Aller au contenu

L'erreur et l'illusion


rototo

Messages recommandés

Membre, 20ans Posté(e)
rototo Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 20ans‚
Posté(e)

Bonjour à tous,

J'étudie le texte de Freud sur ces idées d'Erreur et d'illusion et j'aurai quelques questions que j'aimerai approfondir.

Le texte

Une illusion n'est pas la même, chose qu'une erreur, une illusion n'est pas non plus nécessairement une erreur. L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure — opinion qui est encore celle du peuple ignorant —, était une erreur ; de même l'opinion qu'avait une génération antérieure de médecins, et d'après laquelle le tabès aurait été la conséquence d'excès sexuels. Il serait impropre d'appeler ces erreurs des illusions, alors que c'était une illusion de la part de Christophe Colomb, quand il croyait avoir trouvé une nouvelle route maritime des Indes. La part de désir que comportait cette erreur est mani­feste. On peut qualifier d'illusion l'assertion de certains natio­nalistes, assertion d'après laquelle les races indo-germaniques seraient les seules races humaines susceptibles de culture, ou bien encore la croyance d'après laquelle l'enfant serait un être dénué de sexualité, croyance détruite pour la première fois par la psychanalyse. Ce qui caractérise l'illusion, c'est d'être dérivée des désirs humains ; elle se rapproche par là de l'idée délirante en psychiatrie, mais se sépare aussi de celle-ci, même si l'on J ne tient pas compte de la structure compliquée de l'idée délirante.

L'idée délirante est essentiellement — nous soulignons ce caractère — en contradiction avec la réalité ; l'illusion n'est pas nécessairement fausse, c'est-à-dire irréalisable ou en contradiction avec la réalité. Une jeune fille de condition modeste peut par exemple se créer l'illusion qu'un prince va venir la chercher pour l'épouser. Or ceci est possible ; quelques cas île ce genre se sont réellement présentés. Que le Messie vienne et fonde un âge d'or, voilà qui est beaucoup moins vraisemblable : suivant l'attitude personnelle de celui qui est appelé à juger de cette croyance, il la classera parmi les illu­sions ou parmi les équivalents d'une idée délirante. Des exemples d'illusions authentiques ne sont pas, d'ordinaire, faciles à découvrir ; mais l'illusion des alchimistes de pou­voir transmuter tous les métaux en or est peut-être l'une d'elles. Le désir d'avoir beaucoup d'or, autant d'or que pos­sible a été très atténué par notre intelligence actuelle des conditions de la richesse ; cependant la chimie ne tient plus pour impossible une transmutation des métaux en or. Ainsi nous appelons illusion une croyance quand, dans la motivation de celle-ci, la réalisation d'un désir est prévalente, et nous ne tenons pas compte, ce faisant, des rapports de cette croyance à la réalité, tout comme l'illusion elle-même renonce à être confirmée (ou non) par le réel."

Qu'est ce qui peut être l'origine d'une erreur qui n'est pas une illusion ? 1)

Trouvez d'autres exemples d'illusion qui ne soit pas une erreur et analysez-les. 2)

Pensez-vous qu'il faille toujours combattre les illusions ? 3)

Pour la première, l'erreur est différente qu'une illusion, l'erreur est un manque de savoir, qui peut être à l'origine, de la science.

La deuxième, dans le texte il est donné comme erreur "L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure — opinion qui est encore celle du peuple ignorant —, était une erreur" or cette erreur est fondée par le manque de savoir, savoir qui sera apporté par une science futur.

Pour la troisième je ne comprend pas le sens de la question, pouvez-vous m'éclairer ?

Merci pour toutes réponses, bonne journée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 52ans Posté(e)
fidel castor Membre 3 168 messages
Mentor‚ 52ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, rototo a dit :

Bonjour à tous,

J'étudie le texte de Freud sur ces idées d'Erreur et d'illusion et j'aurai quelques questions que j'aimerai approfondir.

