Aller au contenu

Prostitution, Morale et Justice... Et moi? Où en suis-je? Et vous?

Messages recommandés

Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il y a quelques mois, j'avais publié sur un site littéraire un texte court qui évoquait ce sujet douloureux de la prostitution sous un angle "poétique". Une sorte de réminiscence romancée... mais sincère. Imaginée, mais possible (je le crois). 

Je n'avais pas alors réfléchi au fond, à la nature même du problème réel qu'est la prostitution, notamment, évidemment, éminemment, pour ses victimes, c'est-à-dire les prostituées elles-mêmes. 

Sincèrement, ce petit texte, je regrette de l'avoir publié. Je le retirerai, dès que vous l'aurez lu. 

Je prends conscience qu'il peut contribuer, ô, bien modestement en regard de certain "bookseller" d'une certaine "..." (dont on ne fait que parler depuis des semaines), qu'il peut contribuer donc à banaliser ce drame humain, honteux, horrible, qu'est la prostitution. 

Et vous, qu'en pensez-vous? Je veux dire: sous l'angle de la liberté d'expression. Peut-on écrire et vendre n'importe quoi? N'y a-t-il pas nécessité de "réponse" à un niveau médiatique équivalent? Etc.

Modifié par Guillaume_des_CS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Dzag
Invité Dzag Invités 0 message
Posté(e)

un texte nébuleux qui participerait à la banalisation du drame de la prostitution ? c'est lui accorder bien trop d'importance...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jane Doe
Invité Jane Doe Invités 0 message
Posté(e)

Peut-on ? Je pense que la question est bien complexe. Ce "peut-on" s'inscrit-il dans la légalité ? dans la moralité ? 

La liberté d'expression est régit par un cadre légal. Il devrait l'être selon moi également par un cadre moral. Mais la moralité et l'argent ne font que rarement bon ménage. 

L'auteur doit donc interroger la loi et sa conscience. Quelle est l'intention derrière l'écrit ? Quelles sont les conséquences possibles pour les lecteurs ? Pourraient-ils en souffrir ? L'auteur est-il prêt à en assumer les conséquences ? Est ce quel l'argent suffira à faire taire sa conscience ? 

Voici quelques questions qui me viennent en lisant ce "peut-on ? " que l'on devrait toujours énoncer comme "puis-je ? "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Dzag
Invité Dzag Invités 0 message
Posté(e)

C'est quoi au juste une discussion sur la liberté d'expression ou sur la morale, la justice et la prostitution ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Jane Doe a dit :

Peut-on ? Je pense que la question est bien complexe. Ce "peut-on" s'inscrit-il dans la légalité ? dans la moralité ? 

La liberté d'expression est régit par un cadre légal. Il devrait l'être selon moi également par un cadre moral. Mais la moralité et l'argent ne font que rarement bon ménage. 

L'auteur doit donc interroger la loi et sa conscience. Quelle est l'intention derrière l'écrit ? Quelles sont les conséquences possibles pour les lecteurs ? Pourraient-ils en souffrir ? L'auteur est-il prêt à en assumer les conséquences ? Est ce quel l'argent suffira à faire taire sa conscience ? 

Voici quelques questions qui me viennent en lisant ce "peut-on ? " que l'on devrait toujours énoncer comme "puis-je ? "

Mon "peut-on" s'inscrit définitivement dans le registre de la légalité. Merci de cette demande de précision. Mais... la légalité, c'est le droit. Et le droit, n'est-il pas résultant de la "moralité" sociale? Essentiellement? Le droit ne suit-il pas la morale de la société?...

Pour le reste je souscris à ton analyse Jane. Sans réserve. Tu évoques là, à me yeux, le principe de responsabilité individuelle (la seule donc possible à mes yeux...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit ours Membre 2688 messages
Forumeur alchimiste‚ 16ans
Posté(e)

La majorité des prostitués  sont des esclaves ou des femmes pauvres qui son obliger de vendre leur corps  pour vivre...ce n'ai pas vraiment ma définition de la "liberté' .

