Aller au contenu

Les philosophes (et la philo) n'ont jamais été, ne sont, ne seront jamais, que des...


Messages recommandés

Guillaume_des_CS Membre 1420 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les philosophes (et la philo) n'ont jamais été, ne sont, ne seront jamais, que des... artéfacts.

Je prétends que c'est un axiome pour tout philosophe un peu sérieux. Dès lors, ce n'est pas cet axiome que je vous propose de discuter, mais ses conséquences (...). Autrement dit : peut-on mettre la philosophie (et les philosophes) en abîme de la philosophie ? Et, si oui, dans quel but ? Et, sinon, pourquoi pas ? La philosophie est-elle une religion ? Comme une autre...?

Modifié par Guillaume_des_CS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
riad** Membre 13540 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Je suis toujours interdit de participer à tes sujets même dans cette deuxième version? réfléchit avant de répondre, parce que je te promets d'être encore plus con que la dernière fois,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1420 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, riad** a dit :

Je suis toujours interdit de participer à tes sujets même dans cette deuxième version? réfléchit avant de répondre, parce que je te promets d'être encore plus con que la dernière fois,

Je ne sais pas. Primo, je n'ai jamais banni personne (je ne sais même pas si c'est possible sur ce site, tant cette pratique me paraît insensée...), et secundo, je ne sais pas (je ne me souviens pas) de "la dernière fois". Avais-tu "merdé" ? À mes yeux, j'entends, évidemment... 

Cela dit, la "connerie" ne me fait pas peur. Je pense qu'elle doit, le cas échéant, pouvoir s'exprimer. N'est-ce pas le seul moyen de la combattre ? (Je pourrais remplacer "connerie" par "opinion", non ?...) Et j'ai la faiblesse, j'en conviens, de me situer (self estime, ego, etc. !...) dans le camp des combattants...

Par ailleurs, si je fais un effort de mémoire, eh bien j'avoue que le souvenir que j'ai de Riad c'est plutôt celui d'une entité intelligente (mais passionnée et parfois aveuglée, oops...). En tout cas, je suis curieux. Je ne te promets rien (mais alors "rien" !), mais... que risques-tu d'essayer ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 13540 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
il y a 41 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

...je ne me souviens pas...

Cool, vive l'Alzheimer, je peux donc te faire chier une deuxième fois sur ce forum, à moins que si t'as appris durant ce temps à être plus compréhensif, plus modeste, plus à l'écoute des avis des autres, plus ouvert envers les critiques, et surtout moins prétentieux.

Modifié par riad**

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1420 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, riad** a dit :

Cool, vive l'Alzheimer, je peux donc te faire chier une deuxième fois sur ce forum, à moins si t'as appris durant ce temps à être plus compréhensif, plus modeste, plus à l'écoute des avis des autres, et surtout moins prétentieux.

Bon, à l'évidence, tu n'as ni l'intelligence de mon propos, ni celle de ma mansuétude. Je te plains. Continue donc de vomir seul dans le désert...

Modifié par Guillaume_des_CS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 13540 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

Bon, à l'évidence, tu n'as ni l'intelligence de mon propos...

Non, certainement pas, mais je reviens pas à un endroit que j'ai déjà quitté en faisant la morale à ceux que j'ai prétendu être plus intelligent qu'eux, je suis pas du tout intelligent mais j'ai un peu de fierté si tu vois ce que je veux dire, si je quitte un forum, je ne reviens pas ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fidel castor Membre 2307 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

la philo c'est une vision de vie d'un mec ... souvent a coté de la plaque genre Nietzsche ou Platon et tous ceux qui sont a leur suite des fois intéressant genre Spinoza .... a leur decharge ils vivaient il y a une autre epoque avec les préjugés qui vont avec ... meme a l'ouest c'est intéressant de les lire car en fait beaucoup pensent comme eux des fois sans le savoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 10046 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Les philosophes (et la philo) n'ont jamais été, ne sont, ne seront jamais, que des... artéfacts.

Sur Wiki je lis :

 C’est quoi la philosophie ?

Ensemble des questions que l'être humain peut se poser sur lui-même et examen des réponses qu'il peut y apporter ; vision systématique et générale (mais non scientifique) du monde

 C'est quoi un artefact ?

Structure ou phénomène d'origine artificielle ou accidentelle qui altère une expérience ou un examen portant sur un phénomène naturel. ... En anthropologie, produit ayant subi une transformation, même minime, par l'homme, et qui se distingue ainsi d'un autre provoqué par un phénomène naturel.

Exemple :Un artéfact archéologique est un objet façonné par l'homme et découvert à l'occasion de fouilles archéologiques. Il fait partie avec les écofacts du mobilier archéologique.