Le texte

Une illusion n'est pas la même, chose qu'une erreur, une illusion n'est pas non plus nécessairement une erreur. L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure — opinion qui est encore celle du peuple ignorant —, était une erreur ; de même l'opinion qu'avait une génération antérieure de médecins, et d'après laquelle le tabès aurait été la conséquence d'excès sexuels. Il serait impropre d'appeler ces erreurs des illusions, alors que c'était une illusion de la part de Christophe Colomb, quand il croyait avoir trouvé une nouvelle route maritime des Indes. La part de désir que comportait cette erreur est mani­feste. On peut qualifier d'illusion l'assertion de certains natio­nalistes, assertion d'après laquelle les races indo-germaniques seraient les seules races humaines susceptibles de culture, ou bien encore la croyance d'après laquelle l'enfant serait un être dénué de sexualité, croyance détruite pour la première fois par la psychanalyse. Ce qui caractérise l'illusion, c'est d'être dérivée des désirs humains ; elle se rapproche par là de l'idée délirante en psychiatrie, mais se sépare aussi de celle-ci, même si l'on J ne tient pas compte de la structure compliquée de l'idée délirante.

L'idée délirante est essentiellement — nous soulignons ce caractère — en contradiction avec la réalité ; l'illusion n'est pas nécessairement fausse, c'est-à-dire irréalisable ou en contradiction avec la réalité. Une jeune fille de condition modeste peut par exemple se créer l'illusion qu'un prince va venir la chercher pour l'épouser. Or ceci est possible ; quelques cas île ce genre se sont réellement présentés. Que le Messie vienne et fonde un âge d'or, voilà qui est beaucoup moins vraisemblable : suivant l'attitude personnelle de celui qui est appelé à juger de cette croyance, il la classera parmi les illu­sions ou parmi les équivalents d'une idée délirante. Des exemples d'illusions authentiques ne sont pas, d'ordinaire, faciles à découvrir ; mais l'illusion des alchimistes de pou­voir transmuter tous les métaux en or est peut-être l'une d'elles. Le désir d'avoir beaucoup d'or, autant d'or que pos­sible a été très atténué par notre intelligence actuelle des conditions de la richesse ; cependant la chimie ne tient plus pour impossible une transmutation des métaux en or. Ainsi nous appelons illusion une croyance quand, dans la motivation de celle-ci, la réalisation d'un désir est prévalente, et nous ne tenons pas compte, ce faisant, des rapports de cette croyance à la réalité, tout comme l'illusion elle-même renonce à être confirmée (ou non) par le réel."

Qu'est ce qui peut être l'origine d'une erreur qui n'est pas une illusion ? 1)

Trouvez d'autres exemples d'illusion qui ne soit pas une erreur et analysez-les. 2)

Pensez-vous qu'il faille toujours combattre les illusions ? 3)

Pour la première, l'erreur est différente qu'une illusion, l'erreur est un manque de savoir, qui peut être à l'origine, de la science.

La deuxième, dans le texte il est donné comme erreur "L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure — opinion qui est encore celle du peuple ignorant —, était une erreur" or cette erreur est fondée par le manque de savoir, savoir qui sera apporté par une science futur.

Pour la troisième je ne comprend pas le sens de la question, pouvez-vous m'éclairer ?

Merci pour toutes réponses, bonne journée.

t'as un copain dans la meme classe que toi qui a poser la question ici

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 606 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

L'erreur c'est de nous prendre pour des cons... et l'illusion c'est de croire qu'on va te faire ton taf ;) 

 

Pour les autres, il est parfaitement possible de demander des avis ou des conseils ici et là: Mais soyez honnête et montrez que vous avez bossé en amont. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
rototo Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 20ans‚
Posté(e)

Merci, cependant je ne le connais pas haha, il semblerait qu'on ai les mêmes programmes..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité philkeun
Invités, Posté(e)
Invité philkeun
Invité philkeun Invités 0 message
Posté(e)

En même temps, des textes aussi difficiles et inintéressants à des gamins de 17 ans pour qui fessebouc représente le sommet de la culture...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 074 messages
Forumeur accro‚ 153ans‚
Posté(e)
il y a 16 minutes, rototo a dit :

Bonjour à tous,

J'étudie le texte de Freud sur ces idées d'Erreur et d'illusion et j'aurai quelques questions que j'aimerai approfondir.