Les gens qui défendent  la prostitution accepterait  t'il de voir leur fille/copine/amie faire ce..."métier' 

Modifié par Petit ours
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Dzag
Invité Dzag Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, Petit ours a dit :

esclaves ou des femmes pauvres

oui et les méchants sont toujours très méchants, et les gentils, heureusement, sont toujours très gentils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 9977 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

Peut-on écrire et vendre n'importe quoi?

Peut-on? bien sûr qu'on peut, on le fait déjà, maintenant peut-on rendre ce qu'on écrit libre d'accès, anonyme, collectif, édité par tout le monde pour tout le monde et contrôlé par tout le monde? wikipédia est la preuve que oui, mais à part wikipédia et quelques manuels de logiciels libres, personne ne s'intéresse, puisqu'on peut s'approprier la connaissance, la soumettre à un copyright et faire beaucoup de flous avec, le bar est ouvert, tout est possible.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit ours Membre 2688 messages
Forumeur alchimiste‚ 16ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Dzag a dit :

oui et les méchants sont toujours très méchants, et les gentils, heureusement, sont toujours très gentils.

Merci pour cette magnifique argumentation 

Résultat de recherche d'images pour "gif applaudissement"

et sinon 

https://www.neonmag.fr/les-femmes-plus-grandes-victimes-de-la-traite-humaine-en-france-509440.html

Surtout obligées de se prostituer

L’exploitation sexuelle des femmes est la plus connue et répandue. Presque sans surprise, les victimes viennent principalement du Nigéria, connu pour être un réseau très influent dans le domaine de la prostitution. Mais, selon l’enquête, ces femmes ne sont pas uniquement forcées à vendre leur corps : elles représentent aussi 94% des victimes d’exploitation domestique (esclavage, servitude, travail et services

https://www.courrierinternational.com/article/france-trafic-desclaves-et-prostitution-la-triste-realite-du-bois-de-vincennes

Quant à la demande, continue le commissaire Mégret, il existe un nombre apparemment inépuisable d’hommes disposés à fermer les yeux sur la réalité pour profiter de rapports sexuels à bas prix. “Pour répondre à cette forte demande, jour et nuit, de services sexuels extrêmement bon marché, ces femmes sont réduites en esclavage, conclut-il. Autrefois, les services sexuels étaient vendus 20 à 40 euros, mais les tarifs sont aujourd’hui tombés à moins de 10 euros. Ces jeunes femmes sont donc forcées de multiplier les passes pour payer les réseaux de proxénètes.”

https://www.infomigrants.net/fr/post/20877/femmes-nigerianes-prostituees-a-lyon-payer-l-enfer-pour-rester-en-enfer

Il y a C. qui a contracté une dette de 70.000 euros, "à 30 euros la passe, cela représente 2.300 passes", relève son avocate. Frappée lorsqu’elle ose s’opposer à son proxénète, sa situation irrégulière la retiendra longtemps de se présenter aux services de police.

Il y a J., vierge à son arrivée en France, et violée par son proxénète avant d’être prostituée.

Il y a E. dont l’avocate raconte qu’un de ses clients lui a, un jour, posé un mouchoir sur le nez et qu’elle ne se souvient pas de ce qui s'est passé ensuite. "Elle a été dépossédée de son corps pendant 5 heures", dit l'avocate.

Il y aussi Cynthia. Son statut dans cette affaire est particulier : à la fois prévenue et victime, elle a témoigné à la barre vendredi dernier. "Cynthia a été un an la prostituée d’Helen (une des "mamas" proxénètes NDLR) et un an son affranchie", a expliqué son avocate. Alors que les écoutes téléphoniques indiquent qu'une fois "affranchie" après avoir honoré sa dette en 14 mois en "travaillant tous les jours", Cynthia a fait venir, à son tour, une jeune Nigériane pour l’exploiter. "Monter en grade", est souvent la seule issue pour ces femmes qui ne parlent pas français, selon les associations de lutte contre la prostitution.

 "Qui est le propriétaire de X?"

