a eu lieu bien plus tard ? Je veux dire un mécanisme semblable de diminution globale des nutriments ? Ou un niveau d'oxygène pas assez suffisant ? Ou est-ce plutôt une conformation particulière interne du vivant qui a enfin permis cette "explosion" ?

Je ne prends pas le mot nutriment au sens "biologique". De plus lors de ces périodes très anciennes la vie était seulment moléculaire et non cellulaire.

Je pense que Nutriment est au sens de matériaux géologiques permettant d'amorcer ou d'alimenter la tectonique. Dès que la tectonique est lancée, des montagnes se forment et sur celles-ci l'érosion va faire son oeuvre. Les alluvions transportées par fleuves et glaciers vont aller combler les vallées et les dépressions ou les fonds marins. Il y aura alors formation de roches sédimentaires puis métamorphiques alors qu'auparavant il n'y avait que des roches éruptives. C'est dans ces schistes anciens que l'on retrouve maintenant le méthane d'origine biologique et qui forme le fameux "gaz de schiste".

Je viens de relire l'article donné par Patika. Le mot nutriment se rapporte bien à des composants minéraux qui transportés par les eaux chaudes en état surcritique s'y dissolvent facilement. Les divers minéraux que ces eaux vont abandonner dans des enfractuosités et qui plus tard seront appelées "filons hydrothermaux".

Modifié par Répy
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Blaquière Membre 13 241 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, Répy a dit :

Je ne prends pas le mot nutriment au sens "biologique". De plus lors de ces périodes très anciennes la vie était seulment moléculaire et non cellulaire.

Je pense que Nutriment est au sens de matériaux géologiques permettant d'amorcer ou d'alimenter la tectonique. Dès que la tectonique est lancée, des montagnes se forment et sur celles-ci l'érosion va faire son oeuvre. Les alluvions transportées par fleuves et glaciers vont aller combler les vallées et les dépressions ou les fonds marins. Il y aura alors formation de roches sédimentaires puis métamorphiques alors qu'auparavant il n'y avait que des roches éruptives. C'est dans ces schistes anciens que l'on retrouve maintenant le méthane d'origine biologique et qui forme le fameux "gaz de schiste"

D'accord, mais cet étrange l'emploi de "nutriment" qui habituellement est très spécialisé organique.

 Pour la vie moléculaire et non cellulaire, j'ai aussi de la peine à penser "vie".

Si ont dit "vie" au niveau de la "simple" chimie organique (acides aminés que l'on peut trouver sur des météorites paraît-il), la vie est partout, partout.

Ca reviendrait à dire qu'un briquetier est un architecte. Les architectes seront pas contents !

Modifié par Blaquière
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Dattier Membre 384 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Bonjour, 

Tout cela n est que spéculation gratuite, en effet on n a aucune preuve que l hypothése d actualisme, sur laquelle est basée ces travaux, est vrai. 

Bonne journée. 

Modifié par Dattier
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Répy Membre 17 109 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Blaquière a dit :

D'accord, mais cet étrange l'emploi de "nutriment" qui habituellement est très spécialisé organique.

 Pour la vie moléculaire et non cellulaire, j'ai aussi de la peine à penser "vie".

Si ont dit "vie" au niveau de la "simple" chimie organique (acides aminés que l'on peut trouver sur des météorites paraît-il), la vie est partout, partout.

Ca reviendrait à dire qu'un briquetier est un architecte. Les architectes seront pas contents !

Le mot "vie" caractérise l'entité cellullaire ou pluricellulaire. Mais avant d'avoir une cellule complètement autonome et indépendante combien de centaines de millions d'années at-il fallu à la chimie prébiologique pour trouver les combinaisons moléculaires idéales. En effet il faut nonseulment des combinaisons stables pour satisfaire la soliditédans le temps mais en m^me temps pouvant être modifiées par d'autres réactions et surtout des molécules ayant des propriétés géométrique bine particulières dans le domine de la stéréochimie.

les grandes familles de molécules chimiques qui ont été explorées et surtout retenues :

- les acides alphaaminés

- les sucres en C5 et C6

- le cholestérol et les stéroïdes ses cousins

- les phospholipides

- les composés issus de l'ion phosphate

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Blaquière Membre 13 241 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 16 heures, Répy a dit :

Le mot "vie" caractérise l'entité cellullaire ou pluricellulaire. Mais avant d'avoir une cellule complètement autonome et indépendante combien de centaines de millions d'années at-il fallu à la chimie prébiologique pour trouver les combinaisons moléculaires idéales. En effet il faut nonseulment des combinaisons stables pour satisfaire la soliditédans le temps mais en m^me temps pouvant être modifiées par d'autres réactions et surtout des molécules ayant des propriétés géométrique bine particulières dans le domine de la stéréochimie.

les grandes familles de molécules chimiques qui ont été explorées et surtout retenues :

- les acides alphaaminés

- les sucres en C5 et C6

- le cholestérol et les stéroïdes ses cousins

- les phospholipides

- les composés issus de l'ion phosphate

"Mais avant d'avoir une cellule complètement autonome et indépendante combien de centaines de millions d'années at-il fallu à la chimie prébiologique pour trouver les combinaisons moléculaires idéales."

On se pose parfois la question en ces termes. On imagine des tas de possibilités très complexes qui chaque fois "tombent à l'eau" parce qu'il leur manquait juste la possibilité de se reproduire. Et il faut donc tout reprendre à zéro ! Je crois que c'est une erreur.

C'est autour de la faculté de se reproduire elle-même, en soi relativement simple (comme un effet miroir, une simple symétrie d'équilibre, de stabilité) qu'a pu petit à petit se complexifier la vie. Le principe de reproduction est à mon avis nécessairement dès le départ. Peut importe que le "truc" soit tout tordu et pas vraiment viable ! Il suffit qu'il se reproduise, et qu'il refile ce "sine qua non" à ses successeurs.  Avec le temps, ces successeurs pourront toujours se perfectionner...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×