Le texte

Une illusion n'est pas la même, chose qu'une erreur, une illusion n'est pas non plus nécessairement une erreur. L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure — opinion qui est encore celle du peuple ignorant —, était une erreur ; de même l'opinion qu'avait une génération antérieure de médecins, et d'après laquelle le tabès aurait été la conséquence d'excès sexuels. Il serait impropre d'appeler ces erreurs des illusions, alors que c'était une illusion de la part de Christophe Colomb, quand il croyait avoir trouvé une nouvelle route maritime des Indes. La part de désir que comportait cette erreur est mani­feste. On peut qualifier d'illusion l'assertion de certains natio­nalistes, assertion d'après laquelle les races indo-germaniques seraient les seules races humaines susceptibles de culture, ou bien encore la croyance d'après laquelle l'enfant serait un être dénué de sexualité, croyance détruite pour la première fois par la psychanalyse. Ce qui caractérise l'illusion, c'est d'être dérivée des désirs humains ; elle se rapproche par là de l'idée délirante en psychiatrie, mais se sépare aussi de celle-ci, même si l'on J ne tient pas compte de la structure compliquée de l'idée délirante.

L'idée délirante est essentiellement — nous soulignons ce caractère — en contradiction avec la réalité ; l'illusion n'est pas nécessairement fausse, c'est-à-dire irréalisable ou en contradiction avec la réalité. Une jeune fille de condition modeste peut par exemple se créer l'illusion qu'un prince va venir la chercher pour l'épouser. Or ceci est possible ; quelques cas île ce genre se sont réellement présentés. Que le Messie vienne et fonde un âge d'or, voilà qui est beaucoup moins vraisemblable : suivant l'attitude personnelle de celui qui est appelé à juger de cette croyance, il la classera parmi les illu­sions ou parmi les équivalents d'une idée délirante. Des exemples d'illusions authentiques ne sont pas, d'ordinaire, faciles à découvrir ; mais l'illusion des alchimistes de pou­voir transmuter tous les métaux en or est peut-être l'une d'elles. Le désir d'avoir beaucoup d'or, autant d'or que pos­sible a été très atténué par notre intelligence actuelle des conditions de la richesse ; cependant la chimie ne tient plus pour impossible une transmutation des métaux en or. Ainsi nous appelons illusion une croyance quand, dans la motivation de celle-ci, la réalisation d'un désir est prévalente, et nous ne tenons pas compte, ce faisant, des rapports de cette croyance à la réalité, tout comme l'illusion elle-même renonce à être confirmée (ou non) par le réel."

Qu'est ce qui peut être l'origine d'une erreur qui n'est pas une illusion ? 1)

Trouvez d'autres exemples d'illusion qui ne soit pas une erreur et analysez-les. 2)

Pensez-vous qu'il faille toujours combattre les illusions ? 3)

Pour la première, l'erreur est différente qu'une illusion, l'erreur est un manque de savoir, qui peut être à l'origine, de la science.

La deuxième, dans le texte il est donné comme erreur "L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure — opinion qui est encore celle du peuple ignorant —, était une erreur" or cette erreur est fondée par le manque de savoir, savoir qui sera apporté par une science futur.

Pour la troisième je ne comprend pas le sens de la question, pouvez-vous m'éclairer ?

Merci pour toutes réponses, bonne journée.

Le guerrier vous répond qu'un erreur est un résultat faux qui suit une procédure incorrecte par rapport à un contexte qui recherche une solution.