 "On se passe ces femmes comme des objets, on parle d'elles comme de choses", dénoncera une des avocates des parties civiles en appelant à condamner les passeurs. L'avocate d’Équipes d'action contre le proxénétisme (EACP) citera, elle, dans sa plaidoirie les expressions révélatrices utilisée par les proxénètes sur écoute téléphonique : "qui est le propriétaire de X?", "dans le lot"…

Alors que des prévenus sont poursuivis pour "traite d'êtres humains",  Anne Portier dénoncera dans sa plaidoirie un esclavage du 21ème siècle où les bateaux pneumatiques traversant la Méditerranée ont remplacé les navires négriers traversant l'Atlantique et où les champs de coton sont désormais des camionnettes où se succèdent les clients.

 

Modifié par Petit ours
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, riad** a dit :

Peut-on? bien sûr qu'on peut, on le fait déjà, maintenant peut-on rendre ce qu'on écrit libre d'accès, anonyme, collectif, édité par tout le monde pour tout le monde et contrôlé par tout le monde? wikipédia est la preuve que oui, mais à part wikipédia et quelques manuels de logiciels libres, personne ne s'intéresse, puisqu'on peut s'approprier la connaissance, la soumettre à un copyright et faire beaucoup de flous avec, le bar est ouvert, tout est possible.
 

Non, Wiki n'est pas un exemple valable Riad, désolé. Il y a des règles d'édition très strictes. On ne peut y publier "n'importe quoi"... Idem pour les "logiciels libres": les publications sont encore plus "normalisées" (ne seraient-ce que pour être intelligibles de leurs cibles de diffusion). 

Par contre, ce que je crois pouvoir lire entre tes lignes, c'est le problème "d'accès au marché" de l'écrit, non? D'inégalité d'accès au "marché", non? N'est-ce pas ce que tu invoques en filigrane? (Et que j'invoque dans mon sujet avec "N'y a-t-il pas nécessité de "réponse" à un niveau médiatique équivalent?")

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Dzag
Invité Dzag Invités 0 message
Posté(e)

l'argumentation ne consiste pas à balancer un article de presse sur un sujet bien particulier qui ne traite qu'une partie minime de ce sujet particulier.  La prostitution revêt plusieurs formes, plusieurs visages. La cataloguer dans deux cas restreints... cela n'a rien d'une argumentation : c'est un simple raccourci stérile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 9977 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Petit ours a dit :

La majorité des prostitués  sont des esclaves ou des femmes pauvres qui son obliger de vendre leur corps  pour vivre...ce n'ai pas vraiment ma définition de la "liberté' .

Les gens qui défendent  la prostitution accepterait  t'il de voir leur fille/copine/amie faire ce..."métier' 

Toutes les prostituées?

Une star de pornographie est une esclave ou femme pauvre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Dzag
Invité Dzag Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, riad** a dit :

Toutes les prostituées?

Une star de pornographie est une esclave ou femme pauvre?

laisse tomber il doit bien y avoir un article de presse qui dira qu'un pauvre actrice de porno s'est faite sluter quelque part par un vilain maître SM...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Dzag a dit :

l'argumentation ne consiste pas à balancer un article de presse sur un sujet bien particulier qui ne traite qu'une partie minime de ce sujet particulier.  La prostitution revêt plusieurs formes, plusieurs visages. La cataloguer dans deux cas restreints... cela n'a rien d'une argumentation : c'est un simple raccourci stérile.

C'est en tout cas beaucoup plus que ta propre argumentation... Où est-elle? Relis le sujet: Où en êtes-vous?

 

il y a 1 minute, riad** a dit :

Toutes les prostituées?

Une star de pornographie est une esclave ou femme pauvre?

Une "star" de la pornographie n'est pas forcément une prostituée ; c'est toi qui fais le lien...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit ours Membre 2688 messages
Forumeur alchimiste‚ 16ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, riad** a dit :

Toutes les prostituées?

Une star de pornographie est une esclave ou femme pauvre?