C’est quoi un axiome,

Un axiome est une proposition non démontrée, utilisée comme fondement d’un raisonnement ou d’une théorie mathématique.

 Ma conclusion :

A quoi bon se gargariser avec des mots grandiloquents, qui n’ont aucun rapport entre eux ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 14982 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)

Le principe même de la philosophie c'est de ne jamais se départir de sa lucidité. Assumer que la philosophie soit aveuglement c'est déjà sortir de la philosophie pour faire de l'histoire de la philosophie, et en faire n'importe comment selon moi.

La philosophie n'implique pas forcément de déformation dans notre perception de la réalité quotidienne, elle est surtout une pratique réflexive à visée théorique, mais qui suit toujours un mode de vie ou une réalité pratique concrète.

Confondre philosophie et sophistique ou sophisme, puis le définir axiomatiquement comme un axiome de ce que devrait penser tout philosophe (histoire de bien lancer la polémique et de faire son intéressant, alors que la démarche est déjà en soi autocontradictoire, ou alors irréfutable au même titre que le solipsisme).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loufiat Membre 1428 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Les philosophes (et la philo) n'ont jamais été, ne sont, ne seront jamais, que des... artéfacts. 

Pourrais-tu préciser ce que tu entends par artefact ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 13830 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Loufiat a dit :

Pourrais-tu préciser ce que tu entends par artefact ?

Phénomène artificiel.

 

Il y a 15 heures, Guillaume_des_CS a dit :

La philosophie est-elle une religion ?

Vous parlez de ce que vous ignorez. Et votre jugement vous sert de connaissance.

"Tous les secrets que la nature nous cache sont autant de maux dont elle nous garantit, et que la peine que vous trouverez à vous instruire n'est pas le moindre de ses bienfaits.

Les hommes sont pervers; ils seraient pires encore s'ils avaient eu le malheur de naître savants." JJ Rousseau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loufiat Membre 1428 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
à l’instant, Talon 1 a dit :

Phénomène artificiel.

Oui mais alors dans cette phrase, "les philosophes etc.", présentée comme un axiome de base, j'ai un peu de mal à voir en quoi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 13830 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Loufiat a dit :

Oui mais alors dans cette phrase, "les philosophes etc.", présentée comme un axiome de base, j'ai un peu de mal à voir en quoi !

D'après la basseur, pardon, l'hauteur:D, la philosophie est un phénomène accessoire, secondaire. Comme lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1420 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 20 heures, Quasi-Modo a dit :

Le principe même de la philosophie c'est de ne jamais se départir de sa lucidité. Assumer que la philosophie soit aveuglement c'est déjà sortir de la philosophie pour faire de l'histoire de la philosophie, et en faire n'importe comment selon moi.

La philosophie n'implique pas forcément de déformation dans notre perception de la réalité quotidienne, elle est surtout une pratique réflexive à visée théorique, mais qui suit toujours un mode de vie ou une réalité pratique concrète.

Confondre philosophie et sophistique ou sophisme, puis le définir axiomatiquement comme un axiome de ce que devrait penser tout philosophe (histoire de bien lancer la polémique et de faire son intéressant, alors que la démarche est déjà en soi autocontradictoire, ou alors irréfutable au même titre que le solipsisme).

« Le principe même de la philosophie, c'est de ne jamais se départir de sa lucidité. » : le problème que j'ai avec cette phrase (déterminante pour toute la suite de votre commentaire), c'est que vous écrivez vous-même : "sa" lucidité. Dès lors, ne puis-je conclure que, selon vous (selon ce postulat), la philosophie porterait en elle sa propre lucidité ? À savoir, "sa" vérité (intrinsèque, qui plus est...) ?

Évidemment, je ne souscris pas à votre postulat. Pour moi (et quelques autres je crois), toute science se doit pouvoir mettre en abîme d'elle-même, et en perspective critique des autres sciences. Je crois qu'on appelle cela l'épistémologie (un des sens qu'on donne à ce mot, aujourd'hui, en tout cas...), et je crois me souvenir que la philosophie se prétend (légitimement à mes yeux) : la mère de toutes les sciences. Non ? 

Modifié par Guillaume_des_CS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Bonjour,

 

Le 20/11/2020 à 17:56, Guillaume_des_CS a dit :

Les philosophes (et la philo) n'ont jamais été, ne sont, ne seront jamais, que des... artéfacts.

Je prétends que c'est un axiome pour tout philosophe un peu sérieux. Dès lors, ce n'est pas cet axiome que je vous propose de discuter, mais ses conséquences (...).

Oui, toutefois on peut le dire de toute production humaine intellectuelle, y compris la science la plus rigoureuse: La Physique ( c.f.: Lost in math de Sabine Hossenfelder, par exemple )

Nous pourrions donner à ce phénomène inévitable un nom un peu moins tendancieux et polysémique, comme celui d'hermémeutique.

 

Citation

Autrement dit : peut-on mettre la philosophie (et les philosophes) en abîme de la philosophie ? Et, si oui, dans quel but ? Et, sinon, pourquoi pas ? La philosophie est-elle une religion ? Comme une autre...?

Je distingue personnellement cinq catégories de philosophes, en fonction de leur manière de la - la philosophie - vivre:

Le philophile est celui qui s'intéresse à la philosophie comme on s'intéresse aux timbres, de manière superficielle et détachée.

Le philologue est celui qui se penche sur les écrits des philosophes, les étudie en tant que matière première, comme l'archéologue, mais sans jamais pouvoir se l'approprier, il y a un gouffre irréductible qui le sépare de son matériau.

L'historien de la Philosophie qui fait sensiblement la même chose que tout historien, il " vit " par procuration ce qu'il ne fait pas, par lui-même.

Le philosophe professionnel, lui en a fait son travail, il en vit, il gagne sa vie en faisant cette activité comme d'autres sont romanciers, chirurgiens ou météorologues, une fois à la maison ou dans un autre contexte, il retourne à sa nature première et à autre chose, qu'il n'a quittées que le temps d'œuvrer à son gagne-pain. Parfois il s'enlise dans des considérations politiques et se prend pour un porte-parole ou un prophète, il se trompe autant dans sa mission que dans les moyens employés.  

 

Et puis, Le Philosophe, le vrai, celui qui est - ou qui cherche à être - en adéquation permanente entre ce qu'il dit, ce qu'il fait et ce qu'il est, qui cherche à comprendre sans cesse, qui n'hésite pas à revenir sur ce qu'il croit savoir, à ressasser sans arrêt ses idées et à les bousculer si il le faut, à cultiver le doute intérieur, qui a compris qu'au delà de la pointe de la pyramide de Maslow il y a encore tout un monde - symétrique, inconnu du profane, dépassant son ego avilissant. Un tel philosophe a déjà existé, bien que rarement cité: Épictète, même si tout ne saurait être parfait avec presque deux mille ans de recul pour juger...

 

 

Modifié par deja-utilise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1420 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, deja-utilise a dit :

Nous pourrions donner à ce phénomène inévitable un nom un peu moins tendancieux et polysémique, comme celui d'hermémeutique

Pardon, pas d'accord avec vous. À "mes yeux" l'herméneutique (comme la philosophie) est un artéfact. Prouvez-moi le contraire... (Je suis sûr qu'il n'est pas nécessaire de prouver mon affirmation tant elle relève de l'évidence, mais si vous le souhaitez, je le ferai. En toute aménité.)

Pour la deuxième partie de votre commentaire, qui consiste, selon ma lecture, à disséquer la philosophie en catégories, autrement dit à la complexifier, je m'en tiendrai(s) à ma définition de la philosophie (puisque je suis l'auteur du post, autant savoir de quelle philo on parle je pense...) : la philosophie est... l'énergie humaine dépensée à [vouloir] répondre à la seule question du sens de la vie humaine (autrement dit la seule question... métaphysique ?). Dussions-nous pour cela, j'en conviens, passer par quelques détours dont la complexité pourrait nous dérouter... 

Pour l'instant, je garde mon cap (ne me déroute pas). Mais je vous lis (vous entends)...

 

 

Modifié par Guillaume_des_CS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5159 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)
Le 22/11/2020 à 16:26, Guillaume_des_CS a dit :

mais si vous le souhaitez, je le ferai

À vrai dire j'aimerais assez, cela me permettra(it) de mieux cerner ce qui se cache derrière ce terme ambivalent d' " artefact " usité.

 

Citation

Pour la deuxième partie de votre commentaire, qui consiste, selon ma lecture, à disséquer la philosophie en catégories, autrement dit à la complexifier

Je ne pense pas qu'analyser ce qu'est la pluralité pragmatique de la Philosophie soit une complexification inutile, bien au contraire, au même titre que de vouloir comprendre un tantinet ce qu'est l'Intelligence, ceci demande de la scinder au moins en deux parties complémentaires: fluide et cristallisée, ce qui permet par voie de conséquences de bien mieux l'appréhender que d'en rester, en l'état, à un tout plus qu'ambigu ou inextricable. 