Il vous répond aussi qu'une illusion est encore une erreur, c'est aussi un résultat d'un processus mental similaire à celui que l'on pratique dans la recherche d'une solution, mise à part que les données qui interviennent ne sont pas connues ou mal connues de celui qui procède.

Par exemple : tout mécanisme relevant du besoin, d'une phobie, d'un habitude de protection, d'une représentation du monde nourrie par des affects, etc etc, pourront intervenir dans la "création" de l'illusion.

 

 

Est.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 52ans Posté(e)
fidel castor Membre 3 168 messages
Mentor‚ 52ans‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, rototo a dit :

Merci, cependant je ne le connais pas haha, il semblerait qu'on ai les mêmes programmes..

regarde les reponses qu'on lui donne et faites pas la meme copie ... ça ferait desordre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
rototo Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 20ans‚
Posté(e)

Bon je vois, autant que je prenne comme tu dis les réponses dites sur l'autre sujet plutôt que te perdres mon temps, temps pis

Merci tout de même

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 911 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, rototo a dit :

Bon je vois, autant que je prenne comme tu dis les réponses dites sur l'autre sujet plutôt que te perdres mon temps, temps pis

Merci tout de même

Bonjour Rototo

Ce qui ne serait pas du temps de perdu c'est de trouver par toi-même tes réponses , même à 17 ans , tu peux réfléchir en t'appuyant sur tes expériences , les représentations que tu te fait sur ces termes , les définitions que tu y donnerais ..et tu constaterais que ce n'est pas du temps perdu :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
rototo Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 20ans‚
Posté(e)

Je ne perd pas mon temps à faire de recherche, je perd mon temps à venir chercher de l'aide ici*

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 911 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, rototo a dit :

Je ne perd pas mon temps à faire de recherche, je perd mon temps à venir chercher de l'aide ici*

Il existe plusieurs type d'aide , chercher des réponses , cherche les questions :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
rototo Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 20ans‚
Posté(e)

Ou bien chercher les réponses aux questions ? 

Non sans rire, j'imagine que ça vous dérangerez pas de m'aider ?

j'ai déjà fais la première 1) Premièrement, nous allons tout d'abord définir chaque notion, une erreur c'est un défaut de raisonnement ou d'observation, rien d'émotionnel, elle est différente à l'illusion qui est un refus de raisonnement dont la cause est émotionnelle: " parce que ça nous fait du bien". Nous pouvons donc conclure la question, l'erreur étant un mauvais jugement, un jugement faux qui n'est pas en accord avec ce qu'il prétend décrire se différencie de l'illusion, désirs que nous prenons pour réalités. Donc une erreur n'est pas une illusion qui est une croyance fausse mue par un désir.

La seconde, comme est dit sur l'autre sujet, L'illusion religieuse n'est pas erreur car on se fonde sur des idées qui nous plait et qui nous rassure dans se monde

Ou alors l'illusion d'optique ? Elle n'est pas erreur car c'est réellement ce que l'on voit , on peut faire le rapprochement avec la notion de la vérité ?

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 911 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)

Tu ne vas pas du tout aimer ce que je vais te dire ! rire 

Qu'en penses tu TOI ?

Bonne recherche 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 52ans Posté(e)
fidel castor Membre 3 168 messages
Mentor‚ 52ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, rototo a dit :

Ou bien chercher les réponses aux questions ? 

Non sans rire, j'imagine que ça vous dérangerez pas de m'aider ?

j'ai déjà fais la première 1) Premièrement, nous allons tout d'abord définir chaque notion, une erreur c'est un défaut de raisonnement ou d'observation, rien d'émotionnel, elle est différente à l'illusion qui est un refus de raisonnement dont la cause est émotionnelle: " parce que ça nous fait du bien". Nous pouvons donc conclure la question, l'erreur étant un mauvais jugement, un jugement faux qui n'est pas en accord avec ce qu'il prétend décrire se différencie de l'illusion, désirs que nous prenons pour réalités. Donc une erreur n'est pas une illusion qui est une croyance fausse mue par un désir.