Les star pornographique ? la je ne sais pas j'imagine que l'actrice la plus connue ne doit pas vivre comme les prostitués des bois de Boulogne....à la limite elle doivent souvent être insulter par les gens qui se touche devant ses vidéos..... je ne pense pas qu'elle sois esclavager contrairement au prostitués...

 

Modifié par Petit ours
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, Dzag a dit :

laisse tomber il doit bien y avoir un article de presse qui dira qu'un pauvre actrice de porno s'est faite sluter quelque part par un vilain maître SM...

Rien qu'à lire les termes que tu emploies, on voit déjà où on va... 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Dzag
Invité Dzag Invités 0 message
Posté(e)

un sujet sur la moralité, la justice et la prostitution avec un texte sans grand intérêt sur des putes internationales qui se termine en "où en êtes vous" sur la liberté d'expression.... avoue que c'est difficile de rester dans l'argumentation pure.

Cela dit si cela n'a comme seule vocation que de te permettre de t'écouter parler. pas de souci, argumente seul.

il y a 1 minute, Guillaume_des_CS a dit :

Rien qu'à lire les termes que tu emploies, on voit déjà où on va... 

il était pourtant question de prostitution.... faut appeler un chat un chat. On va quand même pas sombrer dans l'angélisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, Dzag a dit :

un sujet sur la moralité, la justice et la prostitution avec un texte sans grand intérêt sur des putes internationales qui se termine en "où en êtes vous" sur la liberté d'expression.... avoue que c'est difficile de rester dans l'argumentation pure.

Cela dit si cela n'a comme seule vocation que de te permettre de t'écouter parler. pas de souci, argumente seul.

Merci! De toute façon, si c'est pour dialoguer avec quelqu'un qui n'a rien à dire... Mieux vaut être seul que mal accompagné, n'est-ce pas?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 9977 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

Non, Wiki n'est pas un exemple valable Riad, désolé. Il y a des règles d'édition très strictes. On ne peut y publier "n'importe quoi"... Idem pour les "logiciels libres": les publications sont encore plus "normalisées" (ne seraient-ce que pour être intelligibles de leurs cibles de diffusion). 

Par contre, ce que je crois pouvoir lire entre tes lignes, c'est le problème "d'accès au marché" de l'écrit, non? D'inégalité d'accès au "marché", non? N'est-ce pas ce que tu invoques en filigrane? (Et que j'invoque dans mon sujet avec "N'y a-t-il pas nécessité de "réponse" à un niveau médiatique équivalent?")

Libre à toi de penser ce que tu veux, si tu crois que ce que Encarta de microsoft a donné à ces clients est meilleur que ce que wiki donne au monde entier, t'es libre.

Mais moi je n'aurais pas un boulot et une famille aujourdh'hui s'il n'y avait pas des gens qui ont travaillé gratuitement pour m'offrir mes outils de travail et de formation, si une demi sphère de la planète doit être privée de connaissance, va acheter de la merde chez microsoft.
 

Citation

Par contre, ce que je crois pouvoir lire entre tes lignes, c'est le problème "d'accès au marché" de l'écrit, non? D'inégalité d'accès au "marché", non? N'est-ce pas ce que tu invoques en filigrane? (Et que j'invoque dans mon sujet avec "N'y a-t-il pas nécessité de "réponse" à un niveau médiatique équivalent?")

Il n'y a rien à lire entre les lignes j'écris comme je parle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit ours Membre 2688 messages
Forumeur alchimiste‚ 16ans
Posté(e)

Moralement je pense que ça dépend si on part du principe comme moi que la grande majorité de ses femmes son ni plus ni moins des esclaves sexuels c'est contre la morale puisque on profite de la misère 

si on prend  l'exemple des qu'elles  que prostitués qui doivent vraiment aimer leur travail on peut se demander jusque où la liberté doit aller 

Il y'a d'un coté ce qui est sacrer et de l'autre tous ce qu'on peut acheter le corps est t'il sacré ? Peut on choisir de vendre son corps comme on vendrais son travail/un service/un vulgaire  objet  

Modifié par Petit ours
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×