Aller au contenu

Messages recommandés

InstantEternité Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

Finalement l’avènement du Surhomme Nietzschéen n’a pas eu lieu et probablement il n’aura jamais lieu. A la place nous voici devant un système démocratique, celui des droits de l’homme. Le dépassement de soi a laissé sa place au rabaissement de soi pour qu’on se retrouve tous à égalité. Une égalité piétinant la liberté et je dirais même jusqu’à un certain point la fraternité. Une notion d’égalité qui au lieu de donner sa chance à tous les citoyens sert à abrutir les plus faibles et surtout à tirer vers le bas ceux qui essaieraient de grimper vers le haut.

Le pire dans tout cela c’est que non seulement on nous inflige ce semblant d’égalité dans nos sociétés occidentales mais qu’on essaie d’exporter cette vision de la « démocratie » à l’échelle planétaire. En définitive, le but est d’abrutir la population mondiale et surtout de ne pas laisser ceux qui ont la possibilité de se tirer en dehors du lot de le faire. Ce qui est en effet une manière bien malsaine de faire de la politique !

Mais la figure même du Surhomme est une figure apolitique, c’est un monde constitué d’hommes et de femmes vrais et non de « sujets démocratiques ». On voit bien qu’on ne peut même plus parler d’hommes et de femmes car la démocratie nous oblige à considérer un « troisième sexe ». En somme, on ne sait plus qui on est, pourquoi on est là et surtout où on va.

L’abruti est le mot d’ordre, soyons abruti et surtout encourageons « l’abrutisation » de la planète par la démocratisation. Effectivement c’est bien joué politiquement, on prend de belles marques (démocratie, égalité, liberté, …) et on les utilise pour assouvir son besoin d’emprise sur les masses.

Personnellement je me suis toujours demandé à quels types de « valeurs » la créativité du Surhomme devait aboutir, je n’en avais aucune idée, mais je sais aujourd’hui que ces valeurs du Surhomme sont celles qui ont été enterrées depuis qu’il y a eu la déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Pourquoi ça ? Pourquoi on a décidé de nous infliger ce châtiment ? Parce qu’on a estimé depuis la seconde guerre mondiale que nous ne méritions pas plus que ça !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
querida13 Membre 27244 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Intermède musical: La grande marée/Lavilliers.

  • Like 1
  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, InstantEternité a dit :

Finalement l’avènement du Surhomme Nietzschéen n’a pas eu lieu et probablement il n’aura jamais lieu. A la place nous voici devant un système démocratique, celui des droits de l’homme. Le dépassement de soi a laissé sa place au rabaissement de soi pour qu’on se retrouve tous à égalité. Une égalité piétinant la liberté et je dirais même jusqu’à un certain point la fraternité. Une notion d’égalité qui au lieu de donner sa chance à tous les citoyens sert à abrutir les plus faibles et surtout à tirer vers le bas ceux qui essaieraient de grimper vers le haut.

Le pire dans tout cela c’est que non seulement on nous inflige ce semblant d’égalité dans nos sociétés occidentales mais qu’on essaie d’exporter cette vision de la « démocratie » à l’échelle planétaire. En définitive, le but est d’abrutir la population mondiale et surtout de ne pas laisser ceux qui ont la possibilité de se tirer en dehors du lot de le faire. Ce qui est en effet une manière bien malsaine de faire de la politique !

Mais la figure même du Surhomme est une figure apolitique, c’est un monde constitué d’hommes et de femmes vrais et non de « sujets démocratiques ». On voit bien qu’on ne peut même plus parler d’hommes et de femmes car la démocratie nous oblige à considérer un « troisième sexe ». En somme, on ne sait plus qui on est, pourquoi on est là et surtout où on va.

L’abruti est le mot d’ordre, soyons abruti et surtout encourageons « l’abrutisation » de la planète par la démocratisation. Effectivement c’est bien joué politiquement, on prend de belles marques (démocratie, égalité, liberté, …) et on les utilise pour assouvir son besoin d’emprise sur les masses.