La seconde, comme est dit sur l'autre sujet, L'illusion religieuse n'est pas erreur car on se fonde sur des idées qui nous plait et qui nous rassure dans se monde

Ou alors l'illusion d'optique ? Elle n'est pas erreur car c'est réellement ce que l'on voit , on peut faire le rapprochement avec la notion de la vérité ?

 

 

en fait le problème est que chacun a sa définition des mots (surtout les philosophes) ... normalement l'illusion est le contraire de la réalité et l'erreur de la vérité ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 074 messages
Forumeur accro‚ 153ans‚
Posté(e)
il y a 28 minutes, rototo a dit :

La seconde, comme est dit sur l'autre sujet, L'illusion religieuse n'est pas erreur car on se fonde sur des idées qui nous plait et qui nous rassure dans se monde

 

il y a 28 minutes, rototo a dit :

Ou alors l'illusion d'optique ? Elle n'est pas erreur car c'est réellement ce que l'on voit , on peut faire le rapprochement avec la notion de la vérité ?

 

 

Fausses définitions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
rototo Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 20ans‚
Posté(e)
il y a 39 minutes, fidel castor a dit :

en fait le problème est que chacun a sa définition des mots (surtout les philosophes) ... normalement l'illusion est le contraire de la réalité et l'erreur de la vérité ...

C'est pourtant ce que j'ai essayer d'expliquer non ? 

 

il y a 14 minutes, Don Juan a dit :

 

Fausses définitions.

Vous parlez pour l'illusion d'optiques ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 52ans Posté(e)
fidel castor Membre 3 168 messages
Mentor‚ 52ans‚
Posté(e)
il y a 24 minutes, rototo a dit :

C'est pourtant ce que j'ai essayer d'expliquer non ? 

 

Vous parlez pour l'illusion d'optiques ?

oui oui mais tu parle de sentiment humain aussi (en rapport avec ton texte de départ) ...je disait juste la définition normale des mots ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 074 messages
Forumeur accro‚ 153ans‚
Posté(e)
il y a une heure, rototo a dit :

 

Vous parlez pour l'illusion d'optiques ?

Le fait de voir réellement quelque chose n'a pas le sens que vous lui donnez.

Voir réellement quelque chose qui n'est pas est une erreur du cerveau.

Même dans le cas des choses qui sont, nous n'avons qu'une vision approximative, nos yeux ne sont pas à même de voir une chose telle qu'elle est, et notre cerveau peut nous donner l'illusion que l'on voit une chose telle qu'elle est, alors qu'elle n'est pas.

Il s'agit donc d'une erreur commise par nos fonctions sensitives, cérébrales, ou mentales.

Et c'est vrai aussi pour ce que vous nommez : une illusion religieuse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
g.champion Membre 700 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Qu'est ce qui peut être l'origine d'une erreur qui n'est pas une illusion ? 
une erreur de calcul provient d'une mauvaise application des règles de calcul. Cette erreur n'est pas une croyance (subjective) en la vérité, mais une fausseté dans le calcul même. 

Trouvez d'autres exemples d'illusion qui ne soit pas une erreur et analysez-les. 
Don Quichotte aperçoit des formes qu'il interprète faussement : il voit des géants. Son désir le pousse à interpréter ce qu'il voit sans prendre la peine de s'assurer de la vérité. IL est victime d'une illusion (son désir le mène par le bout du nez).

Pensez-vous qu'il faille toujours combattre les illusions ?
Freud distingue les illusions qui sont délirantes et celles qui sont possibles. Il faut combattre les délirantes car elles ne peuvent s'accorder avec la réalité. Celles qui sont possibles peuvent servir de but à nos actions. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 074 messages
Forumeur accro‚ 153ans‚
Posté(e)

Tiens, exemple de l'illusion, lorsqu'on regarde une planisphère la Russie semble beaucoup plus grande que l'Afrique, réalité ou illusion, erreur ou exactitude ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×