Aller au contenu

mig72

Membre
  • Contenus

    208
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de mig72

  • Rang
    Forumeur activiste
  • Date de naissance 22/09/1992

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. Bonsoir, A quand une véritable transparence des comptes privées de nos organisions syndicales de représentation du salariat et du patronat mais avec l'institution d' un droit de veto d'initiative populaire d'une primauté sur une gestion autogestionnaire de ces derniers dans les conventions collectives par rapport à nos organisations paritaires assortie d'un veto de référendum révocatoire ?
  2. mig72

    légalisation d'une action de groupe

    Bonjour, A quand la légalisation d'une action de groupe pour se constituer en justice en cas par exemple pour des raisons de contentieux d'autogestion en entreprise ou de salubrité publique ?
  3. mig72

    Comment réconcilier les territoires

    Bonsoir, Une question simple se pose aujourd'hui à nous en tant que citoyens souverains de l'unité de la Nation, à savoir comment assurer le bon fonctionnement de nos collectivités territoriales de proximité locale avec une politique fiscale de l'Etat-providentielle de baisse des dotations urbaines ? Faut-il que l'ensemble de nos communautés des communes et de nos communautés d'agglomérations soient tenues solidairement des dépenses de la gestion courantes des opérations d'actes administratifs locales afin de réduire le déficit structurels de nos administrations publiques locales ? Ou encore, faut-il introduire un principe de de principe de primauté administratif de l'ensemble de nos communautés locales avec un principe de bonne foi de nos élus politiques dans la conduite de leur politique locale. Voir d'un droit de citation directe de lois organiques interprétatives de notre Constitution ? Pardon une présomption simple de bonne foi
  4. mig72

    La France sociale

    c'est pourtant très clair
  5. mig72

    La France sociale

    Bonjour, Alors que le principe de l'Etat de doit consiste à garantir les libertés fondamentales de chaque citoyens français, et voir même par extinction d'une citoyenneté européenne souveraine et à respecter le principe de la hiérarchie des normes au sein de notre droit juridique interne.Je vois par-là apparaitre deux contradictions majeures liées d'une part à une société Occidentale très solidairement ouverte vers une politique régalienne de discrimination positive à l'aide de l'assistance au bien-vieillissement dans une société occidentale en cours de transition démographique. Pouvant laisser pensée à une consommation raisonnée vers une économie consumériste liée à la production de produits et de services dans les secteurs de marché du développement durable (prise de conscience d'une "pensée écologique durable") et à l'entreprenariat sociale (mutualisation des moyens de production dans une société de démocratie sociale participative hyper-capitalistique etc...) de proximité locale avec des réseaux de basins économique à circuits-courts..... La prise en charge d'une immigration massive par l'Union européenne par une législation spéciale du droit du travail dans le domaine du télé-travail à distance et d' une crise identitaire d'autre part. C'est-à-dire par productiviste dans des secteurs de division internationale de marché de plus en plus spécialisée dans des secteurs de plus en plus innovants de rupture technologique nécessitant une qualification professionnelle de plus en plus pointue. Est-on dans une société socialo-libérale de méritocratie sociale, c'est-à-dire vers plus de cohérence entre les facteurs travail et le capital ou vit-on dans une société de crise bolchévisiène en perte de repère démocratique d' "Union Sacrée" de la communauté internationale ? ce sont des grandes lignes (brouillon)
  6. mig72

    La France sociale

    Bonjour, Alors que l'Etat de doit consiste à garantir les libertés fondamentales de chaque citoyens français, voir même par extinction d'une citoyenneté européenne, et à respecter le principe de la hiérarchie des normes au sein de notre droit juridique interne. Je vois par-là apparaitre deux contradictions majeures liées d'une part à une société Occidentale solidairement ouverte vers une discrimination positive à l'assistance régalienne à l'aide de l'assistance de l'accompagnement au bien-vieillissement laissant pensée à une consommation raisonnée vers une économie de distribution consumériste liée à la production de produits et de services liés au développement durable et à l'entreprenariat sociale de proximité locale, la prise en charge d'une immigration massive par l'Union européenne et de crise identitaire d'autre part, c'est-à-dire productiviste dans des secteurs de division internationale de marché de plus en plus spécialisée dans des secteurs de plus en plus innovants de rupture technologique nécessitant une qualification professionnelle de plus en plus pointue. Est-on dans une société socialo-libérale de méritocratie sociale, c'est-à-dire vers plus de cohérence entre les facteurs travail et le capital ou vit-on dans une société de crise bolchévisiène en perte de repère démocratique d' "Union Sacrée" de la communauté internationale ?
  7. mig72