D'un autre côté, si l'on souhaite ou que l'on ne peut faire autrement, autrement dit par manque de volonté ou de capacité, demeurer à une approche simple, on passera nécessairement à côté d'une compréhension a minima acceptable, voire recevable: Le monde apparait simple à un esprit simplexe, et compliqué à un esprit complexe. De part mon humble expérience, simplifier est le premier pas vers le fourvoiement, car rien en ce monde n'est simple à bien y regarder.

 

Citation

la philosophie est... l'énergie humaine dépensée à [vouloir] répondre à la seule question du sens de la vie humaine (autrement dit la seule question... métaphysique ?).

Ce que j'ai pour ma part appelé par néologisme la " logologie ", emprunté de la logothérapie qui consiste à guérir ou aider à donner un sens à la vie du " patient ".

Toutefois, la logologie n'est pas limitée à la Philosophie, ni même plus prosaïquement à une philosophie de vie, c'est tout simplement un besoin humain, des plus fondamentaux, car l'homme n'en déplaise à Aristote, est surtout et avant tout un animal spirituel - dans son sens le plus générique qui soit. Les religions de tous poils sont justement là pour répondre à ce besoin plus ou moins impérieux, du sens de la(sa) vie, à l'instar du matérialisme également dans un autre registre, ou encore de l'hédonisme !

 

Citation

Dussions-nous pour cela, j'en conviens, passer par quelques détours dont la complexité pourrait nous dérouter...

Je ne sais pas si ce sera complexe pour chacun de nous, mais comme chaque chose est reliée à toutes les autres, il est fort probable que cela nous entraine sur des chemins de traverses, mais ce n'est envisageable ou possible que pour un esprit suffisamment " ouvert " ou mieux, polymathe... ( extrêmement rare cela dit en passant, les seuls dont j'ai eu connaissance ne sont plus de ce monde )

Modifié par deja-utilise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1420 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 23/11/2020 à 19:22, deja-utilise a dit :

À vrai dire j'aimerais assez, cela me permettra(it) de mieux cerner ce qui se cache derrière ce terme ambivalent d' " artefact " usité.

 

Je ne pense pas qu'analyser ce qu'est la pluralité pragmatique de la Philosophie soit une complexification inutile, bien au contraire, au même titre que de vouloir comprendre un tantinet ce qu'est l'Intelligence, ceci demande de la scinder au moins en deux parties complémentaires: fluide et cristallisée, ce qui permet par voie de conséquences de bien mieux l'appréhender que d'en rester, en l'état, à un tout plus qu'ambigu ou inextricable. 

D'un autre côté, si l'on souhaite ou que l'on ne peut faire autrement, autrement dit par manque de volonté ou de capacité, demeurer à une approche simple, on passera nécessairement à côté d'une compréhension a minima acceptable, voire recevable: Le monde apparait simple à un esprit simplexe, et compliqué à un esprit complexe. De part mon humble expérience, simplifier est le premier pas vers le fourvoiement, car rien en ce monde n'est simple à bien y regarder.

 

Ce que j'ai pour ma part appelé par néologisme la " logologie ", emprunté de la logothérapie qui consiste à guérir ou aider à donner un sens à la vie du " patient ".

Toutefois, la logologie n'est pas limitée à la Philosophie, ni même plus prosaïquement à une philosophie de vie, c'est tout simplement un besoin humain, des plus fondamentaux, car l'homme n'en déplaise à Aristote, est surtout et avant tout un animal spirituel - dans son sens le plus générique qui soit. Les religions de tous poils sont justement là pour répondre à ce besoin plus ou moins impérieux, du sens de la(sa) vie, à l'instar du matérialisme également dans un autre registre, ou encore de l'hédonisme !

 

Je ne sais pas si ce sera complexe pour chacun de nous, mais comme chaque chose est reliée à toutes les autres, il est fort probable que cela nous entraine sur des chemins de traverses, mais ce n'est envisageable ou possible que pour un esprit suffisamment " ouvert " ou mieux, polymathe... ( extrêmement rare cela dit en passant, les seuls dont j'ai eu connaissance ne sont plus de ce monde )

Bon, pardon, j'ai perdu le fil (et ne vois pas d'intérêt à le reconstruire, je vous l'avoue). Mais, relisant en diagonales, je pense que cette conversation était intéressante jusqu'au moment où nous nous sommes mutuellement enfermés dans la nécessité de prouver quelque chose (et ce n'est pas inhabituel avec moi, rassurez-vous...). 

Autrement dit, il me semble que là, nous ne disons plus rien car nous ne communiquons plus. 

Cela dit (maintenant), si vous me posez une question simple, j'aurai plaisir à m'appliquer à vous répondre.

Merci en tout cas de votre contribution.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×