Personnellement je me suis toujours demandé à quels types de « valeurs » la créativité du Surhomme devait aboutir, je n’en avais aucune idée, mais je sais aujourd’hui que ces valeurs du Surhomme sont celles qui ont été enterrées depuis qu’il y a eu la déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Pourquoi ça ? Pourquoi on a décidé de nous infliger ce châtiment ? Parce qu’on a estimé depuis la seconde guerre mondiale que nous ne méritions pas plus que ça !

Crois-tu que Friedrich entendait par avènement, une forme d'expansion généralisée du surhomme ?

J'ai l'impression que oui à te lire, et bien je souhaite te dire que tu te trompes, le surhomme arrive, il n'est pas encore visible parmi nous et nos sociétés, mais il arrive, il est là, sauras-tu le reconnaître ?

Il va devoir s'adapter à la grande marée de Querida, marcher seul sur les chemins difficiles et gelés, toujours monter plus haut pour échapper à la cohue des mutants.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Don Juan a dit :

Crois-tu que Friedrich entendait par avènement, une forme d'expansion généralisée du surhomme ?

J'ai l'impression que oui à te lire, et bien je souhaite te dire que tu te trompes, le surhomme arrive, il n'est pas encore visible parmi nous et nos sociétés, mais il arrive, il est là, sauras-tu le reconnaître ?

Il va devoir s'adapter à la grande marée de Querida, marcher seul sur les chemins difficiles et gelés, toujours monter plus haut pour échapper à la cohue des mutants.

 

 

Oui j'ai cru entrevoir des signes de surhumanité ici et là dans la société.

Mais tout ce que je demande, tout ce que je veux c'est de pouvoir le voir le Surhomme de mon vivant ! Et de savoir qu'il se généralisera sur toute la planète... cela me donnerait peut-être une chance et un espoir de renaître !!!

Voir et partir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8504 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 53 minutes, InstantEternité a dit :

Finalement l’avènement du Surhomme Nietzschéen n’a pas eu lieu et probablement il n’aura jamais lieu. A la place nous voici devant un système démocratique, celui des droits de l’homme. Le dépassement de soi a laissé sa place au rabaissement de soi pour qu’on se retrouve tous à égalité. Une égalité piétinant la liberté et je dirais même jusqu’à un certain point la fraternité. Une notion d’égalité qui au lieu de donner sa chance à tous les citoyens sert à abrutir les plus faibles et surtout à tirer vers le bas ceux qui essaieraient de grimper vers le haut.

Le pire dans tout cela c’est que non seulement on nous inflige ce semblant d’égalité dans nos sociétés occidentales mais qu’on essaie d’exporter cette vision de la « démocratie » à l’échelle planétaire. En définitive, le but est d’abrutir la population mondiale et surtout de ne pas laisser ceux qui ont la possibilité de se tirer en dehors du lot de le faire. Ce qui est en effet une manière bien malsaine de faire de la politique !

Mais la figure même du Surhomme est une figure apolitique, c’est un monde constitué d’hommes et de femmes vrais et non de « sujets démocratiques ». On voit bien qu’on ne peut même plus parler d’hommes et de femmes car la démocratie nous oblige à considérer un « troisième sexe ». En somme, on ne sait plus qui on est, pourquoi on est là et surtout où on va.

L’abruti est le mot d’ordre, soyons abruti et surtout encourageons « l’abrutisation » de la planète par la démocratisation. Effectivement c’est bien joué politiquement, on prend de belles marques (démocratie, égalité, liberté, …) et on les utilise pour assouvir son besoin d’emprise sur les masses.

Personnellement je me suis toujours demandé à quels types de « valeurs » la créativité du Surhomme devait aboutir, je n’en avais aucune idée, mais je sais aujourd’hui que ces valeurs du Surhomme sont celles qui ont été enterrées depuis qu’il y a eu la déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Pourquoi ça ? Pourquoi on a décidé de nous infliger ce châtiment ? Parce qu’on a estimé depuis la seconde guerre mondiale que nous ne méritions pas plus que ça !

Tu as raison ! A bas la démocratie ! Vive la dictature !

Vive Hitler !

Vive Pinochet !

 Vive Staline !

 Vive Mao !

Vive Pol Pot !

Vive Franco !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Blaquière a dit :

Tu as raison ! A bas la démocratie ! Vive la dictature !

Vive Hitler !

Vive Pinochet !

 Vive Staline !

 Vive Mao !

Vive Pol Pot !

Vive Franco !

Tu n'as rien compris !

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, InstantEternité a dit :

Oui j'ai cru entrevoir des signes de surhumanité ici et là dans la société.

Mais tout ce que je demande, tout ce que je veux c'est de pouvoir le voir le Surhomme de mon vivant ! Et de savoir qu'il se généralisera sur toute la planète... cela me donnerait peut-être une chance et un espoir de renaître !!!

Voir et partir...

M'enfin ! ? il ne s'agit pas de vouloir le voir, mais il s'agit de vouloir le devenir.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8504 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, InstantEternité a dit :

Tu n'as rien compris !

Sans doute, mais je suis un peu fatigué de voir cette mode qui consiste à donner un bâton pour se faire tabasser...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Blaquière a dit :

Sans doute, mais je suis un peu fatigué de voir cette mode qui consiste à donner un bâton pour se faire tabasser...

Moi, je veux bien être le bâton! :)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8504 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le problème, c'est pas la démocratie, ni les droits de l'homme, qui sont en soi de bonnes choses, mais leur détournement par la manipulation des esprits qui les empêche de penser librement.

La solution serait un enseignement  généralisé des vraies connaissances.

En attendent, il s'agit de dénoncer les manipulations...

Toc, toc, badaboum !

Modifié par Blaquière
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, Don Juan a dit :

M'enfin ! ? il ne s'agit pas de vouloir le voir, mais il s'agit de vouloir le devenir.

"La beauté naît dans l’œil de celui qui la découvre"

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, InstantEternité a dit :

"La beauté naît dans l’œil de celui qui la découvre"

Tout à fait, alors jetons l'oeil sur ce qui ne resplendit pas pour le faire étinceler de beauté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dompteur de mots Membre 1626 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, InstantEternité a dit :

Finalement l’avènement du Surhomme Nietzschéen n’a pas eu lieu et probablement il n’aura jamais lieu. A la place nous voici devant un système démocratique, celui des droits de l’homme. Le dépassement de soi a laissé sa place au rabaissement de soi pour qu’on se retrouve tous à égalité. Une égalité piétinant la liberté et je dirais même jusqu’à un certain point la fraternité. Une notion d’égalité qui au lieu de donner sa chance à tous les citoyens sert à abrutir les plus faibles et surtout à tirer vers le bas ceux qui essaieraient de grimper vers le haut.

Le pire dans tout cela c’est que non seulement on nous inflige ce semblant d’égalité dans nos sociétés occidentales mais qu’on essaie d’exporter cette vision de la « démocratie » à l’échelle planétaire. En définitive, le but est d’abrutir la population mondiale et surtout de ne pas laisser ceux qui ont la possibilité de se tirer en dehors du lot de le faire. Ce qui est en effet une manière bien malsaine de faire de la politique !

Mais la figure même du Surhomme est une figure apolitique, c’est un monde constitué d’hommes et de femmes vrais et non de « sujets démocratiques ». On voit bien qu’on ne peut même plus parler d’hommes et de femmes car la démocratie nous oblige à considérer un « troisième sexe ». En somme, on ne sait plus qui on est, pourquoi on est là et surtout où on va.

L’abruti est le mot d’ordre, soyons abruti et surtout encourageons « l’abrutisation » de la planète par la démocratisation. Effectivement c’est bien joué politiquement, on prend de belles marques (démocratie, égalité, liberté, …) et on les utilise pour assouvir son besoin d’emprise sur les masses.

Personnellement je me suis toujours demandé à quels types de « valeurs » la créativité du Surhomme devait aboutir, je n’en avais aucune idée, mais je sais aujourd’hui que ces valeurs du Surhomme sont celles qui ont été enterrées depuis qu’il y a eu la déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Pourquoi ça ? Pourquoi on a décidé de nous infliger ce châtiment ? Parce qu’on a estimé depuis la seconde guerre mondiale que nous ne méritions pas plus que ça !

L'idée du surhomme ouvre une quête intérieure, individuelle, personnelle, propre à soi. Pourquoi en fais-tu une quête collective ? Est-ce pour ne pas avoir à porter seul le poids de ton propre échec ? Le surhomme ne chiale pas devant les obstacles. Il serre les poings et lutte.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 1102 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, InstantEternité a dit :

Finalement l’avènement du Surhomme Nietzschéen n’a pas eu lieu et probablement il n’aura jamais lieu. A la place nous voici devant un système démocratique, celui des droits de l’homme. Le dépassement de soi a laissé sa place au rabaissement de soi pour qu’on se retrouve tous à égalité. Une égalité piétinant la liberté et je dirais même jusqu’à un certain point la fraternité. Une notion d’égalité qui au lieu de donner sa chance à tous les citoyens sert à abrutir les plus faibles et surtout à tirer vers le bas ceux qui essaieraient de grimper vers le haut.

Le pire dans tout cela c’est que non seulement on nous inflige ce semblant d’égalité dans nos sociétés occidentales mais qu’on essaie d’exporter cette vision de la « démocratie » à l’échelle planétaire. En définitive, le but est d’abrutir la population mondiale et surtout de ne pas laisser ceux qui ont la possibilité de se tirer en dehors du lot de le faire. Ce qui est en effet une manière bien malsaine de faire de la politique !

Mais la figure même du Surhomme est une figure apolitique, c’est un monde constitué d’hommes et de femmes vrais et non de « sujets démocratiques ». On voit bien qu’on ne peut même plus parler d’hommes et de femmes car la démocratie nous oblige à considérer un « troisième sexe ». En somme, on ne sait plus qui on est, pourquoi on est là et surtout où on va.

L’abruti est le mot d’ordre, soyons abruti et surtout encourageons « l’abrutisation » de la planète par la démocratisation. Effectivement c’est bien joué politiquement, on prend de belles marques (démocratie, égalité, liberté, …) et on les utilise pour assouvir son besoin d’emprise sur les masses.

Personnellement je me suis toujours demandé à quels types de « valeurs » la créativité du Surhomme devait aboutir, je n’en avais aucune idée, mais je sais aujourd’hui que ces valeurs du Surhomme sont celles qui ont été enterrées depuis qu’il y a eu la déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Pourquoi ça ? Pourquoi on a décidé de nous infliger ce châtiment ? Parce qu’on a estimé depuis la seconde guerre mondiale que nous ne méritions pas plus que ça !

Bonsoir,

La démocratie est un mode de scrutin censé représenter la doléance du peuple.

On considère que la doléance du peuple est sacrée (et non son remède), dont les représentants sont les professionnels curatifs.

Le mode de scrutin n'est pas là pour représenter la qualité de l'opinion qui elle, est élitiste.

Il est là pour légitimer la décision, ici du représentant.

 

Ensuite, vous faites un parallèle entre la démocratie et la médiocratie.

Cette corrélation est très loin d'être prouvée, au contraire : les démocraties modernes sont aussi parmi les plus productives et les plus éduquées.

La médiocratie, quant à elle, serait plutôt corrélée au collectivisme, par définition, qui n'est pas un mode de scrutin mais une politique de redistribution des profits et de collectivisation des moyens de production.

 

Cessons d'incriminer la démocratie à chaque fois que nos nations évoluées rencontrent leur ombre, leur néant propre, qui vaudra toujours mieux que le néant propre des dictatures.

Cordialement, Fraction.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 661 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Dompteur de mots a dit :

L'idée du surhomme ouvre une quête intérieure, individuelle, personnelle, propre à soi. Pourquoi en fais-tu une quête collective ? Est-ce pour ne pas avoir à porter seul le poids de ton propre échec ? Le surhomme ne chiale pas devant les obstacles. Il serre les poings et lutte.

Il y a effectivement une double déception chez moi, celle que je vois chez moi mais aussi celle que j'observe dans mon environnement (société). Ma propre déception est effectivement à cause de tout ce que j'aurais voulu réaliser mais que je n'ai pas réussi, or je ressens déjà le poids de l'âge, je n'ai plus autant de vivacité ou flexibilité pour rebondir facilement même si je sais qu'il y a encore des perspectives de changement.

Mais le gros du problème c'est que mon environnement a une tendance naturelle à tuer dans l’œuf toute germe de changement, de tentative de s'en sortir et là je ne parle pas que pour ma propre personne mais d'une manière générale et pour tout le monde, c'est en effet là la politique sociale que je déplore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)

Le guerrier prend tout comme un défi.

Sans regret ni remord.

Il s'avance sur le chemin sans regard en arrière.

Il considère que tout ce qui lui arrive est un écho à ce qu'il est, cela lui indique quelle direction prendre.

 

 

J'ai déjà reçu

Le pouvoir qui gouverne mon destin

je ne m'accroche à rien

Pour n'avoir rien à défendre

Je n'ai pas de pensée pour pouvoir voir

Je ne crains rien pour pouvoir me souvenir de moi-même

L'aigle me me laissera passer

Serein et détaché vers la liberté

 

 

Poésie de Juan Ramon Jimenez, si ma mémoire est bonne

Modifié par Don Juan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 1221 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

Oh oui, qu'il monte, qu'il monte le Surhomme Haut, très très haut, et qu'il nous débarrasse le plancher, où nous, pauvres et misérables humains nous contentons d'apprécier la vie, l'altérité, les pâquerettes et le beau Danube bleu, bien conscients, avec Pascal que "Qui veut faire l'homme fait la bête" et en l'occurrence une bête immonde.

Pourquoi donc, croyez vous que Nietzsche ait sombré dans la folie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 1221 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, InstantEternité a dit :

Il y a effectivement une double déception chez moi, celle que je vois chez moi mais aussi celle que j'observe dans mon environnement (société). Ma propre déception est effectivement à cause de tout ce que j'aurais voulu réaliser mais que je n'ai pas réussi, or je ressens déjà le poids de l'âge, je n'ai plus autant de vivacité ou flexibilité pour rebondir facilement même si je sais qu'il y a encore des perspectives de changement.

Mais le gros du problème c'est que mon environnement a une tendance naturelle à tuer dans l’œuf toute germe de changement, de tentative de s'en sortir et là je ne parle pas que pour ma propre personne mais d'une manière générale et pour tout le monde, c'est en effet là la politique sociale que je déplore.

T'as jamais entendu parler d'idéal du moi?

Bien sur et fort heureusement complètement irréalisable. Oublie ton tyran intérieur, ça t'évitera de chercher chez les autres les causes de tes limites et accessoirement de trop faire chier le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, hybridex a dit :

Oh oui, qu'il monte, qu'il monte le Surhomme Haut, très très haut, et qu'il nous débarrasse le plancher, où nous, pauvres et misérables humains nous contentons d'apprécier la vie, l'altérité, les pâquerettes et le beau Danube bleu, bien conscients, avec Pascal que "Qui veut faire l'homme fait la bête" et en l'occurrence une bête immonde.

Pourquoi donc, croyez vous que Nietzsche ait sombré dans la folie?

Le surhumain n'est au dessus de personne d'autre que lui-même.

Mais je veux bien entendre votre version sur la folie de Nietzsche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 1221 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)
il y a 19 minutes, Don Juan a dit :

Le surhumain n'est au dessus de personne d'autre que lui-même.

Mais je veux bien entendre votre version sur la folie de Nietzsche

Le surhumain n'est nulle part. Il appartient au monde des fantômes et ne fréquente que des  fantasmes. L'homme ne peut être qu'homme sur cette terre, animal social parmi ses semblables ou se désintégrer. Même les religions, les spiritualités sont impuissantes à changer son sort dans ce monde, elles ne fournissent d'alternatives que dans un ailleurs après la mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité