Aller au contenu

Proposition citoyenne pour la sauvegarde de l’emploi


Messages recommandés

Victus Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 50ans
Posté(e)

Voici une proposition citoyenne pour la sauvegarde de l’emploi  en liaison avec la crise du coronavirus. 

«  Le poids des loyers en cette période de crise devient une charge fixe insupportable pour de nombreux entrepreneurs et indépendants, pesant ainsi sur l'emploi et la reprise.

 Un geste de solidarité est envisageable et serait souhaitable de la part des propriétaires fonciers.

 Ne pourriez-vous pas envisager ensemble de créer une loi d’urgence pour suspendre momentanément les paiements des loyers pour les petites et moyennes sociétés, d’une durée restant à déterminer entre celle du confinement (à minima), plus celle d'une période de reprise éventuelle (soit un trimestre par exemple).

 La période de suspension des loyers s'appliquerait soit rétroactivement à partir de la date du début du confinement, soit à décaler dans le temps pour une durée équivalente à l’inactivité totale ou partielle des sociétés en question, selon ce que vous pourrez faire.

 Rq : Par cette loi d’urgence, la durée des baux (3/6/9 ou temporaires) serait décalée d’autant sur demande optionnelle du locataire.

 Cette période de loyers "légalement impayés" serait donc "perdue" par les bailleurs, sans compensations, sauf éventuellement pour les plus petits d'entre eux.

Cependant, par cette même loi, il pourrait être envisagé pour les bailleurs que la durée de remboursement d'emprunts pour  achat ou de rénovation immobilière des biens en contrat de location susvisés soit décalée de la même durée, sur simple demande des dits bailleurs auprès de leur établissement financier, sans changement de taux, et sans frais excessifs ou limités (encadrés par l’Etat) en faveur des établissements financiers. »

 Cette participation citoyenne a été adressée par un de nos concitoyens à de nombreux députés (toutes étiquettes confondues) et à différents partenaires sociaux. :France:

Que pensez-vous de cette initiative citoyenne ?

 L’approuvez-vous ou la désapprouvez-vous sur le fond et pourquoi ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Niti Membre 4077 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Victus a dit :

Voici une proposition citoyenne pour la sauvegarde de l’emploi  en liaison avec la crise du coronavirus. 

«  Le poids des loyers en cette période de crise devient une charge fixe insupportable pour de nombreux entrepreneurs et indépendants, pesant ainsi sur l'emploi et la reprise.

 Un geste de solidarité est envisageable et serait souhaitable de la part des propriétaires fonciers.

 Ne pourriez-vous pas envisager ensemble de créer une loi d’urgence pour suspendre momentanément les paiements des loyers pour les petites et moyennes sociétés, d’une durée restant à déterminer entre celle du confinement (à minima), plus celle d'une période de reprise éventuelle (soit un trimestre par exemple).

 La période de suspension des loyers s'appliquerait soit rétroactivement à partir de la date du début du confinement, soit à décaler dans le temps pour une durée équivalente à l’inactivité totale ou partielle des sociétés en question, selon ce que vous pourrez faire.

 Rq : Par cette loi d’urgence, la durée des baux (3/6/9 ou temporaires) serait décalée d’autant sur demande optionnelle du locataire.

 Cette période de loyers "légalement impayés" serait donc "perdue" par les bailleurs, sans compensations, sauf éventuellement pour les plus petits d'entre eux.

Cependant, par cette même loi, il pourrait être envisagé pour les bailleurs que la durée de remboursement d'emprunts pour  achat ou de rénovation immobilière des biens en contrat de location susvisés soit décalée de la même durée, sur simple demande des dits bailleurs auprès de leur établissement financier, sans changement de taux, et sans frais excessifs ou limités (encadrés par l’Etat) en faveur des établissements financiers. »

 Cette participation citoyenne a été adressée par un de nos concitoyens à de nombreux députés (toutes étiquettes confondues) et à différents partenaires sociaux. :France:

Que pensez-vous de cette initiative citoyenne ?

 L’approuvez-vous ou la désapprouvez-vous sur le fond et pourquoi ?

C est une solution pour absorber une petite partie des pertes mais le mal est fait pour l essentiel 

Avec de nouvelles normes sanitaires qui rentreront dans le cahier des charges des entreprises et lieus de ventes la baisse des loyers et fonds de commerces ainsi que leurs réagencements me paraissent inéluctable 

Les  perdants seront les petits et grands bailleurs ainsi que les propriétaires de fonds de commerces qui reçoivent du public car leur modèle économique doivent être redéfini 

Il y a des opportunités pour les designers à saisir 

Le monde bouge et c est une chance pour ceux qui veulent se faire une place dans la société 

Le monde digital est dans l inconscient collectif il est devenu la norme pour des pans entiers de nos économies avancées 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garlaban Membre 3377 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je n'appelle pas ça de "l'initiative citoyenne", c'est de la réquisition. L'initiative citoyenne en pareille circonstance c'est de faire tous un geste collectif, exemple annuler les charges pour ces entreprises en difficulté, faire en sorte que les cotisations retraite soient  partagées avec la collectivité. On pourrait envisager aussi que tout le monde paye l'impôt même pour de petites sommes. On a besoin de cohésion et de responsabilité pas de lutte des classes.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1770 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Victus a dit :

Voici une proposition citoyenne pour la sauvegarde de l’emploi  en liaison avec la crise du coronavirus. 

«  Le poids des loyers en cette période de crise devient une charge fixe insupportable pour de nombreux entrepreneurs et indépendants, pesant ainsi sur l'emploi et la reprise.

 Un geste de solidarité est envisageable et serait souhaitable de la part des propriétaires fonciers.

 Ne pourriez-vous pas envisager ensemble de créer une loi d’urgence pour suspendre momentanément les paiements des loyers pour les petites et moyennes sociétés, d’une durée restant à déterminer entre celle du confinement (à minima), plus celle d'une période de reprise éventuelle (soit un trimestre par exemple).

 La période de suspension des loyers s'appliquerait soit rétroactivement à partir de la date du début du confinement, soit à décaler dans le temps pour une durée équivalente à l’inactivité totale ou partielle des sociétés en question, selon ce que vous pourrez faire.

 Rq : Par cette loi d’urgence, la durée des baux (3/6/9 ou temporaires) serait décalée d’autant sur demande optionnelle du locataire.

 Cette période de loyers "légalement impayés" serait donc "perdue" par les bailleurs, sans compensations, sauf éventuellement pour les plus petits d'entre eux.

Cependant, par cette même loi, il pourrait être envisagé pour les bailleurs que la durée de remboursement d'emprunts pour  achat ou de rénovation immobilière des biens en contrat de location susvisés soit décalée de la même durée, sur simple demande des dits bailleurs auprès de leur établissement financier, sans changement de taux, et sans frais excessifs ou limités (encadrés par l’Etat) en faveur des établissements financiers. »

 Cette participation citoyenne a été adressée par un de nos concitoyens à de nombreux députés (toutes étiquettes confondues) et à différents partenaires sociaux. :France:

Que pensez-vous de cette initiative citoyenne ?

 L’approuvez-vous ou la désapprouvez-vous sur le fond et pourquoi ?

Je pense que c'est très bonne initiative citoyenne mais qui ne prend pas suffisamment en compte l'économie de la dette 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2242 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Victus a dit :

Voici une proposition citoyenne pour la sauvegarde de l’emploi  en liaison avec la crise du coronavirus. 

«  Le poids des loyers en cette période de crise devient une charge fixe insupportable pour de nombreux entrepreneurs et indépendants, pesant ainsi sur l'emploi et la reprise.

 Un geste de solidarité est envisageable et serait souhaitable de la part des propriétaires fonciers.

 Ne pourriez-vous pas envisager ensemble de créer une loi d’urgence pour suspendre momentanément les paiements des loyers pour les petites et moyennes sociétés, d’une durée restant à déterminer entre celle du confinement (à minima), plus celle d'une période de reprise éventuelle (soit un trimestre par exemple).

 La période de suspension des loyers s'appliquerait soit rétroactivement à partir de la date du début du confinement, soit à décaler dans le temps pour une durée équivalente à l’inactivité totale ou partielle des sociétés en question, selon ce que vous pourrez faire.

 Rq : Par cette loi d’urgence, la durée des baux (3/6/9 ou temporaires) serait décalée d’autant sur demande optionnelle du locataire.

 Cette période de loyers "légalement impayés" serait donc "perdue" par les bailleurs, sans compensations, sauf éventuellement pour les plus petits d'entre eux.

Cependant, par cette même loi, il pourrait être envisagé pour les bailleurs que la durée de remboursement d'emprunts pour  achat ou de rénovation immobilière des biens en contrat de location susvisés soit décalée de la même durée, sur simple demande des dits bailleurs auprès de leur établissement financier, sans changement de taux, et sans frais excessifs ou limités (encadrés par l’Etat) en faveur des établissements financiers. »

 Cette participation citoyenne a été adressée par un de nos concitoyens à de nombreux députés (toutes étiquettes confondues) et à différents partenaires sociaux. :France:

Que pensez-vous de cette initiative citoyenne ?

 L’approuvez-vous ou la désapprouvez-vous sur le fond et pourquoi ?

Bonjour,

Économiquement, les créanciers et les rentiers sont les wagons des locomotives consommatrices (et donc locataires).

Et si les locomotives manquent brutalement et simultanément de charbon, il devient efficient de bloquer provisoirement l'ensemble de la chaîne financière, plutôt que les wagons se collisionnent en accordéon.

On pourrait faire une année blanche financière et immobilière, ou plus raisonnablement quelques mois.

Mais les bailleurs devront malgré tout payez les intérêts de leurs dettes, à défaut d'en rembourser le capital.

 

La relance par la demande est souvent critiquée par les économistes.

D'abord parce que la demande est très importatrice, et donc dissipatrice d'énergie.

Ensuite, parce que la demande a une propension à l'épargne qui ne profite pas directement au système : l'épargne, c'est de la consommation différée, et son capital pénètre moindrement l'économie réelle.

C'est pour cela qu'offrir une assistance à l'offre plutôt qu'à la demande est souvent plus pertinent et efficace.

Le consommateur en grave difficulté pourra toujours déposer un dossier de surendettement, ou solliciter des revenus sociaux.

Mais les entreprises trop éprouvées mettrons, elles, la clé sous la porte.

Je pense notamment à la restauration qui vit des heures critiques.

Cordialement, Fraction

Modifié par Fraction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victus Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 50ans
Posté(e)

Bonjour,

@Niti @mig72: Assez d'accord avec vous; cette proposition n'a certainement pas la prétention de se substituer à la dette de chaque entreprise, mais de leur fournir un ballon d'oxygène supplémentaire et peut-être vital.

@Garlaban  : La suppression des charges est déjà à l'étude par le gouvernement.

@Fraction : Pour vous, les bailleurs sont des locomotives ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 11503 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Fraction a dit :

 

Mais les bailleurs devront malgré tout payez les intérêts de leurs dettes, à défaut d'en rembourser le capital.

 

C'est tout le problème de cette idée, on ne fait que reporter la charge sur d'autres qui à leur tour seront en difficultés.

C'est l'effet domino.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victus Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 13 heures, bibifricotin a dit :

C'est tout le problème de cette idée, on ne fait que reporter la charge sur d'autres qui à leur tour seront en difficultés.

C'est l'effet domino.

Certes mais c'est limité notamment sur les répercutions directes sur l'emploi, puis il y a une partie de la proposition qui les protège vis à vis de leurs créanciers.

Après, il faut considérer que s'ils se retrouvent avec des loyers impayés pour cause de dépôt de bilan de leurs locataires habituels, c'est souvent pour une longue période indéterminée qu'ils ne retrouveront pas de nouveaux locataires.

C'est donc un effort momentané supportable pour éviter de pires difficultés dans leur propre intérêt aussi, à mon sens. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pluc89 Membre 2722 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

D'

Il y a 13 heures, bibifricotin a dit :

C'est tout le problème de cette idée, on ne fait que reporter la charge sur d'autres qui à leur tour seront en difficultés.

C'est l'effet domino. 

En effet, les propriétaires ne constituent pas une "classe" homogène,et, les locations sont aussi de natures différentes.

Il y a l'ex-commerçant ou artisan, retraité, avec quelques fois une petite retraite, car il a fait les mauvais choix quand il était actif, et pour qui le loyer du magasin dont il est resté propriétaire, est une ressource mensuelle importante.

Il y a la grosse société civile immobilière, genre SCPI, propriétaire de centaines de magasins, qui a du personnel pour gérer ses actifs et qui doit les payer et payer ses charges sociales, pour alimenter l’Urssaf, les mutuelles et les caisses de retraite, qui continuent de payer de payer les prestations sociales diverses et variées dont nous bénéficions.

Il y a le bâtiment loué entiètrement à un même locataire qui en assume entièrement entretien courant. Et, il y a l'immeuble de bureau dont il faut payer l’entretien des parties communes.

Il y a celui qui a investi "dans la pierre" pour préparer sa retraite, car il n'a pas confiance en nos caisses de retraite, et qui pour ça, s'est endetté et qui doit faire face aux échéances de ses emprunts.

Cette liste n'est pas exhaustive ... car comme vous, je ne saurais penser à tout

Modifié par pluc89

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victus Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, pluc89 a dit :

D'

En effet, les propriétaires ne constituent pas une "classe" homogène,et, les locations sont aussi de natures différentes.

Il y a l'ex-commerçant ou artisan, retraité, avec quelques fois une petite retraite, car il a fait les mauvais choix quand il était actif, et pour qui le loyer du magasin dont il est resté propriétaire, est une ressource mensuelle importante.

Il y a la grosse société civile immobilière, genre SCPI, propriétaire de centaines de magasins, qui a du personnel pour gérer ses actifs et qui doit les payer et payer ses charges sociales, pour alimenter l’Urssaf, les mutuelles et les caisses de retraite, qui continuent de payer de payer les prestations sociales diverses et variées dont nous bénéficions.

Il y a le bâtiment loué entiètrement à un même locataire qui en assume entièrement entretien courant. Et, il y a l'immeuble de bureau dont il faut payer l’entretien des parties communes.

Il y a celui qui a investi "dans la pierre" pour préparer sa retraite, car il n'a pas confiance en nos caisses de retraite, et qui pour ça, s'est endetté et qui doit faire face aux échéances de ses emprunts.

Cette liste n'est pas exhaustive ... car comme vous, je ne saurais penser à tout

Quelque soit le cas,  il faut considérer que tous ces différents bailleurs peuvent éviter le pire qui est de se retrouver avec des loyers impayés durablement pour cause de dépôt de bilan de leurs locataires habituels, alors qu'un effort ponctuel sollicité ou imposé par la loi d'urgence peut permettre une plus grande pérennité eu égard à la bonne location de leur bien.

L'éventualité d'aide aux plus petits ou aux plus fragiles des bailleurs peut cependant être envisagée dans la loi.

 

il y a 3 minutes, Victus a dit :

 

 

Modifié par Victus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1770 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Victus a dit :

Quelque soit le cas,  il faut considérer que tous ces différents bailleurs peuvent éviter le pire qui est de se retrouver avec des loyers impayés durablement pour cause de dépôt de bilan de leurs locataires habituels, alors qu'un effort ponctuel sollicité ou imposé par la loi d'urgence peut permettre une plus grande pérennité eu égard à la bonne location de leur bien.

L'éventualité d'aide aux plus petits ou aux plus fragiles des bailleurs peut cependant être envisagé dans la loi.

 

 

Et les sociétés civiles immobilières d'épargne et d'investissement ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victus Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, mig72 a dit :

Et les sociétés civiles immobilières d'épargne et d'investissement ? 

Il  faut relire la proposition de loi + cf réponse précédente.

Ensuite, le risque est inhérent aux sociétés civiles immobilières d'épargne et d'investissement.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×