    indéxation charges sociales sur tva

    mécanismes de politiques fiscales par substitution ?
  8. mig72

    indéxation charges sociales sur tva

    Je n 'évoque évidement pas ici des abattements fiscaux des charges sociales dans nos secteurs de marché en crise comme par exemple la mise en place d'une TVA sociale.....A moins bien évidement de mettre en place des fonds structurels de garanties assurantielles de solidarité active d'entreprises complémentaires visant au financement par une communauté de managers de formations de requalification professionnelle de reconversion ou d'insertion professionnelle dans ces secteurs de métiers par des taux de cotisations sociales progressives. Mais bien sûr d'une taxation sur la valeur ajoutée "écologique" basée en fonction des matériaux composites dits "propres" composants nos produits manufacturiers de production industrielle française et ayant comme objectif principal une revalorisation du "capital vert" par une "croissance verte" de notre économie locale grâce à une démultiplication des réseaux à circuits-courts locaux d'une autogestion responsable de nos entreprises dans un éco-système de marché de production concurrentielle ayant un meilleur rapport qualité-prix dans la production du made in France locale etc....Cela pose ainsi donc la question du transfert des charges sociales pesant sur la masse salariale vers la TVA par une politique publique de défiscalisation des charges sociales pesant sur les salaires et de retour à l'emploi (tel que la mise en place de dispositifs de requalification professionnelle du type contrats de professionnalisation ou stages en CDI intérim etc...
  9. La GCS est un impôt fiscal..... Ce que je préconise c'est plutôt un financement participatif paritaire à l'échelle de la Zone euro ..... C'est-à-dire par un financement volontaire des organisations syndicales européennes visant à son rationalisme par sa restructuration et au financement d'un système de protection sociale de la Zone euro universaliste (fonds structurels de solidarité de discrimination positive par la réintégration professionnelle, de dépendances-vieillesse, de mobilité professionnelle par la requalification professionnelle etc.... En bref, instituer et élargir la démocratie sociale à des questions de sociétés occidentales contemporaines et d'harmonisation des organisations syndicales au sein du marché intérieur et de l'union monétaire de la Zone euro
  10. Je pense à la mise en œuvre de politiques publiques d'inter-citoyennetés sur des questions de développement de nos sociétés occidentales contemporaines seront influencées plus par les réseaux sociaux plutôt que par la politique des parties "politiques" au 21ème siècle relayées par la presse spécialisée dans un système de libéralisme sociale.....Comme par exemple par un veto d'initiative populaire (etc...), un auto-référendum de nomination populaire par plébiscite des membres permanents du Conseil Constitutionnel parmi des gens issues de la Haute magistrature, la généralisation et l'extanction du référendum d'entreprise et et des modes de managements horizontaux. (...)Notamment, par une innovation d'entreprise par la participation du salariat visant à une différenciation de marché par le capital humain etc...) ....
  11. Quelques éléments de réflexion pour un vote d'initiative populaire européen (et de démocratie européenne territoriale pour le parrainage des candidats à la commission européenne) ?
  12. Quelques élément de réflexion sur un fonds de solidarité de dépendance-vieillesse au sein de la zone euro financé par un impôt européen participatif et syndicaliste ?
  13. mig72

    indéxation charges sociales sur tva

    Quelles éléments de réflexion sur un allégement des cotisations sociales et patronales pesant sur les salaires et leurs indexation sur une TVA (écologique" en fonction des matériaux composites durables utilisée sans aucuns effets inflationistes de la TVA ?
  14. Bonjour, pourquoi ne pas instituer des interclasses psychoéducatives pour décrocheurs scolaires de stages de pré-rentrée scolaire ?
  15. mig72

    Cursus LMD et entreprises d'intérim

    Les formations universitaires d'apprentissage par intérim d'alternance (qui sont bien sûr rémunérées) visent à une employabilité par une meilleure adaptabilité des étudiants envers différents statuts sociétaires d'entreprises de structures de toutes tailles.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité