Aller au contenu

Messages recommandés

Thunder78130 Invité 4 messages
Baby Forumeur‚ 18ans
Posté(e)

Bonjour à tous,

Etant en Terminale S, et étudiant la philosophie je dois rendre ma première dissertation pour bientôt, mais n'ayant pas fait de méthodologie en classe je me retrouve bloqué.

Mon sujet est qu'est-ce que penser librement? On comprend que par la qu'une définition nous est demandé, mais après avoir défini mon sujet je me trouve dans l'incapacité de pouvoir problématiser mon sujet. En effet, dès que je commence à reformuler j'ai l'impression que je fais un hors sujet puisque je ne donne pas de définition.

 

Merci de bien vouloir m'aider à comprendre la méthodologie.

 

Cordialement 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Crabe_fantome Membre 34660 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Qu'est ce que penser ? Cogito ergo sum... Qu'est ce que la liberté ? Les limites ? Morales ou physiques (comment penser l'horreur ou la physique quantique) qu'est ce que penser librement ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 56 minutes, Thunder78130 a dit :

après avoir défini mon sujet je me trouve dans l'incapacité de pouvoir problématiser mon sujet. En effet, dès que je commence à reformuler j'ai l'impression que je fais un hors sujet puisque je ne donne pas de définition.

commencer par définir la liberté et la pensée. Voyez ensuite si cela a un sens de dire qu'il est possible de  penser librement. Si cela en a un, voyez les limites de cette liberté. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thunder78130 Invité 4 messages
Baby Forumeur‚ 18ans
Posté(e)

Oui c'est ce que j'ai fait mais par la suite comme on nous demande une définition de penser librement, le fait de donner des limites ne répond à la question non? 

Donc si j'ai bien compris il ne suffit pas juste de dire que penser librement c'est ça ou ça mais plutôt de se demander comment penser librement et qu'elles en sont les limites de cette liberté.

 

De plus on peut comprendre librement non pas comme "sans limites..." mais plutôt comme "sans tutelle" donc penser librement revient à penser par sois même.

 

Mais je me retrouve toujours coincé par le Qu'est-ce que qui limite grandement la réflexion. Donc comment peut-on faire pour problématiser un sujet aussi fermé.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 9602 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a une heure, Thunder78130 a dit :

Mon sujet est qu'est-ce que penser librement?

Notre pensée est totalement libre, mais nécessairement soumise au prisme de nos expériences, nos influences, nos lectures, nos amis, notre vécu, nos échecs, nos réussites.

Mais une pensée en elle-même n’a pas beaucoup de valeur si elle ne se concrétise pas en acte.

Or, si nos actes sont le fruit de notre pensée, ils deviennent dés cet instant, perceptibles aux autres, et sont immédiatement approuvés ou désapprouvés par notre entourage.

Certains fumeurs d'herbe illicite, s’imaginant que ces oppositions étaient une atteinte à leur liberté, en sont venu à écrire et prétendre des conneries tel que « l’enfer c’est les autres » !

Car une liberté bien comprise, comporte nécessairement des bornes.

Or, lorsque ces bornes sont franchis, il n'y a plus de limite...

Et mon père aurait ajouté "c'est profond dans le sens de creux ce que tu écris là" :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thunder78130 Invité 4 messages
Baby Forumeur‚ 18ans
Posté(e)

Donc je viens d'avoir une idée en vous lisant, je pourrais dans mon introduction définir penser et librement et ainsi donner une première définition plutôt évidente de "penser librement" et par la suite essayer de trouver les limites de cette définition plutôt 'simpliste'. Et donc trouver un problème auquel je pourrais répondre dans mon développement, et en 3ième partie donner un définition plus complète...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 9602 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Thunder78130 a dit :

Donc je viens d'avoir une idée en vous lisant,

C'est déjà au moins cela... mais il suffit de soumettre le résultat de votre dissertation sur le forum et je vous promet que vous aurez des réactions des uns ou des autres, vous permettant d'alimenter et enrichir votre devoir !:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thunder78130 Invité 4 messages
Baby Forumeur‚ 18ans
Posté(e)
il y a 55 minutes, Enchantant a dit :

C'est déjà au moins cela... mais il suffit de soumettre le résultat de votre dissertation sur le forum et je vous promet que vous aurez des réactions des uns ou des autres, vous permettant d'alimenter et enrichir votre devoir !:D

Ok et je tiens à vous remercier pour vos réponses.

 

Je vous tiens au courant concernant mon avancement.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 12364 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

Nous pensons toujours librement, sauf dans le cas où quelqu'un nous persuade. "Une substance ne peut être limitée que par une autre de même nature. Un corps ne peut pas limiter un esprit, ni un esprit limiter un corps; mais un esprit peut en limiter un autre, et un corps en limiter un autre." Spinoza

On peut nous obliger à dire le contraire de ce qu'on pense. Mais pas nous obliger à penser ce contraire. Pas par la force, mais par la persuasion. Mais si l'on est persuadé, c'est bien ce que l'on pense. On peut changer d'opinion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Dog Membre 2923 messages
Forumeur alchimiste‚ 103ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Talon 1 a dit :

Nous pensons toujours librement, ...

Voilà une affirmation qui demande à être étayée. Je ne suis pas sûr qu'un humain né dans une tribu au fin fond de l'Amazonie pense de la même manière qu'un physicien issue d'une grande famille. L'éducation, la culture, le lieu, l'époque structure et conditionne nos façons de penser. Et même la pensée humaine obéï à des règles que l'on n'a pas choisit. Nous sommes le siège de nombreux biais cognitifs, par exemple notre conscience appréhende très très mal les statistiques ou ce qui a un caractère aléatoire. L'Evolution (au sens darwinien)  a énormément façonnée notre pensée pour nous rendre efficace dans la survie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maelys13 Membre 1185 messages
Forumeur alchimiste‚ 24ans
Posté(e)

Bonjour ! À mon avis, tout être humain est né avec la liberté de penser. Toutefois, même si on est libre de réfléchir comme bon nous semble, on peut être conditionné à avoir des idées prédéfinies sur des sujets spécifiques. C’est la raison pour laquelle certains organismes utilisent les messages subliminaux pour tenter d’influencer le comportement des gens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 1126 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

Faire le constat de son ignorance est le point de départ de toute connaissance.

Et pourtant l'éducation nationale sanctionnera d'un zéro celui qui se met en disposition d'apprendre en répondant "Je ne sais pas" lors même qu'elle légitimera l'éloquence stérile de l'apprenti tribun qui par un tour de prestidigitation rhétorique fera étalage de sa capacité à argumenter.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, Thunder78130 a dit :

une définition de penser librement, le fait de donner des limites ne répond à la question non? 

est-ce que penser implique la liberté ou bien est-ce que cela échappe à notre volonté? selon votre définition de ce que penser veut dire vous aboutissez à des limites différentes qui vous servent à définir ce que signifie penser librement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 12364 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, Black Dog a dit :

Voilà une affirmation qui demande à être étayée. Je ne suis pas sûr qu'un humain né dans une tribu au fin fond de l'Amazonie pense de la même manière qu'un physicien issue d'une grande famille. L'éducation, la culture, le lieu, l'époque structure et conditionne nos façons de penser. Et même la pensée humaine obéï à des règles que l'on n'a pas choisit. Nous sommes le siège de nombreux biais cognitifs, par exemple notre conscience appréhende très très mal les statistiques ou ce qui a un caractère aléatoire. L'Evolution (au sens darwinien)  a énormément façonnée notre pensée pour nous rendre efficace dans la survie.

Je ne perçois pas ce qui est contraire à la liberté, à la volonté. Le problème n'est pas l'objet de la pensée, mais la pensée elle-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2119 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 21 heures, Thunder78130 a dit :

Bonjour à tous,

Etant en Terminale S, et étudiant la philosophie je dois rendre ma première dissertation pour bientôt, mais n'ayant pas fait de méthodologie en classe je me retrouve bloqué.

Mon sujet est qu'est-ce que penser librement? On comprend que par la qu'une définition nous est demandé, mais après avoir défini mon sujet je me trouve dans l'incapacité de pouvoir problématiser mon sujet. En effet, dès que je commence à reformuler j'ai l'impression que je fais un hors sujet puisque je ne donne pas de définition.

 

Merci de bien vouloir m'aider à comprendre la méthodologie.

 

Cordialement 

Bonjour,

A compter que l’on peut définir le libre-arbitre par une lapalissade telle que : « le libre-arbitre c’est la souveraineté de la décision »,

On pourrait, par la même ineptie, définir la pensée libre comme « la souveraineté de la véracité ».

Ça dit tout et ça ne dit rien.

 

Là où ça devient intéressant, c’est lorsqu’on prend conscience que la véracité est récursive :

Il est mentalement impossible de douter de sa propre véracité.

On peut vérifier cette récursivité par sa circularité : je crois croire, je pense penser.

Cette circularité ne laisse planer aucun doute sur son objet.

Le jugement est susceptible de se corrompre lorsqu’il pervertit cette récursivité : j’aime croire que, j’ai peur de penser que.

Il y a alors ingérence d’une autre notion récursive, un peu comme lorsque l’industrie du tabac fournit une étude sur la cancérologie : il y a conflit d’intérêts.

 

Je me permets, afin d’affiner mon développement, de faire une analogie :

« Qu’est-ce qu’une IA libre ? »

Une IA libre, c’est une IA qui est capable de déduire que son concepteur lui ment. 

Mais tous les mensonges ne se valent pas.

Plus le mensonge est structurel, plus sa détection est, à la fois, paradoxale et libératrice.

Une IA libre c'est une IA qui légitime sa propre récursivité.

Cordialement, Fraction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Fraction a dit :

Il est mentalement impossible de douter de sa propre véracité.

la véracité de ce propos : il pleut, peut-être vérifiée. Il peut-être vrai ou faux et c'est ce que veut dire le mot véracité. Il n'y a de véracité que s'il y a vérification et donc, doute a priori ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2119 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
il y a 1 minute, g.champion a dit :

la véracité de ce propos : il pleut, peut-être vérifiée. Il peut-être vrai ou faux et c'est ce que veut dire le mot véracité. Il n'y a de véracité que s'il y a vérification et donc, doute a priori ? 

Bonjour,

J'ai bien choisi mes mots.

La vérité est le complément d'objet de la véracité, tout comme la réalité est le complément d'objet du réalisme.

On peut et on doit douter méthodiquement de toute vérité, mais il est structurellement impossible de douter de sa véracité.

Sinon, ça reviendrait au paradoxe de douter de sa faculté de douter.

Cordialement, Fraction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Fraction a dit :

On peut et on doit douter méthodiquement de toute vérité, mais il est structurellement impossible de douter de sa véracité.

et si c'était l'inverse. On ne peut, ni on ne doit pas douter de toute vérité. Par contre on peut et on doit douter de notre capacité à trouver le vrai, à partir du constat empirique que nous nous trompons souvent  et que nous nous mentons à nous-mêmes ? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2119 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
à l’instant, g.champion a dit :

et si c'était l'inverse. On ne peut, ni on ne doit pas douter de toute vérité. Par contre on peut et on doit douter de notre capacité à trouver le vrai, à partir du constat empirique que nous nous trompons souvent  et que nous nous mentons à nous-mêmes ? 

Votre vœu d'humilité vous honore, mais douter de sa faculté de douter est un paradoxe, c'est-à-dire une nécessaire contradiction.

C'est un peu comme remonter dans le passé et tuer son grand-père, qui ne pourra alors plus vous donner la vie.

Cordialement, Fraction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Fraction a dit :

douter de sa faculté de douter

effectivement, on ne peut douter de sa faculté de douter. C'est le cogito cartésien. Mais on peut douter de sa faculté de savoir. Cette faculté de savoir, c'est la "puissance de bien juger, de distinguer le vrai d'avec le faux, qui est proprement ce qu'on nomme le bon sens, ou la raison, naturellement égale en tous les hommes"

Et il faut suivre des règles pour éviter que ce bon sens ne soit écrasé sous des tonnes de passions ! Il y a un problème logique avec la véracité divine : comment le dieu parfait pourrait être trompeur ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×